Partagez | 
 

 [ZE:A]Au bout du rêve chapitre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Chanseul
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 79
» Inscrit le : 27/12/2010
» Localisation : 71
» Coup de coeur : My only wish des ze:a (chanson)
» Humeur : Rêve de vacance!!!! sniff


MessageSujet: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Lun 27 Déc - 22:04

Bonjours à tous, je suis nouvelle sur ce forum! Je suis en train d'écrire une fanfiction sur mon groupe préféré, les ZE:A. J'espère que vous serez nombreux à la lire, que vous aimerez et n'hésitez pas à mettre vos impression. Bonne lecture!


Dernière édition par Chanseul le Sam 22 Jan - 23:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/ZEAStyle-FR/212806772082531
Chanseul
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 79
» Inscrit le : 27/12/2010
» Localisation : 71
» Coup de coeur : My only wish des ze:a (chanson)
» Humeur : Rêve de vacance!!!! sniff


MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Lun 27 Déc - 22:06

Prologue

On a tous un rêve, plus ou moins inaccessible, mais pour lequel en tout cas on serait prêt à tout pour le réaliser. J’avais un rêve aussi, une raison d’être, c’était comme mon oxygène, je me sentais si bien, mais c’est si difficile d’arriver à cette objectif, je souffre tellement et mon entourage, les gens que j’aime le plus au monde souffre avec moi. Je me dis parfois qu’il vaudrait mieux que je disparaisse, que je ne sois jamais venu au monde, je … je n’aurais jamais du croiser sa route, pour ne pas le faire souffrir. J’ai mal en ce moment, mais j’aimerais que mon cœur se sente mieux auprès de lui, mais l’idée de le faire souffrir m’est insupportable. Je crois que je l’aime…oui je l’aime, et je serai prête à donner ma vie pour la sienne. Il m’a tend apporté, j’ai tellement appris grâce à lui ! Je ne lui serais jamais assez reconnaissant. Il restera à jamais gravé dans mon cœur et je voudrais tant être gravé dans le sien, à jamais…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/ZEAStyle-FR/212806772082531
Chanseul
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 79
» Inscrit le : 27/12/2010
» Localisation : 71
» Coup de coeur : My only wish des ze:a (chanson)
» Humeur : Rêve de vacance!!!! sniff


MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Lun 27 Déc - 22:07

Chapitre 1


J ? : Dépêche toi on va être en retard !!!
A ? : Oui oui ! Tu voies bien que je cours roooo !
J ? : Et bien cours plus vite !

Les filles étaient en retard pour le spectacle de fin d’année. Ce n’était pas elles les spectatrices, mais Anaël et Julie faisaient le spectacle. Elles présentaient avec leur groupe, le club de danse du lycée. Pour chacun et chacune d’entre eux, la danse était une passion, leur oxygène pour certains d’entre eux. Dans tous les cas, cette soirée devait être marquée dans les esprits de chacun, puisque les filles se trouvaient en dernière année, elles quitteront l’école l’année prochaine.
Elles étaient enfin arrivées à la salle, de justesse. Mme Vadance, leur professeur de danse les accueilli.

Mme Vadance : Je commençais à m’inquiéter, il vaut mieux tard que jamais ! Alors voilà vos costumes, on entre en scène dans 10 minutes, impossible de reporter un peu plus tard, vous allez vous changer là-bas, tout le maquillage et accessoire s’y trouve, vous vous échauffez et rendez-vous ici dans 8 minutes, et que ça saute !

Les filles se précipitèrent dans les loges, le cœur battant la chamade. Ce n’était pourtant pas la première fois, mais cette soirée était spécial, tout devait être parfait. Tout le monde courait dans tous les sens. Plus que 2 minutes, le groupe était prêt à entrer en scène, quelques échauffements de dernière minute. La prestation du club théâtre était enfin fini, monté de stresse pour tout le monde. Avant l’entrée en scène, le petit cri de guerre collectif pour se donner du courage, quelques étreintes et c’est parti ! Mme Vadance pris le micro pour présenter ses élèves.

Mme Vadance : Mesdames et Messieurs, bonsoir à tous. Mon groupe de danse va vous présenter leur numéro ce soir dont le thème est « la détermination ». Cela n’a pas été facile mais les élèves et moi-même nous sommes démené pour monter cette danse qui, nous l’espérons, va vous plaire à tous. Ce spectacle est le dernier pour certains qui vont quitter notre établissement l’année prochaine et ils se sont tous beaucoup donner. Je vais maintenant laisser place au spectacle avec vos applaudissements pour les encourager s’il vous plait ! Bonne soirée !

Dernier geste d’encouragement du professeur et place au spectacle ! Les élèves avaient choisi de faire un medley, avec un début plutôt doux, comme une balade pour représenter le rêve (Fly away de Louis Yoelin) avec des gestes lents, léger. Puis une mélodie qui s’accélère et marque l’acharnement, le combat, pour représente des obstacles à franchir, avec des mouvements plus secs, rapides (Supermassive). Puis le moment que tout le monde attend, la dernière ligne droite où la détermination est mis à l’épreuve ,où il ne faut pas lâché prise, avec une mélodie pleine d’espoir, et cette fois un mélange de geste bien ferme, qui montre la volonté et la détermination (Do it on my own de Remady et Greg David), le moment du spectacle ou l’on voit que les danseurs s’éclatent, et le publique est à 200% avec eux. Enfin, le but atteint, une musique de victoire, où l’on ressent la joie, la détermination a été plus forte que tout, enfin arrivé à ses objectifs, avec une danse plus collectifs où chacun danse avec les autres, des étreintes (Sugar de Flo Rida). Ils n’avaient pas spécialement choisi ces musiques par rapport aux paroles, mais plus pour la mélodie qui représentait toutes ces étapes. Bouquet final avec toutes les acrobaties que chacun savaient faire : salto, grand écart et figure freestyle. Le publique avait adoré, tout le monde applaudissait, les élèves criaient et tapaient des pieds. Dernier remerciement et salut à toute la salle. Dans les coulisses c’était la folie, Mme Vadance pleurait, à vrai dire tout le monde pleuraient et se prenaient dans les bras.

Julie : Ca y’est, s’en est fini pour nous Anaël, il faut laisser la place !

Puis Julie l’étreignit. Mme Vadance les rejoignit dans leur étreinte.

Mme Vadance : Les filles, ça a été un plaisir de travailler avec vous, vous m’en avez mis pleins la vue ces dernières années, j’espère que tout ceci vous aidera, qui sais, pour vos projet futur, même si ceux-ci n’ont rien avoir avec la danse, cette expérience peut vous aidez pour le futur, vous avez changé, vous avez travaillez en équipe, vous vous êtes soutenus…oh my god je pleurs !...N’oubliez jamais cette expérience les filles.
Anaël : Ne vous inquiété pas pour ça madame, merci pour tout en tout cas. Lui répondit-elle en la prenant dans ces bras une dernière fois.
Julie : Par contre j’espère que vous ne nous oublierez pas, nous avons été les premières élèves membres de votre club ! Lui rappela Julie
Mme Vadance : Ca ne risque pas !

Voilà, une aventure qui se termine, pensait-elle, sans savoir qu’une autre bien plus importante l’attendait.

Après le spectacle, Julie et Anaël étaient restées dehors, pas très loin de leur habitation.

Julie : Quelle soirée quand même, tu m’étonne qu’on ne l’oubliera pas !
Anaël : Ca va me manquer tout ça, je suis nostalgique !
Julie : Pareil, surtout que je ne sais pas ce qui m’attend l’année prochaine, peut être que je serais déçu !
Anaël : Comment ça déçu ?! Tu rigole ou quoi, on en rêve depuis toujours de cette école, comment tu veux être déçu ?
Julie : Certes cette école de danse nous fait rêver, mais qui te dit qu’on a rêvé un peu trop beau, trop parfait, peut-être que ça ne me plaira pas du tout, et en plus tu n’es pas là ! C’est dégueulasse que tu ne puisses pas y entrer !
Anaël : Qu’est ce que tu veux, la vie est faite ainsi, mes résultats scolaires n’étaient peut être pas assez satisfaisant, je n’aurais pas pu avoir assez d’aide pour tout financer, ça me reviendrais moins cher de partir à l’étranger tien, Ahahah !
Julie : Cesse de rire, parce que tu sais très bien qu’au fond de toi ça ne te fait pas rire, je te connais par cœur Anaël, alors me la fait pas à moi !
Anaël : Bien sur que ça m’attriste, mais il faut avancer dans la vie, il ne faut pas que je reste sur un échec, je suis peut être pas destinée à être une danseuse !
Julie : Tu rigole ou quoi ?! S’il y en a une de nous 2 qui a le plus de potentiel pour être danseuse professionnel, c’est bien toi ! C’est toi qui m’as tout appris !
Anaël : Alors justement ! Fait moi honneur en réussissant là-bas et en te donnant à 200% … Je t’en pris, ne laisse pas passer ta chance !

Julie savait qu’Anaël avait raison, alors en guise de réponse elle la prit dans ses bras et lui murmura :

Julie : Même si c’est moi qui entre dans cette école, je sais très bien qu’avec ta persévérance tu réussiras bien mieux que moi. N’oublie pas ce qu’on se répète depuis toujours, le rêve est plus fort que tout, alors toi non plus, je t’en supplie, toi non plus ne lâche pas, ne gâche pas ton talent.
Anaël : Ne t’inquiète pas pour ça !
Julie : (soupire)…Tu reste dormir chez moi ce soir ? S’il te plaît, en souvenir de notre dernier jour dans ce lycée.
Anaël : Si tu veux oui mais je ne gêne pas au moins ?

Julie répondit en la pinçant sur le ventre, ce qui voulait dire « Espèce d’idiote ! Bien sur que non ! », puis elle se mit à courir avant qu’Anaël n’ait le temps de lui répondre de la même manière.
Elles étaient rentrées et avaient parlé toute la soirée de ses dernières années passées au lycée, elles n’en revenaient, tout cela était passé si vite !

Julie : Au fait, tu ne m’as toujours pas dit ce que tu comptais faire l’année prochaine ? Ne me dit pas que tu n’en as encore aucune idée ! Il faut que tu leur donnes une réponse !
Anaël : Je sais pas, je sais même pas si ça va me plaire dans le commerce ou le tourisme, très franchement je n’en sais rien.
Julie : Et tes parents ne te disent rien ?
Anaël : Bien sur que si, il me le rabâche chaque jour, qu’il est temps que je prenne des décisions, mon avenir est en jeux et blablabla !
Julie : Mais tu ne vas pas rien faire quand même !
Anaël : Ne t’inquiète pas pour moi je te dis, je réfléchis à plusieurs possibilités et après je choisirais ce qu’il y a de mieux pour moi !
Julie : Réfléchit bien alors, mais ne met pas trop longtemps non plus !
Anaël : J’y réfléchis ne t’inquiète pas.

En réalité, Anaël avait déjà bien réfléchit à la question, elle était même en train de le préparer. Elle avait besoin de partir voir d’autre horizon, et elle ne voulait pas passé sa vie à exercer un métier qui ne lui plaisait pas, à laisser sa passion de coté par contrainte. Elle ne pouvait renoncer à sa passion. Mais comment dire à son amie d’enfance que l’on s’apprête à tout quitter pour une autre vie, tout ça pour réaliser son rêve ! Après tout, c’est elle qui l’a dit, « le rêve est plus fort que tout », et je suis prête à tout pour le réaliser.

La chaleur d’un rayon de soleil vain chatouiller le visage d’Anaël qui se réveilla. Elle entre ouvrit légèrement les yeux et fut aveuglée par le soleil. Elle se retourna, puis pris le temps d’émerger pour se lever. Julie dormais encore, les rayons du Soleil qui passait à travers le rideau n’atteignaient pas son visage. Anaël sortie de son lit discrètement, s’habilla et sortie de la chambre en évitant de réveiller son amie. Elle avait beaucoup de choses à faire pour la préparation de son projet. Certes elle voulait partir, mais elle ne savait pas où ni comment se débrouiller une fois sur place. Tout se bousculait dans sa tête et elle avait besoin de réfléchir en plein air. Elle descendit les escaliers rapidement et … mince, elle avait oublié que Julie ne vivait pas seule chez elle. En effet, sa maman était dans la cuisine.

Maman de Julie : Oh, Bonjours Anaël ! Tu as dormi à la maison finalement, Julie me l’avait dit.
Anaël : Ah, euh et bien oui, même si je n’ai été au courant qu’au dernier moment !
Maman de Julie : Ah ben ça c’est tout Julie (rire) d’ailleurs, elle dort toujours ?
Anaël : Oui, profondément d’ailleurs.
Maman de Julie : Quelle faignante, attend je vais la réveiller.
Anaël : Non non non ! Euh… non surtout pas on s’est couché tard et elle est fatiguée, et moi je dois partir j’ai des choses à faire.
Maman de Julie : Tu ne veux pas manger quelque chose ?
Anaël : Non je vous remercie. Et bien passé une bonne journée et dite à Julie que … que je l’appellerais ce soir. Au revoir !

La maman de Julie n’avait pas eu le temps de répondre qu’Anaël était déjà partie. « Pourquoi il m’arrive toujours ce genre de chose, je ne pouvais pas tout simplement descendre et partir ! » se disait Anaël. Pas de chance !
Elle marchait seule dans le parc et réfléchissait. Il est vrai quand lorsqu’on veut devenir artiste, on peut penser que les Etats Unis est le meilleur endroit. Certes il y en a qui réussisse, mais combien reste dans l’ombre à jamais ? Et elle ne voulait pas rester en France, elle avait vraiment besoin de changer d’air. Et… en Asie, pourquoi pas oui ! Elle adorait l’Asie depuis toujours, elle adorait les traditions, leur cuisine et les garçons asiatiques hihi. Mais où en Asie ? Il fallait qu’elle se renseigne. Elle se mit à courir jusqu’à la bibliothèque municipale. Il fallait qu’elle trouve maintenant.

Enfin arrivée, elle entra à bout de souffle dans la bibliothèque, se qui attira le regard des personne à proximité. Sans faire attention à eux, elle se dirigea vers les ordinateurs. Elle s’installa, brancha ses écouteurs et chercha « musiques asiatiques ». Il y avait toutes sorte de réponse : musique relaxante, traditionnelle… ce qui ne l’intéressait pas. Elle tomba sur les différents types de musiques : C-pop, J-pop, K-pop… ça se précisait. Elle chercha sur youtube et écouta différents types de musique. Ceux qui l’attiraient le plus étaient les K-pop. La plupart des clips avaient une chorégraphie, de superbes chorégraphies, ça lui donnait envie de danser ! Et la langue est belle à l’écoute, elle adorait ! Elle chercha les différentes maisons de disques qu’il y avait… intéressant.

Anaël : Je crois que j’ai fait mon choix ! A moi la Corée du Sud!!!!


Dernière édition par Chanseul le Sam 29 Jan - 0:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/ZEAStyle-FR/212806772082531
Chanseul
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 79
» Inscrit le : 27/12/2010
» Localisation : 71
» Coup de coeur : My only wish des ze:a (chanson)
» Humeur : Rêve de vacance!!!! sniff


MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Lun 27 Déc - 22:07

Chapitre 2


Cela faisant déjà un mois qu’Anaël avait choisi sa destination. Elle avait recherché toutes les informations nécessaires pour partir là bas, elle avait trouvé une agence qui mettait en contact des étrangers et des coréens qui acceptaient de les héberger. Elle regardait beaucoup de clip k-pop, elle connaissait même quelques noms de groupe, et elle avait acheté un logiciel pour apprendre la langue. Elle avait pratiquement fini de payer le billet d’avion. Tout était prêt. Seulement, Anaël n’avait encore parlé de son projet à personne. Elle avait peur de la réaction de ses parents mais aussi celle de sa meilleure amie. Elle en savait pas comment allait le prendre Julie, le fait de ne lui avoir rien dit, allait-elle mal le prendre, lui en voudra-t-elle ? Toutes ces questions raisonnaient encore et encore dans sa tête. Surtout que Julie n’était pas dupe, elle voyait que le comportement d’Anaël était bizarre. Elles se voyaient de moins en moins, alors qu’elles avaient pour habitude de se voir tous les jours.
C’était le soir, Anaël avait rejoint Julie en bas de chez elle.

Julie : Romain est venu à la piscine cette après-midi. Il faisait le bogoss sur le plongeoir, pendant un moment il a voulu faire j’sais pas quoi et SPLASH ! Il s’ait pris un plat entre les jambes et il a bizarrement changé de comportement, il a comment dire…dégonflé ahahah
Anaël : (rire) trop fort, j’aurais explosé de rire !
Julie : Ben attend ! C’est ce que j’ai fait !
Anaël : Ah ben tien ça m’étonne de toi (sur un ton ironique) !
Julie : Tu peux parler (rire) Et sinon… tu as fait quoi aujourd’hui ?
Anaël : Moi ! Euh… j’ai aidé ma mère à ranger la maison, ça nous a pris une bonne partie de la journée (gêné) Julie : Ah ! Intéressant … et demain tu fais quoi ?
Anaël : Demain euh… j’ai mon oncle qui vient de loin donc je vais le voir !
Julie : Ah ok. Et quand est-ce qu’on va pouvoir se voir alors ?
Anaël : Je ne sais pas, il y a tellement de choses en ce moment ahah (rire forcé)
Julie : D’accord. Bon moi je rentre a+ (commence à partir).
Anaël : Déjà ! Mais il est même pas 10h pourquoi tu rentre ?
Julie : (s’arrêtant) … (prenant une grande inspiration)…Parce que j’en peux plus Anaël ! J’en peux plus de me voir mentir chaque fois que l’on se voit. Ne me prend pas pour une idiote, et tu sais très bien que chaque mensonge que tu fais, je n’y crois, alors pourquoi t’obstiner à mentir ? Qu’est ce que tu as de si important à me cacher ?
Anaël : (silencieuse, puis prenant son courage à 2 mains)… Je pars !
Julie : (sous le choque)… Quoi ?
Anaël : Je ne suis jamais là parce que je prépare mon départ, je vais quitter la France à la fin des vacances, je pars.

Julie, choquée, commença à reculer tout en fixant sa meilleure amie. Ses yeux se remplissaient de larmes se que remarqua Anaël.

Anaël : (s’approchant) Laisse-moi t’expliquer.

Julie recula brusquement, la regarda puis elle se mit a courir en pleurant. « Qu’est-je fais ? Pourquoi je ne lui ai rien dit ?» se disait Anaël. Elle ne savait pas quelle allait être sa réaction, mais la voir aussi affectée l’avait profondément blessé. Elle s’en voulait, elle regrettait de ne lui avoir rien dit. Désormais seule, elle s’assit sur le banc et se mit à pleurer.

Anaël ouvrit la porte de chez elle. Sa mère était dans la cuisine.

Maman d’Anaël : Ah tien tu rentre plus tôt aujourd’hui ! Si c’est pour manger il … pourquoi tu pleurs ?
Anaël : Pour rien… (s’asseyant à table) c’est avec Julie.
Maman d’Anaël : Pourquoi (s’approchant d’elle)
Anaël : Maman ?... Toi aussi tu… tu vas m’en vouloir de ne t’avoir rien dit ? (reniflement) …Toi aussi tu vas me rejeter après ça ?

Elle cacha dans ses bras son visage. Sa mère s’installa à coté d’elle et la pris dans ses bras.

Maman d’Anaël : Allons ma chérie, pourquoi tu veux que maman te rejette ! Ne t’inquiète pas, dit moi ce qui s’est passé.

Anaël raconta tout en détails à sa mère, ce qui impliquait donc qu’elle avait révélé à sa mère son projet de partir. Sa mère, surprise, resta silencieuse quelques instants. Anaël appréhendait sa réaction.

