Partagez | 
 

 Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Léa ¤


Jae Jin's sweetheart
nom de l'image
» Messages : 3543
» Inscrit le : 17/10/2009
» Localisation : Venus~

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Sam 5 Mar - 20:51

OH MY GOOOOOOOOOOOOOOD !!!

MAIS J'AI ETE SOTTE ! Pourquoi je t'ai dit de couper maintenant ! XD JUSTE AVANNNNNT LA FAMEUUUUSE SCENE ! XD

OMG, tu veux que je meurs? XD

OMO...
ma ciji c'est trop bien ;o; ! C'est trop mignon, c'est trop cute, c'est trop kyaaaaaattant !

Ils sont trop mignons quand ils sont dans l'eau, et Jaejin qui matte le débardeur transparant de Léa XD ce vilain XD

J'ai trop A-DO-RE le passage avec le gros barraqué ! "Mamouuuuth" XD
J'adore Jaejin, trop en flip "euh elle veut quand même pas que je me batte contre lui?" MDRRR

OMO et aussi, j'ai trop aimé le "un type de 6 fois ma taille et qui doit lancer des poids le dimanche pour se détendre"MDRRRR tu m'as TUE ! XD

Ah nan mais c'est énorme ! 8D et BINGO HONGKI QUI A VOLE LES CLES ! XD
Mais, je suis sure que c'est une bonne chose~~ la suite promet, grrr XD j'arrête ok ok XD

OMOOOO MAIS JE TIENDRAI PAS !

Omo et le moment ou Jeojin appelle MDRRRR hahaha c'était trop bon ce passage, Léa gère trop ! XD
Je l'imagine trop à l'autre bout du téléphone EXPLDRRR
ahlala~~

OMOOO ! OMOOOOO ! Mais je tiendrai pas pour la suite moi XD

Revenir en haut Aller en bas
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *


«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Sam 5 Mar - 21:00

Ahahahah (rire démoniaque ><)

Et si tu tiendras jusqu'a demain... normalement... ><

^^

Merci pucerone, contente que ca te plaise XD
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *


«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Lun 7 Mar - 22:20

PDV SH

Elle s'assit au fond de l'œuf et me fit signe de venir. Je suis entré et l'homme qui plaçait les gens me fit un lever de sourcils bizarre avant de regarder EC et de me faire un clin d'œil. Il a un problème ? Je n'aime pas les gens qui se mêlent de ce qui ne les regarde pas. J'ai pesté et EC me tira alors la poche arrière de mon jeans.
« Assis toi ! J'aime pas te voir debout, ca me donne le tournis.
-Pourquoi tu as voulu monter dans cette roux alors ?
-Il y a trop de monde en bas non ? » Je me suis assis et la roue démarra plus rapidement. EC regarda par la vitre et posa ses mains contre.
Il faut qu'on parle, je n'ai pas vraiment envie mais il faut bien. Elle posa sa tête sur mon épaule et on ne dis rien pendant cinq bonnes minutes. Je ne sais pas pour elle, mais moi si je commence a en parler j'ai peur que ca devienne réel, que l'on se prenne la tête et qu'elle parte plus vite que je ne le pense. Je n'ai pas beaucoup de détail, je sais juste que c'est loin et qu'elle pense m'aimer. Là, en ce moment même sa main dans la mienne dans cette roue qui tourne si lentement que je m'endors, tout est parfait. Pourquoi je casserais cela avec un sujet qui fâche.
« Merci, me dit elle.
-De quoi ?
-D'être venue me chercher !
-Ne me ment plus jamais ! Dis je en lui serrant la main.
-Hum... Plus jamais ! Jamais jamais... » Elle répéta cela a voie basse en fixant nos mains qui jouaient ensemble. Est ce que je vais la perdre ? Je n'ai jamais eu peur de ca, je n'ai jamais pensé a ca. Pour moi elle fait partit de mes habitudes, une nouvelle habitude. Maintenant que j'y pense cette façons de pensé, de la voir, n'étais vraiment pas la bonne. Si j'avais eu peur de la perdre j'aurai peut être vu la chose ce faire. J'étais persuadé que celui de nous deux qui quitterai l'autre cela allait être moi. Je n'ai jamais eu peur, jamais. Pourquoi ? Les choses au quel on tien on doit avoir peur de les perdre non ? Ne serais je pas si attaché a elle ?
« Tu veux des enfants ? Me demanda t'elle en glissant ses doigts dans ma main.
-Hein ? Il est un peu tôt pour...
-Pas de moi imbécile. Juste dans le futur...
-J'en sais rien, j'ai pas pensé a ca... » Je pense a quoi finalement ? Mon cerveau est vraiment sous exploité.
« Moi j'en veux trois, une fille et deux garçons. Et un énorme chien qui aboi fort contre les petits amis de ma fille.
-Tu as tout prévue...
-Hum ! Tu n'as rien imaginer toi ?
-Tu sais j'arrive déjà pas a réfléchir a ce que je fais dans l'instant alors si en plus je dois pensé au futur. Je suis qu'un gamin... » Elle respira profondément et releva la tête le regard éteint.
« Hum, je sais... » Elle a donc tout prévue et moi rien. EC regarda dehors et remonta ses jambes. On est ensemble dans le présent mais après ? Je suis un mec du présent, je ne m'imagine pas au coin du feu un soir d'hivers a jouer une sérénade pour deux enfin trois bambins. Vraiment, le plus loin que je peux voir c'est le repas de demain midi et encore. Elle se pinca les lèvres et dit tout bas:
« J'ai vraiment des rêves qui me tiennent a cœur... » En ce moment elle pense a la même chose que moi, est ce que les futurs nous sont fait pour être ensemble ? Si elle me demande de lui dire de ne pas partir, je pense en être incapable car le futur me dépasse. Pourquoi elle partirai puisque mon cerveau ne comprend pas ce que cela signifie. Je n'arrive même pas a a savoir si elle va me manquer. Je sais seulement que maintenant j'ai envie de la serrer. J'ai passé mes bras autour de sa taille et elle soupira légèrement en se posant contre moi. Sa tête se cala a coté de la mienne et on fixa l'extérieur en koala.
« SeungHyun...
-Oui.
-Je ne pense pas accepter...
-Comment ca ? » Elle pris son sac, le posa sur ses jambes et en sortit un enveloppe qu'elle me remis.
« Un poste d'aide professeur, dans une petite école du nord du pays. C'est bien payé. M'expliqua t'elle quand j'ouvrais le papier. L'école est ni trop grande ni petite...
-C'est parfait dis donc. Dis je pour rigoler.
-Oui. Mais je ne te verrai plus. » Elle sourit et ses yeux devinrent tout triste.
« EunChan...
-SeungHyun ! C'est pas grave, je trouverai aussi intéressant a Séoul. Ma sœur va juste me lapider.
-EunChan...
-La ferme ! » Elle me pris la feuille des mains. Qu'est ce qu'elle raconte ? Elle ne trouvera pas aussi intéressant, seul les meilleurs élève ont des propositions de ce type et le revenu est presque aussi important que le mien. Elle plia le papier en quatre et le mis dans son sac avant de se tourner vers moi.
« Si je pars, Séoul me manquera. En dirai pas comme ca mais je suis une citadine...
-Eunchan !
-La ferme j'ai dis ! Dis rien. Sois un merveilleux petit ami et sois d'accord avec moi tu veux ? » Elle me pris la main et on arriva en bas. On sortit et elle me tira dans la foule, sa main passa dans mon dos et elle me serra fort. Elle souriait mais ses yeux sont encore triste. Je déteste ca, devoir me forcer a ne rien dire pour ne pas qu'elle sois triste. Être un merveilleux petit ami, j'ai jamais été cela.
On passa devant un jardin d'enfant en rentrant a L'hôtel et elle regarda les bambins en souriant. J'ai l'impression de garder un trésors pour moi. Comme si je la retenais de faire ce qu'elle doit faire. Elle ne doit pas me dire d'être d'accord avec elle, elle ne doit pas me demander ca. Elle me pris la mai et dis :
« Tu te souviens le premier soir au jardin d'enfant ?
-Oui, tu m'avais parlé de ton père. Ce soir la tu m'avais un peu fait peur. Disons que tu n'es pas banale. » Elle sourit et balança mon bras dans l'air.
« Hum... Moi je me suis dit : ''Est ce qu'il se fout de moi ou est ce que son sourire est sincère ?''
-Pourquoi ?
-Tu me souriais tellement que ca en était pas normal ! Je t'ai apprécié dès le début.
-EunChan ?
-Oui... » Elle s'arrêta et me regarda curieuse.
« Tu... » La question que je voulais posé était : ''pense tu que je vaut le coup ?'' mais j'ai juste souris et dis :
« Tu est vraiment impossible ! » Elle sourit et m'embrassa la joue avant de me lâcher la main et de regarder sa montre.
« Il va falloir que je rentre, bientôt minuit, je veux pas trainer ma citrouille jusqu'à Séoul ! Faut que je récupère Bouh et Solène et Léa... Pourquoi tu me regardes comme ca ?
-Pour rien...
-Je suis si jolie dans cette lumière ? » Elle ria. Seunghyun réfléchis ! Vraiment cette fois ! Allez ! Tu la laisse partir ou pas ? Elle tourna sur elle même en souriant.
« Quand j'étais enfant je voulais être une princesse pour faire ce genre de pas de danse sans paraître ridicule. Les princesses font souvent ca ! »
J'en sais strictement rien, mon cerveau est un vrai épave, et elle tourne dedans comme une danseuse dans une boite a musique. Quand elle sera pas la je ressentirai quoi ? Je ressentirai quoi ? Bordel SH ! Elle s'arrêta et me regarda interrogé.
« Je fais mal la princesse ? Ok, d'accord j'avoue mais fait preuve d'un peu d'imagination. Imagine je suis Sissi ! »
Elle ria, et j'ai sourit. Je dois savoir si je vaux le coup qu'elle reste ici. Je dois savoir si sans moi et la bas elle sera vraiment plus malheureuse.
« Qu'est ce que t'as ? Me demanda t'elle. OK j'arrête. Je redeviens EunChan la fille qui s'enfile les bières et qui chante faux ! T'es pas drôle ! Plein de mec serait ravie d'avoir une princesse comme petite amie ! » Elle avança vers l'hôtel j'ai marché derrière elle avant de lui prendre la main.
« EunChan !
-Princesse EunChan ! Ca sonne bien non ?
-Non, Eunchan !
-Ok Ok ! Monsieur, je veux bien oublier mes titres de noblesse pour vous. Je serai capable de tout abandonner pour vous alors la royauté... Pfff un bricole ! » J'ai ris. Elle serait vraiment capable de tout ? Vraiment ? Elle dis ca pour rire ou au fond elle le pense vraiment ? Je ne vaux pas le coup, je ne pense pas. Je l'ai embrassé et elle ria avant de fermer les yeux et me serrer. Est ce que tout ce que je ressent c'est ca être vraiment amoureux ?

