Partagez | 
 

 Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Nyah
avatar
Myung Soo's Wife
MBLAQ's Fan

nom de l'image
» Messages : 739
» Inscrit le : 13/11/2010
» Localisation : France
» Coup de coeur : YongGuk ft. YoSeob ~ I Remember

MessageSujet: Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10   Mar 1 Mar - 19:45

Titre : Faite l'amour et non la guerre
Auteur(e) : Nyah (c'est moi quoi ! )
Personnages principaux : Elena et Myung et les Infinite
Genre de l'histoire : Romance, et un chouille comédie :)
Résumé (facultatif) : Lorsqu'on apprend le coréen depuis petite, qu'on ai des photos de nous avec une personne qu'on ne connait pas et en faite une de vos idole. Que va-t-il ce passé ?
Une illustration ? (facultatif) Y en a pas spécialement. ^^



Prévenues :
 



Chapitre 1



*C'est bizarre qu'ils viennent avec moi en Corée, ils savent même pas parler la langue. Tss, je me demande ce qu'ils vont me réserver comme surprise.*

Durant le trajet, je ne cessais de faire des hypothèses, toutes absurdes les unes que les autres ! Je devenais de plus en plus folle dans mon coin dans la voiture. Mon père conduisait comme s'il était en France. Ma mère regardait les environs et mon petit frère de 3ans, lui, dormait. J'écoutais de la musique, de mon groupe favori, les Infinite. Avec le beau Myung Soo. Rien de prononcer son nom, en tête ou non, j'en bave. Bon, bien sur je ne fais pas qu'écouter leur musique, j'écoute aussi Big Bang, 2ne1, BoA, After School, 2AM, F.cuz et d'autres que je ne connais pas encore leur nom. Et oui, pauvre de moi.

On arriva devant une petite maison traditionnel. Mon père avait prévus qu'on y dorme tous chez des amis à lui pendant un peu près 1semaine. Nous fîmes accueilli par un couple de même âge approximative que ceux de mes parents. La femme m'accueillit la première à bras ouvert, ce qui d'ailleurs, m'aie surprit, étant donner que nous nous connaissions pas du tout. Elle me montra la chambre dans laquelle j'allais dormir et me laissa défaire mes bagages. Avant de partir elle m'annonça :
- Oh ma petite Elena, cela ne te dérange pas de dormir dans la chambre de mon fils ?
- Non non du tout madame, du moment j'ai un lit où dormir ça me convient, lui souriais-je.
- Bien, je te laisse. Oh j'allais oublié, reprit-elle, tu peux m'appeler maman.

Sur ces mots, elle reparti dans le couloir me laissant ahurie de ce que je venais d'entendre. J'étais paralysée à ce qu'elle venait de me lancer. Que je l'appel par son prénom ou par un surnom m'aurait pas eu un tel effet !
Je fus de marbre depuis pas mal de temps, jusqu'à que mon portable vibra et me fis sursauter. Dans l'élan, je sors aussitôt mon portable de ma poche pour voir le message. C'était Charlotte que me demanda des nouvelles de mon arrivée en Corée. Charlotte est ma meilleure amie depuis l'enfance. Des vraies siamoises toutes les deux. Je lui répondis et je balançais mon portable sur le lit. Miracle, il n'est pas tomber à côté du matelas. Je défais ma valise en sortant uniquement mon pc et le chargeur. Je ne voulais en aucun cas fouiller pour y mettre mes affaires. Quoi que, j'aimerais bien savoir ce que porte le fils de "maman". J'ouvris le premier tiroir de la commode et là, je fus abasourdie. D'un côté était ranger des boxer et de l'autre rien mis à part un mot avec marqué dessus "Tu peux y mettre tes culottes et soutien-gorge". Je me dis, merci "maman" avec un air d'ironie.

Je ne voulais toujours pas y mettre mes vêtements dans la commode, alors je décide de mettre ma valise dans un coin de la chambre et par ailleurs je fis une petite excursion jusqu'à l'interruption de ma mère.
- Alors, me lança-t-elle, la chambre te plait ?
- Euh.. ouais, si on veut. J'ai adoré le petit mot de la femme dans la commode, c'était super.
- Elle t'a dit de l'appeler maman !
- Je n'ai qu'une mère, lui rétorquais-je.
- Plus pour longtemps, et me parle pas sur ce ton !
- Désolé.
- Bon eh bien, rejoins nous dans le salon pour qu'on puisse parler tous ensemble.
- D'accord soupirais-je.

En entendant mes paroles, elle me fixait avec des yeux de tueur, ce qui m'obligea à lui faire la bise sur sa joue pour la taquiner. Elle déteste ça, mais moi je m'amuse comme une folle.
La fin d'après-midi ce passa vite. On avait tant discuter qu'on avait pas vue l'heure. Il était presque l'heure de manger. Mon père proposa d'inviter tous le monde au restaurant puisqu'on était invité et aussi qu'on aurait pas le temps de faire la cuisine (les femmes). L'homme lui répondit que c'était lui qu'il devait invité, car lui il lui doit une fière chandelle et que nous sommes les invités. C'est alors que nous sommes allé manger dans un bon restaurant, qui d'ailleurs, nous a repus. Après le repas nous étions tous allez nous couché, car demain nous allons visité le Grand Parc de Séoul. Il parait qu'il y a un zoo. Je suis peut-être déjà allé à Séoul, mais je n'ai jamais eu l'occasion de visité le Grand Parc et encore moins le zoo.

Neuf heures, tous debout, nous prenions le petit déjeuner avant d'aller au Grand Parc. Pour cette grande occasion, j'avais mis en charge toute la nuit, et aussi pendant le repas au restaurant, mon appareil photo. Je l'avais aussi vider pour avoir autant de place nécessaire.
Dix heures, nous partons direction le Grand Parc en mini-bus. Arrivé devant le parc, ma mère voulu déjà une photo de toute la famille. On parcourra le parc tout en prenant le paysage en photo. Presque midi, il est temps d'aller manger. L'après-midi nous allâmes visiter le zoo qu'abrite le Grand Parc. Mon petit frère, Jules, adorait courir après les oies, ce qui me fis rire. Car en général c'est le contraire. Durant la petite visite, alors que je prenais en photo mon petit frère qui regardait les papillons voler au-dessus de lui, j'apercevais un visage familier. Je pris la photo pour ensuite fait un zoom sur la personne. Je cru voir Myung Soo, mais bien sur, ce n'était pas lui. Ce qui me chagrinais un peu, mais au fond, ça ne peut pas ce faire, puisque c'est une star et qu'il est très occupé en ce moment.

La journée au Grand Parc fini, nous rentrâmes à la maison. Tandis que je regardais les photos avec Jules sur les genoux, ma mère et Oma (la "maman") faisaient le repas et pendant ce temps, les hommes regardaient la télévision et parlaient de je ne sais quoi. Au moment de passer à table, je remarquais qu'il y avait un couvert en plus et de plus, situé à côté de moi. Cela éveillait mes inquiétudes. Je ne sais pas vraiment si c'est de l'inquiétude ou si c'est de la satisfaction, car je savais que c'est forcément leur fils qui viendrait manger ici. Tous ce dont j'ai pu apprendre sur lui c'est qu'il est très pris par son travail, il a 18ans et a eu son bac. Ses parents voulurent qu'on l'attende pour manger, mais mon ventre criait famine comme un loup qui hurle les soirs de pleine lune.
Vingt heures moins dix, la porte s'ouvrit et une voix s'écriait :
- Salut tout le monde ! Désolé du retard, on devait finir la danse.
- Ne t'inquiète pas mon chéri, vient entre.
- Maman, arrête voir de m'appeler comme ça.
- Elena, je te présente mon fils, Myung Soo.

