Partagez | 
 

 Love hôtel [Chapitre 11/11]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Yeonnie
Kyu Jong Only Love~♥  Dong Woon's Princess
avatar

Kyu Jong Only Love~♥
Dong Woon's Princess
nom de l'image
» Messages : 5296
» Inscrit le : 23/04/2009
» Localisation : Crazy Land
» Coup de coeur : Lee Hi
» Humeur : One Shot~~


MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Mar 9 Aoû - 21:11

J'adore <3 Vivement la suite <3



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
B.A.P♥. « Yes sir! We are the B.A.P.Warrior's is back with No Mercy because We've Got The Power.  One Shot!Are you gonna give in? Are you gonna be caught by the surrounding traps?Only one shot!Don’t run away, turn around and face your faces
» ▬ B.A.P ;; ONE SHOT.

Revenir en haut Aller en bas
HeeHee
avatar

Kang Ji Hwan My Only Namja
nom de l'image
» Messages : 2768
» Inscrit le : 14/11/2009
» Localisation : Gardener's
» Humeur : Hunter's


MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Mar 9 Aoû - 21:27

KyunHyun à l'air trop mignon mais j’espère qu'il va préféré Sungmin que son copain ^^
Revenir en haut Aller en bas
plume-de-chine
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 68
» Inscrit le : 07/07/2011
» Localisation : Sur le dos d'un panda, quelque part en chine.

MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Sam 20 Aoû - 23:41

FT Island let's go : Merci! ^^ J'espère que la suite te plaira.

Nyah : A ce point? Lol j'espère ne pas te décevoir par la suite alors! Ah le mystérieux client de Ryeowook, il ne sera évoqué que beaucoup plus tard, c'est pour faire marcher vos imaginations. ^^ En fait j'ai utilisé tous les suju, mais il y en a qui sont de simples clients anonymes, lol.
Ryeomin c'est le bien. ^^ Pas de ryeomin a proprement parler dans cette histoire mais une amitié tout de même.
Thanks!

Yeonnie : Thanks! La v'là!

HeeHee : Alors ça tu verras. ^^

*-*-*-*-*

Chapitre 4


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Chambre 109

Le soleil s'était levé depuis un bon moment sur Séoul et nombre de ses occupants avaient commencé leur journée. Tout était silencieux dans la chambre de Ryeowook. Il n'avait toujours pas quitté son lit, étendu sur le ventre et recouvert de ses draps, il ne bougeait pas.
Quand une femme de ménage rentra dans la chambre afin de faire son travail, elle sursauta en voyant que son occupant était toujours là. Habituellement, ils quittaient toujours leurs chambres pour permettre aux professionnelles de nettoyer la pièce.

-Monsieur... Monsieur vous allez bien? Demanda-t-elle d'un ton hésitant.

Elle s'approcha lentement au milieu de la spacieuse chambre pour mieux voir le jeune homme. Alors que celui ci ne bougeait toujours pas, elle osa demander à nouveau :

-Monsieur...?

Aucun son ne sortit de la gorge de Ryeowook, seule une larme coula le long de sa joue pour venir s'étaler sur l'oreiller blanc. La femme ne savait que faire devant ce manque de réaction et décida d'aller voir les collègues du jeune homme qui devaient certainement se trouver dans leur salle de repas. Ce fut Leeteuk qu'elle trouva en premier au rez de chaussé. Elle lui fit part de ses inquiétudes. Ce dernier remercia la femme et se hâta d'aller voir son ami. La porte était encore entrebâillée, il la poussa et rentra dans la pièce.

-Eh Ryeowook, qu'est ce qui se passe? Demanda-t-il d'une voix douce, comme s'il ne voulait pas le réveiller.

Toujours pas de réaction. Doucement, Leeteuk vient s'assoir sur le lit et demanda encore :

-Qu'est ce que tu as?

On pouvait apercevoir sur le visage de Ryeowook la trace de ses larmes qui avaient roulées sur ses joues. Ce dernier tourna lentement et péniblement la tête de l'autre côté du lit pour éviter le regard de Leeteuk et lui tourna le dos.

-C'est... Il t'a fait du mal?

Sans pouvoir se retenir, Ryeowook renifla alors que ses yeux picotaient de nouveau. Leeteuk soupira, n'osant imaginer ce que son ami avait dû subir une nouvelle fois.

