Partagez | 
 

 Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Junnie

100% Biased. Numberwan.
nom de l'image
» Messages : 2236
» Inscrit le : 01/09/2010
» Localisation : ZE:A's World.

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Lun 11 Avr - 18:54

OMG, ca craint pour le premier PDV. >< La phrase qui tue. TT. Non mais il y a été fort, ... Le deuxième PDV est super, j'adore, Minari est trop marrant a se faire des grosses fixettes, j'vois trop la scène. XD. Vivement la suite. ~
Revenir en haut Aller en bas
smoothie
« Soon Married ? ...


« Soon Married ? ...
nom de l'image
» Messages : 764
» Inscrit le : 23/04/2010
» Humeur : yes, I'll go !! <3


MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Lun 11 Avr - 19:56

j'adore le pdv de mh!!! et sh qui arrive au mauvais moment!><
Revenir en haut Aller en bas
saranghea


N°1~ JongUK N.Sonic
nom de l'image
» Messages : 8039
» Inscrit le : 17/07/2009
» Localisation : In my mind
» Coup de coeur : N:Sonic...JongUk & Bong Jun // Memory in FT.Island ♥
» Humeur : HUmmm IN LOVE ♥


MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Lun 11 Avr - 22:29

OMG OMG Minari prend les devant!!!!! c'est biuen il faut qu'il fonce, mais bon dommage c'est pas une sauce de poulet que solène avais sur les lèvre! mdr
J4ESP7RE TROP PAS QUE LEA ET JAEJIN SA VA E FINIR LA DESSUS! il ne faut pas! léa va venir s'excuser et hop il nous refond un petit! xd
Revenir en haut Aller en bas
http://saranghea63.skyrock.com
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *


«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Jeu 14 Avr - 21:24

PDV HK

J'aurai crut qu'elle n'était pas du genre a manger autant. Moi je suis un peu stressé, entre son opération, les mensonges a répétition au manager et puis tous ces trucs que je pense quand je la regarde. J'ai donc commandé beaucoup, car quand je suis stressé je mange. Quand j'ai finit d'énumérer tout le menu au serveur, elle doubla la dose pour elle. Je l'ai regardé dans les yeux l'air étonné et elle me sourit.
Maintenant on a tout les deux trois hamburger devant le nez, un énorme verre de soda et trois paquet de frites chacun. Elle commence même a manger avant moi, elle est sans doute aussi stressé que moi.
« Tu as le droit de manger autant ? Demandais je en mordillant la paille, tu n'es pas sensé être agin ou un truc du genre ? » Elle me fit non avec la tête et ouvrit le paquet de frites en grand pour toutes les rassembler et en manger une poignée avant de faire une grimace indiquant son contentement.
On ne parle, enfin elle ne parle pas. Je m’efforce a poser des questions ou elle peut répondre par oui ou par non. Parfois elle dit un mot ou deux mais je l'oblige a se taire, pas le droit c'est le médecin qui l'a dit. Je fais confiance au médecin, ils ne font pas dix ans d'études chiantes a mourir pour être finalement des incapables. Ça a donc été un début de repas bizarre, je parlais, lui racontait ma vie, lui posait des questions les plus simples possibles, mais ce n'était rien a coté de la bizarrerie de la suite.
« Bref je l'ai frappé mais ensuite tout est rentré dans l'ordre ! Finissais je en faisant du bruit avec mon verre vide. » Bouh écarquilla les yeux et ria. Je ne voyais pas vraiment ce qu'il y avait de drôle. C'est pas vraiment un souvenir amusant. Elle se calma et me pointa du doigt puis frappa du poing dans la paume de sa main et recommença a rire. Je vois, elle trouve drôle que je frappe quelqu'un. Génial. Elle continua a rire puis s'excusa et but du coca pour dissimuler son sourire. J'ai pesté et elle me regarda dans les yeux profondément et assez longtemps pour que j'ai les jambes un peu molle.
« Qu'est ce qu'il y a ? demandais je. » Elle fit non de la tête et prit la fin des frites. Il en restait une, une seule minuscule. Elle la regarda, me regarda et plissa les yeux.
« C'est mort, dis je. Tu as engloutis tout le reste, j'ai commandé trois paquet j'en ai mangé qu'un. J'ai bien vu ta technique de tout mettre ensemble, c'est juste pour pouvoir en manger plus s'en être pris. » Elle avança la main mais la frite étant plus proche de moi je l'ai attrapé avant. Elle ronchonna et la regarda dans ma main. J'ai sourit, content de moi et je l'ai pincé entre mes dents pour la narguer.
« De toute si tu la manges, tu vas devenir énorme ! » Elle sourit puis mordu dans sa paille en regardant par la fenêtre avant de lever la tête vers moi et de pointé la frite qui sortait de ma bouche.
« j'attends un peu, dis je. Je savoure ! » Elle ria puis soupira et secoua la tête en la regardant. Elle est vraiment dégouté et ronchonna a nouveau en fronçant les sourcils.
« Mais... commença t'elle.
-Chut, le médecin a dit de ne rien dire, alors chut, finit tes frites... ah non désolé y'en a plus ! » Elle se retenu de rire posa les mains a plat sur la table d'un coup sec puis se releva et avança son visage vers le mien. Je suis resté immobile un peu surpris. Elle approcha ses lèvres des miennes et croqua dans le bout de frite sortant. Nos lèvres se frôlèrent que très légèrement, c'est pas ça qui me fit de l'effet mais plus son regard a ce moment là. Quand elle repartit, juste au moment ou elle se recula. Sa tête descendit légèrement et elle me regarda dans les yeux de façons très... appuyé. Elle a de jolis yeux couleur ours brun et elle sent l'été. Elle mâcha et retourna s'assoir. J'ai mâché le minuscule bout qui me restait et racla ma gorge en regardant a droite et a gauche. Elle s'est levé comme ça, on m'avait encore jamais fait un truc pareil, pas en public. Bon ok on est seul dans le restaurant mais bon quand même. Elle me sourit, leva les sourcils et les épaules puis finit son coca.
« Elle allait refroidir, dit elle sans que je puisse cette fois lui demander de se taire. » J'avais encore la main levé tenant mon verre de soda. Je l'ai apporté a ma bouche et j'ai but en la regardant, mais cet imbécile est vide. Mon cerveau répétait le moment en boucle. Elle s'est approché si vite, et enfin c'était assez... sexy. Elle poussa les paquets vides et posa sa tête sur ces bras sur le bord de la table et joua avec le haut de sa paille. J'ai secoué la tête et son expression d'ennui doublé de stress me fit sourire.
« Pourquoi tu boudes ? Demandais je. » Elle me regarda alors et me sourit et penchant la tête. Elle regarda mon visage, mes yeux et sourit encore. Puis une seconde, même pas, son regard s'assombrit et elle parut triste et un peu inquiète. Quand j'ai froncé légèrement les sourcils elle regarda ailleurs.
« Bouh ? Ça va ? » Elle acquiesça me regarda encore une fois avec le même regard.
« Eh... dis je. Ça va bien se passer. » Elle fit oui de la tête puis soupira dans son bras.
« Il n'y a pas de raison que ça se passe mal, dis je en bouchonnant nerveusement un paquet. » Bouh regarda mes mains s’énerver et j'ai cessé. Elle regarda a sa droite, le regard vague avant de se tourner vers moi d'un coup d'un seul et de sourire. Elle est bizarre, sans doute seulement car elle ne parle pas mais j'ai quand même l'impression que quelque chose la préoccupe. L'opération sans doute, je vois pas pourquoi je cherche plus loin. Je lui ai sourit quand je sentit quelque chose remonter contre ma jambe. J'ai bougé la jambe, elle a peut être étalé ses pieds et a donc touché les miens. Mais de suite cela recommença et la chose monta haut. Bouh me regardait avec un sourire et le regard aimant. J'ai baissé les yeux et la chose était son pied, nue. J'ai regardé Bouh étonné et elle se cacha dans le creux de son bras pour rire.
« Arrête, dis je. » mais elle continua, j'avais les jambes plus molles que du coton et ça commençais a me faire de l'effet... « Bouh, qu'est ce que tu fais ? » Elle me regarda dans les yeux et recommença. Mais qu'est ce qu'il lui prend. J'ai poussé son pied en riant mais cela ne l'arrêtait pas alors j'ai attrapé sa cheville et elle grimaça en bougeant ses doigts de pieds puis soupira et laissa tomber.
« Mais pourquoi tu... » Elle me lança un regard qui signifiai : ''A ton avis imbécile ?''. J'ai froncé le sourcils et sourit. Pour moi elle est encore un peu la gamine de huit ans, alors quand elle me fait ça, même si je dis pas que ce n'est pas agréable, ça fait un peu bizarre. C'est un peu le jour et la nuit pour moi, hier elle m'a dit que c'était son premier baiser et là elle me fait franchement du pied. Elle a un regard malicieux et se mordille la lèvre. J'ai secoué la tête et dit :
« Rah, mange ! » Ce qui me fait sourire, autre que... ce qu'elle a fait, c'est son regard. Toujours un regard de gamine, comme si elle venait seulement de faire une grosse bêtise, comme si elle venait de jeter un ballon d'eau. Elle arrêta de mordiller sa paille et se leva.
« Tu vas ou ? Demandais je en prenant peur qu'elle s'asseye a coté de moi pour faire je ne sais quoi.
-Trop but, dit elle en souriant. » Elle partit au toilette et je me suis retrouvé comme un con. Seul face a la rue je me suis demandé pourquoi ça me faisait si bizarre, elle a seulement un an de moins que moi, elle n'a pas quinze ans. Plein d'autre jeune fille se comporte comme elle, pourquoi j'en ai presque peur ? J'ai secoué mon verre vide avant de le poser en râlant. J'ai même pas de quoi me désaltérer, pourtant j'en aurai bien besoin. Eh bien j'aurai jamais pensé Bouh comme ça. Je suis pas contre... Mon portable vibra, un SMS... de Bouh.
« Rejoins moi au toilette ! »
Qu'est ce qu'elle a ? j'ai regardé la porte des toilettes pour femmes. Trop de bouton sur la cuvette ou quoi ? Elle s'est peut être fait mal, ou elle a un malaise, trop de nourriture. Je savais qu'elle ne devait pas manger autant. C'est pas logique elle va se faire opérer. Je me suis levé et je suis allé jusqu'à la porte.
« Bouh ? Demandais je. » Le restaurant est vide mais quand même, je ne suis pas super a l'aise avec le faite de rentré comme si de rien était dans les toilettes pour femme. On pourrais me prend pour un pervers ou un transsexuel, et franchement je ne sais pas le quel est le pire.
« Bouh ? Demandais-je a nouveau avant d'entrouvrir la porte. » Les toilettes paraissent vide. Seulement trois portes vertes foncées, et quatre lavabos. J'ai regardé le restaurant et je suis rentré, enfin je me suis plus faxé. Pour un mec entrer dans ce genre d'endroit ça fait aussi peur que quand on fouille la chambre de ses parents enfant. L'endroit est étrange, presque irréel et on meurs de peur de se faire choper. C'est pareil que celles des hommes, les urinoirs en moins mais pourtant tout, tout paraît complètement différent. C'est limite si les cuvettes sont pas plus blanche et si en se regardant dans le miroir on a envie folle de se repoudrer.
« Bouh ? Demandais-je, ça va ? » J'ai avancé en baissant la tête pour voir si je n'apercevais ses pieds sous les portes, a la deuxième, la porte s'ouvrit et elle me tira le bras dedans avant de refermer derrière moi.
« Ça ne va pas ? Demandais-je avant qu'elle ne m'embrasse en me poussant l'épaule jusqu'à la paroi. » Elle passa ses mains dans mon cou jusqu'à sous mes oreilles puis me colla. Elle remonta sa jambe droite contre la mienne et respira en gonflant la poitrine. Dans ma tête ça donnait ça : ''qu'est ce qu'elle fait... Omo... non... ok... non... je comprend pas... okok ! » Bref j'arrivais a rien. Elle m'embrasse si passionnément, je vous jure. J'ouvre les yeux toutes les cinq secondes pour vérifié si c'est bien elle, et si je me suis pas trompé de porte. Au début je ne bougeais pas trop, quand elle m'a poussé brusquement, par sécurité j'avais posé mes mains contre la paroi dans mon dos. Elles y sont encore. Quand ses lèvres se déplacent il m'arrive de penser. Il lui prend quoi ? Enfin... et puis merde !
J'ai relevé mes mains et je lui ai pris le visage pour l'embrasser a ma façons. Elle releva la tête et baissa ses mains sur mon torse avant de respirer profondément et de me laisser la pousser sur la paroi d'en face. Le bois vibra et j'ai cessé. Je l'ai regardé dans les yeux. Ses pupilles vibrent, ses joues et son front sont légèrement rouge. Son épaule gauche est découvert et elle me fixe comme si j'étais sa dernière chance. Dans son regard je me suis vraiment sentit important, vraiment trop important. Elle paraît en faite aussi terrorisé que attiré et elle me supplie presque. Elle respire la bouche entre ouverte, on voit ses dents et ses lèvres sont gonflées. Je suis un mec alors, même si j'ai des tas de questions en tête, je l'ai embrassé et elle passa sa jambes derrière la mienne. J'aurai jamais cru mais elle me met vraiment dans un état second. Je n'avais jamais vraiment pensé a ça avec elle, ok peut être un peu depuis hier, mais je pensais pas qu'elle était... ainsi. Dès qu'elle bouge les jambes entre les miennes je l'embrasse un peu plus fort, dès qu'elle me serre le teeshirt, qu'elle m'embrasse le cou ou qu'elle me caresse les cheveux je sent que si ça continue... bah ça risque de continuer loin. Je devrais me calmer, elle est malade et puis on est dans des toilettes publiques et puis les médecins n'ont rien dit mais je ne pense pas que ce soir conseiller. Je pensais arrêter mais elle, elle était partit, et c'est bien connu c'est pas un mec qui va arrêter en plein milieu. Elle cessa de m'embrasser et me regarda dans les yeux puis baissa ses mains jusqu'au mon pantalon pour defaire le bouton.
« Bouh... dis je en posant mes mains sur les siennes pour qu'elle arrête. » Elle me fit ''non'' de la tête et continua en m'embrassant. Nan la ça va un poil trop loin. Et puis même, même si au fond je ne suis pas contre, je veux pas que ça se passe comme ça. Pas avec elle, je tiens trop a elle, je la connais trop pour faire ça la première fois coté d'une cuvette de chiotte. J'ai pris ses mains mais elle forca, elle pense avoir assez de force ? Je les ai écarté de chaque coté d'elle et elle arrêta de m'embrasser.
« Arrête ! Dis je. Stop ! Qu'est ce que tu fais ? » Elle tourna le regard a droite et se pinça les lèvres fâché.
« Bouh ! Pourquoi tu agis comme ça ? eh... » Elle ferma les yeux et me regarda.
« Tu n'as pas envie ? Me demanda-t-elle.
-Hein ? » Elle agita les poignets et ouvrit la porte. Je lui ai pris la main et je l'ai tiré.
« Qu'est ce que t'as franchement ? Demandais je. » Elle se pinça les lèvres et regarda l'extérieur avant de tourner la tête vers moi. Elle me fixa et m'embrassa avant de passer ses mains sous mon teeshirt. Je l'ai poussé un peu violemment j'avoue.
« Arrête ! Je veux pas ! Dis je. » Elle tourna la tête triste et sortit. Mais qu'est ce qu'elle me fait ? Je suis sortit derrière elle, traversé le restaurant, pris mon sac après qu'elle est pris le sien, laissé des billets et je suis sortit. Elle marcha vite dans la rue. On va pas rejouez a ça ?
« Tu vas ou ? Demandais-je.
-La malade va a l'hôpital ! Me dit elle froidement. » Je lui ai pris le bras et elle soupira. Je ne comprend pas ce que j'ai fait. Par ce que je ne l'ai pas sauté dans les toilettes elle me fait la tête. Mais qu'est ce qu'elle a ? je l'ai regardé dans les yeux, elle avait un regard froid et dure. J'ai levé les sourcils questionné et son regard se brisa et elle me regarda le torse.
« Bouh...
-Je veux pas que tu me laisses... dit elle en posant son front sur mon torse.
-Je t'ai dit que je serai là.
-Tu veux vraiment d'une fille malade ? Me demanda-t-elle en relavant la tête les yeux humides.
-Tu me testais ? Demandais je. Au toilette ? Tu me testais ?
-Oui... un peu... C'est juste que... que... je serai toujours plus faible que les autres filles, je prendrais des comprimés tout le temps, je pourrais pas faire de la plongé aux Philippines ou... » J'ai ris et elle soupira alors j'ai cessé.
« Je... reprit elle. Même après l'opération, je ne serais pas guéris pour autant, c'est génétique. Et si... et si je suis muette tu voudras vraiment couché avec un fille...
-Les médecins t'ont dit parler le moins possible, dis je en lui caressant les joues. -Alors n'en profite pas pour seulement sortir des stupidités.
-Hongki mais...
-Chut ! » Je l'ai collé a moi, elle ronchonna mais ne dit rien. Ces mots me font rire autant qu'ils m'énervent. Elle ne doit pas dire ça, c'est juste stupide. Je peux être désormais nul part d'autre que près d'elle. Je l'ai même rejoins dans les toilettes des filles alors je peux bien la suivre chez le médecins, a l'hôpital et partout ou elle devra aller. Et puis la plongé j'aime pas ça, juste les aquariums me foutent de l'urticaire.
« On fera ça après, dis je en cherchant un taxi du regard. Et pas dans un endroit qui sent le Canard WC. » Elle ria dans mon torse et chuchota : « Tu embrasses vraiment bien... »
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Esraa