Maman d’Anaël : … Et bien (soupire) on peut dire que tu es bien la fille de ta mère toi ! Des rêves pleins la tête et aventurière, mais j’avoue que tu es bien plus courageuse que moi (Anaël lui sourit puis sa mère la serra plus fort dans ses bras) Je ne t’en veux pas ma chérie, et Julie te pardonnera, c’est le choque qui l’a fait régir comme ça alors ne t’en fait pas.
Anaël : (reniflant) Merci Maman … Je t’aime !

Le jour J était dans quelques jours. Anaël avait prévenue ses parents et son entourage. Cela faisait 2 semaines qu’elle l’avait appris à Julie et celle-ci ne l’avait toujours pas donné de nouvelle, elle lui en voulait toujours. Anaël était très triste à l’idée de quitter la France sans avoir pu lui expliquer, elle était sa meilleure et même à des kilomètres d’ici, elle avait toujours besoin d’elle. Mais il fallait avancer, toujours avancer ! Anaël lui envoya un message la veille de son départ, en dernier espoir, pour lui dire l’heure à laquelle l’avion partait et où elle se trouverait en l’attendant une dernière fois.

Jour-J ! Anaël préparait ses dernières affaires, descendit dehors et regarda sa maison une dernière fois. Ses parents l’accompagnèrent à l’aéroport, puis ils se dirigèrent vers le lieu d’embarquement. Elle ne cessait de se retourner dans l’espoir d’apercevoir Julie, mais il n’y avait personne. Elle se tourna vers ses parents, tout 2 tristes de son départ.

Papa d’Anaël : Ca y’est, mon trésor s’en va. Fais attention à toi, et soit prudente d’accord ?
Anaël : Oui ne t’en fait pas Papa. Je vous appellerais de temps à autre, j’aurais surement internet on parlera par la cam d’accord ?
Maman d’Anaël : (pleur) MON BEBE !!! MA FILLE !!!
Anaël : (la prenant dans ses bras) Ne pleur pas maman ! Ne t’en fais pas d’accord ! (prenant le bras de son père pour l’étreindre également) Je sais que je vais vous manquer, mais vous allez me manquer vous aussi. Lorsque je reviendrais, vous serez fier de votre fille, de se qu’elle aura accompli.
Papa d’Anaël : (reculant son visage pour la regarder) Mais nous sommes déjà fier de toi ma chérie !

Puis elle les étreint une dernière fois pour se diriger vers l’embarcation. Elle prit sa valise et commença à partir lorsque soudain elle entendit crier son nom. Elle se retourna pour voir sa meilleure amie se précipitant vers elle.

Julie : (essoufflé) Anaël … je… je suis venue … euh je…
Anaël : (lui coupant la parole en la prenant dans ses bras) … Merci … Je suis désolée !
Julie : (répondant à son étreinte) Je suis désolée, j’aurais pas du réagir comme ça, je ne t’en veux plus !

Les 2 jeunes filles se mirent à pleurer dans les bras l’une de l’autre. Ses parents les rejoignirent. Anaël fit ses derniers au revoir puis partit pour de bon cette fois. Elle se retourna une dernière fois pour leur dire qu’elle les aimait, puis se dirigea au bord de l’avion. Enfin le moment allait arriver, elle s’apprêtait à décoller. « Mais qu’est-ce qu’il m’attend là bas ? Je suis excitée mais angoissée en même temps. J’espère trouver se que je cherche et ne pas trop être perdu. En tout cas, Seoul, j’arrive !!! »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/ZEAStyle-FR/212806772082531
Chanseul
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 79
» Inscrit le : 27/12/2010
» Localisation : 71
» Coup de coeur : My only wish des ze:a (chanson)
» Humeur : Rêve de vacance!!!! sniff


MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Lun 27 Déc - 22:07

Chapitre 3

Elle était enfin arrivée, appréhendant un peu se qui l’attendait. En entrant dans l’aéroport, elle avait l’impression d’être une intrus parmi tout ces asiatiques, ce qui n’était pas totalement faux. Elle regarda les quelques magasins qu’il y avait et entra dans un magasin de CD/DVD. Il y avait des écrans diffusants des clips et émission de télé, l’une lui attira son attention. Un groupe de jeune garçon interprétait leur nouveau titre. La chorégraphie commençait fort avec une acrobatie d’un membre de groupe. Elle adorait son style et le trouvait vraiment beau. Elle continua de regarder la performance… deuxième acrobatie d’un autre membre. Lui aussi était vraiment beau, il avait l’air d’être très sportif, notamment en voyant la musculature de ses bras. Elle adorait, c’est ça qu’elle voulait faire. « Je pense avoir bien choisit ma destination » se dit-elle.
Elle sorti de l’aéroport puis prit un taxi : premier essai avec le langage. C’était difficile avec les degrés de politesse, mais elle s’était débrouillée pour se faire comprendre. Elle se dirigea vers l’agence de correspondance, au centre de Séoul. Le paysage ne ressemblait en rien à sa campagne. Il y avait du monde partout, c’était hallucinant ! Le taxi la déposa puis lui expliqua où il fallait qu’elle se dirige pour trouver l’agence ; c’était dans une rue piétonne. Anaël chercha tant bien que mal « Normalement le nom de l’agence est écrit en gros au dessus, ça ne devrait pas être compliqué ». Elle chercha pendant quelques minutes et la trouva enfin. Elle entra et se dirigea à l’accueil.

Anaël : Bonjour, euh je m’appelle Anaël, je vous ai appelé hier je crois, je suis la jeune française.
Femme d’accueil : Oui je suis au courant ! Nous t’avons trouvée une correspondante qui est venue tout à l’heure mais elle est repartie, elle ma dit qu’elle reviendrait dans pas longtemps, elle est très honorée de pouvoir t’accueillir chez elle.
Anaël : Vraiment ! Merci beaucoup.
Femme d’accueil : Je t’en pris, bienvenu à Seoul. Tu peux t’installer sur ce fauteuil en l’attendant.
Anaël : Merci ! (en s’inclinant)

Elle attendait avec impatience, curieuse de connaitre sa correspondante. Elle attendit une dizaine de minutes puis vit entré une jeune fille. Elle se dirigea vers l’accueil, dit quelques mots puis elle se retourna vers Anaël et lui fit un grand sourire. Elle s’approcha.

N ? : Bonjour (s’inclinant, Anaël lui répondant par le même mouvement). Tu es donc Anaël ! Je suis heureuse de te connaitre et de pouvoir t’accueillir chez moi, j’espère que nous allons devenir de bonnes amies. Je m’appelle NiChan.
Anaël : Enchanté de faire ta connaissance et merci d’accepter de m’accueillir chez toi !
NiChan : Je t’en pris. Tu viens d’arriver je suppose, tu veux manger quelque chose ? Je vais te faire découvrir la nourriture d’ici et on visitera un peu avant de rentrer.
Anaël : D’accord, je te suit.

Les deux jeunes filles partir dans les rues de Seoul. NiChan avait l’air d’être un peu plus âgée qu’Anaël, elle avait de long cheveux brun et son visage reflétait une douceur… ce devait être quelqu’un de très gentil et au grand cœur, du moins c’est se qu’elle lui faisait ressentir. Elles entrèrent dans un petit restaurant et s’installèrent. Elles allaient enfin pouvoir faire plus ample connaissance. Après avoir pris commande, NiChan engagea la conversation.

NiChan : Alors dit moi Anaël, tu as quel âge ?
Anaël : J’ai 20 ans en France, donc 21 ans ici d’après ce que j’ai compris, et toi ?
NiChan : Oui c’est bien ça. Moi j’ai 23 ans, je suis donc ta Unni, appelle moi Unni s’il te plaît, cela nous rapprochera.
Anaël : D’accort Unni ! Merci.
NiChan : C’est normal. Et pourquoi es-tu venu ici en Corée du Sud ?
Anaël : Et bien en réalité… je viens pour tenter de réaliser mon rêve… je rêve de devenir une artiste et une danseuse hors paire. Je suis une passionnée de danse.
NiChan : (surprise) Vraiment ! C’est… tu as vraiment du courage devenir ici à la découverte de l’inconnu, mais ne t’inquiète pas, je te soutiendrais et t’aiderais. Je… j’aurais quelque chose à te dévoiler chez moi, mais je préfère attendre un peu.
Anaël : euh… ok !

Elles continuèrent à parler ainsi tout au long du repas. Anaël adorait la cuisine coréenne, elle allait très vite l’adopter ! NiChan lui avait promis de lui cuisiner pleins de plats coréen. Elles allèrent se promener dans les rues piétonnes, Anaël se sentait bien. Elles marchaient et discutaient en même temps, puis elles prirent le train pour rentrer. NiChan n’habitait pas à Seoul même. Elle lui avait expliquée qu’elle était originaire de Pusan mais qu’elle s’était rapprochée de Seoul pour trouver du travail mais surtout pour pouvoir se rapprocher de son frère qui travaillait beaucoup. Elle avait plus de chance de le voir un peu plus souvent que si elle se trouvait dans sa ville natale. Elles prirent le train pour Anyang, la où NiChan vivait. Elles continuèrent à discuter jusqu’à leur arrivé.

Lorsqu’Anaël descendit, elle ne remarqua pas de grands changement avec la ville de Seoul, peut être était-ce un peu plus calme mais tout ceci ne ressemblait en rien à l’endroit qu’elle avait quitté il y avait déjà plus d’un jour. L’appartement de NiChan ne se trouvait pas très loin de la gare. Elles marchèrent quelques mètres puis entrèrent dans un immeuble. Elles prirent l’ascenseur jusqu’ au 6ème étage. Lorsqu’elle découvrit l’appartement, à peine étaient-elle entré que NiChan lui dit :

NiChan : je vais te faire visiter, même si ce n’est pas très grand. Alors ici c’est l’entrée tu la compris hihi ! Ensuite la cuisine sur ta droite et la salle de séjour qui est aussi le lieu où l’on mange juste en face. Tien suis moi !

Anaël su tout de suite qu’elle allait s’y sentir bien. Il était propre et la décoration très doux et kawai, une atmosphère où l’on ne pouvait que se sentir chez soi.

NiChan : donc au fond de la salle on a les couloirs qui donnent sur les chambres et la salle de bain. Tu as à droite la salle de bain qui fait toilette, la première chambre c’est la mienne et la deuxième c’est la chambre d’invité donc ta chambre. Je te laisse la découvrir.

En entrant, elle vit que c’était une chambre très chaleureuse. Bien sur elle l’arrangerait en ajoutant quelques objets personnels, mais elle si sentait bien. Elle allait vraiment adopter cette maison.

NiChan : Ce n’est pas très grand mais c’est chez nous. J’espère que tu l’appelleras ton chez toi, je veux que tu t’y sentes comme chez toi et qu’elle devienne aussi ta maison.
Anaël : Merci beaucoup ! Je sens que je vais me sentir bien ici. (serrant fort la main de NiChan et s’inclinant, les larmes aux yeux) Merci…

NiChan, la voyant ainsi, la pris dans ses bras. Elle se rendait compte qu’elle était maintenant sa seule famille, et lui offrir un toit où elle s’y sentirait bien était un cadeau énorme. Elle sécha ses larmes et l’emmena dans le salon.

NiChan : Regarde cette photo ! C’est un portrait de famille. Là il y a mon père et ma mère, tous les deux sont à Pusan en ce moment, et ça, c’est mon petit frère, il est a Seoul. Tu me fais beaucoup penser à lui ! Anaël : Ah bon ! Et pourquoi ?
NiChan : Comme toi, mon frère est très passionné par la danse, depuis tout petit. Il rêvait de faire de la danse son métier, de danser à longueur de journée et il aurait donné tout ce qu’il avait pour y arriver ! Il a commencé à monter des petits clubs de danse à l’école, mais ça ne suffisait pas, alors il enchaîné casting sur casting à Seoul. C’est pour ça que je suis venu ici, il me manque trop à Pusan, et je dois garder un œil sur lui. Anaël : Et que fait-il maintenant ?
NiChan : Il fait parti d’un groupe et il se produit en permanence, ce qui est de plus en plus difficile pour lui de rentrer à la maison. Mais il est heureux, parce qu’il sait qu’on est fier de lui et il nous ramène de l’argent de temps à autre, même si mes parents n’aiment pas, il veut leur faire plaisir et les récompenser. Il a le même âge que toi, du coup en plus du fait que vous ayez la même passion, je le revois avant toute son aventure à travers toi.

En observant son visage, Anaël avait vraiment la sensation d’avoir déjà vu se garçon quelque part, mais elle ne savait pas où ni pourquoi.

NiChan : Il faut que vous vous rencontrez, je suis sur que vous allez bien vous entendre et il pourra te conseiller. C’est quelqu’un de très amicale tu verras, peut être un peu timide au départ mais très amicale. Il vient Samedi soir à la maison ce sera l’occasion, on va aller à Pusan pendant deux jours pour voir nos parents, tu viendras avec nous. J’ai parlé de toi à maman, ils sont très curieux et impatient de te rencontrer. Anaël : Ah mais je ne vais pas déranger ? Et comment je dois appeler tes parents ? C’est quoi ton nom de famille.
NiChan : Mon nom de famille est Ha mais ne t’inquiète pas, appelle les omoni et aboji.
Anaël : Tu es sur ?
NiChan : Mais oui ne t’inquiète pas, ils vont tout de suite t’adopter !
Anaël : Et comment s’appelle ton frère.
NiChan : Mon frère ! Il s’appelle … Minwoo.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/ZEAStyle-FR/212806772082531
Chanseul
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 79
» Inscrit le : 27/12/2010
» Localisation : 71
» Coup de coeur : My only wish des ze:a (chanson)
» Humeur : Rêve de vacance!!!! sniff


MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Jeu 30 Déc - 12:55

Chapitre 4

Cela faisait près d’une semaine qu’Anaël avait changée de vie, c’était passé si vite ! Elle n’avait pas encore eu le temps de bien s’installer et n’avait même pas encore recherché de castings. Mais elle pensait que le frère de NiChan pourrait la conseiller grâce à son expérience, lui recommander de faire tel ou tel casting, ou encore de se présenter dans des maisons de disque. Elle espérait vraiment pouvoir réaliser son rêve.

Depuis son arrivé en Corée du Sud, Anaël s’était installée, elle avait aménagé sa chambre à son image en faisant les boutiques à Seoul, mais elle ne pouvait pas tout le temps rester avec NiChan. Quelques fois, Anaël faisait les boutiques en attendant que NiChan sorte du travail. Elle accueillait les touristes étrangers dans une agence et parlait couramment 6 langues dont sa langue natale, et elle disait vouloir en apprendre d’avantage. Ce samedi là, en fin d’après-midi, Anaël attendait NiChan à la sortie de son travail. Lorsqu’elle arriva, elle remarqua son excitation.

NiChan : Vite, vite, vite ! On rentre à la maison Minwoo arrive ce soir !!! Je suis tellement pressé ça fait plus d’un mois que je ne l’ai pas vu, il était sans arrêt en déplacement ces temps ci. Vite !
Anaël : Mais tu n’as pas dit que tu voulais acheter deux ou trois trucks avant de rentrer ?
NiChan : Mince ! J’avais oublié ! Je vais acheter de quoi cuisiner et un cadeau pour omma et appa. Quoi que pour le cadeau je chargerais Minwoo pour allez le chercher, il aime bien faire les magasins. Bon fini de discuter, on y va.

NiChan se précipita, Anaël sur ses pats. Elle achetait de quoi cuisiner pour le soir et pris tout de même un bouquet de fleurs pour ses parents ; son frère se chargerait d’en acheter un autre cadeau plus facile à conserver. Arrivée à l’appartement, NiChan se précipita pour tout ranger à l’appartement, Anaël lui apportant son aide, puis commença à faire à manger. Anaël prenait goût à la regarder faire à manger, pour apprendre à cuisiner le même type de plats par la suite.

Anaël : A quelle heure doit-il arriver ?
NiChan : Il ne devrait pas tarder, il devrait déjà être là d’ailleurs !
M ? : (TOC TOC) Mais je suis là Noona !

Anaël eu à peine le temps de réagir que NiChan avait déjà sauté dans les bras de son frère, celui-ci ayant un sourire jusqu’aux oreilles. Ils s’étaient manqués mutuellement, ça crevait les yeux.
NiChan : Enfin tu es là ! Depuis le temps qu’on t’attend ! Ca va, tu vas bien ? Tu n’es pas trop fatigué ?

Minwoo : Non ça va ne t’inquiète pas. J’ai dormis dans la voiture. (S’interrompant et regardant Anaël)
NiChan : (se retournant pour regarder Anaël) Ah oui ! Je suis bête ! Excuse-moi Anaël, viens. (Anaël s’approchant) Alors … Anaël, je te présente Minwoo, mon petit frère ; Minwoo, je te présente Anaël, ma fameuse correspondante française.
Minwoo&Anaël : (se serrant la main et s’inclinant) Enchantée !

En le voyant en chair et en os, Anaël ressentait plus encore cette sensation de l’avoir déjà vu quelque part, mais elle ne savait où. Sur la photo de famille, ses cheveux étaient blonds et là, en le voyant avec des cheveux bruns, cela renforçait son idée de déjà vu. Mais elle était vraiment incapable de dire où elle l’avait vu. Perdue dans ses pensées, elle avait oublié qu’elle était en train de l’observer depuis un petit moment, lui également. Gênée, elle tourna la tête, Minwoo faisant de même. NiChan, remarquant tout ceci, changea de sujet.

NiChan : euh… j’étais en train de faire à manger, j’espère que tu as faim, j’ai préparé ton plat préféré.
Minwoo : Ah merci Noona, tu sais très bien que j’adore ta cuisine (l’embrassant sur sa joue).
NiChan : Allez donc mettre le couvert tous les deux en attendant, je suis sur que vous avez pleins de points en commun.

Minwoo et Anaël allèrent dans la salle à manger et commencèrent à mettre le couvert. Elle allait avoir du mal à s’y faire, de manger assis par terre. Elle avait du mal à rester à croupi pendant tout un repas.

Minwoo : Comme ça, c’est toi la fameuse correspondante ! Ma sœur m’en à parlé avant que tu arrives ici, elle était vraiment excitée à l’idée de t’accueillir. J’espère que vous vous entendrez bien.
Anaël : Ta sœur est vraiment quelqu’un de très gentille, elle va être un peu comme ma deuxième famille ici.
Minwoo : Mais pourquoi est-ce que tu es venue ici ?
Anaël : Elle ne t’a pas dit ? Je veux devenir une artiste, je suis passionnée par la danse et j’espère pouvoir réaliser mon rêve ici. NiChan m’a dit que je lui rappelle beaucoup toi et que tu pourrais me conseiller, c’est pour ça qu’elle dit que nous allons bien nous entendre !
Minwoo : Vraiment ! C’est vraiment une coïncidence que tu sois ici ?
Anaël : Oui ahah bien sur que oui !
Minwoo : (hésitant) Je plaisante ahah ! Il y a bientôt 3 ans, je cherchais désespérément des castings pour pouvoir réaliser mon rêve. La danse pour moi, c’est comme mon oxygène, je ne peux pas m’en passer.
Anaël : C’est tout à fait ce que je ressens !
Minwoo : Un jour j’ai décidé de tout quitter, même si ce n’était pas aussi important que toi, et je suis parti de chez moi pour venir à Seoul et trouver des castings plus appropriés et en plus grande quantité. Je voulais faire de bonne connaissance pour entrer dans le milieu. Cela à été une période très difficile pour moi ; j’étais seul, loin de ma famille, mais aujourd’hui je fais enfin ce que j’ai toujours rêvé faire et je suis entouré des autres membres de mon groupe, on est comme une famille, comme des frères.
Anaël : Mais en fait tu fais quoi exactement ?
Minwoo : euh … je te montrerais, je préfère te le montrer.
Anaël : ah… c’est curieux mais je suis d’accord (en lui souriant) !
Minwoo : Merci !
NiChan : Minwoo !!! Faut que tu ailles acheter un cadeau pour omma et appa !
Minwoo : Raaaaaaaa ! Mais je ne sais jamais quoi acheter moi !
NiChan : Et ben justement, emmène Anaël avec toi !
Minwoo : (à Anaël) Ca ne te dérange pas ?
Anaël : Non ne t’inquiète pas (lui souriant)
Minwoo : (la regardant un moment puis répond à sa sœur) euh oui d’accord j’y vais ! Anaël vient avec moi.