PDV Solène

Je ne pensais pas Bouh comme ca... Vraiment pas. Et puis crotte, ils n'ont rien fait, juste ses mains sur ses épaules, et ils ont discuté. Je vois d'ailleurs pas de quoi ils auraient put discuter, ils se connaissent pas tant que ca, et puis MH est assez timide. Quand il essayait de se rapprocher de moi il était tout gêné et pas rapide. Je voyais rien moi, si j'ai pas un énorme panneau d'avertissement devant les yeux je tombe dans le faussé.
Ou alors c'est qu'il est a l'aise avec elle et pas avec moi... Rahhh...
« Ca va pas ? Me demanda MH. » J'ai arrêté de secouer la tête et j'ai sourit.
« Si, si ! » Il aquiesca et on continua a marcher. On tourne en rond depuis dix minutes, il ne dit rien, je pense sans parler. L'important c'est qu'il sois là. Mais qu'est ce que je fais d'ailleurs ? Ou est passé le ''je vais plus vers lui, je l'oublie, je n'aime pas les rongeurs !''. Quand il était avec Bouh je bouillonnait de l'intérieur, la dernière chose au monde que je voulais c'était qu'il passe un peu plus de temps avec elle. Pourtant j'aime bien Bouh, et puis c'est la femme de HK mais quand même. Imaginons Minani deviens sont amant, pauvre HK. Voilà je vais prendre ca comme ca, en trainant avec MH je l'empêche de se rapprocher de Bouh, et donc de foutre en l'air le ménage Lee. Voilà ! Tu aides la communauté Solène c'est bien !
« Tu es sur que ca va ? Me demanda t'il a nouveau. » J'ai désormais cessé de frapper mon poing dans la paume de ma main et j'ai dis :
« Si, si ! » Il sourit et j'ai arrêté de respirer. Son sourire.... Solène FOCUS ! Tu doit protéger HK pas fondre pour le rongeur. On ne fond pas pour les rongeurs, les rongeurs n'ont aucune parole. Il sont seulement mignon et... d'accord ! J'ai secoué ma tête, je doit arrêter ca sinon il va encore me demander si ca va.
On passa devant un vendeur de ballon d'hélium, le genre de vendeur que l'on trouve dans les fêtes foraines en France, eh bien ici y'en a aussi. J'ai toujours adoré ca, quand j'étais enfant je pensais qu'en en achetant plein je pourrais les accrocher a moi et m'envoler. Après j'en ai vu qu'il finissait accrocher a la grand roue ou au arbres je me suis dis que c'était peut être pas une bonne idée. J'aime bien, il y a plein d'enfants autour, il y en a un en forme de chat, il est mignon. MH s'arrêta car je ralentissait le pas. Il me regarda et regarda les ballons.
« Tu as déjà aspiré de l'hélium ? Demandais je bêtement. Après on a une voie de robot ou de castrer a voir... » Qu'est ce que je raconte ? J'ai souris et il regarda les ballons a nouveau.
« Oh ! Dit il avant de chercher quelque chose dans ses poches. » Qu'est ce qu'il a ? Il a retrouvé sa parole ? Il sortit son porte feuille et partit vers les ballons.
« Minhwan tu vas... » Il en fit pas attention a moi et alla demander un ballon au vendeur. Ils parlèrent un peu, l'homme tira sur une corde et MH chercha des sous dans son porte feuille. Il fronça les sourcils et sortit un billet de 10 000 won. Il est fou ou quoi ? Ca coute se prix là ? C'est un ballon pas une bombe nucléaire. MH regarda le billet comme si il allait se séparer de sa batterie et le donna au vendeur. Ce dernier souris et parla en faisant ''non'' de la tête. MinHwan attrapa la corde et le salua puis revint vers moi avec un sourire.
« Tiens ! Ca remplacera le vrai ! Me dit il en me tendant la corde.
-Tu... tu m'as acheté un ballon ?
-Hum ! Il m'a couté cher le type avait pas de monnaie. Tu n'en veux pas ? » J'ai tendis la main. Mon dieu il m'a acheté un ballon... Solène on se réveil ! J'ai des papillons dans le ventre et je vais presque pleurer. J'ai fermé la main sans quitter le sourire de Mimi des yeux.
« Oh ! Fait attention. » Il sauta et attrapa la corde qui s'envolait. J'avais fermé la main a coté, imbécile.
« Attend ! » Il pris ma main qui devint coton immédiatement, et ils noua le fil du ballon autour de mon poignet, avec un beau nœud a boucle.
« Voilà , tu le perdras plus ! » J'ai regardé mon poignet et j'ai battu du bras en riant. Je devais paraître complètement stupide mais cela le fit rire. Le ballon en forme de chat plat flottais au dessus de moi. Je l'ai regardé et on avança un peu.
Les minutes passaient sans que l'on trouve quelque chose a se dire. J'ai regardé l'heure alors j'ai dit :
« Il va pas falloir que l'on tard si on ne veut pas louper le bus.
-Il est si tard ?
-Hum... je dois trouver Léa et EC et bouh... EC était dans la grande roue, Léa doit être a la plage et Bouh...
-Tu veux que je l'appel ? Me coupa t'il.
-Qui ca ?
-Bouh !
-Tu... tu as son numéro ?
-Oui. » Il sortit son téléphone de sa poche. Il a son numéro, celui de Bouh. Il ne la connais pas, pourquoi il aurait son numéro, est ce que j'ai celui de MinHyuk moi hein ? Il chercha dans ses contacts. Il l'appelle parfois ou pas ? Elle n'est pas dans ses appels récent, donc sans doute pas. Il doit l'avoir juste comme ca.
J'ai tendis la main mais il mis directement le téléphone a son oreille. Il veut lui parler en personne... Non, non ! J'ai attrapé le téléphone et il me regarda surpris.
« Allo ? Dis Bouh au creux de ma main. » J'ai éteint et dis fièrement :
« Faut pas les déranger ! Tien range le ! » Il repris son téléphone et fronça les sourcils. J'ai sortit le mien et envoyé un SMS a Léa et a EC pour le dire de rappliquer avant que Mh me dise :
« Comment ca pas les déranger ?
-Eh bien, Bouh et HK...
-Oui et alors ? » Il monta un peu la voie.
« Eh bien, si on veux qu'il sois ensemble, il faut pas les couper en plein élan non ?
-Pourquoi tu dis On pour tout ? » Il ria, j'ai crut comprendre qu'il se moquai.
« Oui désolé mauvaise habitude ! » J'ai avalé ma salive et regardé ailleurs. -Pourquoi il le remarque ? Désolé si j'ai gardé cette mauvaise habitude. Il regarda devant lui avant de sourire.
« j'espère qu'elle va bien... dit il.
-Qui ca ?
-Bouh ! » C'est un rien mais mon cœur se serra comme si quelqu'un l'épongeait. Je l'ai regardé et il sourit.
« Avec HK on ne sais jamais. Je me demande si elle est pas trop gentille pour lui...
-Qu'est ce que tu en sais ?
-Pardon ?
-Elle est peut être pas si gentille !
-Bien sur que si c'est un ange cette fille... » J'ai ris en me moquant pour ne pas pleurer. Un ''ange'' ? Vraiment ? Pourquoi il me dit ca ? Mais tais toi au lieu de faire les louanges d'une fille que tu ne connais pas.
« Tu lui a parlé cinq minutes et tu dis que c'est un ange... tu es rapide finalement.
-Je suis rapide ? » Il monta la voie et ces yeux s'assombrirent.
« Je la connais un peu. Dit il. Par HK surtout mais...
-Tu ne pense pas devoir te faire ton propre avis ? Le coupais je.
-Je me le suis fait, je l'aime bien ! » Il se fout de moi ? J'ai ris, je me suis forcé a rire pour ne pas sentir les coups qu'il donnait a chacun de ses mots.
« bien... répétais je.
-Oui ! Dit il. V.r.a.i.m.e.n.t bien ! » Il dit cela en me fixant et en articulant parfaitement. Je l'ai regardé et il continua a me fixer. Comme si ta phrase était pas assez net tu en rajoute une couche avec ton regard. J'ai serré le poing, je te déteste, je le déteste ! Pourquoi il me dit ca ? Pourquoi il fait ca ? Il a aucun droit de me faire ca, je lui ai rien fait.
«Alors... Pourquoi tu es avec moi si tu l'aimes tellement ? Demandais je en me retenant de pleurer. » Son regard dur se brisa légèrement.
« Hein ? Repris je. Pourquoi tu m'as rejoins ? Va donc avec ta super nouvelle amie. Elle est si gentille !
-Tu n'as pas le droit de me dire ca. Dit il.
-Et toi tu crois que tu a le droit ?
-On est plus ensemble ! Cria t'il. » Mes yeux se remplirent de larme. Salaud ! J'ai parlé pour ne pas pleurer, je dois vite finir ca, il doit pas me voir pleurer.
« Exactement, tu étais même d'accord ! » son visage se décomposa mais j'ai continué quand même.
« Ce soir on a repris une mauvaise habitude. Tu peux maintenant faire ce que tu veux, plus obliger de trainer avec moi. Mais je veux pas entendre tes phrases. Ne me rend pas jalouse. Vois qui tu veux, je suis ''d'accord'' avec ca ! » Mon portable vibra dans ma poche, j'ai décroché et EC dit :
« On se retrouve a l'arrêt ok ?
-Oui, parfait ! » J'ai rangé mon téléphone et je suis partit vers la place des bus. MH resta planté derrière. Je veux être loin, être a nouveau dans le bus et a nouveau pleuré. Je le déteste, je me déteste et je déteste ce stupide ballon. Je suis arrivé a l'arrêt quand je l'ai entendu marcher derrière moi. EC était assise avec SH, elle me regarda et fit une tête surprise, j'ai sourit et avalé ma salive. Bouh arriva avec Hk et sourit a MH. On dit au revoir a tout le monde, Bouh alla voir MH et ils s'échangèrent quelque mots. J'ai crut que j'allais la frapper, mais c'est pas sa faute. Lui par contre si il ose... et voilà il sourit et Bouh revint vers moi.
« On y va ? Me demanda t'elle. » EC entra dans le bus, Bouh la suivit. J'ai fit dos a MH avant de voir mon poignet encore ficelé. Je veux pas de ca j'ai dis. Je me suis retourné et j'ai avancé vers MH tête haute. Je me suis arrêté juste devant lui et j'ai dénoué le nœud. Il regarda mon poignet et j'ai tendis le bras vers lui, la ficelle du ballon dans la main. Je l'ai regardé. Tu le veux ou pas ? Récupère le ! Il me regarda sans rien dire.
« Tu... dit il. » Il arrive toujours pas a faire des phrases complètes, enfin sauf quand c'est pour me faire mal.
« Dommage ! » J'ai lâché la ficelle et le ballon monta dans le ciel. MH le regarda partir puis me regarda et j'ai penché la tête en souriant forcé. J'ai tourné des talons et je suis monté dans le car. EC et Bouh me regardèrent choqué et je me suis assis a coté de EC.
« Ca va ? Me demanda t'elle. » Bouh regarda MH toujours surprise.
« Oui, ca va ! »
Le car démarra et bien vite son regard cessa de me glacé le sang. Comme si j'allais gardé son fichu ballon, comme si un pouvait me suffir a m'envoler. J'étais encore bien les pieds sur terre ce soir.
Ce que je lui ai dis... comment j'ai put autant lui mentir ?
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Junnie

100% Biased. Numberwan.
nom de l'image
» Messages : 2236
» Inscrit le : 01/09/2010
» Localisation : ZE:A's World.

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Mar 8 Mar - 7:01

1. Hann mais il est horrible en fait le PDV de SeungHyun, il se torture l'esprit. >< Bon, il a vraiment pas de mémoire ! MDRRRR. Boulet (A). Mais EunChan restera donc ? Rah, pourquoi il se remet en question ? Il devrait juste faire le con, ça lui va mieux /SBAF/. J'aime pas, il a l'air super absent et tout.... ;o;
2. T___T. La prochaine fois je fermerai ma bouche bouche bouche ! Solène et Minari allait mieux, ben non, ça pouvait pas durer. >O<' En plus c'est bête, il y a trop rien entre Minari et Bouh, rien, même pas le quart du tiers du dixième du cinquième de quelque chose. Ahh sinon il y a des vendeurs de ballons d'helium chez toi à la fête foraine ?! DINGUE ! Moi il y en a pas, je fais pas trop attention. J'ai toujours voulu en respirer et parlait comme un personnage animé, quoi que j'ai une voix de bébé donc pas besoin MDRR. Bref sur ce je vais en cours mais vivement la suite. n__n
Revenir en haut Aller en bas
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *


«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Mar 8 Mar - 23:35

PDV HK un peu plus tôt !

Bouh me pris la main et me tira vers un stand.
« OMO ca a l'air bon ! Dit elle en se collant a la vitre. » Elle tenait encore ma main, je les ai regardé et j'ai sourit immédiatement. Depuis une heure je ne fais que de sourire pour rien. Sa main sert la mienne mais la mienne est un inerte. Je ressent comme si elle était relié, comme si je la tenait elle entière en tenant juste ca. Je ne sais pas pourquoi je ressent tout ca d'un seul coup, mais je suis heureux. J'allais serré sa main mais elle lâcha juste avant. Elle posa ses mains contre la vitre basse du stand et regarda le monsieur tourner les crêpes.
« Ça a l'air bon ! » J'ai mis mes mains dans mes poches, dégouté d'avoir perdu cette chance et je me suis avancé.
« J'en ai déjà mangé au Japon ! Dis je d'un ton détaché.
-Et c'est bon ?
-Moyen ! » Elle fronça les sourcils en regardant la crêpe tourné et fumer.
« Ca a l'air vraiment bon pourtant... Elles sont bonnes vos crêpes adjhussi ? » Elle demanda ca presque en criant alors qu'il était juste en face de nous, j'ai rit.
« Cris pas comme ca, il t'entend !
-N'importe quoi y'a une vitre. T'entend a travers les vitres toi ?
-Elle est pas... » Elle me regarda l'air hautain. Si j'entends a travers les vitres ?
« Tsss... alors elles sont bonnes vos crêpes ? Demandais je au vendeur.
-Très bonne !
-Bah tu vois ! Me dit Bouh.
-Comme si il allait dire le contraire de sa propre nourriture, moi je te dis que c'est pas génial. Ça a un vieux goût de fruit de mer, alors que c'est sensé être des légumes.
-Il y a des fruits de mer dedans adjhussi ? Demanda t'elle.
-Tu me crois pas ou quoi ? » Rah elle m'énerve. Je sais ce que je dis ! Elle sourit au vendeur qu'il lui assura qu'il n'y avait que des légumes de la région bio. Bouh s'exclama que c'était une bonne chose. Bio ? Tsss. Il a vus sa tête, a mon avis doit y avoir eu un essai nucléaire dans le coin. Bio mes fesses !
« Tu vois, pas de fruit de mer, tu as le goût déréglé ! Me dit Bouh en attrapant le bout de crêpe que lui tendait le vendeur.
-Mon goût est tout a fait bien réglé ! » Elle mangea me regarda en mâchant et secoua la tête.
« Des légumes ! Dit elle. On en achète ?
-Je te dis que c'est dégueulasse ! Dis je. J'achète pas un truc pas bon.
-Vous voyez comme il se la raconte, monsieur en a mangé au Japon, monsieur achète que des produits de qualité... dit elle au vendeur.
-J'ai pas dit ca ! La coupais je mais elle continua.
-Tout le temps pareil, je sais pas pourquoi je traine encore avec lui...
-Vous aller bien ensemble ! Dit le vendeur en riant.
-Vraiment ? Demanda t'elle en passant son bras sous le mien et en collant sa tête a mon épaule.
Qu'est ce que tu fais ? » Mon cœur s'accéléra et j'arrivai plus a dire ce que je voulais. Le vendeur ria et aquiesca.
« Lâche moi ! Dis je en la poussant. » Elle me regarda et soupira.
« Quoi je suis au fruit de mer moi aussi ? Vous voyez adjhussi toujours pareil.
-Pourquoi tu lui parles ? Qu'est ce qu'il en sais lui ?
-T'es vraiment méchant parfois !
-Je suis pas méchant ! Rah tu m'énerves ! Tu les veux tes crêpes ?
-Hum ! Répondit elle en retenant un sourire victorieux.
-C'est combien ? Demandais je au vendeur. » Il n'empaqueta les crêpes et j'ai sortit mon portefeuille vide.
« Tu as le pouvoir de faire apparaître l'argent car la c'est un peu... vide. T'es pas sensé avoir un certain succès dans la vie professionnelle ? Enfaite ca laisse assez a désiré la musique...
-Je gagne beaucoup d'argent ! Dis je.
-Vous voyez ? » Elle m'énerve. Genre je ne gagne pas d'argent, tss la blague, on a été au top un mois entier a la sortit de notre dernier album. C'est pas ma faute si dans sa campagne ils vivent encore au 19eme siècle et au temps des cassettes audio.
Le vendeur me regarda toujours la bras tendu. Bon dieu je vais devoir quémander de l'argent pour des crêpes dégueulasse a la crevette. Bouh me fixait et attendait que je réagisse. J'ai regardé autour de moi, comment je fais, JongHun est pas là. J'ai aperçu JJ dans la foule alors j'ai demandé a Bouh d'attendre là et j'ai courut vers lui.
« Jaejinnie ! T'aurais pas 1000 won ? Jaejin ? Woow ! » Il releva la tête vers moi l'air énervé et Léa me frappa l'épaule en grognant. Il peuvent bien attendre un peu avant de repeuplé le monde, la fin du monde c'est pour l'année prochaine. Il vérifia ses poches. 1000 Won ca va pas suffire, ensuite je vais devoir acheter un truc pour faire passé le goût d'écrevisse. Je sais !
« Ta veste est bien, donne la moi ! Dis je en attrapant son col.
-Pardon ? Me demanda t'il en riant légèrement.
-Donne la moi ! Je te file la mienne !
-Je veux pas de la tienne, je suis du genre a porter ca ?
-Roh aller ! Le bleu foncé ne te vas pas ! Hein Léa ? » J'ai tiré sur sa manche et il se laissa faire. Je l'ai enfilé et en sentant son portefeuille contre mon torse j'étais content. Jaejin est un grand garçons, pas très dépensier. On peu donc dépenser pour lui.
« Tu vois, sur moi de suite ca rend mieux ! » J'ai tendis les bras pour lui montré sur beau gosse et je suis partit avant qu'il comprenne mon stratagème. J'ai sortit le portefeuille et payé.
« Tu as trouvé ca ou ?
Merci ! Dis je au vendeur et on partit. » Elle me regarda sur toute les coutures avant de dire :
« Tu devrais porté ca plus souvent, tu fais plus adulte. » J'ai rigolé. Plus adulte ? C'est a Jaejin... Il fait adulte Jaejin ? J'ai regardé la veste. Je fais moins adulte que Jaejin ? N'importe quoi ! Elle s'assit sur un banc et je l'ai rejoins. On pris une crêpes chacun et elle dis ''délicieux'' avant de croquer. Je paris qu'elle recrache.
« Alors ? Demandais je en la regardant mastiquer.
-Bah... c'est bon ! » Elle regarda ailleurs et pris une seconde bouché. J'ai croqué dans la mienne et avalé.
« Rah mais c'est immonde ! Dis je en rangeant ma crêpe dans son sachet. Tu arrives a manger ca. Tu sent pas le gouts de crabe ?
-Crabe ? Non. Ca un vieux goût d'éponge des mers ! » Elle fit une grimace et ria.
« J'ai raison ! Dis je tout fier.
-Tu es vraiment content de toi enfaite ? Me demanda t'elle en rangeant la fin de sa crèpe dans le sachet. » Elle regarda la foule un peu plus loin. Elle est fâché. Je suis pas narcissique... je crois pas. Rah pourquoi je remet tout un question ce soir, je suis adulte et très modeste !
« C'est vraiment jolie ici... dit elle. » Je 'ai regardé sourire comme une enfant et j'ai sourit aussi. J'ai le cœur si chaud que je crois dormir dans ma couette. Sous cette lumière elle est vraiment jolie et elle paraît si fragile. J'ai toujours crut qu'elle était fragile, comme affaiblis par tout autour d'elle, mais elle parle comme un enfant de centre aéré et me répond au tac au tac. Je ne sais pas vraiment quoi pensé d'elle. Je sais juste qu'avec elle je suis vraiment bien, j'ai jamais été aussi heureux.
« Avant que je me disais toujours que je n'aimais pas les enfants. Dit elle. Mais maintenant je remet tout en question.
-Comment ca ?
-Eh bien. Tu t'es jamais demandé si tu devais mourir le lendemain, ce que tu aurai aimé avoir fait. Enfin non : ce que tu aurais aimé faire de ta vie.
-C'est quoi cette question ? Je vais pas mourir demain. Ne me fais pas peur tu veux ! » J'ai ris et elle sourit puis soupira. Elle est toute morose d'un seul coup, ses yeux se baissèrent sur ses mains qui s'entremêlèrent. Elle a de jolies yeux rond, en dirai de vrai bille noires et ses joues rosé par le blush sont déjà assez bombé. Les souvenirs que j'ai d'elle petite ne s'accordent pas vraiment avec ce que je vois là. Sans doute car elle était qu'une enfant, et là elle une jolie fille. Elle tourna la tête vers moi et sourit. Dans ses yeux en amande j'ai crut me perdre, j'arrivais pas a trouver la sortit, j'étais plongé dedans. J'ai sourit et finis par regarder autre pars.
« Ca va pas ? Me demanda t'elle.
-Si... » J'ai sourit et mis mes mains dans les poches de la veste avant d'y trouver un boite en velours. Je l'ai sortit et Bouh la regarda.
« En dirai une boite de fiançailles. Tu vas te marier ?
-Non, arrête avec ca. Tu parles comme si tu savais pas.