Lee Seung Gi's Wife ♥
nom de l'image
» Messages : 1432
» Inscrit le : 25/06/2010
» Coup de coeur :
» Humeur : SS4 en France wow *o*


MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Jeu 14 Avr - 21:36

Haha je suis la première à lire ^^ Bon j'y go lire pour une fois que je suis la en premier x) Oui je sais ce commentaire ne sert à rien mais j'ai envie de le dire, je suis trop fière xD
Revenir en haut Aller en bas
Junnie

100% Biased. Numberwan.
nom de l'image
» Messages : 2236
» Inscrit le : 01/09/2010
» Localisation : ZE:A's World.

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Jeu 14 Avr - 21:46

D'avance j'aime ce PDV. (A). Let's go read. ♥
Bouh is a morfal, MDR, comment ils peuvent manger autant.. Oo, stress ou pas, peur du dernier repas ou non, bon dieu, ils vont avoir à aller longuement sur le pot pour tout rejeter après. XD J'suis grave de penser à ça, OMG. Ahh ca me fait penser à un ZE:A, HyungSik, avec KwangHee ils vont au mac do en secret et ils prennent 200 000 trucs, le pire c'est HyungSik ! XD Bref c'est du Hors Sujet ça, mais c'est des goinfres, surtout Bouh. Sacré girl ! MDRR mais en plus elle mange la part d'HK, énorme ! J'adore, et les yeux de cocker pour la frite, excellent ! J'suis bidonnée, ils sont trop bêtes, il fait des blagues tellement pas drôle. XD (et moi je rigole dernière mon écran EXPLDR !) BOUH... MDRRRR, elle fait du pied! /SBAF/, OMG, OMG... Je peux moins écrire sinon je vais me faire griller et donc je fais doucement et donc moins mais "OMG" ca résume bien ce que je pense, il va au toilette... OMG *va lire la suite*. OMG. Les toilettes, pff, c'est énorme ! XD J'adore ! Il réalise trop pas c'est excellent ! XD La tête d'HongKi va exploser, on dirait que les questions se bousculent dans sa tête, il y a la raison et ce qu'il fait, il se controle pas ! Ahh et finalement non, MDR, mais comment je ris trop et sourit, sérieux et la phrase qui tue tout ! « Parce que je ne l'ai pas sauté dans les toilettes elle me fait la tête.» Ca doit être le terme sauter mais elle me tue cette phrase, j'suis pliée ! XD
Mais ils sont tout chou et OMG LE MOT DE LA FIN ! Enfin la phrase ! OMG... *çç* XD Trop cute j'adore ce couple (a). Vivement la suite ♥
Revenir en haut Aller en bas
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *


«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Jeu 14 Avr - 22:11

MDRR Esraa trop fiere, mais faut pas croire, Junnie était au courant de quand je postais, alors tu dois pas être tant la premiere que ca mais chuuttt XD

Merci Ninie, toujours au taquet XD
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
saranghea


N°1~ JongUK N.Sonic
nom de l'image
» Messages : 8039
» Inscrit le : 17/07/2009
» Localisation : In my mind
» Coup de coeur : N:Sonic...JongUk & Bong Jun // Memory in FT.Island ♥
» Humeur : HUmmm IN LOVE ♥


MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Jeu 14 Avr - 22:43

OMGGGGGGGGGGGG tu t'est trop défoncer pour la scène dans les toilette oula la j'ai bien crue moi qu'il aller le faire là!!!
Heureusement que Hongki a su garder toute sa raison et l'a stoppais! mais c'est trop mignon comment elle lui a voler sa fritte, sa me donner la chere de poule, je veut faire pareil! XD
Revenir en haut Aller en bas
http://saranghea63.skyrock.com
smoothie
« Soon Married ? ...


« Soon Married ? ...
nom de l'image
» Messages : 764
» Inscrit le : 23/04/2010
» Humeur : yes, I'll go !! <3


MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Ven 15 Avr - 8:37

quand j'ai lu la premiére chose que j'ai pensé est: heureusement que les toilettes sont propres, ça doit pas être dans le même mac do que celui de mon quartier, sinon ils ne seraient pas restés plus de 30s. bref....
La phrase qui ma tué, j''ai trop ri, je suis un peu idiote: "Elle ferma les yeux et me regarda"
mdr!!!!
enfin c'est chou, je plein un peu bouh mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *


«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Ven 15 Avr - 12:05

J'ai marqué ca ? MDRR dsl --"
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *


«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Lun 18 Avr - 10:21

Après mainte et mainte énervement, envie de tout envoyer valser, j'ai réussis a écrire *confettis* :D Voila donc la suite, désolé pour le retard ><