Je ne m'étais même pas retournée, mais lorsque j'entendis le prénom je fis des gros yeux puis je retournais violemment la tête en direction de celui ci. L'intéresser prit de peur, ce cogna contre la porte. Sa mère rigola et l'incita à s'asseoir à la place vide à côté de moi. Ma mère me donna un coup de coude pour que je dise quelque chose :
- Euh.. salut, lui souriais-je, désolé, ça m'a surprise d'entendre le nom de mon i.. ton prénom me repris-je.
- Pas grave, me sourit-il, j'ai l'habitude. Je suppose que tu dois savoir qui je suis.

Prise au dépourvue, je me mis à rougir et je baissais la tête pour que je ne sois pas vue. Mais je pense que tous savait pourquoi. Myung rigola et me chuchota à l'oreille *Pas la peine de rougir comme ça, je ne vais pas te manger. J'espère que toi non plus* Je fis relever la tête pour le regarder, il souriait et je fis de même.
Durant le repas, on parla et il avait réussi à me faire cracher le morceau qu'il était mon préféré du groupe. On parla beaucoup de musique. Après le repas, tous étaient encore à table à parler. Moi et Myung rigolons beaucoup, et d'ailleurs je commençais bien me sentir avec lui. Adorable, souriant, drôle et surtout vaniteux.
Après le repas, on alla dans sa chambre, j'avais complètement oublier que je dormais dans sa chambre. En entrant dans sa chambre, il était surprit, pas dans le sens ou il y avait ma valise, non loin de là. Il était surprit que ma valise soit dans un coin, toujours pleine à craquer . Il me lança :
- Tu n'as pas défait ta valise ?
- Non, je ne veux pas m'imposer, et puis je n'aime pas mettre mes affaires dans une commode qui est déjà utilisé.
- Oh mais non, tu peux y mettre t'es fringues, je mettrais les miens dans le placard.
- Non, non, c'est bon.

Sur mes mots, il ouvrit le premier tiroir de sa commode et découvrit le mot que sa mère m'avait laisser. Il éclata de rire pour ensuite me dire qu'il ne touchera pas à mes sous-vêtements s'ils sont ranger à côté de ses boxers. Je me mis à rougir et il rigola encore plus. Quand il fut calme, il se reprit :
- Non sérieusement, tu peux y mettre tes sous-vêtement, ça me dérangera pas. C'est peut-être la première fois que j'en verrais, mais je n'y toucherais pas. Et j'espère que toi aussi tu ne toucheras pas au miens, me sourit-il.
- Je ne suis pas perverse moi ! lui rétorquais-je.
- Hmm, on verra ça plus tard. Sinon, tu dors de quel côté ?
- Pardon ?
- Tu veux dormir de quel côté ? A moins que ça te gène qu'on dorme ensemble.
- Ah, non, bah je m'en fou. Choisit. Du moment que tu ne piques pas toute la couverture, ça m'ira.
- D'accord, je dormirais du côté gauche alors. Tu auras le radiateur assez proche pour te réchauffer au cas où je me roulerais dans la couette.
- Tss, ne rêve pas trop. Je te déroulerais pour avoir de la couverture, en t'en fait pas pour ça, et je lui fis un clin d'oeil.

Le reste de la soirée, on parla et alla surfer sur internet. Je lui montrais les photos que j'avais faites, ainsi que les autres, durant notre petite escapades. Il se reconnu sur une photo. Je ne fis rien, je faisais comme si je ne savais pas. Il me répondit qu'il avait une heure de libre et qu'il était allé au Grand Parc avec Hoya et DongWoo pour respirer l'air fraie.



Dernière édition par Nyah le Dim 26 Fév - 19:02, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://tae-yang.forumactif.fr/
Nyah
avatar
Myung Soo's Wife
MBLAQ's Fan

nom de l'image
» Messages : 739
» Inscrit le : 13/11/2010
» Localisation : France
» Coup de coeur : YongGuk ft. YoSeob ~ I Remember

MessageSujet: Chapitre 2   Sam 12 Mar - 16:17


Chapitre 2


Il était près de minuit mais nous ne dormions toujours pas. Myung était sur son pc en train de parler par webcam avec SungJung pendant que j'étais sur des forums (français) en écoutant de la musique. Moi et Myung on se parlaient par MSN pour éviter de parler et surtout de réveiller tout le monde. Je commençais à somnoler, c'est alors que Myung me secoua légèrement et me proposa qu'on dorme. Je lui ai dit qu'il n'était pas obligé de dormir aussi à cause de moi. Tout en souriant, il m'annonça qu'il avait besoin de sommeil en vu de sa journée chargée qu'il avait eu aujourd'hui. Et moi bêtement, je rougis en le remerciant. Comme à son habitude, il rigola, mais cette fois si, en sourdine.

Le lendemain matin je fus réveillée par un douleur au visage. En effet, Myung en se retournant, m'avait donner un coup de coude en plein visage. Je me suis retenue de hurler de douleur. La douleur passée, je me tournait vers lui. Il est si mignon quand il dort. Un vrai petit ange. Suis-je une obsédée ou une perverse à le regarder ainsi dormir ? Je ne pense pas.
Encore endormi, il se retourna vers moi et poussa un gémissement, ce qui, me fit une peur bleue et qui m'obligea à faire semblant de dormir. N'entendant rien, ne sentis rien ce passer dans la pièce, j'ouvris un œil. Il était là, son visage de petit ange, près de moi. Son souffle se heurtait à mon visage, un souffle doux et régulier.
Je restais environs dix minutes à le regarder avant de me lever pour aller au toilette et déjeuner. Dans la cuisine, Oma était déjà levée. Elle me salua et se replongea dans son bol. On déjeuna en silence jusqu'à qu'elle brise le silence :
- As-tu bien dormi Elena ?
- Oui très bien et v.. toi, me repris-je.
- Très bien.

La conversation fut si courte, qu'on retomba dans le silence. Oma brisa encore le silence en me demandant :
- Je vois que Myung est toujours aussi perturbé dans son sommeil.
- Pourquoi, lui demandais-je tout en relevant ma tête du bol.
- Tu as une marque sur la joue droite.
- Sérieux ? Je suis toute défigurée maintenant, soupirais-je.
- Mais non, tu es toujours aussi jolie depuis ta venue, rigola-t-elle.
- M.. merci, gênée.
- Ne t'en fait pas, ça va vite disparaître, me lança-t-elle, sur le coup ça fait mal, ensuite on a la marque et elle disparaît aussi vite qu'elle est venue.
- Tant mieux alors, lui souriais-je.
- Tu seras toujours mignonne à mes yeux, ne t'en fait pas.

On continua de discuter amicalement. J'appris que moi et Myung nous nous connaissions depuis petits. Mais qu'à partir de mes trois/quatre ans, ma famille a cessé de venir les voir. Pour je ne sais quelles raisons. Elle alla dans le salon et est revenue avec un album photo blanc dont une photo d'une petite fille et d'un petit garçon étaient dans les bras de l'autre. Je me suis reconnue avec mes petites couettes et surtout les chouchous coccinelle qui les tenaient. Je feuilletais l'album pendant qu'elle lavait les bols. Certaines photos me fis sourire d'autre choquée. Surtout l'une d'elle, où moi et Myung étions dans la baignoire en train de faire un bisou. Le genre de bisou qu'on trouve mignon quand on est petit et quand on grandit, le père de la fille sort le fusil. Lorsque je fixais toujours la photo, Oma prononça le prénom de celui ci, ce qui me fit sursauter et je tournais la page.
Myung s'asseyait devant moi tout en baillant sans la main devant la bouche et qui se grattait le dos. Voyant que je le fixais méchamment, il mettait aussitôt une main devant la bouche, me souriait et me fit signe de la tête. Oma plaça son petit déjeuner devant lui et lui chuchota à l'oreille. Il me regarda à vive allure et remarqua la marque sur ma joue.
- Excuse moi, je suis perturbé dans mon sommeil. Un vrai champ de bataille quand je dors. Excuse moi, t'as pas trop mal ?
- Non, non ça va. Mais si j'appuie dessus ça fait mal.
- Je suis vraiment désolé.
- C'est pas grave je t'es dit, lui répétais-je.
- Tu auras droit de me frapper.
- Hein ?
- Oui, à chaque fois que tu auras reçu un coup durant la nuit, tu auras droit de me frapper. Mais attention, tu me frapperas au même nombre que je t'es fait mal.
- OK...
- Faut bien que ce soit équitable, et me fit un clin d'œil.