-Bah quoi tu pourrais te marier non ? Ah non c'est vrai tu l'es déjà !
-Très drôle !
-Ouvre ! » J'ai ouvert et s'y trouvais deux jolies bague en argent, une plus de fille, avec des brillants dessus.
« Eh bah il s'y fais pas le Jaejinnie !
-OMO c'est pour Léa ? me demanda t'elle.
-Oui.
-Je peux touché ? » J'ai ris, elle est mignonne. Elle pris la bague et la passa en haut de son doigt puis la regarda les yeux remplis de lumière.
« Vous êtes toutes pareils. Vous voyez du brillant et vous vous emballez.
C'est juste comme voir son amour. C'est tout aussi brillant et hypnotisant, et toujours là, pile comme l'amour je pense. Range là je suis mal a l'aise. » J'ai remis l'anneau et regarder les bagues briller dans le peu de lumière.
« Plus belle que celle que tu m'avais donné. Dit Bouh.
-Je t'en avais donné une ?
Hum, en réglisse ! Le chien l'avais mangé en plus. » J'ai ris et elle me frappa l'épaule.
« Rigole pas j'y tenais ! Si il n'y avais pas eu le chien je l'aurai encore. De toute tu as tout oublié.
Désolé pour ca. Je me souviens de certaine chose mais... C'est comme si c'était bloqué.
Pas grave, la nouvelle moi est bien mieux. » Elle sourit et mon cœur crépita. Elle regarda la boite et son sourire s'assombrit.
« Je veux aussi que l'on m'épouse. Que l'on me demande vraiment avec une jolie bague et que je puisse dire oui. » Elle regarda les étoiles et chantonna. Elle a vraiment l'air de tenir a tout ca, finalement elle a des envies d'adultes. Mais son regard est triste comme si tout cela était irréalisable.
« Vu que l'on est déjà marié... commençais je. Si tu veux quand on aura trente... trente cinq ans, on pourras se marier pour de vrai. Je pourrais me faire a l'idée de te voir tous les matins. » Elle continuais de regarder les étoiles sans se tourner vers moi.
« Sauf si toi tu penses pas pouvoir me supporter, il paraît que je suis content de moi. Continuais je en riant. On chantera ensemble a nos petit... enfin pas obliger d'avoir des enfants, disons ceux des autres... On aimes tous les deux chanter alors je vois ca comme... Bouh ? » Elle me répond pas, je me sent comme tout nu, et elle ne me répond pas. Elle a peut être pas entendu. Je me suis approché d'elle et j'ai passé ma main devant ses yeux en l'appelant. Elle renifla et j'ai cessé. Elle passa sa main sur ses joues.
« Bouh ? Tu pleures ? » Elle regarda encore devant elle et sourit légèrement. Son regard, son visage me terrorisèrent. Elle regarde le ciel comme si c'était la dernière fois qu'elle le voyait.
« HongKi ! Dit elle.
-Hum !
-Tu veux pas chanter maintenant ?
-Pardon ?
-S'il te plait ! » Elle tourna les yeux vers moi, ils sont humides et en croissant de lune et brille autant.
« Pourquoi maintenant ?
-S'il te plait. Je veux t'entendre chanter pour nos petits enfants maintenant ! Fais ca pour moi tu veux ! Une jolie chanson d'amour. Tu veux ? » j'ai regardé autour, comment je pourrais dire non ? Elle a le regard le plus triste que j'ai jamais vu et me demande ca comme si c'était le plus beau cadeau que l'on pouvait lui faire. J'ai raclé ma gorge, vérifié au alentour et j'ai chanté une de nos ballades tout bas. Elle me regardait en souriant et riait presque parfois. Je me sentais mal a l'aise mais puisque qu'elle me soutenait d'un sourire je continuait. J'ai déjà chanté pour des personnes, comme ca pour un rien, a une époque j'avais même l'impression d'être une bête de foire. Je n'ai jamais aimé ca mais ce soir c'est presque naturel et son sourire, et son regard. J'ai cessé et baissé la tête un peu gêné. Elle me fait vraiment faire n'importe quoi.
« Voilà contente ? Demandais je en relevant la tête. » Là elle approcha son visage. Je n'ai pas reculé en pensant qu'elle allait me frapper ou autre mais elle m'embrassa délicatement. Juste une seconde mais mes lèvres se réveillèrent immédiatement au contact des siennes. Quand elle cessa et sourit mes lèvres me criaient que ce n'était pas suffisant. J'ai serré les poings, pensé a la faim dans le monde ou au porridge a l'esturgeon en pensant que cela les arrêterait mais au fond je voulais encore sentir ses lèvres contre les miennes. Simple curiosité. Alors je me suis approché et je l'ai embrassé. Elle ne bougea pas, pas d'un millimètre comme si elle était devenu pierre. Ses lèvres sont trop chaude pour être en pierre. Elle respira avant s'entrouvrirent la bouche.
-Je ne peux pas faire ca... qu'est ce que je suis entrain de faire ? WOO HongKi c'est Bouh ! Bouh !
Elle déplaca ses lèvres et mon cœur que je n'entendais plus depuis le premier contact repris fortement. Mon torse se gonfla et j'ai été drogué a une vitesse impressionnante. C'est le baisé le plus lent que je connais, chacun de nos mouvements sont remplis de peur. Je crois qu'aucun de nous ne sait ce qu'il est entrain de faire, mais aucun de nous ne souhaite arrêter. Dès qu'elle bouge, dès que ses lèvres vibrent les miennes se tétanisent. Je reste collé a elle car son goût et la chaleur m'enivrent, voilà peut être pourquoi mes mains tremblent. Je suis entrain d'aimer l'embrasser, d'aimer la sentir contre moi. Je ne suis pas juste curieux, ce n'est plus de la curiosités désormais même si ma langue n'ose pas encore chercher la sienne. HongKi me dit pas que tu es amoureux de cette gamine ? Arrête de suite ! De suite ! C'est bouh, bouh a qui tu as donné une bague en réglisse, avec qui tu chassait les sauterelles ! HK focus ! Hongki... Oh et la ferme ! Ma main tremblante se posa sur sa cuisse et j'ai entrouvert plus la bouche pour espérer gouté a autre chose que ses lèvres mais son portable sonna. On continua a s'embrasser mais j'ai retiré ma main et elle se recula.
« Mon téléphone ! Dit elle. » j'ai raclé ma gorge et regardé a l'opposé. Elle pris son téléphone, et décrocha. Je sais pas qui est le con qui l'appelle mais...
« C'est MinHwan... mais il dit rien. Il a raccroché.
-Oh... Je sais pas... » On se regarda dans les yeux en silence. La situation est vraiment étrange. Deux choix, sois on recommence, sois je pars en courant. Car je ne sais pas pourquoi j'ai fait ca, mais j'ai envie de refaire encore... un... peu. Son portable sonna quand je m'apprêtais a m'approcher.
« Solène... je dois y aller !
-Oh ! Ok ! » Elle se leva, pris son sac et me sourit.
« Passe un bonne journée demain. Amusez vous bien ! » Elle me dit ca en souriant comme si rien ne c'était passé.
« Merci... répondis je. Je te raccompagne.
Non, tu n'es pas obligé.
Si. Je viens ! » On marcha un peu avant qu'elle se retourne vers moi et après avoir ris légèrement dis :
« Il ne s'est rien passé pas vrai ?
-De quoi tu parles ?
-Parfait ! » Elle sourit et repris sa marche. Moi j'ai serré du poing encore une fois et je me suis detesté. Pourquoi j'ai fais ca ? Maintenant j'ai envie mais elle non. C'est de toute stupide, moi et elle. Perd pas la raison HK ! Elle a raison, il ne s'est rien passé... Rien !
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Esraa


Lee Seung Gi's Wife ♥
nom de l'image
» Messages : 1432
» Inscrit le : 25/06/2010
» Coup de coeur :
» Humeur : SS4 en France wow *o*


MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Mar 8 Mar - 23:58

Je sents que Junnie va être contente x)
Revenir en haut Aller en bas
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *


«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Mar 8 Mar - 23:59

MDRR Hum elle est entrain de pavoté, ca va être beau XD
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Esraa


Lee Seung Gi's Wife ♥
nom de l'image
» Messages : 1432
» Inscrit le : 25/06/2010
» Coup de coeur :
» Humeur : SS4 en France wow *o*


MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Mer 9 Mar - 0:01

Ah je savais, elle doit t'écrire un pavé, bonne chance pour le lire xD
Revenir en haut Aller en bas
Junnie

100% Biased. Numberwan.
nom de l'image
» Messages : 2236
» Inscrit le : 01/09/2010
» Localisation : ZE:A's World.

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Mer 9 Mar - 0:27

1) Non mais pff... En fait... Je suis juste et tout simplement incapable de ne pas commenter morceau par morceau, parce que voilà, il dit des trucs qui font juste trop réagir et c'est comme ça. I want to comment, c'est un besoin. /SBAF/. Non mais **, c'est PDV HongKi quoi ! XD Oui donc bref, la première chose qui me fait trop réagir pour que je puisse ne rien dire c'est "Connecté/Lié" *_____*. Voilà, mon supplice commence comme ça, non mais *O*. Bouh a raison de pas lâcher cette main qui ne le demande de toute façon pas (A). Ah et il sourit, non, là je suis trop heureuse juste pour un "connecté" et un "j'arrête pas de sourire". Je suis grave. XD
Ah des crêpes, **, ouais c'est bon ! Ma correspondante connait pas, enfin pas les crepes comme nous, en fait d'un pays a l'autre c'est peut être un peu différent, genre USA eux c'est plus du pancake. Ah et oui, du coup je dois donner la recette des crêpes a ma correspondante *out*. Mais bref, des crêpes, j'aime les crêpes : Ca fait parlé HongKi et Bouh ! /SBAF/. Non mais HongKi est gégé, il a pas de tune donc il veut faire passer ça pour dégueulasse alors que les crêpes c'est trop bon ! Sauf qu'en Corée ils ont pas de nutella donc ils peuvent pas savoir à quel point c'est bon ! Ils ont pas de chance TT. Mais fruits de mer, MDR, énorme, il sait pas quoi dire ! Et Bouh qui fait confiance au vendeur, bon, ok pour le coup ça doit être bon. Fin c'est des crêpes quoi, s'il y a pas de coquilles c'est forcément bon, même avec des grumeaux. Ah mais Bouh est trop sociable; j'suis sure qu'elle aime pas les blancs ! /PAN/, quand je dis que c'est moi ! (A). Non trop chou, et "Quoi, moi aussi je suis aux fruits de mer ?" c’est juste trop parfait, collant, extra, the réplique ! Mais tss, ouais, HongKi est méchant (A).
Ahh et le vendeurs qui dit que HongKi et Bouh vont bien ensemble, il est pour le YeonKi ca se voit ! Moi je l'aime bien ce vendeur.
HongKi a jamais de fric ma parole, c'est un gros clodo dans ta fic ! MDR, non mais depuis le début, le jour ou il aura une pièce ce sera grève, jour saint en l'honneur de ce miracle ! OBLIGÉ ! Vrai en plus, il passe ou l'argent ? Il dit qu'il en gagne plein. (A). Et la the passage qui m'avait déjà trop fait rire ! HongKi qui prend la veste de JJ, c'est trop fort ! XD Grand pro il ressent directement le porte monnaie et tout !
Ahh HongKi est trop chou à penser durant trois temps à une simple phrase que dit Bouh sans y penser, non HongKi, tu fais pas mature. T'es un vrai gamin ! ♥ Rah, pff, j'avais dis que je commentais pas ? MDR. J'suis irrécupérable, tant pis, j'aurais pas ça a faire demain /SBAF/. Quoi que je peux re - commenter demain aussi *O*. Ouais non, je vais éviter, je fais déjà assez peur avec mes smileys à chaque phrases mais je suis tellement enthousiaste que voilà, c'est pour ça. 8D
Non mais, les crêpes c'est censé être bon eOe, c'pas logique leur truc, je connais pas leurs crêpes, moi mes crêpes elles sont bonnes 'mais avec du nutella tout est bon'
Haaaaaaaan ! Et HongKi a jamais été aussi heureux, sérieux c'est trop chou ! Hann ce PDV est trop trop trop (x10000000000000) bien, XD, surtout qu'avant on en a eu deux pas trop joyeux ben là ça gère trop du méga tonnerre, non mais, rah ! *_____* Ah et là, la scène ou il la regarde ! Et il détourne les yeux, ben je vois trop le truc, genre comme dans un film tu vois ? J'm'imagine trop trop c'est troooooop mignon, non mais vrai, j'l'imagine ! Rah, chou, en plus il dit plein de choses gentilles alors qu'avant elle faisait que l'agacer !
Ahh MDR, énorme ! Le réglisse ! Ouais j'ai trop sauté le coup de la bague pour Léa, mais en fait c'est chou mais le coup du réglisse ça me bidonne, moi je connaissais avec un curly, ouais, même que je l'ai fait. Fin pas un curly mais des gâteaux salé en ... forme d'anneau un peu, fin on eu y passer un doigt, ouais, ben ça j'ai déjà rigolé en le faisant. Banane que je suis! Mais rah, ils sont trop chou, en plus je vois trop HongKi en mode enfant, j'le vois là, comme sur les photos avec sa petite bouille toute choute ! Et j'imagine ça, ben c'est juste trop mignon ! XD
OMO, HongKi lui fait limite une proposition ! /SBAAF/, si tu veux on se mariera ? ELLE VEUUUUUUT ! JE L'ASSURE ! Sure et certain, même archi, mais elle pleure. Rah, c'est son truc là ? Sa maladie machin que MinHwan a pisté ? C'est si grave que ça ou je me fais juste des films et elle pleure de joie et de tristesse car l'autre crétin est peut être pas sérieux ? *va lire la suite*
Oh il chante, rah encore une fois j'm'imagine trop le truc MDR, si je m'imagine encore trop le truc après j'vais MOURIR. *sort* Vrai, je le sens ! XD, incapable de commenter. Mais oui HongKi, elle te fait faire n'importe quoi : C'est l'amour **
OMOOOOO ! OMO ! OMO ! OMO !! OH MON DIEU ! LEA ! LEA JE T'AIME ! BOUH GERE ! YEONRIN GERE ! AH MON DIEU ! BON DIEU ! JUPITER ! D'AH ! OMOO ! OMO ! RAH ! OMO ! OH !! OOOOOOH !! MON DIEU ! TU TE RENDS COMPTE DE LA MERVEILLE QUE TU AS ECRIT ! DEUX LIGNES ! DEUX LIGNES ME RENDENT COMME CA ! MON DIEU ! SAPRISTI ! JESUS CHRIST ! RAH ! PURE ! J'AIME ! MON DIEU ! *respire*

OMOOOOOOOOOOO ! OMO ! OMO ! Non mais là je m'en remet pas, mon dieu, mon dieu ! ELLE L'EMBRASSE ! Et lui, lui, mooooon dieuuu, lui il déteste pas au contraire ! MON DIEU ! MON DIEU ! Non mais, whooo, c'est... Rah, et lui, il dit que son corps cri que c'est pas assez, ahh, merveilleux ! C'est noël ? Mon anniversaire ? Le tout pour les dix ans à venir réunis ? Mon dieu ! ** Ahh, j'aime, j'aime ! Bon sang, mon père peut bien monter je dois finir de lire, déjà me calmer, mon dieu ! Je vais pas dormir, et quand je vais dormir j'en rêverai avec chance ! Mais OMG !!!! Et lui qui pense à un tas de chose pour se calmer. C'moi qui doit me calmer a ce coup là ! Mon dieu !

AHHHHHHHHHHH !! Mais comment je peux me calmer ? NON, c'est pas possible, rah, rah, mon seigneur (ouias faut varié de dieu ça devient chiant mais faut que je dise un truc); rah, my god, my godness ! All that you want, i'm dying !!!!!! Ahh, c'est ... GNItant ! Non mais je suis morte. Calme toi Jennifer, c'est qu'une fiction.... ♫ Ouais non, ça calme rien, mon coeur bat tout vite XD. Rah, j'aime cette scène, il en faudrait plus *out*. Mais, peut être qu'ils savent pas trop ce qu'ils font et qu'ils veulent juste pas arrêté mais ils font et s'ils regrettent je me pend ! TT Non, mais, rahhh, rahhh d'aaaah, non, aller, je lis la suite. Tout doux tout doux, caaalme.
Ahh mon dieu, il entrouvre la bouche, mon dieu, rah, non, tu m'as dis que ça allait pas plus loin... Non t'es sure ? Sure de sure ? Aahhh il pose sa main sur sa cuisse, oh mon dieu, oh je m'en remet pas.