Minwoo mit une casquette et des lunettes de soleil puis ils descendirent dans la rue. Ils marchaient tout en parlant, mais Minwoo avait l’air un peu distrait et pressé, comme s’il ne voulait pas croiser quelqu’un. Il cherchait une boutique qui pourrait l’inspirer pour un beau cadeau.
Minwoo : A chaque fois elle me demande d’acheter le cadeau, mais je ne sais jamais quoi leur prendre, je ne suis pas plus inspiré qu’elle.

Anaël : T’inquiète pas, à 2 on va bien trouver. Alors…qu’est ce que tu dirais d’une bouteille de vin.
Minwoo : Oulà ! Je vois que tu n’es pas mieux que moi en matière de « trouver un bon cadeau pour ses parents » (rire)
Anaël : Très drôle ! Je t’aide et toi tu te moques ! Chez moi c’est un cadeau que l’on peut offrir aux hommes d’un certains âge.
Minwoo : Oui certes ! Mais omma risque d’être jalouse.
Anaël : Et bien on en prend un pour chaque !
Inconnue 1 : Regarde ! Je croix que c’est Minwoo oppa !
Minwoo : (gêné et attrapant le bras d’Anaël) Tien ici ! Entrons !

Anaël n’eut le temps de réaliser se que Minwoo venait de lui dire qu’il l’avait déjà entrainé dans le magasin. Soulagé d’être à l’intérieur, il remarqua que sa main était agrippée à celle d’Anaël. Il rougit puis la lâcha.

Anaël : Des…bougies ! Quelle bonne idée dit donc, tu peux te moquer de moi !
Minwoo : Pourquoi pas, je trouve que ce n’est pas mal comme idée !
Anaël : Dit plutôt que ça n’était pas mal de se réfugier dans ce magasin ! Tu voulais fuir cette fille je ne suis pas idiote, qui était-ce si ce n’est pas indiscret ?
Minwoo : Je ne sais pas, elle a du me confondre avec quelqu’un d’autre.
Anaël : Mais bien sur ! Enfin bref, tu comptes rester là ou tu veux trouver un vrai cadeau ?
Minwoo : Roooo, d’accord !

Ils sortir du magasin puis Anaël entra dans un petit centre commercial. Minwoo hésita puis la suivi. Bizarrement, certains regards s’arrêtaient sur celui-ci, qui était gêné.

Anaël : Un pyjama pour couple, c’est pas mal comme idée, c’est mignon.
Minwoo : Ah oui, en plus, papa en avait besoin d’un neuf.
Anaël : Et bien tu vois qu’on a fini par trouver !
Minwoo : Oui, merci de ton aide, je ne suis pas sur que j’y serais arrivé seul.
Anaël : Tu aurais surement mis plus de temps ahah !
Inconnue 2 : Minwoo oppa ! Hwaiting !

Suite à cette remarque de l’inconnue, un groupe de filles se mit à crier. Minwoo fit « non » de la tête et emporta Anaël, qui ne comprenait plus rien, loin d’elles, dans un magasin.

Anaël : Tu compte m’expliquer ou je retourne voir ces filles pour qu’elles m’expliquent.
Minwoo : (à lui-même) Je savais que ça allait être comme ça ! (à Anaël) Euh… tu te souviens lorsque je t’ai dis que je préférais te montrer ?
Anaël : Quoi ? Montrer quoi ?
Minwoo : Ce que je fais !
Anaël : Euh…
Minwoo : (attrapant Anaël par le bras) Suis-moi !

Il l’emmena dans le rayon multimédia du magasin. Il y avait des écrans tactiles où l’on pouvait sélectionner et voir des extraits de film, musique ou autres. Minwoo y cherchait quelque chose, Anaël ne comprenait pas, puis elle s’arrêta stupéfaite. Minwoo lui montrait l’extrait d’un clip.

Minwoo : Je fais parti d’un groupe qui s’appelle ZE :A . C’est un peu compliqué d’expliquer se que je fais alors j’ai pensé que si je te montrais tu comprendrais mieux. Je fais des concerts et les filles de tout à l’heure étaient nos fans.

Tout s’éclaircit dans sa tête. « Je sais maintenant où je l’avais vu ! C’était à la télé à l’aéroport !»
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/ZEAStyle-FR/212806772082531
Chanseul
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 79
» Inscrit le : 27/12/2010
» Localisation : 71
» Coup de coeur : My only wish des ze:a (chanson)
» Humeur : Rêve de vacance!!!! sniff


MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Jeu 30 Déc - 12:56

Chapitre 5

Anaël se souvenait enfin, elle avait vu Minwoo pour la première fois à l’aéroport, lorsqu’elle s’était arrêtée dans une boutique multimédia et avait regardé l’émission à la télé. Elle était un peu triste à l’idée qu’il n’ait voulu lui dire tout de suite, mais elle le comprenait en même temps. Il aurait pu tomber sur une personne mal honnête qui aurait voulu faire connaissance uniquement à cause de sa popularité. Il avait voulu se protéger.

Ils rentrèrent à l’appartement, Minwoo avait l’air gêné et n’osait pas parler.

Anaël : Ne t’en fais pas, je ne changerais pas de comportement parce que tu es une star ! Je suppose que tu as eu des mauvaises expériences à cause de ça.
Minwoo : Disons que de nombreuses personne se sont intéressé au « moi » que l’on voit à la télé et s’en vantait auprès de leurs amis, et ils ne s’intéressaient pas au vrai « moi ». J’étais un peu comme une pièce de collection pour eux. Du coup maintenant je n’ose plus faire de connaissance, et je me suis dit que vu que tu ne me connaissais pas en temps qu’artiste je pourrais en profiter pour faire ta connaissance comme quelqu’un de normal !
Anaël : Mais tu es quelqu’un de normal ! Ne t’en fait pas, je ne suis pas comme ça et tu le verras avec le temps.
Nichan : Allez les enfants, à table !

Ils mangèrent tout les trois, un très bon repas, Anaël adorait. Lorsqu’ils eurent terminé, ils se préparèrent pour aller se coucher. Demain allait être une longue journée, ils devaient partir tôt pour Busan, le train était pour 5h du matin. Minwoo dormais dans le salon sur le canapé aménagé provisoirement comme un lit, et les deux filles dans leur chambre respective. Anaël avait eu du mal à s’endormir cette nuit là. Elle se posait un tas de question « Est-ce que j’ai vraiment bien fait de venir ici ? Certes, Nichan est très gentille, mais si je ne réussissais pas ; si je finissais sans rien ! » Toutes ces questions se bousculaient dans sa tête et il lui fallu plusieurs heures pour réussir enfin à s’endormir.

Nichan : Anaël ! Il est l’heure de se réveiller ! Allez courage debout.
Anaël : mrghr !
Nichan : Allez courage ! Je vais préparer le petit dej’.

Le réveil fut très difficile, Anaël n’avait pas beaucoup dormit cette nuit là. Après un bon quart d’heure, elle prit son courage à deux mains pour sortir de son lit. A ce stade, il était nécessaire de prendre une douche pour se réveiller. Elle se dirigea, un peu à l’aveuglette vers la salle de bain, attrapa la poigné … grrrrr fermé. A peine eu-t-elle le temps de raller que la porte s’ouvrit. Magnifique réveil ! Minwoo sorti de la salle de bain, portant uniquement un short et une serviette à la main pour se sécher les cheveux. Son torse était musclé, pas de trop mais juste se qui suffirait à faire baver des milliers de fans. Anaël en était fan, elle était d’ailleurs restée tout ce temps là plantée devant la porte de la salle de bain, les yeux fixé sur ce corps. Lorsque Minwoo se rendit compte de la présence d’Anaël, il rougit aussitôt. Anaël sortie de sa rêverie.

Minwoo : Oh…euh… dé…désolé je…je pensais que tu dormais encore (en cachant son torse derrière la serviette).
Anaël : Oh…non ne t’en fait pas ce n’est pas grave. Je…je vais juste entrer dans la salle de bain et me doucher !
Minwoo : Oui…oui tout à fais et moi je…je vais allez mettre un T-shirt…ah…à tout à l’heure.

Il parti aussi vite qu’il pu et Anaël s’enferma rapidement dans la salle de bain. Ses joues étaient brulantes, son cœur battait à tout rompre ! Pourquoi avait-elle été aussi troublée ? Après tout, il n’était que torse nu ! « Que…que…torse nu…Hihi…raaaaaaaa NON ! STOP STOP STOP! » Elle réussi tant bien que mal à sortir de sa rêverie et alla se doucher.

Après un réveil très actif, les 3 amis étaient dans le train, se dirigeant vers Pusan. Anaël s’était endormie avec la musique pendant que Nichan et son frère profitait de leur retrouvaille pour discuter.

Nichan : Ca fait du bien de te voir ! Même si je suis plus près de toi, j’ai l’impression d’être encore trop loin.
Minwoo : Je sais mais je suis si occupé ! Je n’ai pas le temps de venir à chaque fois, on a tellement de performance ! Et je dois m’entraîner dure pour le prochain album, je serais plus sur Seoul, peut être que j’aurais plus de temps pour venir te voir, mais tu sais que toi aussi tu peux venir me voir !
Nichan : Oui je sais ! Mais c’est aussi difficile pour moi.
Minwoo : (en lui prenant la main et l’embrassant sur le front) Toi aussi tu me manque ! Et tu sais … Tu lui manque à lui aussi !
Nichan : Minwoo, s’il te plaît pas ce sujet !
Minwoo : Je te répète seulement ce qu’il m’a dit ! Il aimerait te voir lorsque nous serons plus souvent sur Seoul.
Nichan : Ca m’ais égal !
Minwoo : Je sais très bien que non, il te manque à toi aussi ! Tu vas lui en vouloir éternellement !
Nichan : Il a choisi et c’est tout, je ne lui doit plus rien !
Minwoo : Je te l’ai déjà dit ! Il n’a aucun sentiment pour cette fille, c’est elle qu’il l’a embrassé. Tu sais très bien qu’il n’aime que toi !
Nichan : Arrête ! J’ai été pris pour une imbécile mais tu continu encore à le défendre.
Minwoo : Parce que je sais que sur ce coup là tu es à côté de la plaque. Il le vit très mal, et je suis sur que toi aussi.
Nichan : Tu te trompe, je suis passé à autre chose.
Anaël : De qui vous parlez ?

Nichan et Minwoo n’avaient pas vu Anaël se réveiller et avaient été surpris.

Nichan : Euh… Non rien, il m’énerve. Désolé de t’avoir réveillé.

Anaël était un peu déçu par cette réponse, elle savait qu’ils étaient frère et sœur mais elle avait l’impression d’être un peu exclu. Minwoo ayant remarqué sa réaction, se mit à côté d’elle et mis sa main sur son épaule.

Minwoo : Tu vois ma sœur, n’est-elle pas magnifique ? (pausant sa main sous le menton de sa sœur)
Anaël : (souriant) Bien sur que oui !
Minwoo : Qui peut lui résister ?! Tu voies, un membre de mon groupe est amoureux d’elle, ils sont restés ensemble pendant longtemps ! Mais Hyung est quelqu’un d’amicale, et il parlait avec une fille, et voies-tu cette fille, n’ayant pas pu lui résister, s’ait épris de lui.
Anaël : (riant) Tu me fais rire, de la manière dont tu parles !
Minwoo : (souriant puis mimant l’irritation) Ne me coupe pas je te pris ! (clin d’œil) Et donc un jour, alors que ma sœur venait voir Hyung, la fille en question est venu l’embrassé. Nichan ayant tout vu et portant des conclusions sans preuve, n’a plus voulu lui adresser la parole. Ce fut la fin d’un belle histoire.
Nichan : Tu l’as dit, c’est fini.
Minwoo : Raaaaaaaa Nichan s’il te plait !
Anaël : Mais il a des sentiments pour cette fille ?
Minwoo : Non, il est dingue de Nichan ! Il n’a pas compris pourquoi cette fille l’avait soudainement embrassé !
Anaël : Et c’est quoi son prénom, à ce jeune homme (en fixant Nichan) ?
Minwoo : Il s’appelle Siwan !
Anaël : C’est original ! Et (rapprochant son visage pour mieux observer Nichan)… comment est-il se jeune homme, plutôt charmant ?
Nichan : (rougissant) … il est beau ! (ajoutant précipitamment) Mais ça veut pas dire que j’ai encore des sentiments pour lui !

Minwoo était heureux de cette réponse et le montra, sans gène, à sa sœur. Il fit signe à Anaël de lui taper dans la main ; pour lui c’était comme le début d’une réconciliation.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/ZEAStyle-FR/212806772082531
Chanseul
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 79
» Inscrit le : 27/12/2010
» Localisation : 71
» Coup de coeur : My only wish des ze:a (chanson)
» Humeur : Rêve de vacance!!!! sniff


MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Ven 7 Jan - 22:28

Chapitre 6


Les 3 amis étaient enfin arrivés. Minwoo entra le premier et sa mère, folle de joie, se précipita dans les bras de son fils et l’embrassa.

Omoni : Aaaaah mon fils ! Que tu es beau, mais tu as maigri ! Il faut que tu mange omma va s’occuper de toi. Où est ta magnifique grande sœur… ma chérie vient voir omma !

Elle prit sa fille dans ses bras et l’embrassa. Elle lui fit quelques compliments sur la beauté de sa fille et son joli teint. Elle demanda ensuite où se trouvait sa jeune correspondante.

Nichan : Tien omma, je te présente Anaël. Elle vient de France.
Omoni : Oooooh mais quelle charmante jeune fille ! Que tu es belle ! J’espère que ma fille s’occupe bien de toi ! Tu as quel âge ?
Anaël : J’ai 20 ans dans mon pays, donc 21 ans ici madame.
Omoni : Madame ? Non je ne veux pas entendre ça ! (lui prenant les mains) Appelle moi Omoni, ça me fera très plaisir !
Anaël : (souriant mais hésitante) Merci Omoni !
Omoni : Aaaaah ! (à son mari) Chéri ! Viens, j’adore déjà cette petite ! (à Anaël) Viens je vais te présenter Oboji !

Ils étaient tous content mais Anaël était un peu gênée.

Oboji : Oui j’arrive !!! (à Minwoo) Pourquoi ta mère est-elle toujours comme ça ?
Omoni : Voilà la jeune Anaël, c’est la correspondante de ta fille tu te rappelle ?
Oboji : Oui je me rappelle ! (à Anaël) Enchanté ! Soit la bienvenue chez nous, fais comme chez toi.
Anaël : Merci beaucoup pour votre accueil !

Elle était vraiment une fille chanceuse. Sa correspondante était une fille vraiment adorable qui l’avait accueilli avec beaucoup d’amour, son frère était vraiment très gentil et leur parents l’avaient accueilli comme un membre de leur famille, voir même comme leur propre fille. Mais Anaël était très pensif, elle doutait beaucoup sur le fait d’avoir fait le bon choix en quittant tout pour venir ici. Elle mit ses doutes de côté pendant le repas. Elle adorait de plus en plus la cuisine coréenne, chaque jour elle découvrait de nouveau plat tout aussi bon les uns que les autres. Elle assistait aux retrouvailles de cette famille qui ne s’était pas réunie depuis un bon bout de temps ; Minwoo parlait de son groupe et de ses voyages tandis que sa sœur parlait de son ascension professionnelle. Leurs parents les écoutaient avec beaucoup d’attention et de fierté. Ils posèrent quelques questions à Anaël, ce qui leur permit à tous d’en connaître un peu plus sur elle. Puis ce fut le moment du gâteau où ils chantèrent joyeux anniversaire. Les cadeaux plaisait, le père de Minwoo rit en essayant le pyjama, tandis que sa mère était aux anges, elle se sentait rajeunir avec ce type de cadeau. Ils étaient tellement mignon tout les deux.

Au moment de se coucher, Anaël se remit à penser, à tout remettre en question. Elle n’arrivait pas à trouver le sommeil. Elle prit un gilet pour se couvrir et sortie de la chambre en prenant soin de ne pas réveiller Nichan dont le lit était près de la porte. Leurs chambres étaient au première étage alors que celle des parents se trouvait au rez-de-chaussée. Elle alla se posé sur le balcon, recroquevillé sur une chaise, pour prendre un peu l’air et se changer les idées. Il n’y avait décidemment rien à faire, les mêmes questions résonnaient dans sa tête, « Pourquoi tu es partie ? Pourquoi tu réussirais mieux ici plutôt qu’ailleurs ? Et si tu échouais, comment vas-tu faire ? », elle en avait le tournis. Elle entendit la porte fenêtre du balcon s’ouvrir et aperçut la tête de Minwoo.

Minwoo : Qu’est-c e que tu fais là ? Tu n’arrive pas à dormir ?
Anaël : (soupirant) Non.
Minwoo : (prenant une chaise pour se poser près d’elle) Ma sœur et moi venions ici seul à chaque fois que l’on était triste ou tracasser. (regardant Anaël) Alors, dit moi ce qui ne va pas.
Anaël : (hésitante) Je me pose un tas de question, toujours les mêmes ; elles me trottent dans la tête ! Je ma demande toujours si j’ai fais le bon choix, et ce qu’il peut m’arriver si je ne réussie pas. (soupire) J’ai tout quittée ! Ma famille, mes amies, ma meilleure amie n’a plus voulu me parler pendant des semaines, je n’avais parlé de mon projet à personne ! Et si je ne pouvais plus jamais les voir ? (la voix tremblante) J’adore ce pays, mais j’ai besoin de voir mes proches et si je ne pouvais plus jamais le faire … (baissant la tête)
Minwoo : (mettant sa main sur son épaule) Ne te décourage pas ! Si tu veux vraiment atteindre ton objectif, ne baisse jamais la tête. Il y aura toujours des hauts et des bas mais il ne faut jamais lâcher ! Ne t’inquiète pas, tu es comme un membre de notre famille ne l’oublie pas, on te laissera jamais seule. Et tu oublies qui je suis, je suis le mieux placé pour pouvoir t’aider et te donner des conseils ! On trouvera des castings et on s’entraînera dure jusqu’à ce que tu réussisses.
Anaël : (levant la tête et le regardant les larmes aux yeux) Merci Minwoo ! Merci beaucoup !
Minwoo : (souriant et lui ébouriffant les cheveux) Ne t’inquiète pas ! Sèche moi ces larmes et retourne te coucher !

Il lui fit un dernier sourire puis reparti dans sa chambre. Anaël, qui avait pour habitude de se confier à Julie, s’était sentie seule depuis son arrivée, tant de chose lui pesait. Mais cette nuit là, elle s’était allégée, Minwoo lui avait remonté le moral et redonné espoir. Il fallait qu’elle garde fois en elle, elle ne pouvait se permettre de baisser la tête.

Elle retourna se coucher et s’endormit avec moins de difficultés. Le lendemain matin, elle se réveilla assez tard. Elle prit une douche et descendit. Il n’y avait que la mère de Nichan qui préparait à manger.