PDV Léa


Quand j'y pense... Non reprenons :
Puisque j'y pense tout le temps je me trouve vraiment stupide et en même temps j’avais un peu raison non. Mais malgré ça j'ai l'impression de devenir folle.
Qu'est ce qui c'est passé ? Franchement c'était quoi ? Quand on se prend la tête d'habitude c'est pas si méchant, et là sa dernière phrase, elle sonnait comme un avertissement ou pire. Je sert mon téléphone, j'ai augmenté la sonnerie au cas ou je ne l'entende pas, c'est stupide. Bon dieu pourquoi j'ai dis tout ça hein ? Même si je les pensais, pourquoi j'ai été si franche ? On a toujours été franc, pour ne pas retomber dans le piège de décembre. Aurais été cette fois trop franche ?
Mon Jaejin, j'ai jamais voulu te faire de la peine, je voulais juste... juste t'expliquer. Alors appelle moi car moi je ne le ferai pas. Car je ne sais pas quoi dire...
J'ai étalé mes jambes. Je me suis assise dans la pâtisserie, enfin dans la salle. Sur le bar, là ou Lée s'asseyait, elle disait que la hauteur l'aidais a réfléchir. Elle raconte n'importe quoi. Il n'y a aucun client depuis bien plus d'un mois, depuis le départ de Bouh, elle est en pause cette pâtisserie, fermé!C'était étrange au début mais maintenant je m'y suis fait. Les filles reprendrons bientôt, c'est ce qu'elles disent. Mais en attendant c'est vide, et là j'avais besoin de vide.
J'ai envie de pleurer seulement quand je regarde l'écran de mon téléphone et que rien de nouveau n'est affiché. Je suis stupide, il est stupide. Qu'est ce qu'il lui a pris ? Quand je l'avais en face de moi, je pensais ce que je disais mais tout ce que lui débitait me blessai car, même a l'opposé de mon avis, cela paraissait plus logique. J'ai des raisons d'avoirs peur, mais je devrai aussi en avoir assez pour lui faire confiance.
Il a raison, cette fois, c'est moi qui fuit. Quand on est amoureuse devrait on avancé tête baissé et croire l'autre sur parole ? On est sensé le faire sans y réfléchir, je pensais pourvoir le suivre au bout du monde. Enfaite j'en suis toujours capable. Pas que ça ne me fait pas peur, juste que je peux pas être sans lui alors, alors je vais devoir faire des concessions. Je ne pense pas que c'est raisonnable de pensé ça, mais je suis amoureuse.
« Bah t'es là ! » Lée arriva avec ses gros sabots, qui sont de simple chaussons et s'assit a coté de moi pour me donner sa pomme déjà croqué.
« T'en veux pas ? Me demanda-t-elle la bouche pleine.
-Tu as l'air de bonne humeur...
-Non, je destress...
-Avec une pomme ? » Elle me fit ''oui' de la tête et j'ai pris sa pomme pour croquer dedans. J'ai mâché, mâché, et non ça destress pas. C'est comme s'assoir en hauteur, il y a que elle qui y croit.
« Pourquoi t'es stressé toi ? Me demanda-t-elle.
-Avec Jaejin, on s'est engueulé...
-Appelle le et excuse toi !
-Pourquoi ce serait moi ? Monsieur raconte a toute la Corée qu'il a une copine et après il s’énerve car moi je trouve pas ça normal. Normal ? NORMAL ? Rah ! Nan mais quel con, il pensait que j'allais prendre ça bien ? On était bien avant... » Lée me regardait avec un petit sourire tendis que je m’énervais dans le vide.
« Appelle le ! Me répétât elle.
-Non! J'ai rien fait de mal. C'est lui qui part en sortant une vieille allusion. Je ne sais même pas quand est ce que je le revoit.
-Léa ! Appelle le !
-C'est pas si simple franchement ! M’énervais je.
-Ok, ok l’appelle pas. Mais pourquoi ça te pause autant de problème, moi je trouve ça courageux.
-Ça l'est mais... enfin... Comment tu faisais pour tout supporter, les ragots, les magazines ?
-Supporter ? Demanda-t-elle en regardant le plafond et en battant des jambes. J'étais terrorisé. » J'ai soupiré alors elle se tourna vers moi.
« Mais, reprit elle. Maintenant que je l'ai perdu je me suis aperçu de quelque chose. Quand j'étais avec lui j'avais l'impression que rien autour n'existait. Lui me suffisait alors le reste j'oubliai. Alors les photos, les ragots ne faisait pas partit du monde ou je vivais. Tu comprends ? Ça me touchais donc pas. » Elle pencha la tête a droite, me pris mon pignon de pomme des mains.
« Franchement on met quoi pour aller a l'ouverture d'un aquarium ? Me demanda-t-elle. » j'ai ris et elle me regarda amusé.
« Appelle le, dit elle encore. Excuse toi, dis lui que tu l'aimes et rêglez ça ensemble. Ne fait pas comme moi. Le laisse pas seul, ils font n'importe quoi ceux là quand on est loin d'eux ! » Elle descendit du bar et partit avant de dire : « OMO une robe ! » J'ai sourit et regardé mon téléphone ; Elle a raison, et puis je veux entendre sa voie. Sentir qu'il m'en veut moins que je ne le pense. Sa dernière phrases, je veux qu'il me dise que c'était une simple observation. Il ne me quitte pas, impossible. Lée a raison, si il est là ça ira... ça ira...
Le téléphone sonna et au bout de cinq bip il décrocha.
« Jaejin... dis je.
-Oui... » derrière lui il y avait des bruits de voitures.
« Tu vas quelque part ? Demandais je en ayant peur du vrai sujet de l'appel.
-On a une interview radio.
-Ah... Je vois. Jaejin je voulais te parler de...
-Laisse, me coupa t'il. Laisse. C'est rien, je vais arranger ça.
-Vraiment ?
-Oui, une fois que tout est réglé je t'appelle.
-… Comment ça ?
-Je t'appelle quand tout est rentré dans l'ordre. Expliqua t'il.
-Tu sous entant quoi ? Demandais je quand mon cœur plus intelligent que ma tête se serra. Quand est ce que tu auras réglé ?
-Je n'en sais rien... C'est mieux qu'on ne se voit pas trop avant que j'ai tout... réglé. » Mon cœur pinça d'un seul coup et j'ai pincé mes lèvres. Il y eu un immense silence, aucune bruits aucune pensés. J'ai peur de penser a ce qu'il sous entend. Car si je me dis qu'il s'éloigne de moi, qu'il veut faire une pause je vais me mettre a pleurer. Et voilà, je pleure. J'ai éloigné le téléphone pour renifler et j'ai dis :
« Comme tu veux Jaejin...
-J'y vais. » Il raccrocha et j'ai laissé tomber mon téléphone sur mes jambes. Pourquoi j'ai si peur que cette pause ne soit qu'une étape intermédiaire avant la rupture. Ils disent toujours ça, ils utilisent toujours la pause pour moins faire mal ensuite, pour que ce soit moins brutale... Non.. Non.. Je me suis levé et j'ai pris mon téléphone. Au moment de sortir, Lée entra et me regarda.
« ça va pas ?
-Non, je dois aller voir Jaejin...
-Woo calme... Calme ! Eh il a dit quoi ?
-Il a dit... Il a dit... » Je me suis effondré au sol, directement les fesses sur le carrelage et Lée se baissa deux robes dans les mains.
« Léa, il a dit quoi ? Tu me fais peur...
-Il veut qu'on fasse une sorte de pause. J'ai put rien dire... J'avais rien a dire... » Lée posa les robes a sa droite et me fit un câlin en me répétant qu'il fallait que je me calme et qu'elle n'y croyais pas une seconde a cette idée de pause. Elle me dit que sans lui, et lui sans moi, on irai pas loin.
« Elles sont a moi ces robes. Dis je.
-Oui, voilà pourquoi je te hug plus longtemps... » J'ai sourit un peu et elle me lâcha.
« De toute façons, ils ont une émission de radio. Alors... dis je. Je peux pas me ramener comme ça...
-Non. Mais on peut écouter ! » Elle se releva et j'ai fait non de la tête. Je ne veux pas... j'aimerai bien mais je ne veux pas... ou alors juste le début.