Ahh non, non, les téléphone devrait manquer de baterie et être éteins dans ces moments là !!! e_e Zh mon dieu, Minari je te hais, je te hais ! Solène non, c'est normal, Bouh doit aider So, mais si Minari avait pas fait le con e___e. Je hais doublement Mimi enfin je le hais pas mais rah, non, trop bête ! En plus HongKi avait choisis de se rapprocher et pas de courir, mon dieu, mon dieu.. !
NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON ! BOUH EST BETE ! Haaaaaaaaan, non, non non ! MAIS BIEN SURE QUE SI ! IL S'EST PASSE QUELQUE CHOSE ! Et pas rien, un sacré truc ! HongKi il a envie, HongKi il a envi *va mourir*. Moi je veux bien qu'il la perde la raison, ah mon dieu, elle aurait rien dit... Ahh, mais boulet, dis lui que si, il s'est passé un truc, osef de reprendre tes esprits (A). Non mais une voix va mystérieusement le hanter et lui rappeler que si, il s'est passé un truc. La voix ? Moi. (A). /SBAF/

Rah bon dieu, inutile de préciser si oui ou non ce PDV m'a plu ? Hein, c'est évident j'ai trop détesté ! NOOOOOON ! MERCIIIIIIIIIIIIIIII ! RAH C’ÉTAIT TROP TROP TROP BIEN !!!!!!! Merci *çççççççççççççççççççççç*

Maintenant je vais ESSAYER, je dis bien essayer de dormir! XD
Revenir en haut Aller en bas
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *


«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Sam 12 Mar - 19:39

Me revoila ^^

PDV Léa

« Attend ici ! Me dit il en me lâchant la main. » Il partit un peu plus loin vers les cabines de plages. Qu'est ce qu'il va fabriquer ? Le vent c'était levé, aucun nuage, et de la plage on entendait les bruits du festival. Le ciel est plus noir qu'a Séoul et on ne voit désormais plus du tout ou est la mer. J'ai retiré mes chaussures et enfuit mes pieds dans le sable froid. Je commence a avoir froid, mes cheveux commence a sécher mais pas complètement. Et mon teeshirt me colle encore a la peau. J'ai les mains qui sentent le sel et je dois avoir le goût de sel. Sauf mes lèvres vu qu'il les a déjà embrassé.
J'ai regardé au dessus de moi, les étoiles sont toutes là. Léa dit qu'elles nous regardent et nous aide a avancé droit. Est ce qu'elles savent ce que tout ca va donner ? Elles sont bien plus nombreuse qu'en ville, Léa aurait dut venir, je ne sais pas si son plan a marché. Je n'ai aucune nouvelle alors j'ai un bon pressentiment. Le vent passa encore dans mes cheveux. Qu'est ce qu'il fait, je vais m'assoir si ca continue. J'ai froid, j'ai besoin de ma bouillotte humaine et ca autant l'hiver que l'été. J'ai sourit en regardant devant moi sans rien y voir. Je suis tellement heureuse d'être là que je pourrais me mettre a chanter avec mes amis de la mer. La nouvelle Arielle ! Mais je serai encore plus heureuse si il se dépêchait un peu plus.
J'ai regardé vers les cabines et les quelques tentes mais rien ne bougeait. Il est ou ? Au toilette ? J'ai avancé un peu en cherchant mais dans la nuit je ne discernais que les tentes a tissus a rayure. Il est ou ? J'ai marché entre les cabines en regardant a droite et a gauche et en me frictionnant les bras. Je commence vraiment a avoir froid, et je ne suis pas rassure, en plus j'ai laissé mes chaussures plus bas. J'ai regardé d'ou j'étais partit mais maintenant je ne sais plus d'ou je viens. Si je sors par là je vais tombé a peut près ou j'étais même je suis pas sur. J'ai pas fait attention ou j'allais. Le jour ces cabines paraissent pas si nombreuses, la c'est comme être dans un vrai labyrinthe. A droite c'est noir, a gauche c'est noir et devant... je commence a avoir peur. Je suis pas rassuré, ca se trouve il va aller me chercher et pas me trouver. C'est comme quand on est gamin et qu'on se perd dans la grande surface. Votre mère vous engueule en répétant : ''Il fallait resté ou tu étais !''. J'ai pas assez écouté ma mère. Qu'elle imbécile, me voilà perdu sur une plage.
J'ai marché sur quelques mètres avant de l'appeler. Le vent passait contre les toiles tendu des cabines et ca fait le bruit d'un sifflement. Je me crois dans un mauvais film d'horreur. Souviens toi l'été dernier édition Corée.
« Jaejin ! T'es ou Bon dieu ?! » répétais je en continuant d'avancé a l'aveuglette. Si je met le pied sur un crabe je hurle... Son histoire d'araignée a 23 pattes il se foutait de moi pas vrai ? Rah il est ou aussi, qu'elle idée de venir là. Pourquoi il a filé sa veste a HK, si il l'avais rembarré on serait au chaud dans la chambre et je serai pas toute seul dans le noir. Dans le noir ok mais pas toute seule.
« Jaejin apparaît s'il te plait ! Jaejin !... Jaejin ! Mon Jaejin ! » Je me suis arrêté a quoi ca sert de continuer. Je ne sais pas ca fait combien de temps que je tourne en rond. Il faut que je me fasse une raison, demain matin je serai crustacé ou dévoré par les crustacés. Je suis sur que ca a des dents ces bêtes là. Je commence vraiment a avoir froid, et faim et soif et... jaejiiiin !
« Jaejin !... Jaej... » Une chose dans mon dos bougea. Je me suis retourné d'un seul coup. Je vois rien mais j'ai entendu un truc bougé.
« Jaej...i...n ? » La chose ne répondit pas, en même temps si elle ne s'appelle pas Jaejin pourquoi elle répondrait ? Il n'y eu plus aucun bruit mais mon cœur tapait a tout allure et malgré que je me répétais : ''c'est rien Léa, demain matin tu en riras...'' il ne voulait pas ralentir. J'aime pas ca... Le vent gémis encore et j'ai tapé du pied. Il est ou ? Il m'a pas abandonner quand même. Bon dieu t'es ou jaejin ! Ramène toi que je sois rassuré et que je passe mon angoisse sur toi. Que je décompresse ! Ramène toi !
« Jaejin !... » Un truc bougea mais cette fois a ma droite. J'ai crut que j'allais pleuré.
« Si tu veux me faire peur je te le dis de suite ca me retire toute libido ! … Jaejin ? » J'ai froid... j'ai peur et j'en ai marre !
« JAEJIN ! Criais je avant de sautiller pour me réchauffer et éloigné les mauvais esprits. » Quelque chose bougea encore dans mon dos. Je me suis retourné et quelque chose se posa sur mon épaule. J'ai sursauté et crier avant de reculer et de me prendre les pieds dans un transat
« Pourquoi tu cris ? Ca va pas ?
-Jaejin ? Demandais je pas encore certaine.
-Oui. » J'ai sourit et j'ai reconnu son visage.
« Tu étais ou ?
-Juste là, mais c'est toi qui a bougé.
-Bah oui tu revenais pas et j'avais froid !
-Et pour te réchauffer tu cris ?
-Non j'avais peur !... et te moques pas ! On voit rien ici... alors on s'imagine des trucs. » Il s'avanca et passa ses mains sur mes bras pour les réchauffer.
« Je suis là maintenant. Plus besoin de crier.
-Hum... Tu repars pas ! » J'ai regardé son visage mais je le vois mal. J'ai besoin de me rassurer, j'ai encore un peu peur. J'ai sortit mon téléphone de ma poche et j'ai éclairé son visage.
« Qu'est ce que tu fais ?
-Bouge pas... C'est bien toi... » Il sourit et soupira en se moquant légèrement. J'ai fait une grimace pour qu'il arrête et il me regarda dans les yeux. C'est bien lui, mon jaejin... Son sourire s'éclipsa et je n'arrivais plus a le lâcher des yeux. Il regarda mes lèvres et j'ai eu un besoin intense de respirer. Mon cœur s'accéléra a nouveau mais pas par peur cette fois. Embrasse moi... aller ! Maintenant ! Il regarda a nouveau mes yeux puis mes joues, puis ma bouche... embrasse moi sinon je le fais mais quand ca vient de toi c'est pire donc c'est mieux. J'avais encore la main levé et le téléphone qui nous éclairait se mis en veille. Je ne vois plus rien, plus ce qu'il regarde ni si il s'approche ou pas, c'est pire qu'une torture. Si il parle je vais lui en vouloir. Je l'entendit bougé et il souleva mon teeshirt pour y passer la main.
« Omo ! Dis je.
-Quoi ?
-Ta main est froide...
-Désolé...
-Pas grave. » J'ai baissé la main et mon bras tomba raide mort quand il m'embrassa le cou. Je serai mon téléphone pour ne pas qu'il tombe sinon je le retrouve pas avant le petit matin. Je n'ai pas la force de remonter ma main pour le ranger dans ma poche. Jaejin continuait a m'embrasser le cou, la nuque et les omoplates, a chaque baisé je respirait profondément. Le salaud n'a pas encore touché mes lèvres. Sa main dans mon dos me poussa vers lui et j'ai ris. Son autre main tout aussi froide souleva le devant de mon teeshirt jusqu'à ma poitrine et je l'ai arrêté en posant la mienne dessus.
« Attend... on va faire ca sur le transat ? Demandais je. Car si tu continue je peux pas faire un pas. » Il sourit et passa sa main sur mon front avant de me prendre la main et de me tirer dans l'obscurité. On arriva a une tente, encore une, et il souleva la bâche a rayure pour que je regarde. A l'intérieur était posé une lampe d'extérieur noire directement sur le sol ou il avait récupéré des matelas de transat et disposé au sol.
« T'as volé tout ca !
-Volé ? Non. Je les rend demain.
-Et la lampe ?
-Lampe de sécurité !
-Comment tu... commençais je en entrant.
-Avec ma sœur quand on était gamin on se racontait des histoire d'horreur sous ces tentes. Je suis habitué. C'est un peu spartiate mais enfin...
-Il manque un feu. Dis je.
-Ca je sais pas faire !
-Tu sais pas faire un feu ? Demandais je en riant. » il entra et ferma derrière lui.
« Tu n'as pas fait scout quand tu étais jeune ?
-Non, je suis seulement entré a la FnC. Dit il en riant.
-Hum... Bah il apprenne pas les basiques a la FnC. » Il sourit et s'approcha. Il paraît tout timide maintenant que je vois son visage. Il regarda autour.
« Je suis vraiment con d'avoir donné ma veste a HK.
-Pas grave... Ici on est que tout les deux, pas de service déjeuné mais tu peux toujours aller pêcher au petit matin.
-Sur ca te vas ? Me demanda t'il.
-Oui... juste une chose...
-Quoi ? Demanda t'il en regardant autour.
-Je meurs de froid ! » Ses yeux revinrent sur moi lentement. Je ne dois quand même pas lui dire ''réchauffe moi'' pour qu'il m'enlace. Je ne veux pas être ce genre de fille. Il souris et la lampe crépita. Elle aussi en a marre d'attendre. Je l'ai regardé s'affaiblir pour éclairer a nouveau et j'ai tourné la tête vers Jaejin en souriant. Quand j'aurai des enfants je leur raconterai ca. J'ai rit en regardant autour, les matelas a rayure, la lampe, sa veste qui sèche.
« Qu'est ce qu'il y a ? me demanda Jaejin en s'approchant.
-Rien, j'ai toujours hais le camping quand j'étais enfant.
-Oh... » Il eu un regard déçu et j'ai sourit.
« Mais... repris je. » Il leva les yeux vers moi attentif comme jamais a ce que j'allais dire.
« Mais là, tu es là alors...
-Alors ? » Je l'ai regardé dans les yeux, il sourit après avoir saisi et m'embrassa.
Au départ il ne bougeait pas trop comme si la tente pas plus longue que notre salle de bain allait s'effondrer. Si il relève la tête il touche le tissus. Heureusement qu'il m'embrasse ca le rabaisse. Il ne fit même pas un pas et j'allais pas le faire bouger, je ne sais pas combien de temps on s'est embrassé debout mais pas si longtemps finalement. Car il m'embrassa le bas du cou et j'ai respiré profondément pour me calmer un peu. Il me regarda dans les yeux comme si il attendait encore mon approbation.
« … Si des gens... commençais je mais il posa sa main sur ma bouche. » Ses yeux ce firent plus dur que d'habitude, pas au point de me faire peur mais comme si il avait décider quelque chose et même l'armée de Russie ne l'arrêtera pas. J'ai mordu mes lèvres quand il retira sa main et souris. Il m'embrassa a nouveau le cou en tenant ma tête en arrière, quand j'ouvre les yeux je vois le haut de la tente, si je lève la main... a quoi je pense j'ai plus de bras. Il continua a caresser de ses lèvres mon cou et le haut de mon buste puis passa ses mains dans mon dos. Je ne dit pas que le laisser faire me déplais mais je veux participer. J'ai levé mes mains vers sa taille, puis son buste et j'ai passé mes doigts dans ses cheveux. Mes mains tremblaient comme des feuilles en automne. Jaejin arrêta et releva la tête puis m'embrassa vraiment. Son goût m'enivre quand j'arrête de respirer, et son odeur me drogue quand je respire trop. J'ai soulevé son teeshirt tendis qu'il soulevait le mien, ses mains a elles seules me réchauffent, je ne me souviens même plus de la sensation de froid que j'ai ressentit plus tôt. Là j'ai même un peu trop chaud. J'ai sourit quand il commença a déboutonné le haut de mon débardeur. Un simple débardeur blanc avec des bouton en haut mais qui s'en occupe... a par lui.
« Jaej... » j'ai ris, impossible de parler, il me laisse rien dire...
« Jaejin... tu n'es pas obligé de... débout...onné. Retire le... » j'ai ris quand il retira ses doigts et sourit. Il le retira par le haut et quand mes cheveux retombèrent il passa sa main dedans et me poussa vers les matelas. Même sans mon haut je n'ai pas plus froid. J'ai caressé son dos et déboutonné son jean quand on arriva au matelas, il me pris les mains et on s'assit. Il passa sa main dans ma nuque et me fit descendre allongé. J'ai toujours voulu qu'il sois plus entreprenant mais là... enfin... oui non pas grave. A chaque fois qu'il me touche ses mains bouillantes rendent inerte ma peau, mes muscles, tout, alors même si je voudrais réagir plus j'en suis incapable. J'ai beau levé les doigts la main ne suit pas. Avant je faisais plus car il était encore peureux mais maintenant je crois qu'il a compris l'influence qu'il avait sur moi. A chaque fois que je gonfle la poitrine pour respirer enfin il se rapproche encore plus.
Il m'embrassa le buste et déboutonna mon jean. Avec l'eau et le sel tout est collé alors il galéra un peu mais au départ, continuait un peu a m'embrasser avant de soupirer et de s'occuper que de mon pantalon. Un fois retiré je me suis relevé, il m'embrassa mais je ne suis pas une poupée non plus. J'ai repris mon travail et j'ai baissé la fermeture de son jean. Quand on fait ca a un mec c'est pire que si on lui dit qu'il est doué. Cela déclenche tout. C'est comme passé deux vitesses en une fois, c'est leur ''Je t'aime'' a eux. Jaejin m'embrassa alors encore plus passionnément et mes mains se sont mises a trembler. Focus Léa ! Le pantalon. Rah pourquoi c'est encore mouillé ca descend pas ! Il me pris les deux mains, les fit se detacher de sa ceinture et m'embrassa en me poussant vers le sol.
On s'effondra sur les matelas froids qui me refroidir le dos vingts secondes pas plus. Il gardait mes mains contre le matela en les tenant par les poignets, il continuait a m'embrasser avant de les lâcher pour les poser sur moi. J'ai relevé son teeshirt pour qu'il le retire, il fit en s'asseyant sur ses genoux. Quand il le déposa a coté et se baissa vers moi je l'ai poussé sur le coté, on roula alors jusqu'au bord des matelas et il sourit. Je me suis assise au dessus de lui, les genoux de chaque coté et en passant mes cheveux en arrière je l'ai regardé. Son visage, son sourire, ses splendides yeux qui attendent que je m'approche pour se fermer, ses lèvres entre-ouvertes qui vibrent quand l'air s'en échappe, son buste qui se gonfle et son cou qui bouge lentement quand il avale sa salive. J'ai avalé la mienne et il fronça les sourcils. A ne pas bouger comme ca je commence a avoir froid, mais je veux regardé ce que j'ai a moi avant de plus avoir une seule seconde de répits. Ce n'est pas le genre de garçons très baraqué mais il n'y a que dans ses bras que je me sent vraiment protéger. J'en oublie même ou on est, je suis seulement dans ses bras. Il remonta le buste en ce posant sur les coudes. J'ai baissé ma main et touché son menton on une jeune barbe grattait très légèrement, puis ses lèvres brulantes et humides avant qu'il ne se relève complètement et s'assied le visage a dix centimètre du mien.
« Léa ? Me dit il sans tout bas. » Ses yeux qui me fixent dans la pénombre remplace les étoiles, et son souffle qui sort de sa bouche vient chatouiller mes lèvres.
« Oui Jaejin... » Il me sourit et regarda dans mes yeux si quelque chose n'allait pas mais ne trouva rien alors me mordilla les lèvres. Il baissa les mains le long de mon buste et on tourna encore une fois.
Je serra le matelas recouvert d'un peu de sable, mes pieds se contractait dans le sable au bout du matelas et quand le vent siffle dans le tissus tendu je crois que l'on vole. Au matin je vais encore avoir des crampes au mains. Il sent le miel il en a aussi le goût.
Je ne pense jamais m'habituer a ca. J'espère qu'a trente ans j'aurai encore les mains qui vibrent et qui ne cessent qu'au contact de sa peau. J'espère encore pouvoir l'entendre dire qu'il m'aime entre deux respiration et je veux encore répéter son nom et sentir tout son corps répondre. Je veux encore mille ans le regarder s'endormir en m'embrassant et tomber a coté de moi en me tenant encore les mains. Je veux encore me forcer a ne pas m'endormir, surtout pas sinon je ne pourrais pas le regarder dormir, mais je veux toujours finir par m'endormir si facilement que je crois encore être éveiller. Je ne veux surtout pas m'habituer, sinon je vais vouloir toujours plus et je ne veux pas être une enfant gâté.
Il desserra ma main et fit un minuscule bruit craquant a souhait. Derrière ses pupilles est ce que j'y suis encore ? Si je ferme mes yeux, je le vois lui... j'ai dis que je ne voulais pas m'endormir.
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Junnie