Il se plongea dans son bol. Oma était partie à la salle de bain, et moi je continuais de feuilleter l'album. Par moment, Myung releva la tête et commenta la ou les photos tout en rigolant. Et comme c'est un mec, il ne sait pas faire plusieurs choses en même temps, il postillonnait et des morceaux de son déjeuner étaient sur les photos. Encore heureux qu'elles sont protégées, sinon je crains leur état si ça n'avait pas été le cas.

Dès que je fus prête, je suis allée en ville dans un magasin de disque pour voir les nouveautés. Comme à mon habitude, les mains dans les poches, écouteurs aux oreilles et me renfonçais dans mon écharpe. Et oui, il fait froid en période en début de printemps ! Avant de partir j'avertissais Oma que j'étais partie en ville.
Le trajet ce passa sans encombre, je ne m'étais pas tombée une seule fois. Arrivée au magasin, il faisait bon. Je me jetais sur la section des disques k-pop. BoA avait sorti un single, mais je préfère les albums. Je vis l'album des 2ne1 que je pris immédiatement entre les mains et le regardait. Je savais qu'il était déjà sorti, mais je ne l'avais pas encore. Je parcourais les rayons sans vraiment me rendre compte des gens qui étaient autour. Une agitation se faisait sentir, le gérant du magasin ordonna aux filles hystérique, d'attendre dehors. Moi, j'étais toujours absorbée par la conquête d'un nouvel album ou d'un album que je ne possède pas encore. En sillonnant les rayons, je me heurtais à une personne.
- Excusez moi, je ne vous avez... pas vue. Qu'est-ce tu fais là toi ?
- Je vois ça, rigola Myung. Je te dérange ?
- Non du tout, mais c'est toi qui fait toute cette agitation ?
- Faut bien croire que oui. Je voulais qu'on sorte ensemble.
- Hein ?
- Oui, qu'on sorte ensemble faire un tour. Mais tu étais déjà sortie avant même que je ne te le propose.
- Ah, tu m'as fait peur. Bah qu'est-ce tu veux qu'on fasse aussi, lui demandais-je.
- Je ne sais pas, à toi de voir.
- Hm, je crois que je vais te dire non.
- Pourquoi, se demandait-il, choqué.
- Tu veux vraiment le savoir ? Regarde derrière toi.
- Ah, ne t'en fait pas, elles vont rien te faire, me souriait-il
- C'est pas toi qui te fait fixer méchamment par une dizaine de filles hystérique derrière la vitre.
- Bon d'accord, soupirait-il, je vais les voir pendant que tu termines ton achat. Tu m'appels avant d'aller à la caisse.
- Pourquoi ?
- Parce que c'est moi qui paye, me fit un clin d'œil avant de passer par la porte.

Houa, je n'y crois pas. Il croit que je suis à la rue ou quoi ? Je sais comment utiliser de l'argent coréen, je ne suis pas débile à ce point là. Il se croit où lui ? Et puis, j'ai pas envie de passer une matinée avec lui, enfin si, mais pas avec des filles qui te surveille sur le moindre faits et gestes au côté d'une idole de la k-pop. AU SECOURE !!!!!!!!!
Je continuais mon achat tout en me torturant l'esprit. Quand j'eus fini de trouver ce dont je voulais, j'allais à la caisse. Au moment de payer, Myung, comme par miracle, s'interposa :
- Non c'est moi qui paye pour la demoiselle, souriait-il au vendeur.
- Qu'est-ce que je t'es dit ? Je paye, tu n'as pas à payer pour moi, m'énervais-je.
- Mais oui, moi aussi je t'aime. Allez, c'est moi qui paye.
- Non !
- Trop tard, me souriait-il content de son geste. Allez, fait pas la boude ! Considère que c'est mon cadeau de bienvenue !
- T'es sourd ? Je t'es dit que je ne voulais pas que tu me le payes !
- On dit merci.
- MERCI ! Voilà, content ?
- Et toi t'es contente ?
- De quoi ?
- Je sais pas, le fait que je t'ai payé un cadeau de bienvenue et aussi de ma présence.

Je poussais un cri de désespérée pour lui sourire enfin. Il me taquinait et me tandis le bras. Je le prit et on alla faire une petite promenade dans la ville. J'étais toujours fâchée contre lui pour l'achat. Je ne supporte pas qu'on m'offre quelque chose, même s'ils attendent rien en retour. C'est comme si je réclamais quelque chose. Je ne suis pas comme ça.
Il m'amena dans un café, où l'on bu quelque chose de chaud. Avant de rentrer, pour manger on faisait encore un petit tour. Il a été adorable durant la matinée, un vrai gentleman. Même si je suis toujours fâchée pour le coup dans le magasin.
Le repas ce passa bien. Vers une heure et demi, Myung reçu un appel. Je fus seule pendant presque une demi heure dans la chambre sur mon pc, en train de mettre les musiques des albums acheté ce matin sur le pc. Il revint :
- Elena ?
- Oui ?
- Est-ce que tu veux..




Dernière édition par Nyah le Sam 6 Aoû - 1:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://tae-yang.forumactif.fr/
Soo ~
avatar

GongChan's Wife
nom de l'image
» Messages : 607
» Inscrit le : 07/01/2011
» Localisation : Rouen/France
» Humeur : Dégoûtée...


MessageSujet: Re: Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10   Sam 12 Mar - 22:39

Une fiction sur les INFINITE !!!! Trop super !
J'aime beaucoup ta fiction en plus .
Myung Soo est trop chou ! Ils sont marants tous les deux :D
J'aimerai bien être à la place d'Elena moi. Dormir avec lui quoi *O* xP
Bref, j'adore vraiment ta fic.
Et...JE VEUX LA SUUITE !!!! :D
Je me demande ce que va demander Myung à Elena...^^
Revenir en haut Aller en bas
http://shining-boys.skyrock.com
Nyah
avatar
Myung Soo's Wife
MBLAQ's Fan

nom de l'image
» Messages : 739
» Inscrit le : 13/11/2010
» Localisation : France
» Coup de coeur : YongGuk ft. YoSeob ~ I Remember

MessageSujet: Re: Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10   Sam 12 Mar - 23:07

xD J'te remercie d'avoir lu. ^^ C'est une fiction que j'ai déjà écrite, mais qui n'est pas encore terminé. x) Je pense mettre la suite demain. ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://tae-yang.forumactif.fr/
Nyah
avatar
Myung Soo's Wife
MBLAQ's Fan

nom de l'image
» Messages : 739
» Inscrit le : 13/11/2010
» Localisation : France
» Coup de coeur : YongGuk ft. YoSeob ~ I Remember

MessageSujet: Chapitre 3   Dim 13 Mar - 14:17


Chapitre 3


- Est-ce que tu veux m'accompagner pour cette après-midi ?
- Euh.. oui, enfin je veux dire.. mais t'accompagner où ?
- Tu verras bien, sourit-il.
- Ah j'espère pour toi que c'est pas une blague ou quelque chose dans ce genre, m'énervais-je.
- Calme toi, c'est rien d'extraordinaire. Tu seras très heureuse même !
- Mouais.. Je suis comme Saint Thomas, je ne crois que ce que je vois !!