-Laisse moi regarder, s'il te plait...

L'homme se recroquevilla brusquement en position fœtale et resserra entre ses doigts tremblants sa prise sur la couverture.

-Je vais chercher Sungmin, il va s'occuper de toi, dit Leeteuk avant de quitter la chambre en fermant bien la porte derrière lui.

Il dévala les escaliers au bout du couloir à la tapisserie rouge et courut presque jusqu'à leur salle de repas. Quand il aperçut Sungmin au bout de la table, il se précipita vers lui, en essayant tout de même de ne pas paraître suspect aux yeux des autres. Pendant que Siwon parlait d'un client qui était venu pour la première fois dans sa chambre hier soir et qui était finalement partit bredouille par manque d'expérience, il lui murmura à l'oreille qu'il avait besoin de lui parler en privé. Sungmin fronça les sourcils mais se leva et suivit Leeteuk à l'extérieur de la pièce. Sitôt informé de l'état de Ryeowook, Il se rua vers la chambre de son ami, son cœur battant à tout rompre dans sa frêle poitrine. Il ouvrit rapidement la porte et se précipita au chevet du jeune homme qui n'avait toujours pas changé de position.

-... Ryeowook...

Sungmin caressa du bout des doigts sa joue trempée et déposa ses lèvres sur son front en une tendre pression.

-Je peux voir comment tu vas? Demanda-t-il tout doucement.

Ryeowook leva des yeux rouges et humides vers lui et acquiesça lentement. Sungmin se leva, ferma la porte à clé et revient près de son ami. Il souleva un peu la couverture et s'assit sur le lit tout en veillant à faire des gestes lents et mesurés pour ne pas brusquer le jeune homme. Puis il descendit le drap qui recouvrait les épaules de Ryeowook jusqu'à l'exposer presque complètement. Des marques d'ongles parsemaient les hanches du jeune homme qui tremblait. Sungmin posa doucement sa main sur son dos et descendit jusqu'à ses fesses avant de demander :

-Je peux regarder?

Ryeowook acquiesça encore alors que le jeune homme examinait la partie de son corps qui n'avait sans aucun doute pas été laissée de côté. Tout portait à croire que son client n'y était pas allé de main morte. Une bouffée de colère étreignit Sungmin qui respira lentement pour se calmer. Il ne savait pas quels mots pouvaient réconforter Ryeowook, il était même persuadé que tous les mots du monde n'auraient aucun effet dans cette situation. Il se sentait juste impuissant, comme toujours.

-Il faut que tu te laves. Je vais te faire couler un bain, après j'irai changer tes draps, tu veux bien? Demanda Sungmin en cherchant son regard.

-Oui... Lui répondit une voix brisée.

Sungmin aida un Ryeowook chancelant à se mettre debout. Chaque pas lui arrachait une vive douleur, lui dérobait une nouvelle larme. Puis Sungmin fit couler un bain et aida son ami à s'installer dans la baignoire. Il déposa un nouveau baiser sur son front et alla chercher des draps propres dans la blanchisserie afin de refaire le lit. Celui-ci fait, il chercha des habits propres pour Ryeowook et retourna dans la salle de bain. Le spectacle qu'il vit en ouvrant la porte lui fit mal au cœur. Les yeux dans le vague, son ami paraissait complètement ailleurs. Sungmin déposa les vêtements sur un tabouret et s'approcha de la baignoire pour s'agenouiller à côté. Il regarda pensivement Ryeowook, se demandant toujours ce qu'il pourrait faire pour l'aider. Il soupira, sachant très bien qu'il n'y avait rien à faire, juste être présent.

-Je peux te laver?

L'absence de réaction du jeune homme lui fit penser que c'était un « oui ». Sungmin prit un gant qu'il tartina de gel douche et commença à frotter doucement les épaules du garçon. Ses yeux lui picotaient aussi, il avait envie de se réveiller de ce cauchemar qui durait depuis trop longtemps. Il avait envie de se réveiller et de croire qu'au fond, la vie était belle.