100% Biased. Numberwan.
nom de l'image
» Messages : 2236
» Inscrit le : 01/09/2010
» Localisation : ZE:A's World.

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Sam 12 Mar - 20:29

Haaaaaaaaan! CE PDV EST TROOOOOOOP CUTE ! Non vraiment, rah, trop mignon, j'adore ! *O* Ahh Léa est pas douée, se perdre si facilement ! *dixit la fille qui se perdrais sans changer de rue*. Mais rah c'trop chou, j'suis heureuse pour ce couple, fallait pas être gênée d'écrire (A). Haan, mais, rah ils sont trop chou, et Léa qui arrive encore à patienter pour regarder ce qu'elle a. Et la fin comme quoi elle veut pas s'habituer, ils sont tellement chou !! :3 Vivement la suite ! J'espère qu'on aura rapidement un truc comme ça avec le couple de rongeur, en gros j'espère qu'ils vont vite se remettre ensemble MDR.
Revenir en haut Aller en bas
HoshiikO'

Maid of Oppa~
MinHwan Wife ♥
nom de l'image
» Messages : 3881
» Inscrit le : 16/11/2009
» Humeur : Se sent coupable de laisser YeJun quelque temps


MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Sam 12 Mar - 20:50

Voila que je me retrouve forcé a commenter le PDV de HongKi , j'ai pas envie qu'une certaine personne soit anti couple de rongeurs è___é

aaaaah ils sont cuuuuuuute Bouh et HK *O* , Bouh qui veut a tout prit faire comme ci HK avait tord que c'était bon , juste pour l’énerver e_e
Puis j'vais passer le reste pour passer a THE moment! *______* OMOOOOO HAAAAAA , MY GOOOOOD !!!! OMO ils sont chouuu , et HongKi qui veut pas croire qu'il aime bouh et après qu'il veut encore l'embrasser mais elle se lève et lui dit que rien ne s'est passer , Tssss Bouh c'est quoi ça heiin ?! Tsssss >< Mais j'adore quand meme *O*

Bon je vais lire ce qui vient d’être poster , et j'éditerais (maybe~~ ^^ )

EDIT : Haaaaaaa trooop cuuute *O* j'aiime ,Léa est trop mignonne , elle a peur parce que JaeJin est pas là et qu'elle est perdu , troop chou *o*
Et apres OMO , haaa...Léa doit etre heureuse là xD
J'aime j'aime j'aiime *__*
A quand la suite ? a quand MH ? *PAN*

Bon maintenant faut que j'aille lire un truc dans mon profil que j'avais pas vu avant , avec marquer Apple..je me demande bien c'est qui...xD
Revenir en haut Aller en bas
smoothie
« Soon Married ? ...


« Soon Married ? ...
nom de l'image
» Messages : 764
» Inscrit le : 23/04/2010
» Humeur : yes, I'll go !! <3


MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Dim 13 Mar - 9:56

oh il est trop chou ce pdv, j'avoue il m'est arrivée de me perdre aussi sur une plage ça fais peur, mais après coup tu te sens surtout très co***.
Je ne sais pas pourquoi mais je trouve que ça sens la fin!><
Revenir en haut Aller en bas
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *


«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Dim 13 Mar - 10:14

Citation :
Je ne sais pas pourquoi mais je trouve que ça sens la fin!><

OUI... oui.... T_____T
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Junnie

100% Biased. Numberwan.
nom de l'image
» Messages : 2236
» Inscrit le : 01/09/2010
» Localisation : ZE:A's World.

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Dim 13 Mar - 10:17

T______________________________________T... Non, il reste des trucs, eè. Déjà, Minari doit revenir avec Solène, Bouh doit finir avec HongKi, et Lée ben ça doit être officielle avec JongHoon. EunChan... Ben elle part pas. Et... Je veux pas T^T
Revenir en haut Aller en bas
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *


«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Dim 13 Mar - 10:21

Oui mais bon... c'est quand même la fin qui commence là.
C'est les réconciliations donc c'est bien... mais...
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *


«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Dim 13 Mar - 18:50

PDV Lée

Je n'ai pas ouvert les yeux, je veux encore dormir... je veux pas me réveiller, et encore moins a cause du bruit de la porte qui claque. Je veux dormir... ca va aller... Si je me rendors ca va aller, il va revenir juste là. Il a dut aller acheter du lait, couper du bois ou... ca va aller... Je ne veux pas me réveiller.
J'ai serré mon oreiller et pleurer en entendant ses pas dans l'escalier. Je le déteste... Je le déteste. J'ai peur de bouger le bras car sa place doit être froide. Il a recouvert mes épaules avec le drap pour ne pas que j'ai froid, mais je meurs de froid. J'ose même pas ouvrir les yeux, même pas bouger la tête, même pas respirer autre chose que l'odeur de mon oreiller. Si je garde les yeux fermé il sera toujours là, si je m'endors j'oublierai qu'il est partit. Il fait tout juste jour, il n'a même pas attendu plus longtemps. Je suis quoi pour lui ? Bon dieu je suis quoi ?
Mon oreiller commençais a s’imprégner d'eau salé quand j'ai ouvert les yeux une fraction de seconde. L'heure indique 4h. Je ne me lèverai pas. Je vais resté au lit. J'ai serré mon oreiller de mes poings et j'ai attendu qu'il revienne en espérant m'endormir.
Quand je me réveillerai réellement il sera encore là et je le serrerai fort et il partira plus. Car il m'aime alors il n’est pas sensé partir comme un voleur. Il n'a rien volé, je lui ai tout donné. Je vais attendre, je ne sais faire que ca. Même si je dois d'attendre mille ans, me réveiller à nouveau dans mille ans pour que tu sois là je le ferai. Même si ma peau se mêle au tissu, même si je deviens plate comme la matelas et qu’on m’utilise comme housse de couette, même si je ne mange plus je reste là. Car tu me manques tellement, tu étais là il y a une heure a peine et comme une imbécile je dormais. Pourquoi je dormais au lieu de le serrer pour ne pas qu'il parte, comment j'ai put le lâcher. Cette nuit j'ai dut rêver tellement je pensais être à nouveau heureuse.
Il n'aurait pas dut rester si maintenant il s'en va. Il ne devrait pas faire ca, c'est qu'un salaud. J'ai l'impression d'être une pauvre fille, il ne ma pas payé a ce que je sache.
Il m'aime j'en suis certaine, alors il va revenir. Il va revenir... rendors toi Léa. Ca c'est un rêve.
[…]
La porte d’entrée s’ouvrit, j’entendu un seul bruit de pas. Un seul, ca ne peut pas être les filles, pas si il y en a qu’un. J’ai voulu me relevé et l’appelé mais j’ai trouvé ca stupide. Il n’était pas partit en faite, tu vois c’étais rien. J’ai fermé les yeux après mettre recoiffé et j’ai posé ma tête sur l’oreiller mouillé. Il ouvrit la porte de la chambre et s’arrêta juste là. Qu’est ce que tu fais imbécile, viens donc !
« Léa ? Tu dors ? » Mon sourire disparu avec des nouvelles larmes.
« Hum ! Gémissais-je quand Solène ferma la porte derrière elle.
-Ca va ?
Non… Je pensais que tu étais… » J’ai tourné la tête vers elle et ses yeux s’écarquillèrent.
« Tu as pleuré ? me demanda-t-elle en s’asseyant sur mon lit. » Je me suis assise et j’ai souris en passant mes mains sur mes joues.
« Un peu… » Elle regarda mes bras nues et fronça les sourcils.
« Il s’est passé quoi ? me demanda-t-elle en me recoiffant.
-Disons que le film était prometteur mais la fin est sans appel.
-Oh… Salaud ! Ca va aller ?
-Oui ou non. » J’ai sourit et elle en fit de même.
« Tu veux de la glace a la vanille ?
-Il est quatre heures Solène !
-C'est que j’en aurai besoin aussi.
-Pourquoi ? Demandais je presque heureuse qu’on ne parle plus de moi.
-Disons que c’est sans appel pour moi aussi… Mais toi, enfin… Tu vas faire quoi ?
-Là ? Dormir. »
Solène se releva et posa le drap sur moi quand je me suis rassise.
« Je descend faire un fraisier pour ton réveil ok ?
-Solène ?
-Hum ?
-Pourquoi tu n’es pas un mec ? » Elle ria et me frappa le dessus de la tête avant de sortir de la chambre. Quand la porte d’entrée claqua derrière elle j’ai eu la chair de poule mais je n’ai pas pleuré. Je ne dors pas, je tue juste le temps, si c’est dur maintenant ca le sera moins après pas vrai ?
Je ne crois même plus au faite qu’il était juste là toute cette nuit, qu’il m’a embrassé, touché comme il le faisait avant. Je n’aurai pas dut le laisser faire, car au fond je savais qu’il y avait de forte chance qu’il fuit. Pourquoi tu ne vois pas ce que je vois ? Pourquoi tu pars comme ca alors que la chose la plus sensé serait que tu restes ?
Je suis revenu pour toi, j’ai retiré toute fierté stupide et peur démesuré pour toi. Pourquoi tu ne fais pas pareil ? Je me suis dit que si je te manquais, que si parfois tu pensais a moi j’aurai juste à venir a toi. Tu m’as attendu, tu es encore là pour moi alors s’il te plait explique moi. Dis-moi pourquoi tu as si peur et reviens hein ? J’ai froid !