Il eu un rire puis me tira par le bras vers l'entrée. Je le suivis en silence, tout en écoutant ma musique. Je le suivais sans vraiment savoir où on allait. On arriva jusqu'à un bâtiment haut comme la Tour Eiffel (ironie, mais presque). Je fus émerveillée par sa taille. Myung ne me remarqua que lorsqu'il rentrait à l'intérieur. Il soupira avant de venir me chercher pour rentrer.
Je continuais à le suivre dans les couloirs, qui d'ailleurs, me semblais étrangement long. On arriva devant une porte close au bout d'un couloir. Myung s'arrêta net devant la porte, il me lança un regard et un sourire avant d'ouvrir la porte. Il y entra et referma la porte. Je ne comprenais pas ce qui lui prenait d'avoir fait ça. Son geste était plutôt étrange.

*Mais qu'est-ce qui lui prend ? Il me demande de l'accompagner et voilà qu'il me sourit avant de rentrer dans cette pièce et referme la porte derrière lui. Mais qu'est-ce que je croyais moi ? Faut vraiment que j'arrête. Bon, je vais "essayer" de retrouver le chemin dans ce labyrinthe.*

Je soupirais de désespoirs. J'avais l'impression de tourner en rond dans cette endroit. J'étais prête à en pleurer tellement j'en avais marre de tourner en rond depuis presque une heure maintenant. Je trouvais enfin un plan de secoure en cas d'incendie. A peine sortie du bâtiment, j'étais comme libérée. Je pouvais enfin respirée. Mais d'un côté, je me sentais nulle. Nulle pour avoir laissée Myung dans le bâtiment. Après tout, il l'a bien cherché. Puisqu'il m'a laissé en plan dans le couloir et il n'ai même pas revenu au bout d'un quart d'heure. Bien fait pour lui. Je vais peut-être me détendre en allant au parc. Voir et sentir la nature, rien de plus relaxant.
Il était déjà près de trois heures et demi, j'étais toujours dans le parc, mais assise sur un banc. J'écoutais de la musique reposante tout en regardant les alentours. Des enfants riaient et jouaient pendant que leurs parents les surveillaient. Certains faisaient du sport, d'autre marchaient, d'autres prenaient en photo le paysage. J'étais calme jusqu'à ce que quelqu'un me secoua violemment.
- Elena ! Oh, mais t'es malade ! On te croyait perdue ! On te cherche depuis plus de deux heures, s'exclama-t-il.
- Oh du calme ! Vous êtes qui d'abord pour me parler sur ce ton ? Allez voir votre psy, m'énervais-je.
- Oh, désolé, je suis WooHyun, membre des Infinite.
- Eh moi je suis la reine d'Angleterre !

Je lui retirais l'écharpe qui masquait la moitié de son visage. Je réalisais que c'était bien lui.
- Désolée, je ne t'ai pas reconnu.
- Ce n'est rien. Pourquoi tu t'es enfuie ?
- Enfuie ? Moi ?
- Oui, Myung voulait te rechercher mais tu n'étais plus là.
- Tss, tu parles, il n'est pas revenu au bout d'un quart d'heure. Un quart d'heure c'est long, surtout quand on ne sait pas quoi faire !
- Mais il voulait te faire une surprise.
- Ouais bah maintenant c'est trop tard.
- Pourquoi es-tu si en colère contre moi ?
- Ce n'est pas contre toi, lui avouais-je, c'est contre moi.
- Pourquoi ça, me demanda-t-il en s'asseyant à côté de moi et me prenant mes mains.
- Pour rien.
- Je sais qu'on ne se connait pas, mais tu sais, je suis là. Je suis peut-être un bon farceur, mais je suis un très bon ami. Et surtout un très bon psy, me souriait-il.
- T'es pas marrant, le poussais-je en rigolant.
- Bon d'accord, j'avoue que c'était méchant. Mais sache que j'aime pas voir les filles dans leur coin et triste. Surtout triste.
- Ne t'en fait pas pour moi. C'est juste, que je m'en veux d'être partie croyant que Myung avait fait exprès de me laisser en plan.
- Sachez mademoiselle, que Monsieur Kim ne fera jamais ça, surtout à une aussi jolie fille comme toi.

Je souriais, il fit de même. Il me demanda si j'avais mis mon portable en silencieux, car Myung m'avait appelé plusieurs fois et s'inquiétait. Je regardais alors mon portable, il était en mode général. Et en effet il s'inquiétait pour moi, sept appels manqués. Vais-je me faire tuer ? Qui sais. WooHyun me raccompagna jusqu'au bâtiment. Arrive devant, Myung et certain membre du groupe étaient là. Myung me voyant arriver, il me prenait dans ses bras, qui me fit tressaillir. En vue de ma petite taille, ma tête sur son épaule, je regardait le ciel bleu parsemé de nuage blanc avec de grands yeux et la bouche semi ouverte. J'étais toujours raide, ne le prenant pas dans mes bras. Il me serra fort, tellement fort que j'eus le souffle coupé à un moment. Il me prit par les épaules et me regarda droit dans les yeux. Je pouvais voir dans ses yeux son inquiétude de ma disparition.
- T'as perdu la tête ou quoi ? Où étais-tu passée tout ce temps ? Je voulais te faire une surprise et en venant te chercher tu n'étais plus là ? Qu'est-ce qui t'as pris ?

Ne voyant pas que je répondais, il me secoua en insistant sur ses questions. Pourquoi un tels attachements à ce que je réponde à ses questions ? Je ne suis rien pour lui après tout. Je sus dire que j'étais désolée, la seule chose que je pouvais dire.
Une voix roque intervint.
- Bon, on va pas la traumatisée d'avantage. On va peut-être rentrer, il fait froid.
- Tu as raison DongWoo, aller suit moi Elena.

Myung me prenant par le bras, il me colla contre lui. On arriva dans la salle où j'étais censée être. J'étais secouée. Je m'en voulais d'avoir fuit alors que Myung voulait me faire une surprise en rencontrant le restant de son groupe. Je ne savais pas non plus pourquoi il y avait une telle inquiétude envers moi. WooHyun qui était à côté de moi, me chuchota :
- Ne t'en fait pas, on ne t'en veut pas de t'être enfuit.
- Je me suis pas enfuit. C'est juste.. que je trouvais bizarre qu'il m'ait laissé toute seule dans le couloir pendant un quart d'heure sans qu'il revienne.
- C'est vrai qu'il aurait dû te prévenir d'attendre. Mais maintenant qu'on t'a retrouvé, soit juste toi.
- Comment veux-tu que je le sois avec Myung qui est dans ses pensées et les autres qui nous regarde en train de chuchoter.

WooHyun regarda l'ensemble de la pièce et remarqua que Myung était bel et bien dans son coin, le regard dans le vide. Les autres nous regardaient parler.
- Bon arrêter de la fixée comme ça, elle se sent déjà coupable d'être partie. N'en rajouté pas une couche les mecs.
- WooHyun, pas la peine de t'énerver comme ça, lui dis-je.
- Je ne suis pas énervé.
- Mon œil oui.

Une voix aigüe intervint
- Euh.. je peux savoir ton prénom, j'ai déjà oublié.
- Elena.
- Oh ! J'adore ce prénom, c'est très européen, en plus de ta jolie bouille.
- M..merci, rougissais-je.
- Oh ce n'est rien, me souriait-il. Oh moi c'est SungJong et eux c'e..
- Je sais qui vous êtes, lui souriais-je. Pour tout te dire, je suis fane de votre groupe.
- Je ne savais pas qu'on avait aussi un succès auprès des européennes.
- Des françaises ! Intervint SungYeol.