PDV Solène

J'en ai trop mangé, beaucoup trop. Je pense avoir l'estomac orange.
MH me regarda bizarre puis regarda au sol, puis a nouveau moi. J'ai refait ma queue de cheval et il me regarda dans les yeux.
« Quoi ? Me regarde pas comme ça... J'ai un truc sur le visage ? Du churros sans doute.
-Bouge pas ! Me dit il en se tournant en tailleur vers moi. » J'ai bougé mes pieds qui se réchauffaient contre ses jambes et j'ai gardé mes mains en hauteur. Il m'a dit de pas bouger, alors je bouge plus. Il plongea les mains dans le paquet, regarda ses doigts orange et m’écrivit quelque chose sur la joue droite.
« Qu'est ce que tu... commençais je en souriant. » Il avait un regard extrêmement sérieux et il était tout concentré. J'ai souris et regardé ses beaux yeux se plisser alors qu'ils étaient a 15 centimètre de moi pas plus. J'ai ensuite regardé ses joues, j'aime bien on a toujours envie de les embrasser, et ses lèvres... Elles aussi on, enfin j'ai toujours envie de les embrasser. Car ses lèvres ne sont que a moi, ses joues encore sa mère les embrasses, sa famille, ses amis peut être mais moi j'ai ses lèvres. Même si elles sont parfaite en tout point, ça me suffit pas... Et voilà les pensé reviennent. Non, non... Restons stoïque... M'enfin y'a que nous là, alors on pourrait... Il continua son dessin sur mon nez puis mon autres joues.
« C'est quoi ? Demandais je. Comme si j'avais déjà pas assez de churros sur le visage. Faut que t'en rajoute... t'as écrit quoi ? » Il me regarda les joues et sourit avant de secouer la tête et de vouloir effacé. J'ai intercepté sa main en plissant les yeux. Je me suis levé et je suis allé dans la salle de bain. J'ai allumé et les néons crépitèrent avant de faire lumière.
« I... criais je. C'est un i ? » Il ne répondit pas.
« B ? sur le nez... Ou... un cœur... I cœur... U ? I B U ? I cœur U ? ça veut rien dire ce... » j'ai scotché le reflet. Il ne dit rien, je l'entend même pas bouger. Mon dieu je ne sais pas si je dois rire au fondre. Je suis bête, mais bête. Léa a raison j'ai un cerveau plus lent que la moyenne. J'ai ris en relisant mon tatouage aux gâteaux apéritif. Il est trop mignon. Comment il voulais effacé ça, j'ai presque envie de prendre une photo. Un jour Minhwan m'avoua son amour grâce a des churros ! J'ai mordit mes lèvres pour ne pas rire trop fort. En regardant les lettres et mes yeux brillants mon cœur se gonfla, gonfla plus qu'une montgolfière. J'ai éteint et j'ai courut jusqu'à lui. Il me regarda arrivé étonné et sourit. Je lui ai pris les joues et je l'ai embrassé. Il partit en arrière et se cala contre le dossier du canapé avant de mettre ses mains sur ma taille. Malgré la séparation, malgré toute cette connerie on a rien perdu, j'ai rien perdu. Je suis chanceuse, très chanceuse. Je me suis détaché et il ouvrit les yeux lentement, vraiment très lentement puis respira par la bouche. Comme si il voulais plus. Ça ma fait un effet assez... agréable de le voir juste faire ça. Il se pinça les lèvres et je me suis dit ''Il penserai pas a la même chose que moi.'' Il me sourit et passa ses pouces sur mes joues puis sur mon nez. J'ai sourit et il me regarda dans les yeux tout sérieusement avant d'entrouvrir la bouche pour parler mais ne dit rien. C'est moi ou on a les même pensés au même moment ? J'ai relevé mes mains qui stagnaient sur mes cuisses et j'ai passé mes doigts sur ses paupières. J'en ai embrassé une puis l'autre et il les rouvrit en me regardant moi, que moi. Mon cœur s'emballa, mes mains devinrent moites, mes cuisses aussi et il me regarda au fond des yeux.
« Je t'aime. Dis je. Encore... enfin... toujours... enfin tu vois. » Il s'approcha en posant ses mains de chaque coté de moi et m'embrassa la joue, le nez, puis l'autre joue. Si lentement que je sentais parfaitement ses lèvres se décollés et je fermais les yeux a chaque fois. Si on va pas plus loin que ça je file sous la douche froide. Quand j'ai rouvert les yeux il avala sa salive. Il a les yeux brillants, les miens doivent être ainsi aussi et les poings serrés. J'ai pincé mes lèvres et j'ai attrapé le bas de son teeshirt pour le remonter. Il regarda mes mains puis moi surpris. Bah quoi il veut jouer au dame ?
J'ai remonté lentement, encore, encore et il décolla ses mains, en passa une sous ma nuque puis l'autre contre le canapé et me fit descendre pour m'allonger. Il retira son teeshirt et j'ai ris quand il s'approcha pour m'embrasser. Au moment ou il posa ses lèvres chaudes sur les miennes j’ai pris une énorme inspiration comme si il me ranimait. Il se recula alors et me regarda étonné. J'ai souris, continue imbécile, pas besoin de prendre du recul, je suis toujours la même. Minhwan... Mon dieu ses yeux, ses épaules, son torse... bon dieu continue ! J'ai pris sa main et je l'ai posé sur mon cœur, il la regarda et sourit tellement ça battait fort avant de m'embrasser a nouveau. Il passa ses mains dans mon dos pour trouver la fermeture éclair de ma robe. Je ne sais pas quand il a remarqué qu'elle s'ouvrait ainsi, il doit y penser depuis pas mal de temps pour si peu hésiter. Je me suis relevé mais il s’énervait légèrement.
« Attend... dis je. » Je me suis contorsionné comme j'ai put pour attrapé l'attache mais rien, elle voulait pas descendre. « Saloperie ! Dis je. Mais aller ! » MH sourit et passa sa main dans mes cheveux en me regardant amoureusement.
« Me regarde pas, dis je. Déjà que j'ai les mains en mousse alors si en plus elles se mettent a trembler car tu me regardes comme ça...
-Désolé, dit il. » L'attache voulu enfin descendre et j'ai attrapé ses joues, voilà c'est bon regarde moi encore maintenant. Il sourit et m'embrassa en remontant le bas de ma robe sur mes cuisses jusqu'à ma taille. J'aurai jamais crut qu'il soit si habile dans ce genre de moment. Il l'a étudié cette robe ou quoi ? Il me fit m'allonger a nouveau et m'embrassa les épaules. J'ai plus de jambes, mes mains sont de vrai scoubidous et le moindre truc qu'il touche recouvert de peau créait un effet de chair de poule. J'ai descendut mes mains jusqu'à sa ceinture que j'ai defait, puis le bouton mais la fermeture...
« Nan mais... dis je en baissant la tête pour voir ce que je faisait. Elles ont un truc contre nous ces glissière ou quoi ?
-Attend... dit il en attrapant mes mains. » Il voulu les lâcher pour défaire son pantalon mais les regarda. « Elles tremblent ! Me dit il.
Oh... Oui... Je pense que c'est l'effet des churros, je vois rien d'autre... » Il ria puis m'embrassa a nouveau en passant une mains sous ma robe et dans ma nuque. Il embrasse bien, non on embrasse pas mieux que lui mais...
« Minani... ton pantalon...
-Ah oui, désolé ! » Il repris sa manœuvre et réussit.

Heureusement il n'y avait que deux fermetures a glissèrent a enlever. On a migré dans la chambre quand on eu un moment a nous. Je ne sais même plus quand exactement.
Il s'endormit en répétant qu'il n'était pas fatigué et que donc il ne dormirait qu'un petit peu. Il ferma les yeux après avoir remonté le drap et m'avoir calé dans ses bras, la tête sous son menton. Il sent bon et il me serre. Je n'ai pas dormis, je l'ai regardé seulement puis j'ai collé ma tête a son torse et j'ai attendu que quelqu'un revienne pour le réveiller. J'étais un peu pressé, ses yeux me manquaient.
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Junnie

100% Biased. Numberwan.
nom de l'image
» Messages : 2236
» Inscrit le : 01/09/2010
» Localisation : ZE:A's World.

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Lun 18 Avr - 11:10

1) Ahh franchement, je trouve que les histoire de Lée et Léa sont quasi opposé. Genre JongHoon a quitté Lée pour la protégé des médias et tout ça. Au final ça les a fait souffrir vu qu'il voulait pas que sa petite amie soit révéléé. Bref lui il voulait pas. Et là, JaeJin, lui, il veut. Enfin il dit pas qui, mais il veut pas cacher qu'il est en couple. Mais ca fout quand même la merdouille. ._. Ils devraient trouvé une juste milieux les deux. Bref, j'aime bien et j'aime pas ce PDV, c'est pas cool ce qui se passe, faut vite que ça s'arrange, j'ai peur de ce qu'il pourrait dire à la radio. Argh #.
2) OMG , sympa, très sympa ce PDV. MDR. C'est Solène qui va être contente et plus se sentir ! MDR. Aahhh Minani est trop chou à écrire I ♥ U, trop trop mignon ! *o* Solène est bête MDR, mais ils y pensaient trop tout les deux, MDR. Pas un pour rattraper l'autre. Sympa sympa ! XD
Vivement la suite, t'as vu, les numéros sont revenus ! XD
Revenir en haut Aller en bas
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *


«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Lun 18 Avr - 11:20

Nan mais c'est quoi ce kit O.o ?
Bref ouiiiiiii les numéros m'avaient manqué *pan* Mercii
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Junnie

100% Biased. Numberwan.
nom de l'image
» Messages : 2236
» Inscrit le : 01/09/2010
» Localisation : ZE:A's World.