PDV JJ

Bon dieu quand elle dort… elle dors.
Je commence à entendre des voitures alors franchement je stress un peu. Si on nous trouve là on va passer un mauvais moment. Au moins qu’elle s’habille. Je l’ai encore secoué. Oui je la secoue, comme un Orangina. Au départ je l’embrassais, la serrait, lui parlait a l’oreille. J’ai même baissé ma veste qu’elle a sur les épaules. Elle n’a même pas froid, elle est seulement en culotte et elle n’a pas froid, moi je suis habillé et je meurs de froid. Il doit être quoi… quatre heure ?
« Léa !... Léa… » Elle est pire qu’une souche. Une belle souche alors. Je ne voulais pas la réveiller vu le visage qu’elle a. Qui est l’imbécile qui la réveillera ? Mais faut qu’on quitte les lieux avant que les agents étendent les tentes. Je ne veux pas être étendu !
« Ma Léa… » Là elle bougea, se tourna vers moi et en me tirant le bras dit :
« Encore ! » J’ai rit et elle m’embrassa.
« Tu veux me tuer ou quoi ? Je n’ai même pas vraiment dormit… Léa faut qu’on quitte les lieux !
-Non…
-Si.
-On reviendra ? » J’ai rit et elle ouvrit les yeux. Ses beaux yeux, la mer est sans couleur à coté. J’ai attrapé ses affaires et elle les enfila rapidement mais en passant les mains sur ses yeux entre chaque geste. Elle est épuisée, mais je ne m’en veux pas. J’aurai crut que dans une tente d’un mettre cinquante de haut ca puisse être si bien. J’ai pris toutes nos affaires et elle sortit avant de dire de sa voie du matin :
« On a quoi au petit déjeuné ?» Je lui ai pris la main et elle me suivit avant de s’arrêter net et de dire :
« Mince mes chaussures ! Je les avais laissés sur la plage.
-La plage ? Mais enfin… Y’a eu la marrée.
-La marrée ? OMO ! » Elle me lâcha la main et courut vers la mer. J’ai suivit. Elle regarda a droite, puis a gauche, puis de nouveau a droite et sautilla sur place en se frictionnant le dessus de la tête.
« J’ai plus de chaussure ! Rend moi mes chaussures saloperie ! Elles étaient juste là…
-Viens… j’ai une autre paire dans ma valise. » Elle regarda la mer en faisant du bougon puis me suivit vers l’hôtel. On arriva aux portes des chambres qui donnait directement a l’extérieur, avec vue sur la mer. Devant la porte de la chambre de HK, j’allais frapper quand Léa me pris le poing et dit :
« Tu es sur qu’il est seul ?
-HK oui.
-Imagine y’a bouh, et on les réveille. Je n’aime déjà pas ca quand je suis sous une tente alors si en plus on me le fait quand je dors tranquillement dans une chambre…
-Pourquoi il serait avec Bouh ?
-A ton avis mon imbécile ! Ils nous copient…
-Nous co… Oh ! Oui non pas déjà. » J’ai frappé quand elle dit ‘’je t’aurai prévenue’’. On attendit sagement, je dois récupérer mes affaires, et la clef de la chambre. J’ai besoin d’une douche et de dormir les quatre prochaines heures. J’ai frappé à nouveau quand l’ogre grogna :
« Souvent quand on ne répond pas la première fois c’est qu’on ne va pas répondre la deuxième !
-Son excuse est complètement stupide ! dit Léa avant de bailler.
-Hyung ouvre !
-Dans tes rêves Jaejin !
-Hyung ! Juste les clefs de ma chambre !
-Je dors !
-Hyung !
-Va mourir ! » j’ai soupiré et Léa posa sa tête sur mon épaule.
« On retourne sous le chapiteau ? proposa-t-elle heureuse.
-Je le déteste ! Il a juste a bouger son cul trente seconde.
-Je le comprends, si j’étais dans son lit…
-Hein ?
-Enfin si j’étais dans UN lit, j’y bougerai pas… Pas le lit de HK, je n’aime pas. Y’a pas Jaejin dedans. » Elle a le chique pour savoir quoi dire parfaitement. Elle se frotta à nouveau les yeux avant de bailler. J’ai regardé autour de nous, le soleil est maintenant bien levé. Elle passa ses mains dans mon dos et se reposa sur mon épaule.
« T’es vraiment fatigué hein ? demandais je.
-Hum… c’est qui qui m’a réveillé a trois fois ?
-Désolé.
-Dis pas un truc que tu ne penses pas.
-Viens ! » J’ai pris sa main et on marcha sur le perron devant les chambres. Plus loin il y avait un banc a bascule elle le vit, me lâcha la main et courut ci assoir. Elle me fit signe de venir. On s’assit à coté l’un de l’autre et elle le fit se balancer en souriant.
« Je veux une maison avec un perron comme ca, avec un rocking-chair et des tomates ! dit elle.
-Des tomates ?
-Hum… J’aime bien.
-Moi j’aime les haricots.
-Les haricots ? Oh… Moi la laitue.
-Il nous faut un grand jardin alors. » Elle arrêta de nous balancer et me regarda droit dans les yeux. Les siens étaient presque humides puis elle sourit heureuse.
« Hum avec des balançoires aussi. Dit elle en posant sa tête sur mon épaule et en pliant les jambes contre elle. Et un chien et une cheminé et… et…
-Des gamins… » Elle sera mon bras, et sourit avant de faire oui de la tête.
« Des gamins. Répéta-t-elle. Hum… » Elle réfléchit et j’ai fait deux avec mes doigts quand au même moment elle fit de même.
« On est parfaitement assortit. dit-elle en riant. » J’ai regardé devant moi et une boule a la gorge me pris quand j’ai pensé : ‘’Et pourquoi pas maintenant ?’’. J’ai séré le poing et j’ai dit :
« Léa… j’ai un truc a te… » Elle releva la tête et me regarda interrogé. Comment je dis ca ? Je me suis entrainé tellement de fois, répété devant la glace si souvent qu’à un moment le miroir de la salle de bain ne connaissait que mon reflet. Les autres se recoiffaient dans celui de l’ascenseur.
Bon aller Jaejin ! Quand est ce que tu trouveras meilleur moment ? Vous êtes tout les deux, le pays entier dort donc personne pour t’empêcher et puis vous venez de parler de futur. Même le paysage si prêt. Je me suis tourné vers elle en tailleur et le banc bascula légèrement. Elle posa un pied par terre pour qu’on arrête de bouger et elle me regarda de plus en plus étonné et curieuse. J’ai passé la main dans l’intérieur de la veste et ses yeux s’écarquillèrent et elle rougit. Mais voila ma main ne trouva pas la poche… car ce n’est pas ma veste !
« Rah imbécile ! Grognais je et elle sourit. Je vais l’écarteler.
-Tu cherchais quoi ? me demanda-t-elle.
-Eh bien… en faite… » Voila je parais complètement stupide. Je peux faire genre il ne s’est rien passé, parlons encore plantation et race de chien. Elle me regarde avec son petit sourire mesquin qui signifie qu’elle ne me lâchera pas.
« Enfaite… je…
-Fais comme si ! me dit-elle en souriant.
-Comme si quoi ?
-Comme si tu avais la boite ! » J’ai eu la chair de poule.
« Attend… tu savais ? Demandais-je.
-Oui, ta sœur n’as aucun petit ami. Et vu ta tête… et ta main allait pile ou elle était rangé la dernière fois. Je suis épuisé mais pas stupide. Vas-y fait comme si tu l’avais ! Je ne peux pas attendre encore !
-Attend… attend… Oh c’est ca que tu cherchais dans ma chambre l’autre soir ? » Elle fit une grimace et baissa les yeux coupables.
« Oh et le coup des amantes…
-Hum ! Fautive ! s’exclama t’elle en levant la main droite.
-Tu es…
-Futée ? Je sais… Vas y j’attends !
-Tu veux vraiment que je… » Elle fit oui oui de la tête et repris une expression de surprise forcée qui me fit rire mais j’ai fait. J’ai fait semblant de sortir la boite et elle dit :
« Tu me donnes une boites ou un carton de déménagement, t’es nul en mime.
-Roh c’est bon ! » Elle rit et repris son sérieux.
« Déjà que je stressai, mais en plus je t’offre du vide !
-C’était quoi dedans ? me demanda-t-elle.
-Une enfin… deux… bagues !
-OMO ! Pas un strap alors ?
-Un strap ? Non.
-Rah pourquoi j’écouté Lée. Dit-elle en se frappant le front.
-Même Lée est au courant ?
-Oui… Reprend… Elle est passé ou la boite ? demanda t’elle en cherchant sur mes genoux.
-Là ! » Je lui ai donné la chose invisible, elle la prit, me regarda et sourit. Quand elle l’ouvrit ses yeux s’humidifièrent. Elle ne va pas pleurer quand même.
« Pleure pas ! Dis-je. C’est juste pour qu’on… enfin qu’on soit relié. Si tu les voyais elles sont vraiment jolies… » Elle regarda les bagues et en pris une puis fit semblant de la mettre a son index.
« Oh mais tu ne sais pas ma taille ?
-J’ai… j’ai mesuré une nuit ! Avouais-je. » Elle ria et regarda sa main nue. Elle est bonne actrice. Ses yeux brillent alors qu’il n’y a rien. Qu’est ce que ca aurait donné en vrai ?
« Je voulais que tu portes quelque chose que je t’ai offert. Comme ca quand je ne serais pas là, c’est un peu égoïste mais je me dis que ou que tu sois, tu porteras ca, tu seras partout ma petite amie… On ne va pas se marier ou quoi que ce soit, mais… enfin… rah… » J’ai les joues en feu, la voie qui déraille et vraiment chaud. Elle leva enfin les yeux vers moi et se pinça les lèvres avant de renifler.
« Pleure pas j’ai dis ! tu dois être contente pas pleurer…
-Quand je suis vraiment contente je pleure.
-Oh… je vois… J’ai pas dit l’important… » Elle me regarda encore plus attentivement la main encore déplié.
« Je… Ne l’enlève jamais !... enfin pour le moment t’as rie mais ne l’enlève jamais… quand tu l’auras.
-Promis !
-Et… Tu veux bien… ne jamais me quitter ? » Elle se mit alors a pleurer et j’ai eu beau sécher chaque larmes qui coulait elle ne s’arrêta pas. Elle m’embrassa et me serra en me répétant que j’étais qu’un petit imbécile et qu’elle était sans doute stupide de m’aimer a ce point. J’ai pris ca pour un oui.


PLUS TARD
PDV HK

J’ai mal dormit, en plus Monsieur Jaejin est venu me faite chier a cinq heure du matin. Donc j’ai décidé de faire la gueule toute la matinée. Maintenant que cette foutu émission est finit, on se rentre et rapide.
JH, qui est arrivé en retard d’une heure avait une tête encore pire que la mienne. Seule MH et SH on des têtes fraiches, même Jaejin ressemble a un mollusque.
« Tu as dormis ou alors ? Demandais-je au mollusque quand le van démarra.
-Moi ?
-Hum… JH ne veut pas répondre, donc toi fait-le.
-Un peu plus loin… répondit il en regardant dehors.
-Un peu plus loin hein ? Tsss…
-T’as dormis ou ? lui demanda SH.
-A la plage. Répondit-il alors.
-Wooo ! Pas mal. S’exclama SH.
-Pourquoi tu lui réponds à lui et pas à moi ? Demandais-je.
-Car ce n’est pas à cause de lui si j’ai dormis à la plage.
-Tsss… » J’ai soupiré et me suis tourné vers le leader des mollusques. Il regardait dehors l’air songeur mais bon c’est JH, il ne doit pas si songé. JH ne parle pas beaucoup, il exprime plein de chose par le visage, par ces expressions, et surtout par son manque d’expression. Celle-ci signifie : HongKi lâche moi les basques.
« Eh ! Dis-je en lui donnant un coup de coude.
-Quoi ?
-T’étais ou ?
-Comme je te l’ai dis quelque part.
-Rah… Eh SH demande lui ! Criais-je.
-T’étais ou JH ? demanda alors SH.
-Quelque part ! » Ouai bah cette technique marche qu’avec JJ. Je me suis penché vers lui et il soupira.
« T’étais avec Lée ? Chuchotais-je.
-T’as pas dormit ou quoi ? grogna-t-il en me poussant.
-NAN ! J’ai mal dormis… je suis de mauvaise humeur, et vous n’aidez pas a me faire rire.
-D’ailleurs Hyng, rend moi ma veste et mon argent ! me dit Jaejin. » J’ai retiré sa veste et lui ai donné.
« Pour l’argent… commençais-je en faisant mes yeux de cocker. Tu peux bien me faire cade…
-Comme tu l’as dit HK, va mourir ! me dit-il en vérifiant ses poches. » JH ria derrière moi. Ils sont tous contre moi aujourd’hui. Comme si le ‘’il s’est rien passé’’ n’avait pas déjà assez massacré mes nerfs.
« J’ai touché a rien, dis je a JJ qui vérifiai encore ses poches. » Il leva les yeux vers moi.
« T’as touché a quoi hyung ? me demanda-t-il.
-A rien j’ai dis.
-Il ment ! dit MH que l’on n’avait pas entendu depuis le matin.
-Le rongeur continue a tourner dans ta roue tu veux. J’ai rien touché… juste la boite !
-Hyung ! cria-t-il fâché.
-C’est bon, elle n’a même pas essayé ! M’expliquais-je.
-Hyung, t’es comme ces mecs qui emprunte la voiture de leur copain pour impressionner leur petite copine ? me demanda SH.
-On a juste regardé. Dis j’en commençant à faire mon boudin. » Il ouvrit la boite, vérifia, soupira et la rangea.
« Tu … Lui dis quand ? Demandais-je.
-C’est déjà fait… » Tout le monde le regarda surpris et il regarda dehors. Il lui offre une bague sans la bague. Au mariage il lui envoi le ‘’Je le veux’’ par twitter ?
On traversa la campagne et tout le monde s’effondra, on entendait les bruits des MP3 de chacun et le bruit du paquet de chips de SH. JH qui était plus muet qu’une carpe finit par me regardé.
« Qu’est ce que tu fais ? T’attend qu’il te parle ? me demanda-t-il. » Je fixais mon téléphone depuis une heure. J’ai envie d’appeler Bouh, voila ce qu’il y a. cette nuit j’ai répété mille fois ce que je voulais dire. Je n’ai pas dormit, quand je fermai les yeux je l’embrassais encore. On n’endort pas un mec avec ce genre de vision. Je mourrais de chaud et je m’énervais en pensant à ce qu’elle m’avait dit. Je ne tenais pas en place.
Pour moi ce kiss, ce n’est pas rien. J’en suis pas vraiment sortit tout frais. C’est comme après un manège, on a eu peur mais on veut recommencer. Je sais pourquoi je l’ai embrassé, car j’en avais envie ! J’en avais envie, je n’oublie pas ce genre de chose. Pourquoi elle dit ca ? Ca lui a pas plut ?
« Oh, HK ? me demanda JH.
-Tu ne le dis pas aux autres ok ?
-Promis !
-Hier soir… Bouh et moi on s’est…
-Enfin !
-Quoi enfin ?
-Rien, rien continue !
-On s’est embrassé, enfin elle d’abord et moi ensuite. C’était bien et tout mais après elle me sort qu’il s’est rien passé ! tu vois le genre… genre elle part comme ca juste après. Hop on oublie. Alors que non non non, on a participer tout les deux, comment elle peut croire que je vais oublier comme ca. Et partir comme ca c’est d’un lache tu trouves pas ? » JH eu un regard étrange, racla sa gorge et ne répondit pas.
« JongHun… ?
-Et donc ? » Ca, c’est ce que j’appelle un regard bizarre. Je paris qu’il a encore merdé hier, car si comme tout le monde le pense, il était avec Lée et si maintenant il fait cette tête et répond pas, c’est qu’il a encore merdé. J’allais l’engueuler quand je me suis rendu compte qu’au départ on parlait de moi. Alors pourquoi changer ?
« Donc bah, je veux lui dire que… elle n’a pas a faire ca !
-Tu l’aimes ?
-Moi ?
-Oui toi !
-Bouh ?
-Oui toi et Bouh, pas Ladydy et le pape !
-Si tu réponds non tu es franchement ridicule Hyung ! dit JJ.
-Pourquoi t’écoute-toi ? Demandais-je a JJ.
-Je n’écoute pas, j’entends !
-Appel là ! dit SH.
-On ne peut pas avoir de discutions privée dans ce van ? Criais-je. » JH sourit et haussa les épaules e disant :
« J’ai rien dit !
-Appel là, repris SH. Dit lui que tu veux la voir !
-Nan… C’est bon… Elle n’avait qu’à pas m’embrasser en premier aussi. J’ai même chanté et tout… » Tout le monde me regarda avec un sourire moqueur. Ils me lourdent. J’ai regardé mon écran de téléphone et tout le monde me lâcha la grappe. J’ai fait défiler mon répertoire jusqu'à elle et j’ai regardé la ***. Je n’ai même pas de photo d’elle.
« Hyung ! tu veux des gâteaux ? me demanda SH d’un seul coup. » J’ai sursauté et le sachet tomba sur mes genoux.
« Crotte ! dit il.
-Est-ce que j’ai une tête a avoir faim ? Demandais-je.
-Oh parce qu'en faite toute ces fois ou tu manges c'est que ta faim ? Tu es une vrai dinde dis donc !» J’ai ramassé le sachet quand j’ai vu que l’écran de mon portable avait blanchis. J’ai regardé de plus près avant de me refroidir.
« Merde… merde… dis je… merde je fais quoi ?
-Qu’est que t’as encore ? me demanda JH.
-Hyung, baisse le son, j’essaye de dormir ! Meugla le rongeur.
-Je l’appelle là, je suis entrain de l’appeler ! Expliquais-je. Je fais quoi ? Hein ? » je faisais passé mon téléphone de ma main gauche a ma main droite avant que JH le prenne et raccroche pour moi.
Elle va croire que je l'ai appelé, vraiment appelé. Alors que non... non non non.
« T'es ridicule ! Me dit JH.
-J’achète plus de tactile ! Dis je en reprenant mon téléphone. Ca n’appuie jamais ou on veut... » Tout le monde retourna a ses occupations quand mon portable vibra. Mon cœur s’accéléra de suite quand j'ai vu noté ''Bouh !'' sur l'écran.
« Eh JH elle m'a envoyé un SMS ! Dis je.
-Et alors, tu sais pas comment l'ouvrir ? » J'ai pesté et ouvert avec un grand sourire mais au troisième mot mon cœur ralentit d'un seul coup.

''HongKi, ne m'appelle plus tu veux. J'ai autre chose a faire que te parler. A la prochaine !''


Dernière édition par Lée le Dim 13 Mar - 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Junnie

100% Biased. Numberwan.
nom de l'image
» Messages : 2236
» Inscrit le : 01/09/2010
» Localisation : ZE:A's World.

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Dim 13 Mar - 19:22

1 ) OMGGG ! NON ! JongHoon est bête, rah, non, ça s'annonçait bien ! WHY ? TT Non mais ça fait trop salaud, c'était bien, j'ai pris du plaisir maintenant je me barre.... OMG. Co - nnard........ e________e. Rah mon dieu, mais il fout quoi ? TT, c'est quoi ça ? Rah, j'aime pas. Pauvre Lée ><
2 ) OMGGG ! Attend elle l'a reveillé trois fois pour quoi ? Non rien, bref... OMGGG ! TROP CHOU !!! *________* Vraiment, rah, et moi comme une gugusse j'imaginais qu'il prendrais un curly et dirait "veux tu m'épouser" ? /SBAF/. Elle met sa bague à l'index ? Who strange, j'suis plus brancher annulaire. XD Ah mais c'est trop chou quand il "offre" ça non sérieux *O* Bon je vais manger comme ça je reviens j'suis bien prête pour le PDV HK *O*
3 ) MDRRR je m'imagine trop là en fait l'émission ou ils sont trop endormis et Léa, Solène et Léa si elles avaient jamais été en France elle serait sur leurs PC a voir l'émission et faire "Ohlolo ils ont des têtes fatigués !!" *sort*.
OMGGGG ! Le "il ne s'est rien passé" à massacrer ses nerfs ?! *_____* Ahh, OMG, il a pas dormi style "Rien ? Rien de rien ? Mais j'm'en souviens, c'est pas un rien donc." /SBAF/, non, ok, je sors ! MAIS CA GERE. *OOO*
MDRRRRRRRRRRRRRRRRRrr ! «Il lui envoie le "Je le veux par twitter" ?» MDRRRRRRRRRRRR ! Énorme, trop drôle, *morte*.
OMG !!! SA FAÇON DE PAS DORMIR ! OMG ! *_________*. TROP BIEN ! APPELLE HONGKI !! APPELLE ! J'veux savoir ce qu'il a préparé mais OMG, trop mignon, **. "Pour moi ce kiss, ce n’est pas rien. J’en suis pas vraiment sortit tout frais. C’est comme après un manège, on a eu peur mais on veut recommencer." OMG ! OMG ! OK, je suis morte ! Bouh elle veut recommencer aussi, j'en suis sure à 158865265% !!!!! Mon dieu, ah, mon dieu, trop bien, j'aime, j'aime, mon dieu, énorme, GNIII ! Rah c'est trop mignon, tout le monde encourage le YeonKi, c'est trop bien. Il y a queHK qui a pas capté qu'il l'aimait trop trop trop /SBAF/. Si il a capté, mais il veut pas le dire XDD. Rah OMG, trop cute, j'aime trop. Mais ouais, t'as vu juste HongKi → JONGHOON A MERDE A MORT. Mais d'un coté il avait pas le choix, fallait qu'il vienne à l'émission, j'viens juste de capter *douée*. MDRRR HK qui fait la remarque qu'il a aucune photo, ah sérieux, c'trop choux, j'aime j'aime j'aime j'aime j'aime *_________* (x 400 000 000 000) il l'appelle et... OMG.


NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! NON ! NON ! NON ! NON ! NON ! NON! Elle a perdu la raison ?! NON ! NON ! NON ! NON NON NON ET ENOCRE NON ! Mais, mon dieu, elle est folle ? C'est quoi ce MSN ? Elle a perdu la tête ? Elle s'est cogné ? Bien fort je crois, un marteau ?? Elle ... OMG! Elle est bête ;o; I DON'T WANA IT T_____T. Mais et la suite, non, non non, tu peux pas nous laisser sur ça, bon dieu, Lée, t'es horrible. OMG, dis moi que HK va se mettre en colère et aller la voir pour avoir des explications et que finalement tout va s'arranger ! OMG TT. Hein, mais pas ça, vite vite la suite, STP ! TT
Revenir en haut Aller en bas
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *


«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Mer 16 Mar - 21:04

PDV Solène

J'ai posé le sac sur la table du salon. Encore entrouvert, j'ai les yeux qui vont tout seul a l'intérieur, mais j'ose pas ouvrir pour regardé plus précisément. C'est comme un coffre au trésor. J'ose pas regarder dedans. Pourtant il est ouvert alors, je peux bien jeter un coup d'œil... Non Solène c'est pas a toi. Ta mère t'as rien appris ou quoi ?
J'ai trouvé ce sac dans la cuisine. Sur le plan de travail avec un tas de truc a coté. Un portefeuille que j'ai entre ouvert, mais pas par curiosité, car je voulais savoir a qui c'est. C'est a JongHun, maintenant je sais et c'est pire. Je veux savoir ce qu'il y a dedans, ca pourrait aidé a leur histoire non ?... Je me suis avancé vers la table, la fermeture est ouverte et on voit le portefeuille, un sweat et un cahier... Oui non, ca doit être des trucs personnels ou pire professionnel, je peux pas regarder... ou alors vite et je remet. Je touche avec le bout des doigts. J'ai soulevé le sweat quand la porte d'entré s'ouvrit.
« J'ai pas touché! Criais je en me retournant et croisant mes bras.
-Bonjour... me dit Léa en posant sa veste sur le porte manteaux derrière la porte. T'as touché a quoi ?
-Rien... enfin... J'ai trouvé ca en bas... » Je me suis décalé et elle vu le sac.
« OMO ! Dit elle en ce rapprochant. T'as ouvert ?
-Non, c'était déjà comme ca ! Je le jure, j'ai juste remis le portefeuille et touché du bout des doigt... le bout du bout, le sweat mais c'est tout.
-Je te crois pas. C'est a JongHun ?
-Hum... » On se regarda alors, les yeux de Léa brillait de curiosité. Elle se pinca les lèvres et dit :
« On peut pas ! Il est là ? Me demanda t'elle.
-Qui ca ?
-JongHun !
-Non. » J'ai fait une grimace et elle compris.
« Et toi ca va ? Demandais je en m'asseyant dos au sac pour ne pas succomber.
-Oui... ca va ! » Elle se pinça les lèvres et tourna sur elle même. En tant qu'amie je suis heureuse pour elle, en tant que célibataire j'ai envie de vomir. J'ai souris et soupiré pour contenter mes deux facette et elle fit un petit bruit, comme un couinement.
« C'était si bien que ca ? Demandais je.
-Quand t'es amoureuse c'est tellement... mieux.
-J'imagine... » Elle me regarda et me sourit compréhensive.
« Ça s'arrange pas toi non plus ? Me demanda t'elle.
-Ça s'empire en faite ! Je pensais qu'en le quittant je souffrirai plus, mais ca a rien changer du tout. J'arrive pas a le vraiment m'en débarrasser. Je pense que cette fois il a compris. J'ai été méchante.
-Crotte... » Elle alla au canapé et recommença a piailler.
« T'es grave... dis je. » Je suis juste jalouse, vraiment. Il fallait que je m'en débarrasse. Je parle de Minhwan comme si il était un virus, mais c'est un peu ca. Juste qu'ici je voulais pas me soigner, mais c'est un mauvais virus alors je dois guérir. Il doit aller voir ailleurs... Il me manque a en crever. J'aimerai qu'il me dise qu'il ne peut pas vivre sans moi au lieu de se contenter de marcher avec moi sans un mot dans un foutu village. Je veux pas de ses ballons, je ne sais même pas ce que je suis pour lui, il répète qu'on est plus ensemble. J'ai pas voulu le quitter, je voulais juste lui faire peur, je voulais juste l'entendre dire qu'il ne pourrait jamais me quitter. Mais finalement ca ne lui a pas été si difficile. J'aimerai qu'il s'en soit voulu hier, qu'il s'excuse de s'être énervé contre moi. Pourquoi il s'est énervé d'ailleurs ? Il ne sais pas parler sans crier ? Je vous jure, il a jamais élevé la voie et c'est maintenant qu'il le fait. Même quand c'est moi qui m’énervait stupidement car on ne se voyait pas ou car il appelait pas, il s’énervait mais il élevait pas la voie autant. Pourquoi c'est maintenant qu'il le fait ? Il va me faire croire qu'il est en colère car on est plus ensemble... Alors qu'il était d'accord. Léa pigna encore.
« Arrête ca tu veux ! Dis je. Je suis pas d'humeur finalement !
-J'ai rien dis ! Dit elle en se retournant surprise.
-Non, t'as rien dis, tu pignes comme un cochon en rûte !
-Je fais aucun bruit...
-Tu t'en aperçois même pas en plus... pauvre Jaejin !
-Mais je fais rien regarde ! » Elle me regarda et le bruit recommença. Ok... ca vient pas d'elle.
« C'est quoi ce truc ? Demanda t'elle. »
Le truc en question venait de la porte d'entré. Léa et moi avancèrent comme si elle allait imploser et Léa me donna un coup de coude pour que je sois celle qui ouvre.
J'ai défait le loquet, ma tension s’accéléra et j’entrouvris.
Au sol, un carton blanc, une boite blanche en faite, d'une trentaine de centimètre qui gémissais.
« Il font des boite qui couinent maintenant ? Me demanda Léa rassuré que ce soit pas un réveil avec de la dynamite. » Je me suis agenouillé et j'ai ouvert la boite.

Même pas un mot avec. Rien. C'est comme ca qu'il dit Désolé ?

PDV Lée

Je rêvais encore quand il posa sa main sur mon ventre. Je savais bien qu'il était pas partit. J'ai sourit et j'ai soupiré. Ca paraissait réel mais je devais rêver. Je me suis étiré et j'ai refermé les yeux. Mes yeux sont lourd comme si j'avais pleuré. Bizarre...
[…]
Qu'est ce qu'il fait ? J'ai ris...
« Arrête ! » Il passait ses lèvres sur ma joue sans m'embrasser. Faut qu'il arrête, elles sont toute humides. C'est pas désagréable mais ca chatouille. Il approcha ses lèvres des miennes.
« JongHun je dormais... » Elles sont froides ses lèvres en plus. Il effleura les miennes sans rien tenté l'imbécile avant de les... Lécher ! C'est quoi ce bordel.
J'ai ouvert les yeux et un truc poilu blanc se recula.
« OMO ! Criais je en me relavant. » La bête, énorme, recula complètement apeuré par moi.
« C'est quoi ce truc ? » La porte de la chambre s'entrouvrit et Solène avec un énorme sourire dit :
« Bah voilà on la trouvé ! T'étais donc là ?
-C'est quoi ? Demandais je.
-Un castor ca ce voit pas ? Non un chat !
-Pourquoi j'ai un chat sur mon lit ? Prend le je veux pas qu'il monte sur mon lit.
-C'est bon il a pas de puce, enfin je pense pas...
-Enlève le ! Qu'est ce que t'attend ? Criais je.
-Il t'a rien fait calme … dit elle en s'approchant pour l'attraper.
-Il m'a rien fait ? Bien sur que si, c'est qu'un imposteur il m'a lécher les... » Solène s'arrêta me regarda le regard complètement dépité avant de soupirer.
« Devrait on t'appeler Jonghun ? Dit elle a la bête en la prenant.
-Si tu le nomme ainsi je te jure que le balais a chiottes va s'appeler MinHwan ! » Elle me regarda avant de rire et de sortir. Léa passa la tête dans la chambre en souriant.
« Ca va ? Me demanda t'elle.
-Hum, j'ai juste peur de découvrir un zoo entier dans la cuisine.
-Non, c'est MH qui l'a acheté a Solène.
-Et il a pas compris que Solène vivait en colocation ? Demandais je en me levant. C'est bien mignon les hamsters mais les chats c'est un peu...
-Arrête il est mignon. Enfin je pense que c'est un gas, Solène dis que c'est une fille...
-C'est un chat ! Dis je pour couper court a la discutions vétérinaire. » Solène faisait des chatouilles au chat, elle est vraiment en manque, ses yeux brillent comme pas possible.
« Pourquoi il t'a donné ca ? Demandais je en sortant le lait du frigo.
-Il me l'a déposé devant la porte.
-C'est quoi cette manie coréenne de déposer des trucs devant les portes. Quand c'est des bonnets ca va mais là il aurait put s'abstenir, ou se tromper de portes. » Léa ria avant d'expliquer.
« Solène va lui rendre de toute façons.
-Vraiment ?
-Oui, dit Solène. J'en veux pas. Il croit qu'il va réussir a s'excuser avec ca. Je suis pas si facile.
-Mais... chuchotais-je a Léa. Ils sont encore ensemble ou pas... car là en dirai qu'il s'excuse pour avoir zapper la saint valentin.
-Je sais... Je comprend pas non plus.
-On est plus ensemble ! Dit Solène en s’avançant avec le tigre.
-Je te préviens, si il met un poil dans mon lait, je le rase !
-Il m'a offert ca car on la vue ensemble au festival.
-Pourquoi il t'a pas acheté un ballon ? Demandais je en riant mais j'ai vite compris qu'il fallait que je la ferme.
-Mais si vous êtes plus ensemble, dit Léa, pourquoi il s'excuse ?
-Bah... Il s'en veut ! Dis Solène tandis que le chat lui grimpait sur le dos.
-Pourquoi il s'en voudrait ? Demanda Léa pour réveiller Solène.
-Bah... » Solène garda la bouche ouverte et comata quelque secondes avant de soupirer.
« Je lui rend, j'en veux pas de toute. Vrai ca ! On est plus ensemble ! » Elle posa la bête sur la table, et je me suis empresser de saisir mon bol, il pourrait tout boire en moins de deux.
« Genre, monsieur s'en veut alors il pense... Tsss, pourquoi il me fait des cadeaux hein ? Nous demanda Solène. Ils sont tous pareil ! » Le chat s'approcha de moi en feintant vouloir des caresses alors qu'il sait lui et moi qu'il veut mon lait.
« Il faut qu'il arrête d'être gentil avec moi, de m'offrir des ballons, des chats, demain quoi une voiture ? J'ai pas mon permis de toute. Je suis pas la croix rouge...
-De quoi elle parle ? Me demanda Léa.
-J'en sais rien, mais prend la bête please... » Léa se foutu de moi et la pris dans ses bras. Solène regarda le chat. Dans son regard on s’aperçoit qu'elle ne veut surtout pas le rendre. C'est sur qu'il se sent coupable, car il en pince encore. Leur séparation est une vrai blague. Faut juste que un des deux lâche un peu de sa fierté de rongeur.
« Je vais lui demander de le reprendre ! Dit Solène d'un ton combattant mais pas très persuasif. » Elle pris son sac, ses clefs et ouvrit la porte d'entrée.
« Prend le chat ! Dis je.
-Non, il viendra le récupérer ! Dit elle. Et Léa ! Tu as pas intérêt de nommer mon chat, il est pas a nous ! » Elle sortit en claquant la porte et Léa se retourna vers moi en disant :
« Elle se rend compte qu'elle se contredit a chaque phrase ? » J'ai sourit et reposé mon bol quand Léa et le chat partirent un peu plus loin. Il fut qu'ils arrangent le coup c'est deux là. J'ai tourné la tête quand une ombre m'arrêta. Sur un tabouret était posé le sac de JongHun.
« Léa ?
-Oui.
-Qu'est ce que ca fait là ca ? Demandais je en le pointant du regard.
-Oh... Solène la trouvé en bas.
-C'est pas possible ! Dis je en riant. Il a quel age pour oublier son sac ? On est pas un centre aéré a ce que je sache. Il oublie de manger aussi ? » J'ai lâché mon bol et je suis allé prendre le sac.
« Il s'en vas a pas d'heure, il est si pressé de fuir qu'il oublie son sac ! Je le déteste tellement qu'il me ferai presque marrer.
-Tu veux que Jaejin passe le prendre ? Me demanda Léa.
-Non, il passera, je vais le lui laisser devant a porte !
-Lée ! Me gronda Léa.
-Quoi ? Il sera content, pas le peine de coucher avec moi pour pouvoir sortir d'ici comme ca.
-Lée... » J'ai soulevé le sac si vite que j'ai loupé une lanière et il se déversa sur le sol.
« Bordel ! Criais je. » Léa lâcha le chaton et vint m'aider a ranger.
On rangea le sweat, les cahiers, les clefs, l'ipad et tout le tralala. Je rangeais le plus vite possible, car si je garde quelque chose trop longtemps dans ma main, je risquerai d'être tenter de regarder, sentir et co. Léa m'aidait, elle me donnait les affaires, le regard dépité. Le chaton amusé vint jouer avec les affaires, Léa le poussait mais il revenait toujours a la charge. Il s'attaqua a un bouton ou un truc du genre et le poussa avec ses pattes vers la table.
« Laisse ca ! Lui dit Léa mais le chat qui comme tout les autres chats ne comprend pas l'humain continua. »
« Laisse ! Dit elle a nouveau. » Par contre Léa comme beaucoup d'humain ne savent pas que les chat ne les comprennent pas. J'ai poussé le chaton et attraper avec quoi il jouait avant d'ouvrir la main et de lâcher le cahier que je tenait dans l'autre.
« Oh ! Dit Léa le chat dans les bras. Une étoile. Ca doit pas être a lui... si ?
-Si... il y a un trou... Mais il l'avait jeté... » Léa sourit avant de dire :
« Eh bien en dirai que non... tiens ! » Elle me présenta le portefeuille. J'allais le ranger mais le coups de l'étoile avait plus qu'agité ma curiosité. J'ai ouvert le portefeuille où se trouvait carte de paiement, de fidélité, et ticket de caisse. Rien d’intéressant vu que je ne connais aucun des codes. J'ai ouvert le second volet et a coté de son permis était coincé une photo de lui gamin, avec sa mère. J'ai sourit stupidement et mon cœur se réchauffa tout seul.
« Il continu a me faire sourire le salaud ! Dis je.
-Mignon... dit Léa en s'approchant.
-Reste a la ferme tu veux. Touche pas !
-La ferme ?... Je vois. Tes blagues se renouvellent pas trop. Y'en a d'autre dessous.
-Hum... » J'ai retiré la première et au moment ou elle glissais j'ai compris qu'elle était celle d'en dessous. Mon cœur s’accéléra, j'ai avalé ma salive difficilement et j'ai serré l'étoile dans le creux de ma main. Léa compris vite et soupira légèrement.
« Il est vraiment mauvais au jeu de l'indifférent ! » Elle se releva avec le chaton et j'ai dut affronter ca seule. La photo d'en dessous était un de nos polaroids mais c'est pas tout, celle d'encore en dessous était mon polaroid. Celui que j'avais dans ma chambre, que je retrouvais pas. Aller savoir comment il l'a récupéré. Je les avaient tous déchiré sauf celui là et un autre que j'avais amené en France et qui a finit dans la machine a laver. La machine doit encore se souvenir de la puissance de mon coup de pied.
Pourquoi il a encore ca ? Et après il me fait croire qu'il m'a oublier ou que je ne lui manque pas ou je sais pas quoi ? Comment il peut être si... il avait jeté l'étoile j'ai pas rêvé. Il ne pourra pas mentir si je lui montre ca. Il pourra pas dire qu'il m'a quitté car il ne m'aimais plus, qu'on est seulement ami si il a gardé les photos de nous le jour avant notre séparation, et si en plus il a volé la mienne. Je la cherchais partout salaud ! Je me suis relevé et j'ai posé le sac sur la table.
« Il est vraiment... commençais je.
-Pas futé ? Je crois bien. Répondit Léa en riant.
-Je fais quoi ?
-Attaque ! » j'ai sourit. Oui, faisons ca.
« Mais va sous la douche d'abord ! Rajouta t'elle. Moi je garde le fauve.
-En attendant la brebis ! Me moquais je.
-Brebis maintenant ! D'ou il est bouclé ? Nan mais t'as déjà vu la tête d'une chèvre ou pas ? Cria t'elle quand je m'enfermais dans la salle de bain. »
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Junnie

100% Biased. Numberwan.
nom de l'image
» Messages : 2236
» Inscrit le : 01/09/2010
» Localisation : ZE:A's World.