Il eu une crise de fou rire. Je ne savais pas pourquoi on rigolait. Mais ça a permis de détendre l'atmosphère. Myung était toujours dans sa bulle, assit sur une chaise dans un coin. Je laissais les mecs parler entre eux pendant que j'essayais de parler à Myung.
- Myung ?
- Hmm
- Arrête de t'en vouloir comme ça.
- Comment ne pas m'en vouloir ? Tu étais partie, il pouvait très bien t'arriver quelque chose.
- Arrête voir, je vais bien. Je suis en un seul morceau.
- Oui mais tu avais l'air choqué.
- C'est parce que tu m'avais prise dans tes bras et qu'ensuite j'ai vue dans tes yeux ton inquiétude pour moi !

Il releva la tête pour me regarder dans les yeux. Les autres nous écoutaient. Il était prêt à pleurer, alors je le pris dans mes bras. Je n'aime pas voir des gens s'inquiéter pour moi, même pleurer pour moi. Je pense aussi que Myung n'aime pas trop qu'on le voit pleurer. Sa tête était enfouit dans mon épaule. J'entendais le sourd bruit des quelques larmes qui tombaient sur ma veste. Moi qui suis très émotive, je me retint de pleurer.
Quelques minutes s'étaient passés, j'avais mal, mal aux jambes. J'étais dans une sale posture. J'étais semi à genoux devant Myung qui était à peine assis sur la chaise. Il releva la tête, les yeux gonflés, mais aucune larmes. Les autres étaient silencieux, ils ne nous regardèrent même pas.
- Je suis désolée, désolée de vous avoir fait tant d'inquiétude.
- Arrête Elena, haussa Myung. C'est ma faute, puisque je ne t'es même pas demandé d'attendre.
- Bon, on va pas se larmoyer encore pendant longtemps OK ? gronda SungGyu, ça vous tente un chocolat ?

Tous acquiescèrent, je mis du temps à acceptée aussi. A vrai dire, je ne voulais pas y aller pour ne pas les inquiété et avoir une ambiance morte, mais de l'autre côté, ça leur aurait fait mal.
Sur le trajet, SungYeol n'arrêtait pas de sortir des vannes à deux balles avec DongWoo et WooHyun. SungJong et moi n'arrêtions pas de parler. J'adore son petit rire enfantin. Myung était le souffre douleur des trois clowns de la troupe. SungGyu et Hoya parlaient paisiblement derrière moi et SungJong. J'avais une sensation de bien être, contente ? Ce n'est pas vraiment le bon mot, Bonheur ? C'est trop fort. Voir Myung sourire et rigolé des conneries des trois clowns me réchauffait le cœur. SungGyu et Hoya s'invitaient de temps en temps à notre conversation (moi et SungJong). On rigolait aussi.

Arrivé au petit café, on prit place. J'avais Hoya et SungGyu à ma gauche et à ma droite SungJong et WooHyun. En face il y avait DongWoo, Myung et SungYeol. Je me sentis petite d'un coup. Les mecs rigolèrent, et moi je rougissais. Je me sentis aussi gênée. Gênée parce que j'étais la seule fille du groupe, mais aussi parce que ce n'était pas n'importe quel groupe. Certaines filles qui passaient devant notre table me lancèrent des regards noirs. Ce qui me tua le moral, mais avec WooHyun et DongWoo qui se lançaient des piques en plaisantant me faisait rire. Je restais silencieuse malgré ça. Je parlais à peine. SungGyu qui était à côté de moi, me demanda mon numéro.
- Pourquoi tu veux mon numéro, lui demandais-je en chuchotant.
- Parce que j'aimerais l'avoir.
- Ce n'est pas une réponse.
- Bon bah parce que j'aimerais plus te connaitre. En plus Myung n'arrête pas de nous parler de toi depuis qu'il ta vue.

Une bouffée d'air chaud me monta dans tout le corps. Je me sentis horriblement gênée, tel que j'aurais préférée me faire plus petite pour partir me cachée. Il rigola à n'en plus finir. Il lança un clin d'œil à Myung qui le fit mort de honte aussi. Myung se reprit et me lança lui aussi un clin d'œil. C'était le pompon ! La tête dans les mains dont les coudes s'appuyaient sur moi. Tous rigolèrent. J'étais encore plus gênée. Je ne savais pu quoi faire. ¨Partir en courant ? Non, j'aurais encore plus l'air bête. Que faire alors ? SungJong vint à ma rescousse, enfin presque :
- Oh c'est bon le mecs, elle se sent déjà gênée pas la peine d'en rajouté comme ça. On sait tous que c'est une déesse, pas la peine d'en rajoutée.
- SungJong ! Normalement tu devrais dire des choses qui m'apaise au lieu d'en rajouter une couche, lui lançais-je en rigolant.
- Bah quoi ? C'est vrai.
- Arrêter de me charrier !! Pff, pas possible, comment voulez vous que je me sente bien si vous me faites mourir de honte ?
- Mais non c'est pas une honte de sortir avec une beauté pareil, objecta DongWoo, en plus depuis que Myung ta vue, il n'arrête pas de nous parler de toi et de ta beauté. C'est vrai en plus.
- Attends que je t'attrape toi !

Myung avait rougi avant de courir après DongWoo dans la rue. Pendant ce temps les autres rigolèrent encore sur moi en me mettant encore plus la honte. Ce n'est pas vraiment une honte, mais plus de la gêne. C'est faux, je ne suis pas belle, je ne suis pas une beauté et encore moins une déesse. Hoya lança une phrase en plein milieu de la conversation qui n'a aucun rapport :
- Tu me files ton numéro Elena ?
- Hein ?
- Tu me le donnes ?
- Oh eh, je lui ai demandé en premier s'il te plaît !!
- Oh moins aussi Imōto ! me lança SungJong
- Imōto ?
- Petite sœur en japonais.
- Ah.
- Bon c'est quoi ton numéro ?
- Bon bah je vais le donner à tous le monde.
- Je n'avais rien réclamer, même si je le voulais aussi répliqua SungYeol.

DongWoo et Myung revinrent tous les deux en rigolant. Ils voyaient qu'on était tous sur nos portable. Myung et DngWoo savaient que tous m'avait demandé mon numéro. DongWoo se jeta sur son portable et me le tendit pour que je lui donne le mien. Je rigolais et le lui donnait. Myung à son expression du visage était furieux et surtout jaloux. Est-ce qu'il veut me garder pour lui tout seul ? Je ne sais pas. Je rigolais en le voyant. Il répliqua avec son sourire ravageur qui me fait fondre. Je reçu six messages, je savais d'avance que c'était les membres qui m'ont envoyé un message. Tous délirant les uns que les autres. Encore heureux qu'ils aient mis leur nom à la fin, sinon j'aurais galéré à savoir qui est qui.
La fin de l'après-midi ce passa merveilleusement bien. Je me sentais bien au fil du temps. Myung riait au éclat. Je le préfère le voir ainsi que triste. SungJong me considérait comme sa petite sœur, et moi je le considère comme un grand frère, tout comme les autres. SungGyu plus comme un frère confident, tout comme WooHyun, malgré son humour avec DongWoo et SungYeol. Je sais que je peux comptée sur eux si j'ai besoin de rire.
Presque dix-neuf heures, Myung et moi devons partir pour arrivé à l'heure pour le repas. Il faisait tellement froid. Myung me prenait et me colla à lui. Je fus surprise, mais j'étais heureuse. Je souriais, lui aussi. Arrivé à la maison, tous le monde était déjà à table. Ils nous sourirent comme si quelque chose de bien c'était produit. Myung et moi on s'est mutuellement regardé d'un air d'incompréhension. On s'installa à table et on faisait comme si on n'avait rien remarqué.