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Lun 18 Avr - 12:13

Quoi mon kit ?! e_e Créature il est sexy, je sais que t'es jalouse que je puisse porté un kit avec une si belle créature (c'est le cas de la dire) en image mais... ee. CRÉATURE *o*.
Les numéros te manquait ? Ca change pas grand chose, ça me fait juste plus écrire vu que je fais à part. XD
Revenir en haut Aller en bas
saranghea


N°1~ JongUK N.Sonic
nom de l'image
» Messages : 8039
» Inscrit le : 17/07/2009
» Localisation : In my mind
» Coup de coeur : N:Sonic...JongUk & Bong Jun // Memory in FT.Island ♥
» Humeur : HUmmm IN LOVE ♥


MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Lun 18 Avr - 13:31

OMGGGGGGGGGGGGGGGG alors la tu m'as fait trop frisonner avec solène et minari!! Ohh c'est vrai que les fermeture sa peut etre le tue l'amour des fois!!! Il faut jamais en mettre quand on est pret à faire l'mour moi je dit! xd
enfin breff c'était trop mignon son petit message sur son visage!! lol
OHHH non pas encore des problème entre léa et jaejin, sa va pas là!! TT
et lée qui pense a son aquarium, j'ai de voir ce PV là moi! Xd
Revenir en haut Aller en bas
http://saranghea63.skyrock.com
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *


«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Lun 18 Avr - 13:58

Sexy... Bah écoute... Je te le laisse.. MDR

Merci alex ** Moi aussi j'ai hate d'être a l'aquarium *pan*
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Junnie

100% Biased. Numberwan.
nom de l'image
» Messages : 2236
» Inscrit le : 01/09/2010
» Localisation : ZE:A's World.

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Lun 18 Avr - 14:01

MAIS MDRRR ! Pff, bien sure que oui, Créature est sexy ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
saranghea


N°1~ JongUK N.Sonic
nom de l'image
» Messages : 8039
» Inscrit le : 17/07/2009
» Localisation : In my mind
» Coup de coeur : N:Sonic...JongUk & Bong Jun // Memory in FT.Island ♥
» Humeur : HUmmm IN LOVE ♥


MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Lun 18 Avr - 18:51

AHHHH ben ouiii tu te fait le plus excitant PV lée, tu l'aura mériter! MDRRRR
OHh c'est vrai que cette créature n'égale pas la beauté de gulum! XD
Revenir en haut Aller en bas
http://saranghea63.skyrock.com
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *


«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Lun 18 Avr - 22:11

Plus d'idée pour la suite alors je poste juste ca ^^

PDV SH

Elle sourit, elle sourit encore et encore, et puis elle tourne. Comme une de ces danseuse dans les boites a musique, je n'entend pas la musique mais elle est là. Elle danse, mange une pizza, ris, fait la tête et m'embrasse. Tout ça en boucle, quand je secoue la tête ça n'arrête rien, ça remet seulement le film au début. Je pense a elle, tout le temps, j'ai le droit a aucune minutes de repos. C'est comme ça a chaque fois que j'y pense, je ne sais même pas a quoi je pense d'autre. Elle souriait donc autant. J'aimerai encore pouvoir la voir rire au petit matin en ce cachant pour ne pas que je vois son mascara couler. Mais a quoi bon, car qu'est ce que cela change ? Toutes ces choses, tout ces moments c'est pas cela dont tu as besoin. Tout ces autres mecs mieux que moi c'est eux qui t'apporterons les choses dont tu as besoin.
Alors pourquoi est ce que tu ris encore dans ma tête si tu n'es plus si heureuse, tu devrais arrêter de rire autant.
J'ai changé de main et la publicité commença. Heechul parla a Hongki et Jonghun, Minhwan me regarda désolé et quand j'ai fixé mon micro elle apparut a nouveau. Elle souriait en mangeant sa glace, y avait il autant de soleil a ce jour là ou c'est mon imagination qui en rajoute une couche ?
J'ai soupiré, elle souris dans ma tête car j'ai besoin de la voir ainsi. Même si elle, cela l'importe peut que je pense a elle, moi j'aimerai, je souhaiterai qu'elle pense a moi autant. J'aurai peut être dut sourire plus, pour que mon visage heureux s'inscrive sur sa rétine. Qu'est ce qui est important pour elle maintenant que je ne suis plus là ?
Jaejin vint s'assoir a coté de moi et s'écrasa sur la table en poussant le micro. Il me donna une bouteille d'eau mais j'ai pas bougé. Tout les autres parles ont est deux a broyer du noir dans notre coin.
J'aimerai encore te servir a certaine chose, j'aimerai presque que l'ont recommence notre contrat, mais ce serait égoïste car elle a dit qu'elle m'aimait. Moi je l'aime peut être, je n'en sais strictement rien et je préfère pas y penser, essayons de pas en rajouter une couche. Moins je suis accroché a elle, plus c'est simple de lâcher prise. Elle doit arrêter de danser autant devant mes rétines, elle doit partir un peu plus loin. Après une séparation on doit oublier l'autre, enfin oublier son importance, si elle reste dans ma tête comment je peut oublier quoi que ce soit. Je me souviens même de la forme de son oreille, même des caresses de ses pieds sur mes jambes quand en pleine nuit elle était réveillé et voulais que je le soit aussi. EunChan va rire plus loin ou fait moins de bruit, je ne m'entend même plus penser.
Heechul retourna s'assoir et j'ai put essayer de me concentrer sur autre chose. La lumière tourna au rouge et l’émission repris. C'est le moment du live, HongKi se leva après avoir vérifié pour la vingtième fois son téléphone et j'ai levé mes fesses de ma chaise. Une fois debout j'ai eu envie de m'assoir, je suis bon a rien. Espérons qu'elle ne ris pas pendant que je chante sinon je risque d'en oublier les paroles. On arriva au moment ou je devais faire sortir des sons de ma bouche fermé depuis bien deux heures. J'ai chanté, je n'ai jamais fait autant attention a ce que je disais qu'aujourd'hui, j'avais tellement peur de dire n'importe quoi. Quand j'eu finis je me suis rassit et j'ai but de l'eau. Heechul fit une blague qui me fit sourire et j'ai secoué la tête, hop on retourne au début.
Il faut que ça cesse, personne ne pourrais me dire comment on met stop. J'ai envie de trouver une excuse bidon pour passer devant chez elle, passer a sa fac et qu'elle me voit. Car même si ça changera rien je rêve qu'elle sourit et qu'elle vienne près de moi, que ses souvenirs qui défilent soir remplacer par de vrai et nouveaux moments. Mais elle n'en a rien a faire. Si seulement je pouvais être ce qu'elle aimerait que je sois, non. Il faudrait qu'elle recherche ce que je suis. Elle va continuer sa vie avec d'autres qui ne sauront jamais tout ce que je sais sur elle. Si au prochain elle lui parle autant il sera l'homme le plus chanceux au monde. C'est un comte a elle toute seule.
Il faut que je la revoit avant qu'elle ne parte, il faut que je le revoie juste une fois mais je ne sais pas comment. J'aimerai recevoir un message d'elle comme avant, ou elle me félicite pour un rien. Mais maintenant quand je regarde mon téléphone je m'énerve, et je deviens morose et puis j'oublie car finalement il n'y a rien d'autre a faire pas vrai ?
« Non, je n'ai pas de petite amie... » Ces mots me firent sortir de mon état de léthargie complète. Jaejin sourit et approcha son visage du micro.
« Dans l’émission Golden Bell tu as pourtant dis que tu avais une petite amie.
-Je sais ce que j'ai dis, mais non.
-Tu n'as personne ? Demanda Heechul en souriant. Tu n'es pas amoureux ? » HongKi lança a Heechul un regard sévère mais ce dernier n'y prêtât aucune attention. Jaejin regarda ses mains et ferma les yeux avant de grimacer.
« Très bien, Lee Jaejin est célibataire les filles, personnes n'a encore réussis a le faire tomber ! Dit Heechul en riant. On arrive a la fin de l’émission... » JJ rouvrit les yeux et releva la tête avant de dire :
« Enfaite... » Les regards se tournèrent vers lui. Il y eu un grand silence quand mon portable vibra. Je l'ai sortit discrètement et j'ai ouvert le message quand Jaejin répéta : « Enfaite... ». mais en suite je n'ai pas écouté, mon oreille se remplirent d'une seule chose :
« Pas mal gamin... Tu vois je t'avais dis que j'étais primadonna grâce a toi. Tu semblais ailleurs. Ressaisis toi ! >< kekeke »