Omoni : Ah ! Anaël ! Tu as bien dormi ? Les autres sont partis chercher deux trois bricoles, je prépare le pique-nique. Tien ton petit déjeuné t’attendait (en lui posant les plats sur la table).
Anaël : Merci !
Omoni : (attendant quelques instants) Minwoo ma dit que tu t’étais couchée tard hier soir, tu avais apparemment du mal à dormir. Ta famille te manque n’est-ce pas ? Tu devrais leur donner de tes nouvelles ! Tu peux utiliser l’ordinateur pour leur envoyer un mail si tu veux.

Depuis qu’elle était arrivée ici, Anaël n’avait même pas pris le temps de donner de ses nouvelles à ses parents. Elle avait honte d’elle et remercia Omoni. Elle se dépêcha de manger et alla se connecter à sa boîte mail. Personne en ligne. Elle aurait préféré leur parler en direct, mais c’était mieux que rien.
« Maman, Papa,
Je suis bien arrivée à destination. J’adore déjà ce pays. Ma correspondante s’appelle Nichan, elle est très gentille et m’a accueilli avec beaucoup d’amour, de même pour sa famille. Son petit frère est un artiste et il a dit qu’il m’aiderait. Je suis vraiment désolé de ne pas vous avoir donné de nouvelle plus tôt. Dites à Julie que je pense à elle et je lui donnerai de mes nouvelles. Je vous aime de tout mon cœur et je pense très fort à vous.
Anaël »
Les autres rentrèrent et Anaël envoya le mail.

Nichan : Coucou toi ! Alors tu as bien dormi ?
Anaël : Difficilement mais oui .
Nichan : Qu’est ce que tu fais ?
Anaël : J’ai envoyé un mail à mes parents. Omoni me la proposé. C’est vrai que depuis mon arrivé je n’ai pas pris le temps de leur donner de mes nouvelle, j’ai honte.
Nichan : Ne t’en fais pas ! Tu es pas mal chamboulée et je pense que tes parents le comprendront. On leur enverra des photos la prochaine fois, pour leur montrer que tu mange bien.
Anaël : (en riant) Oui !
Oboji : Les filles, vous venez, on y va !

Elle éteignit l’ordinateur et pris sa veste. Elle voulu aider mais Omoni ne voulait pas. Minwoo se mit à rire et lui donna les couverts. « Ne te vexe pas ! Elle est sans cesse comme ça » lui avait-il dit. Ils s’installèrent dans un joli coin de parc, près d’un ruisseau. Les fleurs étaient différentes de ceux qu’elle connaissait mais elles étaient si belles. Ils mangèrent, discutaient, riaient. Minwoo et son père jouaient se faire des passes aux ballons. Quand à Nichan, elle les mitrailla, comme promis, de photos. Anaël adorait ce genre de moment, elle aurait voulu en partager de tels avec ses parents. Puis ce fut le moment de rentrer pour repartir à Seoul. Tout le monde était nostalgique. Les parents les accompagnèrent à la gare.

Omoni : (prenant Nichan dans ses bras) Revenez nous vite les enfants !
Nichan : Oui maman, on fera de notre mieux !
Oboji : (embrassant Nichan sur le front) Prend soin de toi et de ton frère !
Nichan : Oui Papa.
Omoni : (prenant la tête de Minwoo) Ah mon fils. Tâche de ne pas trop travailler et va voir ta sœur dès que tu le peux.
Minwoo : (embrassant sa mère) Oui maman, ne t’en fait pas !
Omoni : Et… (parlant à voix basse) aide Anaël comme tu le peux, reste près d’elle, je pense que tu es le mieux placé pour l’aider. Elle risque de vivre des moments difficiles, j’espère que tu la soutiendras.
Minwoo : Oui maman !
Omoni : Anaël ! J’espère que tu viendras nous voir aussi ! Tu seras toujours la bienvenue !
Anaël : Merci Omoni ! Merci beaucoup !

Après les dernières embrassades, ils montèrent dans le train et leur fit signe jusqu’à ce qu’ils ne puissent plus les voir.

Nichan : Je n’aime pas partir, à chaque fois ses pareils!
Minwoo : C’est pareil pour moi, mais on n’a pas le choix.
Nichan : Et en plus toi aussi tu pars !
Minwoo : (prenant la main de sa sœur) Justement, j’avais pensé… vous pouvez peut-être me raccompagner ? Tous les hyung sont partis, ils sont censés rentrer ce soir. (à Anaël) Je pourrais te montrer la maison de disque comme ça !
Nichan : (hésitante) Tu es sur qu’il n’y aura personne ?
Minwoo : Normalement non. Mais tu t’en fiche, je te demande de m’accompagner MOI ! S’il te plaît ! S’il te plaît ! S’il te plaît !
Nichan : Bon d’accord !
Minwoo : (embrassant sa sœur sur le front) Merci !

Il regarda Anaël et lui fit un clin d’œil accompagné d’un grand sourire. Elle allait découvrir une maison de disque, autrement dit l’envers du décor. Peut être qu’elle pourra tenter sa chance ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/ZEAStyle-FR/212806772082531
Chanseul
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 79
» Inscrit le : 27/12/2010
» Localisation : 71
» Coup de coeur : My only wish des ze:a (chanson)
» Humeur : Rêve de vacance!!!! sniff


MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Ven 7 Jan - 22:28

Chapitre 7


Après plusieurs heures de train, ils arrivèrent enfin à destination, un peu fatigué. Comme promis, Nichan et Anaël accompagnèrent Minwoo à la maison de disque. Ils prirent un taxi pour s’y rendre. Enfin arrivé, ils sortirent leurs valises, les filles allaient devoir se les trimballer.

Minwoo : On va poser vos valises là, à l’entrée, et après je vais poser les miennes à l’appart’, ça vous va ?
Anaël : C’est toi l’chef !
Nichan : Tu es vraiment sûr qu’il n’y a personne ?
Minwoo : Mais t’inquiète je t’ai déjà dis ! Alors Anaël, ton impression ?
Anaël : Je ne m’attendais pas à ça, ça ressemble à une école un peu (rire)
Minwoo : Oui c’est un peu ça. La salle de danse est juste au dessus, on voit de dehors aussi parce que c’est tout vitré.
Anaël : C’est génial !
Minwoo : (rire) je te montrerais tout à l’heure, pour l’instant je vais poser mes valises.
Anaël : Attend on va t’aider.
Minwoo : Mais non ça va aller, j’ai 3 fois rien ! Par contre c’est dans un autre bâtiment. Venez !

Les filles suivirent Minwoo jusqu’à l’appartement. Une fois arrivée, Minwoo posa ses valises, soulagé.

Anaël : Je t’avais dit de me laisser t’aider.
Minwoo : Mais tout va bien !! (un peu gêné) Et bien voilà, bienvenu dans notre emble demeure !
Nichan : (rire) oui emble demeure ! (rire) C’est pas mal mais j’imagine quand il y a vraiment tout le monde ce doit être wouaou !
Anaël : Tu vis avec tous les membres ici ?
Minwoo : Et notre manager oui. Mais on y est vraiment bien. Posez vos chaussures je vais vous faire visiter.
Nichan : (hésitante avec une expression d’appréhension) Pourquoi il y a d’autres chaus…
H ?: Minwoo !!! Hey les hyungs, Minwoo est rentré !
Minwoo : Comment ça ce fait que t’ai déjà la Hyungsik ?
Hyungsik : Ah ! Parce que tu me manquais trop chéri ! (rire puis à Nichan) Ah Noona ça fait longtemps !
S ?: Minwoo t’es dé…jà là !
Minwoo : Ah ben ça alors toi aussi t’es déjà là ?! (rire gêné, observant Nichan)
Nichan : (tout bas à Minwoo) Tu l’as fait exprès n’est-ce pas !
K ?: Ah Nichan ça fait plaisir de te voir ! Ca fait si longtemps !
Nichan : Quelle bonne surprise ! Je vous avoue que je ne m’attendais pas à vous voir ! (sourire gêné)
Kwanghee : (essayant de détendre l’atmosphère) Nous non plus ! (rire forcé)
Hyungsik : Hey Minwoo ! Tu nous présentes pas à ta copine ?
Minwoo : (fusillant Hyungsik du regard) Je vous présente Anaël, elle vient de France, c’est la nouvelle correspondante de ma sœur.
Hyungsik : Ah ! (Serrant la main d’Anaël) Enchanté ! Je m’appelle Hyungsik, et voici Siwan et Kwanghee.
Anaël : Ah ! Enchanté !
Kwanghee : Comment ça se fait que tu es ici ?
Anaël : Euh…c’est une longue histoire.
Minwoo : En fait elle est venue ici pour devenir une artiste comme nous. Une chance quelle soit tombée sur ma sœur !
Hyungsik : On va donc se revoir souvent !

Pendant tout ce temps où ces 4 là étaient dans une conversation passionnante, Siwan n’avait pas cessé de regarder Nichan. Tous les 2 étaient légèrement en retrait.

Siwan : Ca fait tellement longtemps ! Tu … tu es toujours aussi belle.
Nichan : Je t’arrête tout de suite ! Je ne suis pas venue ici pour toi ! Minwoo ma supplié pour que je l’accompagne et il pensait qu’il n’y aurait personne. Si j’avais su que tu étais là, je ne serais pas venue !
Siwan : Je vois que tu ne me crois toujours pas ! Tu vas m’en vouloir éternellement ?
Nichan : Tu me trompes et comme si de rien était, tu me sors des phrases pour me flatter, comme si de rien n’était !
Siwan : (Se rapprochant à une distance de 15 cm d’elle) Je te le dis et le répète, je ne t’ai pas trompé. Et je n’ai jamais cessé de t’aimer !
Nichan : (un moment d’égarement, puis reprenant ses esprits) Je suis désolée, mais ces paroles n’ont plus aucune valeur pour moi !

Siwan regardant Nichan s’éloignant de lui, ses paroles lui avaient fait mal mais il se retint de l’arrêter. Elle se dirigea vers Anaël.

Nichan : Désolé, mais on va devoir y aller !
Minwoo : Déjà ! Mais je n’ai pas eu le temps de montrer quoi que se soit à Anaël !
Anaël : (voyant la détresse de Nichan puis s’adressant à Minwoo) Si tu as le temps, je peux repasser quand tu peux ? Tu as mon numéro ?
Minwoo : Pas encore ! (sourire) Mais dès que tu peux venir je te le dirais ! Tu me diras comment ça se passe pour toi, si je peux te donner des conseils parfois on sait jamais.
Anaël : Merci ! (sourire)

Après un bref échange, les filles prirent un taxi pour rentrer. Arrivée à l’appartement, Nichan s’écroula sur son canapé, exténuée des évènements de la journée. Anaël ne savait pas trop quoi faire, elle se doutait bien que son comportement était lié au fait que Nichan avait revu Siwan, mais elle ne connaissait rien de leur histoire passé. C’est pour cela qu’elle lui demanda :

Anaël : Raconte-moi tout depuis le début !
Nichan : (un regard interrogateur) Quoi ? De quoi tu parle ?
Anaël : Raconte-moi ton histoire avec Siwan.
Nichan : (surprise) Anaël laisse tomber ce n’est vraiment pas intéressant !
Anaël : (s’asseyant près d’elle) Je sais que tu en as besoin, et moi j’aimerai pouvoir t’aider. Mais pour cela il faut que j’en sache un peu plus tu ne crois pas ?
Nichan : (hésitante) … Ca a commencé il y a plus de 2 ans, quand je l’ai rencontré. Mon frère avait été contacté par cette maison de disque et on était tous très heureux ! Il appréhendait beaucoup je me souviens, mais il a fini par s’y plaire très vite. Quand je lui téléphonais, il me parlait toujours de ses Hyungs et il voulait absolument que je les rencontre (rire nostalgique). Un jour j’ai voulu lui faire la surprise et c’est à ce moment là que je l’ai rencontré. Je me souviens que mon cœur s’était emballé très vite quand je l’ai vu !
Anaël : C’était un coup de foudre ?
Nichan : Je ne sais pas si on peut dire un coup de foudre, mais en tout cas il ne m’a pas laissé indifférente ! (rire) On a alors discuté, et je venais plus souvent comme j’avais décidé de déménager pour m’installer ici et me rapprocher de Minwoo ! Et au fil du temps on s’est rapproché, on s’ait échangé nos numéro de téléphone et on s’envoyait des messages de plus en plus souvent. (rire) Siwan m’avait dit que Minwoo l’avait mis en garde « t’as pas intérêt de faire du mal à ma Noona ! » (rire) Mais bon…
Anaël : Et donc, vous êtes sorti ensemble ? Comment ça s’est passé ?
Nichan : (rire) Et bien … un soir, j’attendais mon frère et il était resté avec moi. On n’arrêtait pas de s’amuser à se chamailler, et dans le feu de l’action ben … on s’est embrassé.
Anaël : (en applaudissant) Aaaaaaaaaaah !!!! Hihihi !
Nichan : (rire) Du coup à partir de ce moment là on a commencé à sortir ensemble. Et plus on était ensemble, mieux on se connaissait et plus je m’attachais à lui. J’en étais vraiment accro, il était ma drogue, j’avais besoin de lui. Je pensais qu’il ressentait la même chose, puis un jour il y a eu cette fille. Je voyais bien qu’elle lui tournait autour, mais à aucun moment je pensais qu’il allait céder, je lui faisais confiance ! Une après midi, Siwan m’avait demandé de le rejoindre dans la salle de danse et donc quand je suis arrivée, j’ai découvert une magnifique surprise ! Siwan en train d’embrasser cette fille. C’était comme si il avait pris mon cœur et l’avait déchiré en mille morceau. Je suis partie en courant et depuis, je ne lui avais plus adressé la parole. Je me souviens de tout ses messages me suppliant de le laissé s’expliqué, mais je n’ai jamais répondu. Il a même envoyé mon frère mais je ne voulais rien savoir.
Anaël : Mais tu l’aime toujours, n’est-ce pas ? De la manière dont tu en parles ça se voit … Tu ne t’ais jamais dit si ils avaient raison, si ton frère te disait la vérité, que c’est cette fille qui l’a embrassé, et qu’il n’était à aucun moment consentant !
Nichan : C’est trop tard maintenant. J’ai trop souffert !
Anaël : Mais lui aussi a trop souffert ! Tu as vu le regard qu’il t’a porté ! Il n’a d’yeux que pour toi ! Et si ton frère le défend, c’est surement parce qu’il n’y ait pour rien dans ce baisé !
Nichan : Il est trop tard !
Anaël : (prenant les mains de Nichan) Il n’est PAS trop tard !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/ZEAStyle-FR/212806772082531
Chanseul
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 79
» Inscrit le : 27/12/2010
» Localisation : 71
» Coup de coeur : My only wish des ze:a (chanson)
» Humeur : Rêve de vacance!!!! sniff


MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Ven 7 Jan - 22:29

Chapitre 8


Bip Bip…..Bip Bip…..Bip Bip…..Bip Bi…

7h, le réveil venait de sonner. Il était l’heure pour Anaël de se lever pour aller travailler. Elle avait trouvé un petit job dans un magasin en ville en tant que caissière. Elle avait eu beaucoup de mal à trouver un petit job car elle était tout d’abord étrangère et il fallait que ses horaires lui permettent de pouvoir passer des castings. Elle travaillait à mi-temps et s’entraînait lorsqu’elle avait du temps libre. Cela faisait déjà plus de 2 mois qu’elle s’était habitée à ce rythme. Elle n’avait pas revu Minwoo depuis, il était bien trop occupé avec son prochain album, il pensait qu’il aurait plus de temps libre mais la maison de disque avait préféré leur en accorder après l’enregistrement. Cependant, ils s’envoyaient énormément de message, au moins trois fois par semaine ils discutaient. Minwoo s’en voulait un peu de ne pas pouvoir aider Anaël comme il se doit, mais elle comprenait, c’était normal. Mais il lui promettait que des qu’il en avait le temps, il l’aiderait.
Après s’être douchée, elle alla dans la cuisine pour déjeuner. Nichan était déjà là, prenant son café et feuilletant le journal.

Nichan : Coucou ! Bien dormi ?
Anaël : Comme un bébé ! (grand sourire)
Nichan : Alors ton programme aujourd’hui ?
Anaël : Et bien ce matin je vais travailler comme toujours, et cet après midi je vais un passer l’audition chez la SM. On verra bien !
Nichan : (la regardant comme une mère qui s’inquiète pour sa fille) Ma pauvre chérie, je vois bien que tu es exténuée, tu as d’énorme cernes !
Anaël : Ne t’inquiète pas unnie, je vais bien.
Nichan : Mange correctement ce matin alors. Et tu rentre à midi ?
Anaël : Non, je n’aurais pas le temps (faisant une grimace comme si elle appréhendait sa réaction)
Nichan : (la regardant, elle se dirige vers elle et lui fait un câlin) Fait attention à toi ma petite Anaël, je suis de tout cœur avec toi, j’espère que cette fois sera la bonne. (se mettant face à elle et serrant ses points à coté de son visage) Hwaiting !
Anaël : (lui souriant) Hwaiting !

Nichan quitta la cuisine pour partir au travail. Anaël avait déjà fait pas mal de casting, mais sans succès. Il faut bien avouer qu’elle n’avait pas le temps ni la force de s’entraîner à fond.
Le portable vibre ! Un message :

De Minwoo :
Coucou ma petite Anaël ça va ? C’est aujourd’hui ton casting, c’est ça ? T’inquiète pas je suis de tout cœur avec toi, j’espère que cette fois sera la bonne ! Encore désolé je vais faire de mon mieux pour que tu puisses venir. Tu fini à quelle heure ? Je passerais peut-être te faire un petit coucou si j’ai le temps. Hwaiting !


Elle lui répondit puis partie pour le travail. Ca lui faisait toujours chaud au cœur de voir qu’il se souciait d’elle. La mâtiné passa très vite ! A midi elle prit un sandwich pour son repas du midi et pris un taxi pour se rendre au casting. Comme toujours il y avait déjà une longue queue, mais elle était déterminée. Elle envoya un message à Minwoo pour lui dire pour passer le temps mais il ne répondit pas, surement en plein entraînement. Elle aurait voulu que Julie soit là, ou de pouvoir lui envoyer un message. Elle préférait lui envoyer des mails, c’était moins cher. Si elle avait commencé à lui envoyer des messages, elle n’aurait pu s’arrêter. Elle attendit plusieurs heures avant de passer. Elle envoya un message à Minwoo pour prévenir que c’était bientôt son tour pour passer, plus que 3 personnes.
Enfin son tour, elle entra dans la pièce, le jury face à elle. Coup de pression, elle prit une grande inspiration et se lança. Elle commença par se présenter, le jury lui posa quelques questions auxquelles elle répondit. Puis vint le moment de montrer son talent. Elle se mit face au micro et commença à chanter Saranghae U de Seo In Guk. Le jury l’examinait et n’arrêtait pas de noter sur leur carnet. Puis vint le moment de la danse. Elle dansa sur Face Off de Bow Wow et Omarion. A la fin le jury la remercia puis elle sortie. Pour elle, elle ne s’était pas donnée à fond comme elle l’aurait voulu, il est vrai que ce rythme de vie la fatiguait beaucoup.
Elle récupéra ses affaires et sortie de la maison de disque. Il fallait qu’elle s’entraîne d’avantage, elle voulait être à la perfection, montrer de quoi elle était vraiment capable. Elle chercha un taxi puis entendit une voix.

Minwoo : C’est comme ça que tu m’accueille !
Anaël : (se retournant) Ah ! T’es venu du coup ! Je ne pensais pas que tu pourrais.
Minwoo : Ca fait tellement longtemps je voulais être là ! Tien je te présente Kevin, il fait parti de mon groupe lui aussi.
Kevin : (en s’inclinant) Enchanté de te rencontrer ! Minwoo n’a pas arrêté de parler de toi, du coup j’étais vraiment curieux de te voir ! (faisant un grand sourire et regardant Minwoo du coin de l’oeil)
Minwoo : (fusillant Kevin du regard) Enfin bref, tu veux qu’on aille boire quelque chose ? Kevin est notre chauffeur.
Anaël : Oh ben oui, ça va me faire de la compagnie et ça va me remonter le moral.
Minwoo : (mettant son bras autour de l’épaule d’Anaël) Pourquoi ? Qu’est-ce qui ne va pas ?
Anaël : Oh rien, c’est que je suis fatigué mais t’inquiète pas je te raconterais tout ça.
Minwoo : Let’s go !