Dernière édition par Nyah le Sam 6 Aoû - 1:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://tae-yang.forumactif.fr/
Soo ~
avatar

GongChan's Wife
nom de l'image
» Messages : 607
» Inscrit le : 07/01/2011
» Localisation : Rouen/France
» Humeur : Dégoûtée...


MessageSujet: Re: Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10   Lun 14 Mar - 6:26

Myung jaloux ? C'est rien mignon.
J'aime beaucoup la suite :D
Woo Hyun !!!! Mon mari *fond* xD
Vivement la suite :)
Revenir en haut Aller en bas
http://shining-boys.skyrock.com
Nyah
avatar
Myung Soo's Wife
MBLAQ's Fan

nom de l'image
» Messages : 739
» Inscrit le : 13/11/2010
» Localisation : France
» Coup de coeur : YongGuk ft. YoSeob ~ I Remember

MessageSujet: Re: Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10   Lun 14 Mar - 19:30

xD T'aurais aimé prendre un chocolat avec WooHyun hein ?! Mdr. ^^
La suite je la mettrais bientôt. ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://tae-yang.forumactif.fr/
TakouShi
« Addicted...
avatar

« Addicted...
nom de l'image
» Messages : 151
» Inscrit le : 05/01/2011
» Localisation : France

MessageSujet: Re: Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10   Dim 20 Mar - 21:51

Ta fiction est SUPER ! J'adore ta façon d'écrire et de décrire. J'ai exploser de rire pour le message de la Omma xD ~ Oh et Myung est trop mignon. Ah mais j'aime trop ! J'ai vraiment hâte de lire la suite !! :)
Revenir en haut Aller en bas
Nyah
avatar
Myung Soo's Wife
MBLAQ's Fan

nom de l'image
» Messages : 739
» Inscrit le : 13/11/2010
» Localisation : France
» Coup de coeur : YongGuk ft. YoSeob ~ I Remember

MessageSujet: Re: Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10   Dim 20 Mar - 22:28

^^ Merci. Je pense mettre le prochain mercredi. ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://tae-yang.forumactif.fr/
TakouShi
« Addicted...
avatar

« Addicted...
nom de l'image
» Messages : 151
» Inscrit le : 05/01/2011
» Localisation : France

MessageSujet: Re: Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10   Lun 21 Mar - 17:46

Trop presser, j'essaye de m'imaginé comment ca va finir mais aucune inspation.. xD
Revenir en haut Aller en bas
Soo ~
avatar

GongChan's Wife
nom de l'image
» Messages : 607
» Inscrit le : 07/01/2011
» Localisation : Rouen/France
» Humeur : Dégoûtée...


MessageSujet: Re: Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10   Lun 21 Mar - 17:55

Vivement la suite ! Je suis impatiente :D
Revenir en haut Aller en bas
http://shining-boys.skyrock.com
Kiu~♥
avatar

Sung Jong's Girlfriend ♥
nom de l'image
» Messages : 1399
» Inscrit le : 01/07/2010
» Localisation : Beauvais
» Coup de coeur : RaNia & Rainbow ♥
» Humeur : ~ . Happy Happy ^.^


MessageSujet: Re: Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10   Lun 21 Mar - 18:58

    Wah~ J'aime beaucoup ! :) Le fait que ce soit une fan fic' avec Infinite m'a littéralement attirée x) Et je ne suis pas du tout déçue ! ;)
    Myung Soo est trop adorable et Sung Jong me fait rire ! XD J'ai trop rigolé quand tu as dit :
    Citation :
    Sur le trajet, SungYeol n'arrêtait pas de sortir des vannes à deux balles avec DongWoo et WooHyun.
    MDR. Sung Yeol et Dong Woo sont de vrais clowns. XD
    Enfin bref, j'ai bien hâte de lire la suite ! :P
Revenir en haut Aller en bas
DwaeKi ♥
avatar
Kim Hyun Joong’s Little
Mermaid
SHINee’s Shawol

nom de l'image
» Messages : 1915
» Inscrit le : 25/01/2011
» Localisation : Seoul, South Korea
» Humeur : How Great Is Your Love ?


MessageSujet: Re: Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10   Lun 21 Mar - 20:21

Oauh !! Elle eest bien ta fic !!! Vivement la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/profile.php?id=100000075292287
HeeHee
avatar

Kang Ji Hwan My Only Namja
nom de l'image
» Messages : 2768
» Inscrit le : 14/11/2009
» Localisation : Gardener's
» Humeur : Hunter's


MessageSujet: Re: Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10   Mar 22 Mar - 17:27

Ahhhh une fic avec mon chouchou *_*
J'aime BEAUCOUP !!!
Vite la suite ;)
Revenir en haut Aller en bas
Nyah
avatar
Myung Soo's Wife
MBLAQ's Fan

nom de l'image
» Messages : 739
» Inscrit le : 13/11/2010
» Localisation : France
» Coup de coeur : YongGuk ft. YoSeob ~ I Remember

MessageSujet: Re: Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10   Mar 22 Mar - 20:05

^^ Merci les filles !! La suite je la mettrais demain matin ou en début d'après-midi. Tout dépend du temps que j'aurais le matin ! x) EN tout cas merci de la lire. ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://tae-yang.forumactif.fr/
Nyah
avatar
Myung Soo's Wife
MBLAQ's Fan

nom de l'image
» Messages : 739
» Inscrit le : 13/11/2010
» Localisation : France
» Coup de coeur : YongGuk ft. YoSeob ~ I Remember

MessageSujet: Chapitre 4   Mer 23 Mar - 6:01

Chapitre 4



A peine le repas fini, on alla tous se coucher. J'étais crevée. Malgré la petite frayeur que j'ai faite à Myung en début d'après-midi, je suis plutôt contente de ma journée. Je me demande ce que sera la journée de demain. Vingt-deux heures, je reçois deux messages. Un de SungJong et un de SungYeol.

Eh Imoto, j'espère que les autres abrutis
ne t'ont pas fait peur. T'inquiète pas, je
serais là pour te protégé. Même si je n'en
ai pas l'air, je suis plutôt fort. Allez, dort
bien Imoto, bisous. SungJong


Mais non ne t'inquiète dont pas SungJong, ils m'ont pas du tout fait peur. C'est plus leurs vannes pourries qui me fait peur. Mais ne t'inquiète pas, je sais que tu es là pour me protéger.

Houa, je suis sûr que tu ne dors toujours pas !
Eh, j'espère que vous faites pas de galipette.
Ahah, je rigole. Rigolons bien parlons peu. Fin
bref, je voulais juste te souhaiter la bonne nuit
et te faire chier un peu. ;) Allez bisous. SungYeol


Eh non SungYeol, nous ne faisons pas de galipettes comme tu dis. De toute façon ça risque pas. Eh puis, je sais que tu aimes faire chier les gens à points d'heures. Mais bon, je ne t'en veux pas. Il faut que je dorme. Je suis crevée après vos vannes de cette après-midi.

En pleine nuit, je fus réveillée. Par quoi ? Je ne sais pas vraiment. Ça m'arrive de me réveillée s'en raison apparente. Je me retourne pour regarder si Myung dormait. Effectivement, il ne dormait pas. Il avait la tête tourné vers le plafond, le regard dans le vide. Je me demande à quoi il pense. En vue de son expression du visage, je sais que quelque chose trame dans sa tête.
- Myung ?
- Hum ?
- Ça fait longtemps que tu es réveillé ?
- Un petit moment. Je t'es réveillé ?
- Non, du tout. Ça m'arrive de temps à autres de me réveillée sans raison en pleine nuit.
- Pareil pour moi.