J'ai souris, un immense sourire et j'ai regardé les autres mais eux ne souriait pas. Il fixai tous Jaejin alors que la musique de fin défilait et que l’émission était terminé. Jaejin secoua la tête et se leva.
« Quoi ? grogna t'il avant de sortir. »
Tout le monde le suivit, moi j'étais complètement a la ramasse avant que mon portable ne vibre a nouveau.
« Il faudrait que je te vois, mais je ne sais pas si c'est une bonne idée. Promet moi de ne rien tenter. »

J'ai répondu : « Promis ! » Un des plus gros mensonge de ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
saranghea


N°1~ JongUK N.Sonic
nom de l'image
» Messages : 8039
» Inscrit le : 17/07/2009
» Localisation : In my mind
» Coup de coeur : N:Sonic...JongUk & Bong Jun // Memory in FT.Island ♥
» Humeur : HUmmm IN LOVE ♥


MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Lun 18 Avr - 22:31

OMGGGGGGGGGGG non mais qu'a dit jaejin encore!!!! la c'est le plus gros mystère que je veux savoir!!! ne me dit pas qu'il as dit qu'il était avec léa zet qu'après "on a rompu"! sa serai la plus horrible chose!! TT
SH toujours dans son monde, c'est pas mal il ne sais pas si il l'aime amsi pourtant c'est si evident! xd
Revenir en haut Aller en bas
http://saranghea63.skyrock.com
Junnie

100% Biased. Numberwan.
nom de l'image
» Messages : 2236
» Inscrit le : 01/09/2010
» Localisation : ZE:A's World.

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Mar 19 Avr - 1:27

OMG, super ce PDV, je sais je pue, j'ai jamais été aussi longue a lire alors que je suis sur le PC. XD Mais bref, SeungHyun est trop chou, il est carrément obnubilé, ailleurs, dans son monde. Et la fin, ça finit bien ! *o* Enfin pas avec JaeJin, il a dit quoi ? :O J'ai peur, vivement la suite. Désolé pour ma lenteur, escargot de bourgogne, c'est connu ! XD
Revenir en haut Aller en bas
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *


«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Mar 19 Avr - 22:06

PDV Lée

Elle m'a foutu dehors. Mademoiselle n'a pas le temps d'aller chercher ces foutus livres de cours alors je doit y aller a sa place car elle n'est pas en état et qu'elle écoute la radio. ''Dans deux heures ça ferme...'' m'a t'elle dit.
Je vous jure, en plus je suis en robe a fleur avec mes énormes sneakers a chercher un livre dans cette bibliothèque universitaire immense. Quand elle m'a ordonné de sortir j'étais entrain d'essayer ses robes et elle collé au radio réveil. Elle m'a fait sortir plus vite que l'éclair, même pas le temps de me changer. Je pense juste qu'elle voulait se retrouver seul à seul avec le radio réveil ikea pour un temps. Ces foutus livres sont qu'une excuse pour que je disparaisse.
J'espère que JJ ne va dire aucune connerie, je ne veux pas qu'elle ai massacré le réveil, je vais bientôt en avoir besoin, et j'y tient un peu.
Rah cette robe remonte quand je lève la tête pour voir l’étagère du haut. C'est impossible, un des livres est en anglais, donc je l'ai trouvé. Mais les autres sont coréen, en gros je dois jouer au jeu des sept erreurs. Elle a écrit en hangul les titres sur une feuille, et je dois trouver le livre qui s'y rapproche le plus. Mais voilà... Il s'y rapproche tous.
J'en ai marre, pourquoi elle est pas allé plutôt, rah je hais Jaejin. J'avais juré ne jamais remettre les pieds dans une université. Trop d’intelligence au alentour, je m'y sent vraiment sous-doué. Alors en plus habillé comme ça, ça fait un peu la Chick a qui il faut un livre pour comprendre les produit en croix. Je suis pas stupide mais je n'aime pas les livres. J'ai dut en lire vingt a tous casser.
Rah nan mais, en plus elle a gribouillé. Elle est pas aidante ! J'ai rabaissé ma robe et j'ai soupiré puis râlé en frappant sur le meubles qui trembla sur tout sa longueur et fit un bruit pas possible. Résultat tout le monde me regarda. Bravo Lée ! J'ai sourit et changé de rayon. Je trouve vite et je fuit.
En tournant dans le rayon ''Histoire de l'image'' je les ai vu. D'abord j'ai vu SH qui riait, alors j'ai regardé a qui il riait et je l'ai vu lui. Le bâtiment est fait de couloir qui forme un carré et au centre un énorme puits qui donne sur les caisses. Ils sont pile en face mais un trou nous sépare. Bizarrement toutes les filles de cet étage regardait vers le même point que moi. J'ai sourit et serré mon seul livre dans mes bras en le regardant sourire bêtement. Je me suis d'un seul coup sentit moins méprisable, car même si toutes ces filles savent toutes les théorie freudiennes sur le bouts des doigt moi je suis sortit avec lui. Et puis désolé je préfère l'étudier lui, Freud était assez laid. Alors je les bat sur un point et si elles savaient... si elles savaient... Je serai morte a cet instant même.
J'ai secoué ma tête et SH le laissa, JH regarda a sa droite et vu que tout le monde le fixait alors il baissa les yeux et pris un livre dans sa main gauche. En ce retournant il leva la tête vers l'autre coté du bâtiment, vers mon coté du bâtiment, balaya l'étage et passa sur moi avant de revenir et écarquillée les yeux. C'est vrai, moi aussi ça m'étonne de me trouver ici. J'ai sourit et soulevé mes épaules, lui plissa les yeux et avança le menton ce qui signifiai ''qu'est ce que tu fais ici ?'' j'ai agité mon livre et il fit pareil avec le sien ce qui me fit sourire. Voilà le cœur qui crépitent, les papillons, le soleil qui éclaire un peu plus fort et les jambes moitent, si je le regarde l'été finira jamais pour moi. Il regarda a sa droite et je me suis rendu compte que maintenant tout le monde me regardait. Crotte, si ça continue je sort pas vivante. Des filles commencèrent a pouffer et a parler en cachant leur bouche. J'ai regardé le rayon et fait semblant de chercher un livre pour qu'elles me lâchent un peu. Mais quand j'ai discrètement regardé vers lui il regardait aussi des livres, il changea de rayon et pris un énorme bloc qui lui échappa presque des mains, j'ai laissé échappé un rire. Une fille a lunette me regarda et me fit signe de me taire, roh c'est bon miss ''je suis destiné a devenir zoologue'', t'es juste jalouse !
JH regardait les livres et moi ses mains bougé et effleurer les couvertures. Relève la tête vers moi encore une fois, tu semblais content de me voir il y a six seconde alors regarde moi a nouveau. Regarde toi tu sembles tout perdu, presque plus que moi. Il tourna la tête légèrement vers moi, scotcha sans bougé plus et d'un seul coup attrapa un livre et partit. Je l'ai suivit jusqu'à ce qu'il disparaisse derrière un rayon. J'ai fait la moue et soupirer en tapotant sur un livre poussiéreux. Il était juste surpris de me voir là. Il doit pas avoir le temps pour papoter mais il viendra ce soir n'est ce pas ? Je l'attendrait quand même, depuis un mois je ne sais faire que ça. Tu viendras car même si tu as aussi peur que moi, on sera plus fort a deux, un peu comme les mousquetaire sans Artémis. J'ai regardé ma fiche a nouveau et repris ma recherche dans les rayons, j'ai changé deux fois, en regardant tout les trois secondes l'autre coté du bâtiment mais tu dois être partit, je ne trouve pas SH non plus.
Au bout d'une vingtaine de minutes j'avais trouvé deux livres sur quatre, la suite c'est pas ici. J'ai traversé quelque rayons et en entrant dans celui qui devait contenir la libération de se clavaire j'ai remarqué ses lunettes. Juste ses lunettes, il était dans l'autre rayon, et entre deux étagères j’apercevais un peu de sa tête. Deux filles a coté de lui le regardait en souriant. Tu leur souris t'es mort, je te jette au requin. Il ne tourna pas la tête, il utilise la technique du ''j'en ai strictement rien a cirer''. Les deux rieuses partirent déçu et il soupira. Je suis presque heureuse de voir ça. Il ne peut même pas aller dans une bibliothèque tranquille, c'est bête mais ça me fait sourire. J'aime son teeshirt, bon il est blanc et je vois pas le devant mais je l'aime. J'aime bien comment il n'est pas coiffé. L’émission radio est finit alors ? Ça c'est bien passé ? Rah je suis bête a demander ça a moi même.
Je me suis approché du rayon pour mieux le voir. Je doit paraître bête a l'espionner entre deux dictionnaires. Il s'étira et se retourna. J'ai plus bougé d'un centimètre, il regarda vers moi mais ne voit que son coté du rayon. Ses yeux sont baissé, je veux qu'il me regarde. Il a le front dégagé, je veux le décoiffer et ses lunettes glissent sur son nez. Il les remonta puis se pinça les lèvres et je veux l'embrasser. Salaud, tentation humaine. Je sais pourquoi Eve a croquer la pomme car elle devait te ressembler. J'ai ris de mes propres pensées stupides et il leva la tête d'un seul coup sur moi. Mon ris disparut et j'ai pincé les lèvres pour pas sourire.
« Oh... dit il.
-Promis je t'espionnais pas, je cherche réellement un livre tu sais. Un vrai livre...
-Toi tu lis ?
-Oui ! Grognais je... Mais ceux là sont pour Léa. » Il sourit et repris sa recherche. C'est tout ? Tu trouves ce que tu veux et tu t'envas. Il s'agenouilla pris un livre, le mis par dessus un autre et fit le tour du rayon pour entrer dans mon couloir. Il avança directement vers moi. Je rêve encore, je vais reprendre mes esprits en embrassant la photo de Maupassant ? Il s'arrêta juste a coté de moi, a trois centimètre et me regarda dans les yeux. Il veut quoi ? Maintenant ? J'avais imaginer ça entre les raie et autres poissons fluorescent mais dans une bibliothèque c'est pas mal non plus. Il leva la main et j'ai plus sentit mes jambes. Il la leva, leva et dit :
« Je veux juste ce livre ! » Il pointa un bouquin au dernier étage, j'ai regardé les livres et sourit.
« Le bouquin, tu veux le bouquin... répétais je en me décalant. » J'ai ris dans ma barbe et il me regarda du coin de l'œil. Je suis vraiment trop imaginative. Il descendit le bouquin, regarda au dos, lut avec son air concentrer a fondre et l'ajouta dans sa main.
« C'est quoi ? Demandais-je en fixant les bouquins, en vrai je fixait ses doigts.
-Ce sont des livres, des feuilles écrites rassembler en un paquet qui se lisent et souvent nous apprennent des choses sur la vie...
-Et ces ''livres'' il t'ont appris a (être aussi beau) être aussi lourd !
-Pas d'humour aujourd'hui ?
-Si, enfin je dois trouver des livres pour l'autre là. Mais j'arrive a rien, tout est en coréen c'est épuisant.
-Tu ne sais donc toujours pas ? Me demanda t'il.
-Quoi ?
-On est en Corée ! » J'ai soupiré et sourit. Il me pris la liste des mains et commença la recherche a ma place. Bon dieu, je vous jure j'ai l'impression d'être Lois Lane sauver pas le mystérieux super man. Il a la couleur de cheveux et les lunettes, j'attends qu'il déchire sa chemise ! Omo...
« voilà ! » Il me mit les livres dans mes mains et je me suis ressaisit.
« T'es rapide !
-Je suis coréen !
-C'est pratique dans ce pays ! Dis je en riant.
-Ton humour est revenu alors ! » J'ai sourit et il fit de même. On se regarda dans les yeux et il cessa de sourire pour me fixer le fond des yeux. J'ai eu du mal a respirer puis des chatouillis sur la peau. Merde d'invitation a l'aquarium, dis moi que je te manque maintenant, car ce se voit. Il fut gêné que je le mange autant du regard et baissa les yeux pour regarder ma robe.
« Tu aimes ? Demandais-je.
-De quoi ?
-Ma robe !
-Oui. Répondit il en la regardant a nouveau.
-Vraiment ?Car il y'en a une autre, elles sont a Léa donc un peu... courtes. L'autre est peut être plus longue, je ne sais pas encore la quelle choisir.
-Pour quoi ? Me demanda t'il.
-Comment ?
-La choisir pour quoi ? » Il a oublié ou il est juste pas futé. Deuxième solution, je préfère avoir un futur petit ami stupide que pas de petit ami du tout.
« J'ai un truc de prévue ce soir ! Dis je en souriant. » Il sourit et se gratta la tête.
« En parlant de ça, Léa je... commença t'il.
-SH est là ? Le coupais je.
-Hein ?
-Seunghyun, le second guitariste. Tu fais donc si peu attention au gens qui t'entoure ?
-Oh, eh bien... si il parlait a une fille il y a cinq minutes... » Il se tourna et le chercha. J'ai coupé vite a la conversation. Son début de phrase me fit peur, je ne veux rien savoir. Si il en vient pas je ne veux m'en apercevoir qu'une fois la las. Je veux rêver encore un peu. Que le reste de la soirée soit faite d'essayage de robe et de Super hero en slip rouge.
« Il est là ! » Il pointa une table des doigts et SH y étais assis et parlait a une fille, enfin riait et jouait avec ses mèches de cheveux.
« C'est pas EunChan ! Dis je.
-Nan, c'est une fille de son année... Ils ont rompu tu le sais ?
-Oui, elle m'a dit. Bordel, il fait quoi ?
-Ça s'appelle oublier chez les mecs.
-Tu as fait ça quand tu m'as quitté ? Demandais je. » Il me regarda alors surpris et bégaya. « Car nous les filles ont fait pas ça...
-Menteuse, tu as bien embrasser l'autre là.
-C'était pour te rendre jaloux. » Il fronça les sourcils et j'ai tourné des talons.
« Je file! Dis je. A ce soir peut être...
-Léa pour ce soir je voulais te dire que...
-Je dois y aller, si l’émission est finit j'ai peur que Léa fasse n'importe quoi. Toi va chercher SH avant qu'il mette en cloque cette fille. Bye ! » J'ai avancé vers la sortie et en sortant j'ai aperçu EC dans le parc qui entoure la bibliothèque. Je voudrais lui dire de ne surtout pas rentrer mais je veux fuir ce lieu avant d'entendre la fin de sa phrase.
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Junnie