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Mer 16 Mar - 21:54

1 ) OMG ! C'est le chaton ??????????? /SBAF/. Non peut être pas. Mais sa couine, c'est peut être ça. *O* Bon, bref, j'aime bien ce PDV, Solène est de mauvaise humeur MDR. Pauvre Léa elle se prend tout. Et quand elle hésite a toucher au sac : Mais si fais le ! :O, assure toi qu'il y a personne et que tu remet tout bien après, it's all *O*
2) MDRRRRRRRRRRR ! Ben finalement j'avais bien deviné mais MDRRr, le balaie a chiotte va s'appeler MinHwan !! XDD ÉNORME ! Et Lée qui a trop peur pour son lait alors qu'à coté Solène vit le mélodrama, j'suis morte de rire, non mais vrai ! XD Et la fin... OMG, ça pour une surprise s'en est une ! J'adore *________*, j'vais aller bosser maintenant. XD Moins amusant mais c'était super en tout cas *Q*

Vivement la suite **
Revenir en haut Aller en bas
smoothie
« Soon Married ? ...


« Soon Married ? ...
nom de l'image
» Messages : 764
» Inscrit le : 23/04/2010
» Humeur : yes, I'll go !! <3


MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Mer 16 Mar - 22:47

J'aime bien,surtout celui de lée!
"Si tu le nomme ainsi je te jure que le balais a chiottes va s'appeler MinHwan " mais mort de rire quoi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *


«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Jeu 17 Mar - 21:20

PDV HK

Quand j'ai déposé le billet sur le comptoir je me suis dis :
« C'est un peu bizarre d'offrir ca a un mec ? » Mais la vendeuse qui m'avait sans doute reconnu vu son énorme sourire, me donna le bouquet et me remercia.
Je suis sortit du fleuriste en regardant les pétunias assez perplexe. J'ai jamais acheté de fleurs sauf pour les déposer sur une tombe ou pour ma grand mère. Pourquoi j'achète ca un mec ? Je le connais pas en plus, je l'ai croisé deux fois ou trois. Il faut surtout pas que MH sache ca sinon je me fait étriper.
J'ai regardé l'hôpital, plein de monde s'y presse a l'extérieur, l'intérieur promet. Rah j'aime pas ca, j'aime pas les hôpitaux, elle le sait et elle me fait revenir. Enfin non elle m'a rien demandé du tout. Le coup du fleuriste c'est made in Hongki ! Après l’énorme vent glacial par SMS qu'elle m'a envoyé, j'étais énervé, j'ai voulu l'appeler et cracher mon venin habituel. Mais j'ai préféré me calmer, je dois lui parler calmement... Tss d’où elle veut plus me voir ? D’où c'est elle qui détermine ca ? Hein ? On pourrait bien se croiser par hasard quelque part, au bar ou elle travaillais, ou ici a l'hôpital... Genre elle veut plus me voir... Elle a autre chose a faire, j'aimerai savoir ce que c'est. Elle travail plus, joue plus, chante plus, et me voit plus. Elle fait quoi de ses journées pour finir hein ? Rah !
J'ai balancé le bouquet qui perdit des pétales. Faut que je me calme sinon je lui offre des tiges. Je me suis avancé et j'ai réussis a me faufiler entre les portes coulissantes, c'est vicieux c'est truc là. Petit j'étais resté coincé. A l'intérieur ca s'en le produit désinfectant et le dentiste. J'en ai la chair de poule. J'ai suivit, repris le chemin d'il y a quelque jours en partant des urgences. Je sais pas trop le nom du pôle ou son frère est hospitalisé alors je repart exactement du même endroit. Tout le monde me regarde bizarre, déjà je suis Lee HongKi, donc bon je suis remarquable, et en plus j'ai un bouquet de fleure d'une circonférence gigantesque dans la main. Je pourrait avancé en me le posant devant le visage, on me verrait pas... mais je ne verrai rien non plus donc.
J'ai suivit le couloir pour arrivé a l’accueil ou l'infirmière regarda mon bouquet, puis moi, puis mon bouquet avant de dire.
« Jeune homme !
-Oui.
-Vous savez ou vous êtes ?
-A l'hôpital !
-Pas mal, mais plus précisément au service des infections vocales (inventé en six secondes dsl) ?
-Oh, c'est donc ca le nom...
-Donc vous devez jeter votre bouquet. Le pollen est pas autorisé.
-Oh... Mais c'est des pétunias...
-Je vois ca. » Je lui ai remis. Bordel je l'ai ai payé méga cher. Elle allait les jeter quand j'ai dis.
« Attendez ! Je peux les récupérer en sortant ? » L'infirmière qui m'avait catalogué dans la catégorie 'jeune dépravé et imbécile' me regarda perplexe avant de les poser derrière elle. Je l'ai remercié de mon plus beau sourire et une autre jeune sortit d'un bureau et me salua avant de crier légèrement.
« OMO... Vous êtes... OMO... OMO... » Je vous jure parfois je pourrais penser que je me prénomme OMO.
« OMO vous êtes a l'hôpital ? Me demanda t'elle en se clamant. » La vieille pègre lui laissa sa place, pris un classeur et partit vers les chambres des patients. La jeune elle continuait a me fixer de la tête au pied.
« Je cherche quelqu'un... dis je.
-Je vois ! » Ce qui est bien, c'est qu'elle a l'air tellement heureuse qu'elle va me dire tout ce que je veux.
«Lee YeDong.
-Je vous dis ca. » Elle s'assit et chercha dans son ordinateur avec les yeux qui pétillaient. Du moment qu'elle voit l'écran je veux bien. J'ai regardé le couloir, c'est d'un silencieux ici, juste le bruit des pas, aucun rire, aucun cris. Vraiment bizarre, ca parait vide.
« Je suis désolé mais... commença la jeune infirmière. Mais je n'ai personne sous ce nom.
-Pardon ? Vous êtes sur ? » Elle parcourut a nouveau l'écran.
« Oui sur... Vous ne vous êtes pas trompé de service ?
-Euh...
-J'ai un Lee Chae, une Lee Yeonrin...
-Attendez ! Lee Yeonrin ?
-Hum...
-Une brune pas trop grande, cheveux au carré, avec un sourire de dessin animé ?
-Eh bien je suis en stage ici alors je connais pas vraiment les visages des patients...
-Vous avez son ages ?
-Je ne peux pas vous remettre ces informations, si vous n'êtes pas de la famille.
-Allez... » J'ai fait mon plus grand sourire, elle gloussa mais vite son expression disparut et elle se leva.
« Je suis désolé monsieur, je ne peut vous remettre ces informations. » Là, la grosse infirmière qui n'aime pas les fleurs apparut et me regarda du coin de l'œil. Je vois... Si elle c'était pas ramené mon charme légendaire aurait fonctionné.
« Très bien. Je comprend ! » J'ai regardé le couloir. Bouh serait hospitalisé ici ? Elle m'a dit que c'était son frère. C'est peut être une autre Yeonrin, mais son frère il est ou ? Rah c'est a se frapper la tête au mur mais je vais éviter, je veux sortir de cet hôpital.
Elle serait pas hospitalisé, je vois pas pourquoi... elle va très bien, très très bien. Réfléchis HK, son frère n'y ai pas, elle fuyait la conversation et on l'a récupéré ici hier. Comment elle a put me mentir ? Les deux infirmières me fixaient encore. Je peux pas aller la chercher tout seul, je me ferais virer. Si je la croise de toute je vais m’énerver, vaut mieux pas. Même si ce n'est pas elle cette Yeonrin, elle m'a mentis pour son frère et ca, ca m'énerve. J'étais déjà remonté depuis ce midi mais la c'est le ponpon. J'ai repris mon bouquet et je suis allé vers la sortit quand j'ai croisé le gamin a qui Bouh parlait il y a quelque jours, le muet a la tête de spermatozoïde. Ca me titille, je dois mener l'enquête. Je me suis approché et il me regarda droit dans les yeux. OMO c'est petit mais ca pourrait mordre.
« Bonjour, dis je en articulant bien, on sait jamais il peut être sourd. » Il s'arrêta, regarda mon bouquet que j'ai planqué de suite derrière moi.
« Tu te souviens de moi ? Demandais je. » Il me fit un regard si pale que j'ai compris que non.
« Tu connais Bouh pas vrai mon petit ? » Là, il regarda le couloir et acquiesça.
« Parfait... Tu serais ou elle est ? » Là il plissa les yeux et sortit un cahier de l'intérieur de sa blouse. Un petit bloc en faite, avec un crayon attaché par un bout de laine rouge. Il me regarda et note sur le bloc ''Oppa ?''.
« Oppa ? Répétais je... OH OH Oui je suis Oppa oui. Alors tu sais ou elle est ? » Il fit le signe zip devant ses lèvres.
« Non, non, tu peux me dire, je suis Oppa ! C'est moi Oppa, le Oppa de Bouh ! » Il repris son crayon et barra Oppa sur son carnet en faisant non de la main.
« Elle veut pas que tu me le dises ? Demandais je. » Il acquiesça et haussa des épaules l'air compatissant. Génial, j'arrive même pas a faire parler un gosse, bon ok il est muet donc c'est sur ca complique la chose. Le gamin allait repartir quand je me suis de nouveau mis en travers de sa route.
« Attend... Bouh ! Elle est malade ? » Il fit a nouveau le signe zip.
« Ok Ok... je lui dirai pas que tu me l'a dis hein ? OK ! Fait confiance a Hyung. Elle est malade pas vrai ? » Le gamin regarda le couloir, et écrivit ''oui'' sur le carnet.
« C'est grave ? » Là il rangea son carnet et partit en courant. Crotte... Mais au moins je sais que c'est bien elle qui est hospitalisé, si c'est grave et qu'elle ne me la pas dit je la... rahhh. C'est sa bronchite qui c'est aggravé ou c'est qu'elle n'a jamais eu de bronchite ? J'ai passé ma main dans mes cheveux et regardé le bouquet, je peux pas rentrer sans savoir, HK Bouge toi !
Je suis retourné a l'acceuil ou la jeune infirmière était seul, un point pour moi.
« Re Bonjour, dis je en souriant.
-Vous êtes encore là ?
-Rendez moi un minuscule service vous voulez bien...
-Eh bien...
-Vous allez voir il est minime. Est ce que Lee yeonrin est ici en ce moment même ?
-Eh bien...
-Je pars, je le jure, je reste pas. Répondez juste a cela et je m'en vais.
-Je ne peux pas...
-Vous nous connaissez pas vrai ? Demandais je en appuyant un peu plus mon sourire.
-Vous... ? Les FT island ? Oui. Je vous aime beaucoup...
-Quel est votre préféré ?
-Oh... euh... JongHun...
-Génial ! Si vous me dites si elle est ici, JH viendra vous rendre visite..." Elle resta dubitative.
"Il vous invitera au restaurant...
-OMO... » Elle se cacha la bouche et sourit. Je dois me faire bien voir par JH, je pense pas que le bouquet fera de l'effet sur lui.
« S'il vous plait... » Elle se retourna vers un tableau, et dis :
« Non... elle est de sortit jusqu'à 29 heure... a non 18 heure !
-Merci. JongHun passera ! » je suis sortit en vitesse. Une fois dehors j'ai creusé ma cervelle. Elle pourrait être ou ? En ville impossible de la trouver, elle répondra pas au téléphone. Je vais passer chez elle, l'attendre la bas si il le faut. Je déteste qu'on me mente si facilement.
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Junnie

100% Biased. Numberwan.
nom de l'image
» Messages : 2236
» Inscrit le : 01/09/2010
» Localisation : ZE:A's World.

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Jeu 17 Mar - 22:16

OMGGG, j'aime trop ce PDV. Mais il est pas joyeux non plus, enfin je trouve. Je sais pas, j'suis.. disconected. XD HongKi y va avec un bouquet, c'est trop chou, vieille vache. Bon en même temps je comprend que ce soit interdis. XD Mais O__O L'invention ! Ton hôpital a intérêt à être grand pour avoir carrément une aile dans les cordes vocal. MDR. Enfin je pense. Normalement c'plus la section pour les grand opéré ou truc du genre (A). Non mais l'autre folle dingue à l'acceuil. OMG. La fille elle a LEE HONG KI en face d'elle et elle arrive à articuler et pour dire quoi ?! Qu'elle préfère JongHoon ? LA NULLE. (A). (Léa si tu dis que tu aurais réagis comme elle je te frappe dès que je te vois. T'es prévenue !) Mais pff, le sourire d'HongKi m'aurait déjà tellement tuer ! XD C'est pour ça que YeonRin dit qu'elle veut plus le voir ? Elle le connait tellement qu'elle ait qu'il aimera pas apprendre qu'elle a menti et qu'elle est malade? Un truc du style ? Mais Argh >O<. Mais HongKi est chou, et le môme, ahhh je voyais trop la scène, tellement mignon ! J'ai vraiment hate de voir la suite, vraiment. Voir la prochaine entrevue YeonKi. Bon dieu ! Mais comment est-ce que tout cela va tourner ? /-o-\. Et l’infirmière elle sait qu'une journée c'est maxi 24heure, donc 29 heures... XDD. Non mais c'est l'effet "J'aiLeeHongKienfacedemoiOMGOMGjefaiscommentpoursurvivreOMGj'aichauuud". (a). Non mais je la comprend sur ce point là.
Bref super PDV, j'attend la suite *O*
Revenir en haut Aller en bas
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *


«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Jeu 17 Mar - 22:20

Citation :
(Léa si tu dis que tu aurais réagis comme elle je te frappe dès que je te vois. T'es prévenue !)

*sifflote*

Nan mais attend, HK me propose un diner en tete a tête avec mon préféré je vais pas répondre HK pour te faire plaisir XD
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Junnie

100% Biased. Numberwan.
nom de l'image
» Messages : 2236
» Inscrit le : 01/09/2010
» Localisation : ZE:A's World.

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Jeu 17 Mar - 22:30

Ouais ben rien qu'il soit là tu devrais te satisfaire, mais en plus ça te conviendrait pas qu'il vienne sur ton lieu de travail (JH) ?! MDR, moi je croise HK dans des chiottes ça me va, même si je dois récurer ses WC après. /SBAF/. Non mais OMG, moi j'aurais fait un malaise, service urgence, le coeur s'est arrêté, crise cardiaque.... [..] Cause de la mort : a vu son idole de trop près. XD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


nom de l'image

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Aujourd'hui à 20:25

Revenir en haut Aller en bas
 

Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Break time ::  :: Fictions Finies-