On retomba dans le silence. Il avait toujours le regard dans le vide. J'observais le moindre de ses traits du visage. Ses yeux, son nez, ses joues, sa bouche.. Je me mis dans la même position que lui, sur le dos, tête tournée au plafond et le regard dans le vide. On resta ainsi durant plusieurs minutes avant que je ne brise le silence à nouveau.
- Myung ?
- Quoi ?
- A quoi tu penses ?
- A rien de spécial, pourquoi ?
- Pour savoir.
- Et toi, à quoi tu penses ?
- Je pense à ce que tu peux bien penser. Même si tu me dis que tu ne penses à rien de spécial, je sais que tu penses à quelque chose.

Il eu rit rire sourd. Je le sentait sourire durant un moment avant qu'il se reprenne.
- A vrai dire, je pense à ce que j'ai fait cette après-midi. Enfin, à ce que je t'es fait.
- Tu parles de ce qui c'est passé en début d'après-midi ?
- Oui.
- Je t'es dit que ce n'était pas ta faute ! lui criais-je à voix basse.
- Je sais, mais je m'en veux quand même. J'aurais dû te demander de rester dans le couloir.
- Ce n'est rien.
- Si c'est quelque chose. Il pouvait très bien t'arriver quelque chose comme te faire renverser par une voiture ou te faire kidnapper.

A entendre ce mot kidnapper, j'eus un rire sourd. Il me regarda d'un air d'incompréhension.
- Arrête, ça aurait pu arriver !
- Je ne rigole pas pour ça. Je rigole, parce que tu t'en fais pour moi alors qu'on se connait à peine.
- Il est vrai que ça ne fait pas longtemps qu'on se connait, mais je peux te dire qu'il y a quelque chose en toi, que j'aime. Je ne peux te dire ce que c'est, mais tu m'attires.

Je ne sus rien faire à part de garder le silence. Je me sentis gênée de sa déclaration. Mais d'un autre côté, soulagée. Soulagée car je ressentais la même chose pour lui. Même s'il était une idole avant, les moments avec lui et surtout où il ma tenu dans ses bras et son regard en début d'après-midi.
- Je te remercie.
- Tu n'as pas à me remercier.
- Si, je te remercie de me l'avoir dit, le premier.
- Le premier ?
- Oui, a vrai dire, moi aussi, je ressens quelque chose envers toi. Pas comme une fane qui aime son idole, mais une fille qui aime un garçon. Quand j'ai vue dans ton regard cette après-midi, ton inquiétude envers moi, quand tu m'as serré dans tes bras, ça m'a réchauffé le cœur. Mon cœur n'a cessé de ce réchauffé quand je te voyais rire des vannes des clowns du groupe juste après que tu es pleuré dans mes bras. Je ne sais pas pourquoi, mais je savais que tu ne voulais pas qu'on te voit pleuré, alors je t'es pris dans mes bras. J'étais triste, je me sentais honteuse d'être partie et de t'avoir fait du mal.

A mes mots, une larme s'en était échappée. Myung ne broncha pas, il m'écoutait attentivement. Je réalisais que j'avais sortie par des mots apaisants tout ce dont j'avais sur le cœur. Je venais de réaliser que je lui avais tout avoué. Prise de gêne, je me mis dos à lui. Je ne voulais pas qu'il me regarde dans les yeux, ça m'aurait encore plus insupportable. De plus, il a vu une larme s'en échapper, alors que je ne sais même pas pourquoi je devrais pleurée ou des larmes viendrait faire la dedans. Myung resta silencieux, est-ce un mauvais signe ? Je ne supporte pas ce silence, dit quelque chose Myung ! Je devrais t'éviter les jours à venir. Je ne veux pas croiser ton regard. Myung, dit quelque chose. S'il te plait.
Myung resta toujours silencieux. Il se mit sur le côté et ce colla à moi. Sa main rejoignant la mienne, nouant ses doigts aux miens. Il me chuchota enfin quelque chose.
- C'est moi qui devrait te remercier. C'est moi qui devrait faire une aussi belle déclaration à trois heures du matin. Je ne saurais encore te dire ses fameux mots, mais un jour viendra où je te les dirais avec autant d'amour. Je ne veux pas te blesser, mais je veux qu'on prenne notre temps. Mais sache que tu commences à prendre une énorme place dans mon cœur. Cela fait quatre jours qu'on se connait, mais en te voyant je savais que tu serais celle avec qui je partagerais mon premier amour. Je croyait que j'aurais aucune chance avec une belle fille comme toi. Mais puisque tu m'as ouvert ton cœur, j'ouvre le mien. Je ne veux pas le gâcher chance, alors je veux qu'on prenne notre temps. Si tu es d'accord.

Je lui répondis. Pas par des mots, mais refermant mes doigts entrelacé avec les siens. Je ne sais pas pourquoi, mais je sentis qu'il y ai eu un sourire sur son visage. Un sourire très joyeux. Il me baisa le cou avant de ce coller à moi et de s'endormir.
Cette nuit là, je pense qu'elle sera gravée à tout jamais dans ma mémoire. Il est vrai que j'ai fait en quelque sorte une déclaration. Avec les mots qu'il fallait, sans bégaiement, sans stresse. Tout est venu aussi naturellement. Je m'endormis aussi dans ses bras quelques minutes après lui.

Le lendemain matin, à mon réveille, j'avais ma tête sur le torse de Myung. Je sentais une main me faire ses caresses dans le cou. Je devinais que Myung était réveillé. Je relève la tête, et effectivement, il était déjà réveillé. Il me fit son plus grand sourire, auquel je ne pu résister et qui me fit aussi sourire.
- Je t'es réveillé ?
- Non, du tout.
- Bien dormi ?
- Euh.. oui et toi ?
- Merveilleusement bien.

C'était la première fois malgré le peu de temps qu'on se connait, son visage réveillonnait plus que d'habitude. Il était heureux, en vue de son expression si joyeuse. Heureux de vivre, heureux d'être là, heureux d'être... avec moi. Il continuait toujours à me faire des caresses dans le cou, ma tête étant toujours sur son torse, je sentais ma respiration se rétorquer contre son torse pour revenir vers mon visage. De temps à autres il riait.

La matinée était plutôt calme. Myung m'a emmené faire une balade en ville. Eh comme toujours, il y avait deux trois filles hystériques qui venaient lui demander des photos et autres genres. On rigolait, on se taquinait. C'était plus lui qui me taquinais par rapport à moi. De temps à autres on croisait certains membres du groupe. Soit ils étaient avec leur famille ou entre ami. Et bien évidemment, ils ne restaient pas longtemps avec nous. Myung et moi avions compris leur petit jeu. Mais ils ne savent pas encore que notre situation à évoluée depuis la nuit dernière et qu'on veut prendre notre temps. Les pauvres, je me demande à quoi ressemblera leur tête quand on leur dira. Enfin, un jour viendra où nous leur dirons.

Midi, il faut qu'on rentre à la maison. Ce n'est pas qu'on ne veut pas resté en ville pour manger, mais nos parents veulent absolument qu'on viennent manger à la maison. Enfin, chez Myung. D'ailleurs, je me demande pourquoi cette envie qu'on voit présent à midi. Est-ce qu'il y a quelque chose d'aussi important à nous dire ? Je ne sais pas vraiment. Tout ce dont j'espère c'est que ce n'est rien de grave ou de super extravagant. Nous verront ça quand pendant le repas. Ou alors, tout simplement qu'il n'y a rien. Mais c'est peu probable.

Arrivé à la maison, tous étaient à table, nous regardaient avec un grand sourire. Je ne sais pas si j'ai un sixième sens mais, j'ai un peu l'impression que l'atmosphère est tendue. Je me demande ce qu'ils nous réservent comme "surprise".
Le repas se passa en silence. Jusqu'à arrivé au dessert. Le père de Myung posa une question à son fils un peu déplacer.
- Myung, est-ce que, tu trouves Elena, assez à ton gout ?