100% Biased. Numberwan.
nom de l'image
» Messages : 2236
» Inscrit le : 01/09/2010
» Localisation : ZE:A's World.

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Mar 19 Avr - 23:08

MDRRRRRRRRR. J'imagine trop la scène, Lée qui s'y croit trop et en fait non, juste pour un livre. C'est... bête et totalement drôle. [J'ai peur TT'] Je crains le pire pour la soirée, j'ai peur qu'il n'y aille pas. >< Fais pas le con JongHoon. >< En tout cas vivement la suite. [Vivement que le monstre qui squatte ma chambre dégage vers de nouveaux horizons, ou faites que je retrouve son cadavre ou je vais pas dormir ! TTTT']
Revenir en haut Aller en bas
saranghea


N°1~ JongUK N.Sonic
nom de l'image
» Messages : 8039
» Inscrit le : 17/07/2009
» Localisation : In my mind
» Coup de coeur : N:Sonic...JongUk & Bong Jun // Memory in FT.Island ♥
» Humeur : HUmmm IN LOVE ♥


MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Mar 19 Avr - 23:27

OMGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGG j'ai aimer comme toujour non mais t'est vision sont si clair que je me croyais dans la bibliothèque avec eux! je devais peut etre etre une mouche dans ma vie entérieur! XD
enfin bon JH je ne sais pas non mais il ne faut pas qu'il plante léa là surtout qu'elle se pomponne expré pour lui!
Non mais a un moemnt j'ai trop crue qu'il aller la prendre et l'embrasser dans les rayon! Xd
ça aurais été si magnifique! Xd
Revenir en haut Aller en bas
http://saranghea63.skyrock.com
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *


«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Mar 19 Avr - 23:35

Magnifique... OMO ouiiii je ferai une scène comme ca dans ma prochaine fic *pan* ** mais non, pas pour celle là :P

Merci mes tites lectrices :)

PS : Ninie fighting !
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Contenu sponsorisé


nom de l'image

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Aujourd'hui à 1:33

Revenir en haut Aller en bas
 

Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Break time ::  :: Fictions Finies-