Anaël avait retrouvé le sourire, ça la réconfortait de voir Minwoo. Ils se rendirent dans un bar à quelques pats. Elle fit plus ample connaissance avec Kevin qui ne venait pas de Corée, tout comme elle.

Anaël : Mais ça fait longtemps que tu es ici ?
Kevin : Oh oui, ça fait plus de 2 ans, je ne sais plus exactement mais c’était avant notre début.
Anaël : Et pourquoi tu es venu ici ?
Kevin : Je ne sais pas vraiment. Peut-être à cause de mes origines ! Je faisais quelques petits spectacles à gauche à droite, mais rien de très sérieux. Et un genre j’ai décidé de tenter ici et ça à fonctionné.
Anaël : Mais ça n’a pas été trop dure loin de chez ? Même si c’est moins loin que chez moi !
Kevin : (rire) C’est vrai que ça a été assez difficile mais je n’étais pas totalement seul, je connaissais déjà quelques personnes. Mais c’est vrai que ma famille et mes amis me manquaient. Heureusement, je n’étais pas seul, mes amis étaient là pour moi, je pouvais compter sur eux pour me remonter le moral.
Minwoo : D’ailleurs en parlant de moral, le tien n’est pas terrible en ce moment d’après ce que j’ai compris ! (en observant Anaël du coin de l’œil)
Anaël : (soupire) Disons que je suis fatigué. Je n’arrive pas à m’habituer à mon rythme. Je travaille trop et du coup je n’ai plus de temps ni de courage pour m’entraîner sérieusement pour mes casting, et à chaque fois je foire tout. Je suis un peu fatigué.
Minwoo : Faut pas te décourager ! T’inquiète pas je vais pouvoir t’aider correctement maintenant, mais il faut que tu dormes d’avantage.
Anaël : Oui mais j’ai plus le temps pour m’entraîner !
Minwoo : Et plus de courage aussi ! Tu travaille demain ?
Anaël : Euh… non pourquoi ?
Minwoo : Ca te dit de venir à la maison de disque ? Comme ça je te ferais visiter, je te présenterais à tout le monde et je t’aiderais pour t’entraîner. Et comme ça tu pourra rentrer à l’heure que tu veux !
Anaël : (hésitante) Tu es vraiment sûr ? Je ne veux surtout pas gêner, je suis sur qu’il y a beaucoup de personne occupé je ne veux vraiment pas déranger.
Minwoo : Mais non ! Ne t’inquiète pas pour ça, notre emploi du temps à nous est moins chargé en ce moment et les autres qui sont occupé ne sont pas là, du coup tu passeras inaperçue (sourire)
Anaël : (lui rendant son sourire) Pourquoi pas alors ! C’est excitant ! Merci !

Kevin et Minwoo se mirent à rire.

Minwoo : Mais de rien ! Allons-y alors si tu as fini !
Kevin : Attend faut que je prévienne les autres pour ranger un minimum l’appartement. Tu vas pas l’emmener à la maison sans faire visiter l’appartement !
Minwoo : Oui, c’est vrai que la dernière fois t’as pas pu voir grand-chose.
Anaël : Non, Nichan était assez pressée !
Kevin : Ils vont être fous, ça va être de la folie ! Ca fait très longtemps qu’une fille n’est pas venu à l’appart ! Tu vas être accueillie comme un magnifique spécimen venu d’ailleurs, ça ne t’inquiète ?
Anaël : (rire) Pourquoi ça ?
Minwoo : (Kevin rit) Disons que ce n’est pas très habituel de voir une fille chez nous. Mais ne t’inquiète pas, je serais là pour te protéger de ses vautours (brandissant son point vers le ciel)
Anaël : (rire et souriant à Minwoo comme attendrit par sa réflexion) Merci Superman !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/ZEAStyle-FR/212806772082531
Chanseul
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 79
» Inscrit le : 27/12/2010
» Localisation : 71
» Coup de coeur : My only wish des ze:a (chanson)
» Humeur : Rêve de vacance!!!! sniff


MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Ven 7 Jan - 22:29

Chapitre 9

Minwoo, Kevin et Anaël étaient arrivés à la maison de disque. Avec ce qu’on lui avait dit, elle était un peu nerveuse, ce qui faisait rire les garçons. Lorsqu’elle descendit de la voiture, elle était comme figée, elle n’arrivait pas à faire un pat devant l’autre, ses mains étaient moites, elle était vraiment très nerveuse. Minwoo fut obligé de la pousser légèrement pour qu’Anaël se décide à avancer.

Minwoo : Alors qu’est-ce que tu veux visiter en premier ?
Kevin : La question se pose même pas ! (à Anaël) Les garçons sont tous très impatient de te rencontrer. Ne t’en fais pas, ils seront peut-être un peu excités mais ils sont vraiment gentils.
Anaël : (sourire crispé) Et bien allons-y !

Elle suivit les garçons presque à contrecœur. Minwoo la pris par l’épaule et lui chuchota « T’inquiète pas, ce n’est pas comme si t’étais toute seule ! C’est moi Superman, ce n’est pas ce que tu as dit tout à l’heure ? ». Anaël se tourna vers lui, l’air surprise, puis se mit à rire. Il était content de la voir sourire, ça la détendait un peu. Kevin fut le premier à passer la porte, Minwoo lâcha Anaël, pour ne pas provoquer des cris de la part des membres, mais il resta tout de même prêt d’elle pour la rassurer. Deux membres les attendaient derrière la porte ; apparemment ils les attendaient avec impatience depuis un petit moment. Ils se remuèrent tout à coup et le premier fit signe au second de prévenir les autres.

Kevin : Te casse pas la tête Dongjun, je vais les prévenir moi-même ! Et toi, pourquoi tu te bouge pas toi-même au lieu de l’envoyer à ta place ?
Heechul : C’est le maknae, faut bien qu’il serve à quelque chose !
Dongjun : (frappant Heechul sur l’épaule) Je te signal que je suis toujours là !
Minwoo : Excuse-les, des vrais enfants ! (rire) Je te présente Heechul et Dongjun ! Les gars, voici Anaël !
Dongjun&Heechul : Salut !

Les autres membres arrivèrent dans la salle en troupeau, pressé d’accueillir leur invité.

Minwoo : Ah ben tien, tout le monde est là ! Alors … Tu te souviens de Siwan, Kwanghee et Hyungsik ? Ils étaient là la dernière fois que tu es venue.
Anaël : Oui je me souviens. Salut les gars !
S&K&H : Salut !
Minwoo : Tu connais presque tout le monde sauf Taeheon, c’est un peu la maman du groupe, et notre leader Junyoung.
Junyoung : Depuis le temps que tout le monde t’attends ! J’étais vraiment curieux de te voir ! En tout cas je suis enchantée. (avec un grand sourire et lui serrant la main)
Anaël : Merci ! Je suis enchantée aussi !
Taeheon : C’est vrai, on a tellement entendu parler de toi ! (lui serrant également la main) Je suis content de faire enfin ta connaissance !
Anaël : Merci ! Je suis contente de tous vous rencontrer enfin ! Minwoo m’a aussi beaucoup parlé de vous !
Heechul : Ah ouai ! Et il a dit quoi sur nous ?
Anaël : (regardant Minwoo comme gêné par la question) euh…
Minwoo : J’ai dit qu’aujourd’hui vous alliez être comme des vautours autour d’un magnifique spécimen venu d’ailleurs ! (rire puis ajouta pour taquiner Heechul) Et j’ai aussi dit qu’il ne fallait pas qu’elle prenne peur devant le chef des vautours, ça risquerait de l’exciter !
Heechul : (rougissant et s’énervé) T’AS DIT QUOI ! (essayant d’attraper Minwoo) ESPECE DE GROS MENTEUR VA JE PASSE POUR QUOI MOI APRES ! VIENS-LA !

Anaël et les autres membres se mirent à rirent pendant que Minwoo essayait de fuir un Heechul très énervé. On entendait des cris qui venaient de la cuisine ; Minwoo avait dû être attrapé.

Junyoung : Tu veux visiter ? Ce n’est pas super grand mais c’est chez nous !
Anaël : Je vous suis ! La dernière fois que je suis venu ça paraissait plus spacieuse mais une fois rempli ça fait bizarre !
Kwanghee : On va déjà te montrer la cuisine comme ça on va vérifier si y a pas un blesser ! (rire et se dirige à la cuisine)
Siwan : (se rapprochant d’Anaël) Je suis désolé pour la dernière fois, c’est un peu à cause de moi si tu n’as pas pu rester. Je sais que Minwoo voulait te montrer 2 ou 3 truc mais la visite a été plus rapide que prévu.
Anaël : Ne t’en fais pas! Je savais bien que ça allait se faire plus tard. (sourire)

En arrivant dans la cuisine, les 2 combattants étaient à moitié débraillés, les cheveux tout ébouriffés. Minwoo se dirigea vers Anaël, en s’arrangeant tant bien que mal.

Minwoo : Il est vraiment dangereux celui là, faut se méfier !
Anaël : (rire puis s’approchant près d’Heechul) Ne t’en fais pas, il ne m’a jamais rien dit de tel sur toi. En tout cas tu m’as bien fait rire !
Heechul : (souriant comme victorieux de ce combat, serrant la main d’Anaël) Ca ma fait plaisir alors !
Minwoo : (attrapant Anaël par le bras, comme pour l’éloigner d’Heechul) Donc voilà notre cuisine ! Ce n’est pas une cuisine de luxe mais bon. J’adore cuisiner, je suis souvent ici avec Kevin.
Kevin : T’es plus souvent là pour faire le clown oui !

Minwoo ignora la réflexion de Kevin et continua la visite. Tout le monde suivait comme attaché derrière Anaël. Ils lui proposèrent de rester manger, ce qu’elle accepta avec joie. Elle était très nerveuse en arrivant mais ils avaient réussi à la détendre, elle se sentait plus à l’aise et était curieuse de les connaître. Elle apprit d’ailleurs à faire plus ample connaissance pendant le repas. Siwan avait vraiment l’air d’être une personne adorable, elle pensait pouvoir lui parler de Nichan lorsqu’ils seront plus proches. Kwanghee était son meilleur ami, il était particulièrement bruyant mais drôle. Heechul avait l’air d’être assez impulsif mais Anaël était persuadé qu’en le connaissant bien, c’était quelqu’un d’adorable. Dongjun était vraiment trop mignon, cela se remarquait de suite qu’il était le maknae. Il était très attentionné et respectueux envers ses hyungs, elle trouvait ça trop mignon. Elle avait gardé le souvenir de Hyungsik disant à Minwoo « tu me manquais trop chéri ! (chapitre 7) ». Il était drôle, c’était un sacré blagueur. Taeheon était très respectueux et très amical, il voulait qu’Anaël se sente le plus à l’aise possible. Il était vraiment adorable et elle appréciait beaucoup son geste. Kevin avait vraiment l’air d’être quelqu’un de simple, elle se voyait un peu à travers lui. Les autres membres ne perdaient pas une occasion de le taquiner sur son coréen, bien qu’elle le sache le sien était bien pire, mais personne n’osait pour l’instant lui faire remarquer. Quand a Junyoung, on remarquait de suite que les membres avaient beaucoup de respect envers lui, mais malgré ça il ne se prenait pas au sérieux, il n’était pas du jour à élevé la voix à tord et à travers pour montrer sa supériorité, comme elle l’avait imaginé. En tout cas, elle était vraiment tombée sur leur charme et elle savait qu’elle passerait de bon moment à chaque fois qu’elle serait avec eux.
A la fin du repas, Minwoo fit un signe à Anaël puis se leva. Il s’approcha d’elle et lui dit discrètement « On continu la visite ? ». Anaël lui sourit et le suivit.

Hyungsik : Hey ! Vous allez où ?
Minwoo : euh … Je vais raccompagner Anaël, il faut qu’elle rentre elle travaille demain.
Taeheon : Et t’allais partir sans nous dire au revoir !
Anaël : Bien sur que non ! Je … je voulais allez au toilette avant de partir hihi ! C’est bon je me souviens où ils sont merci Minwoo ! (sourire)

En sortant des toilettes, elle salua tous les membres et les remercia. Elle avait passé une super soirée en leur compagnie. Elle envoya un message à Nichan pour la prévenir qu’elle rentrerait tard et qu’elle était avec Minwoo, pour qu’elle ne s’inquiète pas. Elle se comportait vraiment comme une grande sœur avec Anaël, cela la touchait beaucoup. Il l’emmena dans la maison de disque, il n’y avait personne, ce qui étonna Anaël. Il lui avait expliqué que pratiquement tout le monde était parti à l’étranger, ce qui expliquait ce grand vide. Il lui fit visiter une salle ou ils pouvaient se réunir, regarder la télé ou encore aller sur internet. C’était vraiment bizarre, elle n’avait jamais visité de maison de disque et n’avait jamais imaginé que ce serait comme ça. Il y avait plusieurs étages mais les pièces n’étaient pas forcement intéressante à visiter.

Minwoo : (attrapant la main d’Anaël) Suis-moi, j’ai une salle plus intéressante à te montrer !

Bizarrement, ça l’avait troublé qu’il lui prenne la main, elle ne s’y attendait pas. Elle le suivit, puis il la fit entrer dans la salle d’enregistrement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/ZEAStyle-FR/212806772082531
Chanseul
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 79
» Inscrit le : 27/12/2010
» Localisation : 71
» Coup de coeur : My only wish des ze:a (chanson)
» Humeur : Rêve de vacance!!!! sniff


MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Jeu 13 Jan - 21:03

Je n'ai pas vraiment eu le temps de relire et je suis un peu fatigué, alors j'espère que celà ne se verra pas lorsque vous lirez. Bonne lecture!


Chapitre 10

Anaël : Ouah j’adore ce genre de salle ! J’y resterais des heures, quoi que ce serait pire avec la salle de danse ! (rire)
Minwoo : Tu as déjà vu une salle comme ça ?
Anaël : J’ai un oncle qui a un petit studio aménagé chez lui, mais rien de comparable !
Minwoo : (sourire) Tu veux essayer ?
Anaël : (des étoiles pleins les yeux) Tu crois que je peux ?
Minwoo : Quelle question ! Bien sur que tu peux !
Anaël : Mais… Je sais pas j’ai peur d’être ridicule à côté de toi.
Minwoo : N’importe quoi ! Je viens avec toi si tu veux ?
Anaël : Euh… (gênée) oui je préfère !

Ils entrèrent tous les 2 dans la pièce d’enregistrement. Anaël était vraiment intriguée. Minwoo lui fit signe de se rapprocher du micro.

Minwoo : Alors tu veux chanter quoi ?
Anaël : Euh … Je sais pas moi.
Minwoo : Fait pas ta timide ! Essaye ! En plus tu peux faire ce que tu veux, personne ne t’écoutera à l’extérieur, à part moi.

Elle ne savait vraiment pas quoi chanter et Minwoo la regardait, comme impatient de l’écouter. Elle commença à chanter ce qui lui passa par la tête. Elle regarda Minwoo pour voir son expression, celui-ci se mit à rire. On ne pouvait qu’avoir cette réaction ; la seule chanson coréenne qui lui était passée par la tête était celle des 3 petits oursons. Minwoo se rapprocha du micro pour chanter avec elle. C’était un grand n’importe quoi, mais ils trouvaient ça drôle. Ils commençaient à sauter dans tous les sens tout en chantant. Ils se mirent à rire, ils peinaient à reprendre leur souffle.

Minwoo : (rire) Ouah tu m’épate ! Quelle douce et merveilleuse voix !
Anaël : Te moque pas ! Je ne savais pas quoi chanter moi ! Je pense plus à des chansons françaises ou américaines.
Minwoo : Ben vas-y je t’écoute.
Anaël : Rooooooo !

Elle réfléchit puis commença à chanter « Angel » de Robbie Williams. Elle se débrouillait bien pour basculer entre les graves et les aigus, Minwoo était comme hypnotisé. Il ne pouvait détacher ses yeux d’elle, c’était plus fort que lui. Elle ne pouvait le regarder, elle était trop timide et aurait perdu ses moyens. Elle ne leva ses yeux vers lui qu’à la fin de la chanson. Il la regarda un petit moment, puis sorti de sa rêverie pour l’applaudir. Anaël se mit bizarrement à rougir face à sa réaction et tenta de le cacher derrière son épaule, tel une petite fille timide.

Minwoo : Je trouve que ton timbre de voix est vraiment joli ! Je …

Il n’arrivait pas à trouver les mots. Un silence pesant s’installa pendant quelques secondes, puis Minwoo décida de le rompre.

Minwoo : A moi ! Par contre, je préfère que tu me regarde de l’extérieur. Après ce que tu viens de chanter, ça va me perturber de chanter à côté de toi. (Anaël le frappe à l’épaule et il rit) Je plaisante, c’est pour que tu écoute le résultat que ça donne avec tout ce matériel. Je vais t’expliquer comment faire pour que tu puisses m’entendre.
Anaël : D’accord chef !

Après lui avoir expliqué, Minwoo alla s’installer dans la pièce d’enregistrement. Il respira un grand coup puis fit un signe de la main à Anaël, ce qui signifiait « Tu peux mettre la musique en route !». Elle ne connaissait pas du tout la musique, mais elle adorait la mélodie, très douce. Lorsque Minwoo commença à chanter, elle était contente de voir qu’il chantait en anglais et il avait une voix était douce, un peu à son image. Voir un garçon chanter, cela l’avait toujours fait craquer ; alors en voir chanter juste pour elle, c’était la cerise sur le gâteau. D’autant plus qu’elle adorait les paroles, (« My only wish » des ZE:A) , tout pour faire rêver une belle demoiselle et la faire succomber ! Mais le pire dans tout cela, c’est que Minwoo regardait sans cesse Anaël tout en chantant, comme si les paroles lui étaient destinées. Les battements de son cœurs s’accéléraient, elle ne pouvait expliquer pourquoi. Minwoo était très mignon, elle l’adorait, mais plus comme un frère ! Et il n’y avait aucune chance pour que lui s’intéresse à elle. A la fin de la chanson, Minwoo rejoignit Anaël.

Minwoo : Alors, qu’est-ce que tu en as pensé ?
Anaël : La chanson est magnifique !
Minwoo : Elle sera dans notre prochain album. Et c’est tout ce que tu peux dire ! Je suis vexé ! (faisant la moue)
Anaël : Mais je n’ai même pas fini de commenter ! … J’adore ta voix. Vraiment !
Minwoo : (levant la tête, fier) Merci mais ça … je le savais déjà !
Anaël : (lui frappant l’épaule) Patate va !
Minwoo : (se frottant l’épaule) Aïe ! Ca fait mal !

Ils se chamaillèrent un petit moment puis discutèrent un peu.

Minwoo : J’ai une autre salle à te montrer, mais celle-ci tu va vraiment l’adorer ! C’est le lieu que je préfère ici! Viens !

Anaël le suivit, excitée d’en découvrir plus sur cet endroit. Ils montèrent encore dans les escaliers puis Minwoo ouvrit une porte. Bien sûr, il parlait de la salle de danse. Si Anaël aurait possédait ce genre de salle, elle s’entraînerait jour et nuit, sans même manger ni boire. Elle s’y sentirait libre comme l’air. Elle entra lentement et pris le temps de tout observer. Les murs étaient des vitres ce qui signifiaient que l’on pouvait tout voir de l’extérieur.