Myung qui buvait, s'étranglait. Je ne savais pas quoi pensé, si ce n'est que c'était de l'indiscrétion de sa part. Myung étant calmé après s'être étranglé lui répondit.
- Pourquoi cette question aussi déplacé ?
- EH bien, comme tu le sais, moi et le père d'Elena nous voulons unir nos famille.
- Et alors ?
- On veut vous marier, toi et Elena.

Il y eu presque une minute de silence après son horrible phrase. Enfin, pas si horrible puisqu'on commence à s'aimer et j'espère que c'est toujours réciproque. Mais quand même, pas allant jusque là !
- Vous vous que je me marie avec Myung c'est ça ? Vous rigolez là ?
- Elena, comprends ton père, j'aimerais que tu te maries avec Myung, pour unir nos famille. Cela est notre promesse le plus chère à nos cœur, et je suis sûr que des sentiments naîtront entre vous deux, et puis, vous vous amusiez tellement bien.
- Comment veux-tu que je me marie alors que je n'ai que seize ans ? Eh puis je me marie avec qui je veux et quand je veux ! m'énervais-je après mon père.
- Eh bien, quand l'enfant atteins l'âge de quinze ans, avec les consentements des parents, ils peuvent se marié, m'expliqua calmement le père de Myung.
- Mais je ne suis pas coréenne !!
- Eh bien, tu es née en Corée, Elena. Tu es de nationalité coréenne.
- Quoi ? Vous m'aviez jamais dit que j'étais née en Corée ! Vous et Jules vous êtes français et moi je suis la seule à être coréenne ? Mais c'est quoi ce délire ?

Sur le coup, je suis sortie de la maison en courant. Sans manteau, juste un gilet. Il faisait froid, mais je m'en foutais. Myung lui, s'était tu durant ma dispute avec les parents, il avait les larmes aux yeux et ne savait quoi dire. J'étais furieuse, contre mes parents, contre Myung pour n'avoir presque rien dit, contre le fait qu'ils veulent qu'on se marient, contre tout le monde. Comment puis-je être de nationalité coréenne alors que j'ai vécu en France depuis que je serais née ? Mais je n'y comprend rien. Tout m'énerve. Je veux disparaître.

Je marche dans la ville depuis plusieurs heures. J'ai pas mon portable sur moi, et tant mieux. Je commence à avoir vraiment froid. Je ne veux pourtant pas rentré. Je veux simplement disparaître. Disparaître de ce monde pitoyable, enfin, c'est plutôt moi qui suis pitoyable. Myung et moi commencions à nous dévoilé quand on veut nous faire marier. On voulait prendre notre temps et voilà ce qu'on nous impose. Que dois-je faire ?


Dernière édition par Nyah le Sam 6 Aoû - 1:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://tae-yang.forumactif.fr/
Kiu~♥
avatar

Sung Jong's Girlfriend ♥
nom de l'image
» Messages : 1399
» Inscrit le : 01/07/2010
» Localisation : Beauvais
» Coup de coeur : RaNia & Rainbow ♥
» Humeur : ~ . Happy Happy ^.^


MessageSujet: Re: Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10   Mer 23 Mar - 11:08

    Wouah~ J'adore ! :) C'est trop adorable ! J'ai hâte de lire la suite >.<
Revenir en haut Aller en bas
DwaeKi ♥
avatar
Kim Hyun Joong’s Little
Mermaid
SHINee’s Shawol

nom de l'image
» Messages : 1915
» Inscrit le : 25/01/2011
» Localisation : Seoul, South Korea
» Humeur : How Great Is Your Love ?


MessageSujet: Re: Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10   Mer 23 Mar - 11:36

C'est chou !! Vivement la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/profile.php?id=100000075292287
Soo ~
avatar

GongChan's Wife
nom de l'image
» Messages : 607
» Inscrit le : 07/01/2011
» Localisation : Rouen/France
» Humeur : Dégoûtée...


MessageSujet: Re: Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10   Mer 23 Mar - 11:38

WOWOWOW !!!
La suite est trop géniale :D
Myung & Elena sont trop chouuux.
L'histoire du mariage je ne m'y attendais pas du tout, mais j'aime beaucoup.
Vivement la suite, je veux savoir ce qu'il va se passer... *Impatiente* x)
Revenir en haut Aller en bas
http://shining-boys.skyrock.com
Nyah
avatar
Myung Soo's Wife
MBLAQ's Fan

nom de l'image
» Messages : 739
» Inscrit le : 13/11/2010
» Localisation : France
» Coup de coeur : YongGuk ft. YoSeob ~ I Remember

MessageSujet: Re: Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10   Mer 23 Mar - 12:20

Héhé, il a plein de rebondissement, mais la suite je la mettrais plus tard, pour vous faire bouillir d'impatience ! Ahah. Je sais je suis sadique. ^^ Mais sinon, la suite s'apparentera au titre. ;) Je n'en dit pas plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://tae-yang.forumactif.fr/
Kiu~♥
avatar

Sung Jong's Girlfriend ♥
nom de l'image
» Messages : 1399
» Inscrit le : 01/07/2010
» Localisation : Beauvais
» Coup de coeur : RaNia & Rainbow ♥
» Humeur : ~ . Happy Happy ^.^


MessageSujet: Re: Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10   Mer 23 Mar - 12:24

    Raaah~ T'ES DUUUUUURE >.<

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
TakouShi
« Addicted...
avatar

« Addicted...
nom de l'image
» Messages : 151
» Inscrit le : 05/01/2011
» Localisation : France

MessageSujet: Re: Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10   Mer 23 Mar - 12:28

Ah moi j'aime pas cette histoir de mariage, (enfin dans l'histoir si biensur xD ). En même temps Myung allait pas trop dire quoi.. ca aurait pu blesser Elena. M'enfin bon. ^^
Oh mais j'ai adoré le moment dans le lit c'était trop mignon, vraiment. Et les sms de Sung Jong et Sung Yeol mon trop fait rire. Super chapitre !! merci (:

Edit : Quoi ?! La suite s'aparente au trite ?! NOOON Je veux surtout pas que ce soit la guerre. Même si pauvre Myung quoi. Raah quoi que ca pourrais être pas mal. Mais que apret il stoi ensemble quoi. RAAH preséééééééé :D
Revenir en haut Aller en bas
Nyah
avatar
Myung Soo's Wife
MBLAQ's Fan

nom de l'image
» Messages : 739
» Inscrit le : 13/11/2010
» Localisation : France
» Coup de coeur : YongGuk ft. YoSeob ~ I Remember

MessageSujet: Re: Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10   Mer 23 Mar - 14:56

Ahah, vous verrez bien !! ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://tae-yang.forumactif.fr/
Kiu~♥
avatar

Sung Jong's Girlfriend ♥
nom de l'image
» Messages : 1399
» Inscrit le : 01/07/2010
» Localisation : Beauvais
» Coup de coeur : RaNia & Rainbow ♥
» Humeur : ~ . Happy Happy ^.^


MessageSujet: Re: Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10   Mer 23 Mar - 14:58

    T_____T Je suis impatiente ! :P
Revenir en haut Aller en bas
HeeHee
avatar

Kang Ji Hwan My Only Namja
nom de l'image
» Messages : 2768
» Inscrit le : 14/11/2009
» Localisation : Gardener's
» Humeur : Hunter's


MessageSujet: Re: Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10   Mer 23 Mar - 15:36

Trop de cette suite mais c'est triste à la fin T.T
Hate de la suite
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


nom de l'image

MessageSujet: Re: Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10   

Revenir en haut Aller en bas
 

Faite l'amour et non la guerre [About Infinite] Chap.10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Break time ::  :: Fictions Finies-