Minwoo : Je suis sûr que tu as une soudaine envie de danser !
Anaël : Comment…euh non ce n’est pas la peine je ne fais que visiter !
Minwoo : Tu as essayé le studio et tu crois que tu ne vas pas faire de même pour la salle de danse ! De plus si tu veux que je te donne un coup de main pour tes castings, il faut que je voie de quoi tu es capable !
Anaël : Mais t’as vu comment je suis habillée !
Minwoo : Ne t’inquiète pas pour ça, j’ai apporté quelques affaires à moi, je pense que ce que j’ai pris pourra t’aller.
Anaël : (regardant autour d’elle) Il est hors de question que je me change ici !
Minwoo : (rire) Bien sûr que non, je vais te montrer une pièce où tu peux te changer.

Après lui avoir montré, Anaël parti se changer. Elle était toute excitée, elle avait très envie de danser, surtout dans ce genre de salle. En enfilant les vêtements, elle remarqua le doux parfum, surement celui de Minwoo. Elle adorait ce parfum. Elle se surprit en train de serrer le T-shirt près de sa poitrine et le sentir. Elle sortit de sa rêverie puis alla rejoindre Minwoo. Elle remarqua que lui aussi c’était changé.

Minwoo : Ca va ? T’es à l’aise dedans ?
Anaël : T’inquiètes pas ! Ca fera l’affaire !
Minwoo : Bon ! (cherchant sur l’ordinateur) Tu veux danser sur quoi ?
Anaël : N’importe ! Quelque chose qui bouge.

Minwoo la regarda puis mis la musique. C’était "Boom Boom Pow" des Black Eyed Peas. En entendant ce genre de musique, Anaël ne pouvait plus contrôler son corps et se mis à danser. Minwoo l’observa un petit instant et , bien sur, ne put s’empêcher de danser et il fini par la rejoindre. Tout deux dansèrent, s’échangèrent des regards, il n’y avait aucune gêne, ils s’exprimaient. Minwoo faisait un tas de figure, tandis qu’Anaël faisait des vagues et des blocages avec son corps. Cela ressemblait presque à une battle au départ, puis ils dansèrent en duo, ensemble, ils essayaient d’être synchronisé. Lorsque la musique s’arrêta, ils étaient tout deux, face à face, leur visage à quelques centimètre l’un de l’autre en se regardant. Ils se fixèrent un long moment puis Minwoo se recula pour applaudir Anaël.

Minwoo : Wouaouh ! C’est génial, la façon dont tu danses ! Je me suis vraiment éclaté !
Anaël : Et toi alors ! J’adore toutes tes figures ! Ca fait du bien de danser en duo.
Minwoo : Oui. Alors comme ça tu as aimé mes figures ?
Anaël : Oui, d’ailleurs tu ne veux pas m’en apprendre quelques unes ?
Minwoo : Oh… Tu es sur ? Tu n’es pas trop fatiguée ?
Anaël : T’inquiète je suis costaud. (rire) J’aime bien celle que tu fais dans ta chanson. C’est « Level up », c’est ça ?
Minwoo : Ouah tu as soif d’apprendre ! Tien viens je vais te montrer.

Il lui montra les quelques bases, notamment l’équilibre, ce qu’Anaël savait déjà faire. Il faisait étape par étape, et sachant que cela était assez difficile à apprendre, elle avait un peu de mal. Minwoo l’aida en tenant ses jambes. Elle tombait mais il la rattrapait, il avait peur qu’elle se fasse mal. Après une bonne heure, Anaël alla s’assoir contre le mur. Minwoo s’installa à coté d’elle.

Anaël : (essoufflée) Wouah ! Je suis crevée ! Mais j’adore !
Minwoo : Ca va tu te débrouilles bien !
Anaël : Merci !
Minwoo : Je suis sur que tu peux faire des progrès très rapidement, il faut juste que tu te consacres à 200% à la danse. Ca peut être embêtant pour toi, mais il vaut mieux que tu laisse tomber ton job. C’est vraiment impressionnant, de voir comment…

Minwoo s’interrompit. Anaël était tombée de fatigue et elle avait fini par s’endormir. Ca tête tomba sur l’épaule de Minwoo, qui fut surpris. Il regarda son visage, elle avait l’air tellement fatiguée. Il prit ses jambes en prenant soin de ne pas la réveiller, puis il la porta jusqu’à la salle de musique pour la déposer sur le canapé. Il se retira délicatement et s’installa à coté d’elle. Il la regardait dormir, comme attendrit, puis lui aussi il finit par s’endormir.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/ZEAStyle-FR/212806772082531
Chanseul
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 79
» Inscrit le : 27/12/2010
» Localisation : 71
» Coup de coeur : My only wish des ze:a (chanson)
» Humeur : Rêve de vacance!!!! sniff


MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Sam 22 Jan - 0:19

Chapitre 11

Anaël avait du mal à se réveiller, elle ne comprenait pas ce qu’il se passait. Elle n’avait qu’une envie, s’était dormir. Elle commençait tout juste à sortir de son sommeil et à comprendre ce qu’il se passait.

Hyungsik : Anaël ! Il faut vraiment que tu te réveilles !
Anaël : (se relevant en sursaut) Quoi ! Mais qu’est-ce que tu fais là !
Hyungsik : Et ben dit donc ! Dur dur le réveil chez toi !

Elle se trouvait sur le fauteuil de la salle d’enregistrement, Hyungsik près d’elle, Minwoo et Heechul se tenant près de la porte. Minwoo s’approcha d’elle.

Minwoo : Tu t’es endormie hier soir. T’avais vraiment l’air fatiguée du coup je t’ai laissé dormir. Mais le problème c’est que notre patron revient ce matin, et il ne va pas tarder d’après les dernières nouvelles. Le problème, c’est qu’on ne l’a pas prévenu de ta visite, et on ne sait pas comment il va réagir, donc…
Anaël : En gros, vous voulez que je parte …
Heechul : (attrapant le bras d’Anaël et la tirant vers lui)… Et maintenant ! Ils sont en bas !
Minwoo : Ouah non ! Comment on va faire ?
Kwanghee : (entrant dans la pièce) Bon les James bond boys, je vais emmener la demoiselle en détresse jusqu’à l’étage en dessous sans qu’on se fasse attraper. Ensuite, c’est Taeheon et Siwan qui la raccompagneront à la sorti. Minwoo, va chercher un taxi et attend là dehors, par contre il faut que tu descendes maintenant. Kevin et Junyoung tentent de les retenir en bas et Dongjun surveille pour nous.
Hyungsik : Et ben dit donc ! Tout le monde se mobilise !
Heechul : (attrapant Hyungsik par le col de sa chemise) Si on se fait attraper, on est mort !
Minwoo : Mais non ! Pas de panique on se fera pas attraper ! Bon je descends ! Kwanghee, tu attends un peu avant de l’emmener, je te ferais signe.
Kwanghee : T’inquiète, je gère tout.

Minwoo sorti de la pièce. Anaël se demandait bien pourquoi tout ceci prenait de telle proportion. Cela lui fit peur tout à coup, elle ne voulait surtout pas que les garçons aient des problèmes à cause d’elle. Mais pourquoi Minwoo ne lui avait-il rien dit ? Il avait tellement insisté pour qu’elle vienne ! Kwanghee lui fit signe de le suivre. Hyungsik et Heechul regardèrent Anaël et la saluèrent, puis elle le suivit. Elle ne comprenait vraiment rien à tout ce qu’il se passait. A priori, il n’y avait personne à l’étage où ils se trouvaient. Ils descendirent les escaliers et elle aperçut au loin Dongjun, qui discutait avec des filles. Elles faisaient surement parti de la maison de disque. Lorsqu’il vit Anaël, il la regarda avec de grands yeux, puis continua à discuter. L’une d’elle, intriguée par la réaction de celui-ci, se retourna. Anaël n’avait eu le temps de réagir qu’elle s’était retrouvée contre le mur, derrière Siwan et Kwanghee face à lui. Tous deux faisaient semblant de discuter. Tout ceci aurait pu paraître amusant dans d’autres circonstances. Dongjun attrapa le bras de la jeune fille pour attirer son attention. Siwan en profita pour attraper le bras d’Anaël et partir en courant dans les couloirs. Il devait surement l’emmener vers une sortie de secours, à l’arrière du bâtiment. Elle le suivait, son cœur battant à tout rompre. Elle ne faisait que courir, sans savoir s’il y avait ou non quelqu’un dans les parages. Ils arrivèrent dans un espèce de garage, au sous sol. Siwan la stoppa net, fouilla dans sa poche puis se retourna pour lui faire face. Il y avait quelqu’un.

Siwan : Bon, je vais l’emmener ailleurs, et dès que nous serons partis, tu pourras y aller. Je (sortant la main de sa poche) … je voudrais que tu donnes cette lettre à Nichan. Je ne sais pas ce qu’elle t’a dit sur moi, mais en tout cas notre histoire c’est arrêtée sur un malentendu. Tu pourras lui donner ?
Anaël : (mettent sa main sur son épaule) Ne t’en fais pas ! C’est comme si c’était fait !

Il lui fit un clin d’œil puis parti rejoindre la personne dans le garage. Ce dernier avait l’air surpris de le voir ici, mais Siwan ne s’en préoccupa pas et l’emmena à l’extérieur. Anaël en profita pour courir jusqu’à la sorti. Ses jambes tremblaient, elle avait peur de se faire attraper. Lorsqu’elle arriva dehors, elle sursauta et se retint de crier.

Anaël : Qu’est ce que tu fais là ! Tu m’as fait peur !
Minwoo : T’as déjà oublié que je t’attendais ici ?
Anaël : Désolé mais je viens tout juste de me réveiller, et cette course de bon matin n’arrange rien !
Minwoo : (se rapprochant d’elle) Je suis vraiment désolé. Notre patron n’aime pas vraiment que l’on invite des personnes à entrer dans la maison de disque sans lui en avoir parlé. Même si tu es comme un membre de notre famille, je ne sais pas s’il aurait accepté que tu viennes.
Anaël : Ne t’en fais pas, ce n’est pas grave. Mais tu aurais du me réveiller pour que je rentre hier soir, et même tu aurais dû me le dire ! Je voulais tellement venir mais je ne savais pas tout ça.
Minwoo : Ne te blâme pas. La prochaine fois que tu viendras, ça ne sera pas comme ça, on trouvera un moyen pour que le patron accepte de te laisser entrer.
Anaël : Ne vas pas risquer de te faire engueuler !
Minwoo : Ne t’inquiète pas, Superman gère tout !
Anaël : Oui ben Superman a pas tout géré apparemment aujourd’hui ! (en se dirigeant vers le taxi) En tout cas merci beaucoup pour hier, je me suis éclatée.
Minwoo : (ouvrant la porte du taxi) Moi aussi. Ca m’a fait plaisir de te revoir !
Anaël : (dans la voiture, souriant à Minwoo) A bientôt ! (en lui faisant coucou)
Minwoo : A bientôt !

Il ferma la porte puis la regarda partir. Elle lui refit signe et il lui répondit de la même manière. Kevin venait d’arriver et posa sa main sur l’épaule de Minwoo, ce qui fit sursauter ce dernier.

Kevin : Qu’est ce que tu es mignon quand t’es comme ça !
Minwoo : De quoi tu parles ?
Kevin : Oh ne me la fais pas, hein ! T’en pince pour la petite française, n’est ce pas ?
Minwoo : N’importe quoi ! Je l’apprécie c’est tout !

Dongjun venait d’arriver et s’incrusta dans la conversation.

Dongjun : Alors, vous avez fait quoi hier soir ? T’es un sacré menteur qu’en même ! (imitant la voix de Minwoo) « Je la raccompagne, elle travaille demain ! » pff, mon œil oui.
Minwoo : Espèce d’idiot va !
Kevin : Non mais sérieusement, vous avez fait quoi ?
Minwoo : Rien de spécial, je lui ai juste appris quelques pas de danse.
Dongjun : Ou la la ! (prenant Kevin par la taille d’une main, l’autre posé sur sa main) Vous dansiez comme ça ? (regardant Kevin dans les yeux) Oh mon amour ! Que tu es belle !
Kevin : (repoussant Dongjun) Ca va pas la tête toi ! Espèce de pervers va !
Dongjun : C’est bon relax, de toute façon t’es pas mon style !
Minwoo : Vous êtes débile ! Désolé mais moi je rentre !

Junyoung arriva en courant.

Junyoung : Alors c’est bon ? Elle est partie ?
Minwoo : Oui, mais dit à ces deux là qu’ils commencent à m’énerver sérieusement !
Junyoung : N’y fait pas attention, ils te taquinent c’est tout ! Même si ça peut-être un peu lourd. Mais c’est dommage, il faudrait vraiment trouver un moyen pour qu’elle puisse venir sans être obligé de faire tout ceci.
Minwoo : J’y pense ! Mais le problème c’est trouver quel moyen !
Junyoung : Et bien … Je sais ! Tu n’as qu’à demandé à ta sœur qu’elle vienne avec elle ! Si tu demande au patron si ta sœur peut venir, c’est sur qu’il dira oui !
Minwoo : Oui mais avec Siwan, je sais pas si elle va vouloir !
Junyoung : Demandes lui de façon à ce qu’elle ne puisse pas refuser ! Même si ce n’est que de temps en temps, elle pourra très bien faire l’effort de supporter sa présence!
Minwoo : J’espère ! Anaël a vraiment besoin de s’entraîner et de se consacrer à la danse. C’est le seul moyen pour qu’elle puisse réussir ses castings. Je suis sur qu’elle est capable de faire d’énormes progrès en peu de temps ! J’ai confiance en ses talents, je suis sur qu’elle peut y arriver.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/ZEAStyle-FR/212806772082531
Chanseul
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 79
» Inscrit le : 27/12/2010
» Localisation : 71
» Coup de coeur : My only wish des ze:a (chanson)
» Humeur : Rêve de vacance!!!! sniff


MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Sam 22 Jan - 23:26

J'espère qu'il y a des lecteurs de ma fanfic, n'hésitez pas à me faire des commentaires, qu'ils soient positifs ou négatifs,ça me ferait plaisir xD.
Dites moi se que vous en pensez.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/ZEAStyle-FR/212806772082531
Hyll


Key's Juliette
nom de l'image
» Messages : 2568
» Inscrit le : 10/05/2010
» Localisation : key's airline

MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Sam 22 Jan - 23:30


    Une fic sur les ZE:A écrite par une fan de Min Woo ♥
    Tu peux être sûre que je la lirais :DD
Revenir en haut Aller en bas
Chanseul
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 79
» Inscrit le : 27/12/2010
» Localisation : 71
» Coup de coeur : My only wish des ze:a (chanson)
» Humeur : Rêve de vacance!!!! sniff


MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Dim 23 Jan - 9:13

xD merci j'espère que tu aimeras.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/ZEAStyle-FR/212806772082531
Soo ~
avatar

GongChan's Wife
nom de l'image
» Messages : 607
» Inscrit le : 07/01/2011
» Localisation : Rouen/France
» Humeur : Dégoûtée...


MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Dim 23 Jan - 10:31

J'ai tout lu d'un seul coup.
J'aime bien ta fic.
Moi aussi je continuerai de la lire ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://shining-boys.skyrock.com
Chanseul
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 79
» Inscrit le : 27/12/2010
» Localisation : 71
» Coup de coeur : My only wish des ze:a (chanson)
» Humeur : Rêve de vacance!!!! sniff


MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Ven 28 Jan - 18:56

Nouveau chapitre!!! A partir de maintenant je vais essayer (j'ai bien dit essayer) de poster 2 chapitre par week-end. J'espère y arrivé xD Merci beaucoup à ceux et celle qui lisent ma fanfic. Bonne lecture!


Chapitre 12

La porte venait de s’ouvrir.

Nichan : (se précipitant à l’entrée) Anaël, c’est toi ?
Anaël : Oui Unni ! Je suis désolé…
Nichan : (prenant le visage d’Anaël dans ses mains) Je me suis inquiétée ! Pourquoi tu n’es pas rentrée ? Tu n’as pas vu j’ai essayé de t’appeler ! Même Minwoo ne m’a pas répondu !
Anaël : Je suis désolé Unni ! Mais on a dansé et j’étais tellement fatiguée que je me suis endormie, et ton frère n’a pas voulu me réveiller !
Nichan : (la prenant dans ses bras) Ca n’est pas grave, je suis pénible je ne devrais pas m’inquiéter comme ça. (reculant son visage pour la regarder) Tu as déjeuné ?
Anaël : Non, je n’ai pas vraiment eu le temps ce matin !
Nichan : Viens t’asseoir, j’ai préparé à mangé !

Les deux jeunes filles se dirigèrent vers la cuisine. Anaël s’en voulait un peu d’avoir inquiété Nichan, mais la soirée c’était passé si vite ! Elle ne pensait pas non plus qu’elle allait tomber de fatigue ! Elles s’installèrent sur la table de la salle, face à face puis commencèrent à discuter. Anaël raconta toute sa soirée, la rencontre avec les membres et la visite de la maison de disque avec Minwoo.

Anaël : Minwoo dit qu’il faut vraiment que je me consacre qu’à la danse et au chant pour réussir à décrocher un casting ! Il dit qu’il est certains que je peux faire des progrès très rapidement si je me mets bien dedans.
Nichan : (prenant les mains d’Anaël) Je te l’ai dit Anaël. Tu n’es pas obligée de travailler, je gagne bien ma vie et ma paye suffit largement. Je suis comme ta grande sœur, donc tu ne dois pas te sentir obligée de travailler. Tu es venu ici pour être artiste, pas pour devenir caissière dans un magasin ! Alors quitte ce travaille et met toi à fond dans ce que tu veux faire ! Essaie plutôt de trouver un petit job juste le week-end sinon, pour te faire un peu d’argent de poche.
Anaël : (regardant Nichan, puis la prenant dans ses bras) Merci Unni, merci beaucoup !
Nichan : Tu sais très bien que tu n’as pas besoin de me remercier !
Anaël : J’ai besoin de m’entraîner, ton frère doit me conseiller, mais il y a un petit problème…
Nichan : Dit moi ce qui ne va pas.
Anaël : En fait, hier je suis allée à la maison de disque, mais leur patron ne le savait pas, et Minwoo pense qu’il n’accepterait pas que je vienne, sauf si …
Nichan : Sauf si ?
Anaël : Sauf si c’est toi qu’il invite et que je vienne avec toi !
Nichan : (après un petit moment de réflexion) C’est un coup monté c’est ça !
Anaël : Unni, je sais que le faite de te dire qu’il y aura surement Siwan…
Nichan : … à coup sur tu veux dire !
Anaël : (prenant ses mains) Unni, c’est le seul moyen pour que je puisse y aller, et j’ai vraiment besoin des conseils de ton frère. Et ceux des autres membres ne pourront que m’aider !
Nichan : Je… à quels moments de la semaine est ce que tu veux y aller ?
Anaël : (sautant dans ses bras) MERCI UNNI !
Nichan : (riant) Calme-toi ! Alors, tu veux quels jours ?
Anaël : Quand tu peux et quand Minwoo peut ! AH merci, merci, merci Unni !!
Nichan : (riant de plus belle) De rien !
Anaël : … Ah oui, Unni ! Ce n’est peut être pas le meilleur moment choisi mais … (fouillant dans sa poche pour en sortir une lettre) Siwan m’a demandé de te donner ça. Ca avait l’air de lui tenir beaucoup à cœur !
Nichan : Pourquoi faut-il qu’il agisse toujours de la sorte ?
Anaël : Depuis que je le connais, je n’ai pas cessé d’entendre que votre histoire c’était arrêtée sur un mal entendu ! Je suppose que vous n’avez jamais eu le temps de discuter et de vous expliquer après votre rupture.
Nichan : Non pas vraiment. Mais même si tout ceci fait partie du passé, j’ai toujours du mal à le voir, et son comportement n’arrange rien ! J’ai beaucoup souffert de notre séparation, et même si ça relève du passé, mon cœur ne s’en est toujours pas totalement remis.
Anaël : (mettant la lettre de Siwan dans les mains de Nichan) Prend la et tu la liras quand tu te sentiras prête. Peut être que ça t’aideras pour enfin avoir une discussion avec lui.

Nichan la pris puis Anaël se leva. Elle l’aida à débarrasser la table puis alla se coucher, elle était vraiment exténuée. Son lit l’avait manqué et elle s’endormit presqu’aussitôt. Nichan entra dans sa chambre et s’asseyait sur son lit, puis elle sortie la lettre de Siwan de sa poche puis la regarda sans l’ouvrir. Elle n’avait pas la force de l’ouvrir, elle ne se sentait pas prête, elle savait que ça lui ferait mal et ne pouvait le supporter. Elle décida finalement de la laisser sur ça table de nuit et elle sortit de la chambre pour regarder la télé, histoire de se changer les idées.

Cela faisait déjà plus d’une semaine qu’Anaël avait été voir Minwoo à la maison de disque. Elle avait décidé de plus se consacrer à la danse et elle avait pris son courage à deux mains pour allez voir son patron. Elle voulait trouver un arrangement pour qu’elle puisse travailler uniquement les week-ends, mais il ne voulait rien savoir; c’était soit toute la semaine, soit rien du tout. Elle avait donc dû quitter son travail, mais elle continuait de chercher tout de même quelque chose pour le week-end. En tout cas, elle se consacrait à la danse. Elle l’avait débarrassée pour pouvoir y danser et pour chanter elle s’installait sur son lit avec ses écouteurs. A cause du manque de place dans l’appartement, elle avait trouvé un coin plutôt tranquille dans un parc pour pouvoir s’entraîner en plein air avec toute la place qu’il lui fallait. Elle n’avait pas trouvé d’autres castings pour le moment, mais voulait vraiment se perfectionner au maximum. Elle se souvenait de ce que Minwoo lui avait dit et cela la motivait. D’ailleurs, ils s’étaient donnés rendez-vous ce week-end au studio de danse de la maison de disque ; en effet, son patron avait accepté que Nichan vienne et il était d’accord avec le fait qu’elle vienne avec Anaël.

Nichan et Anaël se préparaient, elles avaient rendez-vous avec Minwoo et les membres.

Anaël : Ca y’est ? T’es prête ? (allant voir dans la salle de bain) Unni ! Vite on s’est dit à 2h30 et il est déjà 2h !
Nichan : Ah zut ! Oui je me dépêche, j’avais pas vu l’heure !
Anaël : (l’observant avec un sourire en coin) Mais ne t’inquiète pas ! Je suis sur que même si tu y va avec un sac poubelle sur la tête, il te trouverait trop belle !
Nichan : Mais de quoi tu parle ?
Anaël : (se sauvant vers la porte d’entrée) De Siwan bien sur ! Hihi !
Nichan : N’IMPORTE QUOI ! Faut que je sois présentable à côté de ces star, faut pas que j’y aille avec un chiffon sur la tête, ça donnera une mauvaise image de notre famille. J’ai fini de toute façon !

Elle attrapa son sac à main et partie rejoindre Anaël. Elles prient un taxi, en espérant ne pas être trop en retard. Nichan, se tordait sur le siège, ses mains sur son ventre.

Anaël : Arrête de stressé ! Ca va bien se passer !
Nichan : (se tournant vers elle) Mais je ne stresse pas ! C’est juste que je sais qu’il y aura Siwan et j’ai pas envie de lui parler !
Anaël : Pourquoi tu es toujours comme ça ? C’est vraiment quelqu’un d’adorable, il ne va pas te manger !
Nichan : Mais à chaque fois qu’il est là, je me sens énervée. Et quand il vient me parler c’est pire ! Je ressens plusieurs choses qui ne vont pas ensemble, du coup je me sens mal et j’ai besoin de fuir !
Anaël : Je te l’ai déjà dit pleins de fois, de toute manière il va bien falloir que tu lui parle un jour ou l’autre !
Nichan : Oui mais pas maintenant ! Je me sens pas encore prête.
Anaël : Alors ne t’inquiète pas, il ne viendra pas. Je ferais en sorte qu’il ne vienne pas te voir.
Nichan : (prenant ses mains) Merci !

Le taxi s’arrêta enfin. Nichan paya puis elles sortirent du véhicule. Elle regarda désespérément le taxi partir. Elle n’avait qu’une envie, c’était de le rattraper pour rentrer à la maison. Anaël attrapa sa main pour l’inciter à entrer lorsqu’elles entendirent quelqu’un.

S? : (en courant dans leur direction) NICHAN !!! Ah ça fait vraiment plaisir de te voir ! Ca fait si longtemps !
Nichan : Sam ! (la prenant dans ses bras) Ca fait tellement plaisir !
Sam : A moi aussi. Tu es venu voir ton frère ?
Nichan : Oui, il va aider ma « petite sœur » ! Voici, Anaël, ma correspondante venant de France. Anaël, je te présente Sam, elle fait partie d’un groupe de la même maison de disque que Minwoo.
Sam : Oui, les Nine Muses, tu en as déjà entendu parler ?
Anaël : Euh non, désolé.
Sam : (rire) Ce n’est pas grave. En tout cas je suis enchantée !
Anaël : Enchantée !
Sam : Dites, vous ne voulez pas venir avec nous ? Les autres membres m’attendent, elles sont dans las voiture, on va faire les boutiques.
Nichan : Euh non désolé, on doit allez voir Minwoo.
Sam : Ah ce n’est pas grave, je comprends. Peut-être à tout à l’heure ! (repartant en courant) Bye !

Les filles lui firent coucou puis se tournèrent face à la maison de disque. Anaël pris la main de Nichan et l’entraîna à l’intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/ZEAStyle-FR/212806772082531
Chanseul
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 79
» Inscrit le : 27/12/2010
» Localisation : 71
» Coup de coeur : My only wish des ze:a (chanson)
» Humeur : Rêve de vacance!!!! sniff


MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Sam 29 Jan - 23:13

Chapitre 13

Nichan : Tu sais où est la salle ?
Anaël : Si mes souvenirs sont bons elle est là haut.
Nichan : Je te suis.

Les deux filles montèrent les escaliers puis Anaël reconnu l’entré de la salle de danse. Elle se tourna vers Nichan, ne sachant pas vraiment si elle pouvait entrer ou non, puis se décida et ouvrit la porte. Les garçons étaient tous là, en plein milieu de chorégraphie. Les filles les observèrent à l’entrée sans dire un mot, c’était si beau de voir tous leurs mouvement synchronisés, Anaël adorait, et apparemment elle n’était pas la salle. Nichan restait là à les observer, la bouche grande ouverte.

Nichan : Ca fait si longtemps que je ne suis pas venue les voir s’entraîner ! J’en avait oublié la beauté de leur travail.

Elle resta les yeux bloqués sur Siwan. Il croisa son regard au reflet du miroir puis il se tourna d’un coup pour vérifier s’il n’avait pas rêvé. Voyant qu’il s’était arrêté au milieu de la danse, les autres membres l’imitèrent pour voir les deux jeunes filles les observant à la porte.

Minwoo : (se dirigeant vers elles) Enfin vous êtes là ! On se demandait se que vous faisiez !
Anaël : Désolée mais Nichan a été un peu lente ! (observant du coin de l’œil la réaction de celle-ci)
Taeheon : Ce n’est pas grave, maintenant vous êtes là !
Dongjun : (se précipitant près des filles et sautillant,, excité, à côté d’elles) Hey les filles, ça vous dit de voir notre danse ? Juste une fois ! (joignant ses mains comme pour les supplier)
Anaël : (rire) Avec plaisir !

Dongjun avait l’air heureux de cette réponse et montra aux filles où il fallait qu’elle s’installent pour avoir la meilleure vue. Elles étaient au coin de la salle, face à eu. Apparemment, Nichan préférait lorsqu’elle observait en cachette près de la porte. Savoir Siwan tout près la perturbait. Ils se mirent en place et dansèrent. Anaël adorait, c’était décidemment ça qu’elle voulait faire dans sa vie. A la fin de la chorégraphie, Dongjun se précipita vers elles.

Dongjun : Alors ?
Anaël : (rire puis se tournant vers Junyoung qui était à côté) Il est toujours comme ça ?
Junyoung : Uniquement lorsqu’il y a des filles.
Dongjun : (fusillant le leader du regard puis observant les deux jeunes filles, comme s’il n’avait rien entendu) Alors ?
Anaël : Moi j’adore ! Vous tous synchro, c’est trop beau, et ça me donne envie de danser.
Dongjun : (un sourire jusqu’aux oreilles puis se tournant vers Nichan) Et toi Nuna ?
Nichan : (surprise) Euh … Moi aussi j’adore, tu le sais très bien !
Dongjun : (sautillant de plus belle) Oh merci, vous êtes trop gentilles !
Kevin : (attrapant Dongjun par le bras et l’entraînant loin des filles) Bon ça suffit maintenant, on sait que tu es content de les voir mais quand même !
Taeheon : (aux filles) Désolé, mais c’est Dongjun !
Anaël : T’inquiète pas ! Il est mignon.
Taeheon : (comme choqué par la réflexion d’Anaël) DONGJUN ! Elle a dit que t’était mignon !

Dongjun se retourna, la bouche grande ouverte, puis fit mine de s’écrouler par terre. Quelques membres se mirent à rire, mais cette réflexion de plaisait apparemment pas à tout le monde.

Minwoo : Bon on commence là !
Anaël : Euh … Oui.

Minwoo était surpris par la façon dont il lui avait parlé ; il ne voulait pas être aussi sec ! Il essaya de radoucir son ton.

Minwoo : Euh … Viens on va regarder les musiques qu’il y a ! (attrapant sa sœur par la main et s’approchant près de son oreille pour lui chuchoter) Je suis content que tu sois venu !

Elle tourna sa tête pour le regarder puis posa sa main sur sa joue en lui souriant. Avec toute cette histoire avec Siwan, elle voyait moins son frère et ça lui manquait énormément. C’était égoïste de sa part mais elle allait changer, tout ceci allait changer lorsqu’elle se décidera enfin d’aller parler à Siwan, mais pas aujourd’hui. Elle s’avait qu’il l’observerait toute l’après midi et ça la stressait. Elle ne voulait vraiment pas qu’il vienne lui parler.
Minwoo et Anaël cherchèrent une chanson sur laquelle ils pourraient inventer une danse.

Anaël : J’en veux une qui bouge vraiment, que je puisse m’exprimer comme il faut.
Minwoo : T’inquiète on va trouver ça.
Heechul : (posant son menton sur l’épaule de Minwoo) Essayez sur celle là, y a de quoi vous exprimer sur celle là !
Minwoo : Ah oui ! C’est celle de l’autre fois, « Boom Boom Pow » . Tu veux ?
Anaël : Oui pourquoi pas. Ou sinon t’en a pas une autre, une coréenne ?
Minwoo : (rire) Je sais ! Celle là …

Il mit la musique (« Breath » de G-Dragon) en marche et regarda Anaël en essayant d’identifier si oui ou non elle aimait. Apparemment la réponse était positive, elle commençait déjà à se tortiller dans tous les sens, comme se retenant de danser, ce qui fit rire Minwoo.

Minwoo : Je crois que celle là sera parfaite !
Anaël : J’adoooooore ! On commence ?

Devant l’enthousiasme de son élève, Minwoo ne put que sourire. Nichan était assise dans un coin de la salle, priant de toutes ses forces pour que Siwan ne l’approche pas. Elle évitait tout contact visuel avec lui, pour le dissuader de s’approcher. Ce fut finalement Kevin qui décida de se mettre assis à côté d’elle. Ils discutèrent de tout et de rien et cela a détendait, elle avait oublié son stress et commençait à se détendre. Beaucoup de chose l’avait manquée, ces petits moments qu’elle passait avec les membres, ça faisait si longtemps. Pendant se temps, Minwoo et Anaël se mirent au travail, réfléchissant à de bons pas de danse. Quelques un des membres étaient resté dans la salle, d’autres étaient partis prendre leur douche. Ils dansèrent toute l’après-midi, alors que la salle se vidait petit à petit. Même Nichan était sortie prendre un peu l’air. Les deux amis étaient essoufflés, en sueur.

Minwoo : Ca te dis de faire une petite pause ?
Anaël : Volontiers ! Je suis morte.
Minwoo : (regardant autour d’eux) Assis toi deux minutes, je vais chercher des boissons. (se dirigeant vers la porte) J’arrive !

Anaël s’allongea quelques instants sur le banc, elle était vraiment épuisée. A peine avait-elle eu le temps de souffler que la porte s’ouvrit de nouveau. Elle se redressa puis se leva pour prendre les boissons, sauf que ce n’était pas Minwoo. En effet, trois se trouvaient près de la porte, observant Anaël. Elle se sentit gêné puis voulu s’excuser de sa présence, mais l’une d’entre elle la devança.

I ? : Yaaah ! Qu’est ce que tu fais là toi ?
Anaël : (surprise) euh … je suis désolée, j’attends Minwoo, il m’aide à m’entraîner pour danser.
I ? : Je me fiche de qui tu attends, le fait est que tu me gênes là.

Anaël était de plus en plus surprise face à l’agressivité de la jeune femme. Celle –ci se tourna vers l’une des filles qui se trouvait près d’elle.

I ? : Minha ! C’est bien la fille dont t’avais parlée Sam.
Minha : Oui c’est elle ! Je me souviens l’avoir vu du van quand elle lui parlait, hin Unni !
Rana : Oui, c’est elle.

La jeune femme s’approcha d’Anaël, d’un pas déterminé, et elle ne savait pas comment réagir. Elle la dévisagea.

I ? : Ecoute moi bien petite, mon nom est Seo InYoung, retiens bien ce nom. Je ne sais pas ce que tu cherches à faire, mais un pas de travers et tu auras affaires à moi, compris ?

Anaël n’en revenait pas, cette fille n’en pouvais plus, pour qui se prenait-elle ! Elle voulu lui répondre avec la même gentillesse que celle-ci mais Minwoo était revenu et avait pris la parole.

Minwoo : Nuna ! Qu’est ce que tu fais ici ?
Inyoung : (se tournant vers Minwoo) Ah Minwoo te revoilà ! Oh rien, je ne faisais que passer, je voulais faire connaissance avec ton « amie ». (se tournant vers Anaël en affichant un sourire faux) J’ai été ravi de te rencontrer !

Elle tourna les talons et sortie de la salle, suivit des deux autres filles. Minwoo s’approcha d’Anaël pour lui tendre une bouteille.

Minwoo : Ca c’est notre récompense ! A la tienne !
Anaël : (riant puis trinquant avec la bouteille de Minwoo) Santé !

Ils burent d’une traite leur bouteille puis se remirent à danser encore un peu. Les membres remontèrent dans la salle de danse et les regardèrent danser. Lorsqu’ils eurent fini, Siwan profita du moment pour demander à Anaël.

Siwan : Hey ! euh … ça y est vous avez fini de danser ?
Anaël : Oui, je crois qu’on va arrêter pour aujourd’hui, je suis crevée.
Siwan : Ca c’est sur ! euh … Je voulais te demander …
Anaël : (se rapprochant) Ecoute, oui je lui ai donné la lettre, mais je ne crois pas qu’elle l’ait lu. Elle ne se sent pas prête. Je lui ai dit qu’il faudrait que vous ayez une conversation, mais elle ne veut pas pour l’instant, alors ne va pas lui parler pour l’instant. Quand tu sentiras que c’est le bon moment tu iras, mais ne t’inquiète pas (posant sa main sur son épaule), de mon coté je t’aide.
Siwan : (lui souriant faiblement) Merci Anaël .

Puis il sorti de la salle. Elle repoussait sans cesse ce moment, mais il fallait vraiment qu’il parle. Mais il attendrait, pour elle, il attendrait le temps qu’il faut. Après tout, quand on aime on ne compte pas !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/ZEAStyle-FR/212806772082531
Chanseul
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 79
» Inscrit le : 27/12/2010
» Localisation : 71
» Coup de coeur : My only wish des ze:a (chanson)
» Humeur : Rêve de vacance!!!! sniff


MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Ven 4 Fév - 21:38

Chapitre 14

Nichan était au distributeur de cannette avec quelques membres des ZE :A et d’autres des Nine Muses. Ca faisait si longtemps qu’elle n’avait pas passé de bons moments comme ceux là ! Elle discutait et se sentait beaucoup mieux. Kwanghee et Hyungsik faisaient les clowns pour faire rire les filles, et cela fonctionnait, ce qui leur faisait grandement plaisir. Il commençait à être tard, et les filles rentrèrent chez elles pour se préparer à un show TV en direct. Nichan resta avec Kwanghee à discuter. Il était certes le meilleur ami de Siwan, mais c’était vraiment quelqu’un de très amical avec qui elle pouvait parler.

Kwanghee : Alors Nuna, tu en es où dans la vie ?
Nichan : Et bien je travaille quand même beaucoup et je m’occupe de ma « petite sœur ».
Kwanghee : Vous avez l’air proche ! Elle a l’air adorable, Minwoo l’apprécie beaucoup !
Nichan : Oui, elle fait un peu parti de la famille.
Kwanghee : Et alors ton cœur est-il toujours libre ou est-ce que tu as trouvé l’amour ?
Nichan : Oula ! Pas vraiment non. On va dire que je n’ai pas vraiment le temps, et c’est vrai que je n’ai pas cherché non plus.
Kwanghee : En tout cas, moi j’en connais un qui serait ravis d’être avec toi !
Nichan : Kwanghee ! Je sais ce que tu pense, mais il faut te mettre en tête que ce ne sera plus possible. C’est fini maintenant.
Kwanghee : Ecoute chérie, même si je suis un mec j’ai été miraculeusement doté dès mon plus jeune âge d’une intuition féminine, c’est d’ailleurs un cadeau du ciel. Et cette intuition me dit qu’un jour, tout rentrera dans l’ordre et que tu seras de nouveau avec Siwan. Tu sais, il en souffre toujours autant, il ne s’en ait jamais remis et je doute que cela arrive maintenant. Mais si seulement tu pouvais entendre ce qu’il a à te dire, je t’assure que depuis le jour ou tu sais quoi est arrivé, il n’adresse plus du tout la parole à cette fille, il ne sait pas ce qu’il lui a pris ! Il ne faut pas lui en vouloir à cette petite, elle a dû croire que c’était un amour réciproque et c’est fait des films, mais il ne se passait rien du tout, et Siwan ne lui a, à aucun moment, donné de faux espoir.
Nichan : Mais a aucun moment il ne l’a repoussé !
Kwanghee : Parce qu’il était trop choqué par la situation ! Nuna, il faudrait vraiment que tu lui pardonne et que vous puissiez enfin en discuter. (s’approchant plus près d’elle en la regardant droit dans les yeux) Je sais que tu l’aimes encore, j’en suis sur ! Et je sais qu’il ressent la même chose, alors ne perd pas trop de temps et prend ton courage à deux mains pour lui parler.

Puis il partit rejoindre les autres, la laissant face à ses dernières paroles. Elle était perdue et ne savait plus quoi faire. Elle regarda l’heure puis monta rejoindre les autres, il fallait qu’elles rentrent. Une fois dans la salle, elle vit Minwoo allongé par terre et Anaël assise à coté de lui. Heechul, Taeheon et Siwan étaient en train de regarder quelque chose sur l’ordinateur. Ce dernier leva la tête et leur regard se croisèrent. Ils se fixèrent un petit moment, puis elle détourna la tête du côté d’Anaël.

Nichan : Anaël ! Je suis désolé mais on devrait peut être rentrer tu ne crois pas ?
Minwoo : (se redressant) Ah Nuna ! On a fini, elle a bien travaillé aujourd’hui, on est vraiment crevé !
Anaël : (se relevant puis tendant la main à Minwoo pour l’aider à se relever) Mon pauvre ! Tu travailles déjà beaucoup et tu garde du temps pour pouvoir m’aider, t’es vraiment trop gentil !
Minwoo : (rougissant) Oh t’en fais pas, ça me fait plaisir, j’adore la danse ! C’est pas comme si tu m’avais forcé la main !
Anaël : (mettant ses mains autour du coup de Minwoo pour lui faire une petite étreinte) Merci beaucoup !

Elle se recula et fut surprise par la réaction de celui-ci. Il avait les joues toutes rouges et la fixait, les yeux et la bouche grands ouverts. Elle se tourna pour voir les autres dans la pièce ; ils étaient tous autant surpris.

Anaël : Qu’est-ce que j’ai fais ? Pourquoi vous me regardez tous comme ça ? Vous n’avez pas l’habitude de remercier vos amis comme ça ?
Nichan : (se mettant à rire) Disant qu’entre fille et garçon, ça n’est pas très courant.
Anaël : Ah bon ! Oh pardon Minwoo si je t’ai choqué !
Minwoo : (riant nerveusement) Ahah mais non va ! Ce n’est rien t’en fais pas, ahah !
Heechul : Oulala, c’est que ça le perturbe le petit Minwoo wouh !
Minwoo : (courant après Heechul) Toi tu m’énerves, si je t’attrape tu vas voir !
Heechul : Aaaaaaaaaaaah !

Tout le monde riait en regardant ces deux là se chamailler. La réaction de Minwoo l’avait surprise mais bizarrement, cela lui avait fait plaisir de le voir réagir ainsi. Il est vrai qu’elle l’avait toujours trouvait plutôt mignon, et ça faisait plaisir de voir que ce genre de chose pouvait le troubler. Peut être qu’en inversant les rôles, elle aurait réagit de la même manière ! Elle se donna une claque mentalement pour sortir de sa rêverie et suivit Nichan. Elle salua les garçons qui lui firent coucou, de même pour Nichan, puis elles saluèrent Minwoo. Il leur fit un grand sourire, quel beau sourire, se disait Anaël… stop stop stop !!! Elle était décidemment très fatiguée par cet après midi d’entrainement intense. Elle le remercia encore puis elles prirent un taxi pour rentrer à la maison.

Les filles retournaient à la maison de disque tous les week-ends. En semaine, Anaël s’entraînait au parc, avec son casque sur les oreilles. Elle attirait souvent les regards des passants qui étaient intrigué, mais ça lui était égal. Nichan s’était habituée au fait de croiser à chaque fois Siwan, mais cela ne la rendait pas indifférente, elle ne lui avait toujours pas adressé la parole. Comme tous les dimanches, les filles se préparaient à rejoindre les garçons. Anaël avait à chaque fois le cœur battant à tout rompre et elle en avait déduis que c’était sa passion grandissante pour le métier d’artiste qui en était la cause. Comme à chaque fois, les filles arrivaient en début d’après midi, Inyoung et quelques membres des Nine Muses profitaient du fait que Nichan est le dos tourné pour dévisager et se moquer d’Anaël. Elle ne comprenait pas pourquoi elles avaient un tel comportement envers elle, mais elle n’osait pas en parler à Nichan ; elle s’entendait si bien avec elles qu’elle ne voulait pas créer des tensions. Elles rejoignirent les garçons dans la salle. Aujourd’hui, il n’y avait que Kevin, Dongjun, Heechul, Minwoo et Siwan.

Minwoo : Salut ! Alors prête pour l’entraînement ?
Anaël : (frappant dans sa main) Comme toujours ! Ben vous êtes moins nombreux aujourd’hui !
Kevin : Oui, les autres sont tous partis à des émissions ou autres occupations.
Anaël : Ah ok ! Bon ben au travail professeur !

Minwoo adorait qu’en elle l’appelait comme ça, il se sentait exceptionnel, ce qui faisait rire Anaël. Nichan alla s’assoir près de Kevin puis commença à discuter avec lui.

Nichan : Alors comment ça se fait que toi tu sois là ?
Kevin : Rien pour moi aujourd’hui, personne n’a voulu de moi sniff.
Nichan : (tapotant son dos comme pour le consoler) Pauvre de toi ! Mais j’ai vu que les filles allaient partir aussi.
Kevin : Oui, on a la maison pour nous tout seul (en affichant un grand sourire) !
Nichan : (rire) … Euh je suis désolé de couper dans notre fantastique discussion pertinente mais … tu peux me rappeler où sont les toilettes ?
Kevin : (rire) Ils sont en bas vers le bureau. Tu veux que je t’y accompagne ?
Nichan : Non merci, ça ira je vais bien trouver toute seule.

Puis elle s’éclipsa. Lorsqu’elle ferma la porte derrière elle, elle se mit à courir ; elle n’en pouvait plus c’était urgent qu’elle aille se soulager.
Pendant ce temps, Anaël et Minwoo répétaient leurs différentes danses, mais il avait toujours besoin d’un petit moment pour se souvenir de tout.

Anaël : Mais ça ne fait pas trop pour toi ? T’as déjà beaucoup de chorégraphie à retenir, alors en plus avec les miennes, ça te fais pas un peu beaucoup ?
Minwoo : Ne me sous estime pas ! Je suis un pro !
Anaël : Rooo, toi alors !
Minwoo : Et tu n’as pas trouvé d’autres castings ?
Anaël : Si, j’en ai trouvé deux, un dans pas longtemps et l’autres en début d’année prochaine.
Minwoo : Ah ! Et c’est chez qui ?
Anaël : Le premier chez Open world Entertainment et le deuxième chez JYP Entertainment.
Minwoo : Ah ! Tu connais pas mon histoire avec la JYP Entertainment, normalement je devrais y être.
Anaël : Ah bon ?
Minwoo : En fait j’étais pris la bas et ici en même temps, mais j’ai préféré venir ici. Mais c’est vraiment une bonne maison de disque.
Anaël : En tout cas, il faut que je travaille dure pour être prise.
Minwoo : (posant ça mains sur son épaule) Ne t’inquiète pas, on fera tout pour que tu y arrives.

Ils restèrent ainsi à se regarder. Anaël commença à rougir puis chercha un moyen de changer de sujet.

Anaël : Mais où est passée Nichan ?
Kevin : Ben elle est partie au toilette, elle doit faire la grosse commission.

Dongjun et Heechul explosèrent de rire en écoutant cette blague pas très classe.

Anaël : Faudrait peut être allé voir, non ?
Kevin : T’inquiète, il y a déjà quelqu’un que s’en est chargé.

Nichan n’arrêtait pas de traverser les couloirs long en large, elle n’arrivait pas à trouver les toilettes. Pourquoi n’avait-elle pas accepté que Kevin l’accompagne, « quelle idiote ! » se disait-elle. Elle n’avait jamais su se repérer dans cette foutue maison de disque. Elle lança un coup de pied contre le mur, se qui n’avait pour effet que de lui faire mal.

Siwan : Besoin d’aide ?

Nichan sursauta et se retourna. Siwan était contre le mur, les bras croisés, en train de la regarder.

Nichan : Qu’est-ce que tu me veux !
Siwan : Oh ! Ben écoute je voulais t’aider vu que je sais que tu te perds tout le temps ici, mais…
Nichan : Pitié aide moi ! J’en peux plus faut vraiment que j’aille au toilette !
Siwan : (petit rire) Tu t’es trompé d’étage, c’est tout en bas, tu ne risquais pas de trouver. Viens suis moi.

Nichan le suivit à petit pas, il était délicat de marcher pour elle dans un tel moment. Siwan, se retournait et riait à chaque fois qu’il la voyait faire. Il l’emmena près de la porte.

Siwan : Voilà, c’est là tu te souviens maintenant.
Nichan : Oui merci merci !

Elle se précipita dans les toilettes puis en ressortit libérée. Elle fut surprise de voir que Siwan était toujours devant la porte.

Nichan : Oh ! Je pensais que tu allais remonter.
Siwan : Je pense pas que tu aurais retrouvé toute seule, c’est pour ça que je t’ai attendu.
Nichan : Euh … Bonne initiative de ta pars, je l’avoue.(timidement) Merci. Je te suis !

Puis ils remontèrent dans la salle côte à côte, comme au beau vieux temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/ZEAStyle-FR/212806772082531
yaya0908
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 9
» Inscrit le : 08/09/2010

MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Dim 6 Fév - 16:15

Je l'ai lu d'un cou, Franchement j'adore! MERCI :)
Revenir en haut Aller en bas
Chanseul
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 79
» Inscrit le : 27/12/2010
» Localisation : 71
» Coup de coeur : My only wish des ze:a (chanson)
» Humeur : Rêve de vacance!!!! sniff


MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Dim 6 Fév - 16:50

Merci, ça fait toujours plaisir xD je vais surement poster la suite ce soir. Soyez au rdv
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/ZEAStyle-FR/212806772082531
Chanseul
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 79
» Inscrit le : 27/12/2010
» Localisation : 71
» Coup de coeur : My only wish des ze:a (chanson)
» Humeur : Rêve de vacance!!!! sniff


MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Dim 6 Fév - 17:53

Chapitre 15

Lorsque Siwan et Nichan entrèrent dans la salle de danse, tout le monde était surpris de les voir côte à côte.

Anaël : Ben alors t’étais passée où ?
Nichan : Je me suis perdue, je cherchais les toilettes.
Anaël : Ralala ! Patate va ! Heureusement que Siwan était dans les parages !
Nichan : Oui j’avoue, sinon j’aurais pas pu me retenir !

Puis Siwan alla rejoindre Heechul et Dongjun devant l’ordinateur. Anaël et Minwoo décidèrent de faire une petite pause et allèrent chercher de quoi boire au distributeur.

Anaël : Ouah! Ça fait vraiment du bien de boire.
Minwoo : Ca c’est sur ! J’espère que tu emmènes une bouteille avec toi quand tu t’entraînes au parc ?
Anaël : Bien sûr que oui, je meurs sinon (rire) !
Minwoo : Heureusement. Au fait, tu rentres en France pour Noël ?
Anaël : Malheureusement non, je ne peux pas me le permettre, c’est trop cher. Je suis un peu triste mais bon.
Minwoo : Ah mince, je suis vraiment désolée. Tu vas le passer à la maison du coup, en plus je suis libre le jour de Noël, il nous laisse rentrer voir nos familles, donc on le fêtera ensemble !
Anaël : C’est super que tu puisses rentrer chez toi !
Minwoo : Oui, on va le fêter chez mes parents comme tous les ans. Par contre je reprends le lendemain et le jour de l’an je suis à un concert en direct donc bon … Mais je suis content de le passer avec mes fans et les membres, et de toute manière on va surement faire un petit truk après, surtout qu’il y a bientôt l’anniversaire du groupe, il faut fêter ça !
Anaël : Ouah, c’est génial !
Minwoo : Oui, il y aura tous ceux de la maison de disque. D’ailleurs … je voulais savoir si ça te disais d’y venir, je vais demander à Nichan aussi.
Anaël : T’es … t’es sérieux ?
Minwoo : Je ne comprends même pas pourquoi tu réagis comme ça. Bien sur que c’est sérieux, c’est obligé que je t’invite !
Anaël : Oh merci, bien sûr que j’y serais !
Minwoo : (lui souriant) Je préfère ça ! Bon, on remonte ?

Ils se remirent à danser et continuèrent à s’entraîner jusqu’au soir. Nichan tournait à gauche à droite et avait fini par s’endormir sur un banc. Siwan l’observait au loin : elle était encore plus belle lorsqu’elle dormait. Il est vrai qu’il était déjà tard, il était temps pour elles de rentrer. Anaël pris ses affaires puis réveilla Nichan.

Anaël : Unni ! On va rentrer, il est déjà tard.
Nichan : (ouvrant difficilement les yeux) Mmmm ! Oui, j’arrive !

Elle se redressa tout doucement pour se réveiller. Elle se frotta les yeux puis remarqua que Siwan l’observait. Ce regard lui rappelait quelques souvenirs. Elle fit un effort surhumain pour se lever et alla rejoindre Anaël.

Anaël : Dit, j’aimerais bien que la semaine prochaine tu puisses essayer de m’apprendre des figures, tu crois que tu pourras ?
Minwoo : (croisant ses bras) Euh … je sais pas je me tâte … Mais bien sûr que oui ! Je demanderais l’aide de Dongjun et Siwan.
Anaël : J’espère que ça ne les dérangera pas !
Siwan : (s’approchant d’eux) Bien sûr que non ça ne nous dérange pas, (grand sourire) ne t’en fais pas !
Anaël : Merci !

Elles saluèrent les garçons et prirent un taxi pour rentrer. Arrivée à l’appartement, Nichan s’écroula sur le canapé.

Nichan : Je suis crevée ! En même temps, c’est pas très confortable de dormir sur un banc.
Anaël : Ma pauvre, et dire que je t’impose ça tous les week-ends. Même à Minwoo ! Il faudrait vraiment que je trouve une solution pour pouvoir m’entraîner seule sans vous déranger.
Nichan : Espèce de p’tite idiote ! Ca ne me dérange pas, et je suis sur que si tu faisais ça, Minwoo t’en voudrait. Ca lui fait plaisir de t’aider.
Anaël : Tu crois ? Hey au fait (s’interrompant)… euh … Minwoo t’as dit pour Noël ?

Anaël voulait parler de Siwan, elle voulait savoir se qu’il s’était passé lorsqu’il avait été l’aider pour trouver les toilettes, mais elle préférait ne pas aborder le sujet. Elle était si sensible lorsqu’on parlait de lui.

Nichan : Euh, non je ne crois pas.
Anaël : Il est libre pour les fêtes de Noël, il va le passer avec nous.
Nichan : Oua !!!! Mais c’est génial !! Mais pourquoi il ne me l’a pas dit à moi ?
Anaël : Tu n’étais pas là et il a dû oublier quand t’es revenue.

Anaël laissa Nichan allongé sur le canapé pour prendre une douche avant d’aller se coucher. Elles étaient toutes les 2 pensifs sur cette journée passée. Nichan avait été surprise que ce soit Siwan qui vienne l’aider, car elle avait l’impression qu’il n’osait plus l’approcher ses derniers temps. Ils avaient pu se parler comme deux personnes civilisées, sans se disputer. Décidemment, il n’avait rien oublié sur elle, c’en était perturbant. Quand à Anaël, la danse commençait vraiment à lui monter à la tête.

Elles retournèrent à la maison de disque la semaine d’après. Les garçons étaient vraiment adorables ; certes farceur, mais tout de même adorable. Au fil des semaines, Anaël commençait à avoir des affinités avec chacun de membre. Cependant, Inyoung et quelques membres des Nine Muses ne l’aimaient vraiment pas, elle ne comprenait pas pourquoi. A chaque fois que les garçons et Nichan avaient le dos tourné, elles en profitaient pour se moquer d’elle et lui faire comprendre qu’elle n’était pas la bienvenue. Anaël ne savait pas comment réagir et préférait les ignorer plutôt que de créer des problèmes. Siwan était moins distant avec Nichan, il restait avec les autres membres lorsqu’elle leur parlait, ils avaient même réussi à se parler ; certes, c’était juste pour savoir si elle avait faim ou soif, mais c’était un début.

Plus qu’un mois avant Noël, c’était passé si vite. Anaël avait décidé d’envoyer des cadeaux à sa famille et à Julie, ils lui manquaient tellement ! Pour le moment, elle était dans un taxi avec Nichan, en direction de la maison de disque. Minwoo leurs avait demandé de venir plutôt le soir.
Elles étaient en train de monter les escaliers pour rejoindre la salle de danse.

Nichan : A chaque fois c’est la même chose, c’est moi qui doit me démener trouver les cadeaux ! Mais je ne sais jamais quoi acheter !
Anaël : T’inquiète pas je t’aiderais. Moi aussi il faut que je trouve un cadeau pour mes parents et un pour Julie (pensif)… ah ! Ça fait si longtemps !
Nichan : (ouvrant la porte de la salle de danse) On en reparlera. Salut les garçons !
Dongjun : Nuna !
Siwan : Ah ! Salut les filles !

Anaël posa ses affaires puis se mit à répéter. Nichan se posa sur le banc comme à son habitude, sauf qu’il n’y avait personne avec qui discuter. Siwan vint se poser à côté d’elle.

Nichan : Comment ça se fait qu’il n’y a pas les autres ?
Siwan : Apparemment ils seraient partis à un show.
Nichan : Comment ça apparemment ?
Siwan : Non pour rien, je disais ça comme ça.
Nichan : Ah ok !
Minwoo : Dit, Hyung, tu peux pas aller nous chercher de l’eau s’il te plait ?
Siwan : Quoi ? Déjà !
Anaël : (croisant ses mains) Oui, s’il te plait !
Siwan : Bon, d’accord. De l’eau ?
Anaël : Oui, c’est parfait de l’eau !
Siwan : Ok !
Nichan : Attend, je t’accompagne ! Ce sera toujours mieux que de rester ici.

Ils descendirent tous les deux au distributeur puis remontèrent. Ils avaient vraiment un comportement bizarre. Nichan en avait quand même profité pour se prendre une bouteille d’eau.

Nichan : Tu ne les trouve pas un peu louche ? Qu’est ce qu’ils ont ?
Siwan : Oh ! Disons qu’ils ne sont pas très bon comédien pour se qui est de préparer des surprises.
Nichan : Une surprise ? Surprise pour quoi ?
Siwan : (ouvrant la porte de la salle de danse) Je vois que tu ne te souviens plus.
Nichan : Souvenir de ...
Tout le monde : SURPRISE !!!
Nichan : Aaaaaaaaaah !!!

Nichan avait sursauté en entendant tous les membres, réunis dans la salle avec un gâteau d’anniversaire. Comment avait-elle pu oublier, c’était l’anniversaire de Siwan ! En sursautant elle avait littéralement vidé sa bouteille d’eau sur Siwan, ce que personne n’ignora.

Hyungsik : Oh … (se rapprochant de Siwan avec une bouteille pleine à la main) Bataille d’eau ?
Nichan : Non les garçons, j’ai pas fait…
Heechul : Tous sur Siwan !!!

Nichan n’avait eu le temps de réagir que les garçons c’étaient déjà tous jetés sur eux, armées de bouteilles d’eau. Siwan tentait de les éviter, tout en protégeant Nichan comme il le pouvait. Cette bataille avait très vite dégénéré et tout le monde au final était mouillé. L’entrainement avait été assez cours au final, mais ceci avait rapproché en peu plus les deux ex, qui se regardaient en riant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/ZEAStyle-FR/212806772082531
yaya0908
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 9
» Inscrit le : 08/09/2010

MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Mer 9 Fév - 14:34

ANHH ELLE A OUBLIE! Minwoo est trop gentille!
Revenir en haut Aller en bas
Chanseul
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 79
» Inscrit le : 27/12/2010
» Localisation : 71
» Coup de coeur : My only wish des ze:a (chanson)
» Humeur : Rêve de vacance!!!! sniff


MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   Mer 9 Fév - 19:54

Lol et oui honte à Nichan ^^, c'est parce qu'elle est tellement troublée par la présence de Siwan qu'elle en oublie tout le reste ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/ZEAStyle-FR/212806772082531
Contenu sponsorisé


nom de l'image

MessageSujet: Re: [ZE:A]Au bout du rêve chapitre   

Revenir en haut Aller en bas
 

[ZE:A]Au bout du rêve chapitre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Break time ::  :: Fictions Finies-