*-*-*-*-*


Un bruit de semelle sur le sol troublait le silence du couloir. Leeteuk n'avait pas envie de faire du bruit, il n'avait pas envie d'être là mais il n'avait plus le choix. Il devait protéger ses amis, sa famille autant qu'il le pourrait, autant que ses forces le lui permettraient. Il apercevait au fond du couloir la porte noire qu'il détestait tant. A mesure que ses pieds foulaient le sol, des voix se rapprochaient. Des rires gras étouffés par la cloison de la porte vinrent péniblement frapper ses oreilles. Il n'était pas seul, ses acolytes ne le lâchaient jamais. Enfin, il atteignit la porte et frappa fermement à celle-ci, se gonflant de courage par la même occasion.

-Entrez, lui répondit une voix bourrue.

Leeteuk ouvrit la porte, retenant presque sa respiration alors que trois paires d'yeux se tournèrent vers lui. Les deux gardes du corps de « gros tas » étaient tranquillement assis sur les fauteuils disposés contre la large bibliothèque qui recouvrait un mur. Du mépris se lisait dans leurs yeux et Leeteuk ne prit même pas la peine de leur transmettre son propre mépris. Il ne regarda que son patron qui l'observait, installé à son bureau de mafieux tel un roi sur un trône. Ce n'était pas réellement un mafieux, c'était juste un gamin pourri gâté qui voulait se sentir important malgré sa minable petite vie, se disait toujours Leeteuk.

-J'ai à vous parler, en privé, dit le jeune homme, maitrisant sa voix.

Après un échange visuel aussi froid que la neige, « gros tas » fit signe à ses hommes de quitter la pièce. Ils partirent après un dernier regard hautain que Leeteuk ne prit pas la peine d'intercepter, comme si l'indifférence était la plus belle des réponses à leur donner.

-Je t'écoute, dit l'homme derrière son bureau.

Il s'était adossé à son fauteuil de cuir et posait ses coudes sur les bras du fauteuil alors qu'un faible soleil caressait ses cheveux gras. Leeteuk les imaginait gras, en réalité, il n'aurait vérifié pour rien au monde, cet homme le répugnait.

-Ryeowook ne va pas bien, son client a abusé de lui.

L'homme n'eut pas de réaction, se contentant de le fixer d'un air blasé, comme si ses mots l'avaient traversé sans l'atteindre. Un lourd silence s'installa avant que le patron ne soupire et vienne croiser ses bras sur le bureau.

-Qu'est ce qu'il a encore? Demanda l'homme d'un ton ennuyé.

-Il ne va vraiment pas bien. Je n'ose même pas imaginer ce que lui a encore fait son client...

-C'est un bon client, le coupa son patron.

-C'est une ordure!

-Peut être mais il paye bien!

Leeteuk avait envie de vomir, se demandant comment l'homme en face de lui pouvait être si inhumain. Ce dernier le regarda d'un air franchement ennuyé et sortit dans un nouveau soupir :

-Je lui donne 3 jours de repos. Maintenant va t'en! Je t'ai assez vu.

Leeteuk ne demanda pas son reste et quitta le bureau d'un pas furieux. Il n'arrivait pas à se calmer alors qu'il longeait les couloirs de l'hôtel. Il atteignit sa chambre et put enfin libérer ses larmes. Il s'assit sur son lit, le dos courbé, sa tête entre ses mains. Dans 3 jours, Ryeowook allait encore souffrir. Son petit frère allait souffrir et il ne pourrait rien faire, juste le regarder se détruire un peu plus, toujours un peu plus. Un infime sourire se posa sur ses lèvres desséchées. Ce soir, il allait voir Kangin. Ce soir, il allait vivre.

*-*-*

Chambre 119

Les aiguilles blanches de son réveil bleu nuit affichaient approximativement : 14h35. Eunhyuk, adossé contre le lit fixait la petite aiguille se balader le long du cadran.

-26... 27...28...29...

Sa voix monotone sortait tel un murmure de sa gorge. Ses bras s'étaient enroulés autour de ses jambes pliées contre son torse. Sa tête reposait contre les couvertures quelque peu froissées du lit et le bout de ses pieds tapotaient en rythme sur le sol. A côté de lui, à même la moquette se trouvait un petit sachet transparent sur lequel s'étalait une poudre blanche. Les effets duraient déjà depuis un moment mais la descente était lente. Il était presque amorphe, les yeux à moitié ouverts.

-59... 0... 1... 2...

Un frappement à la porte ne le fit pas réagir. Il ne réagit pas non plus quand Donghae s'accroupit en face de lui, l'air triste et inquiet.

-Je n'aime pas quand tu touches à ça, dit son ami d'une voix agacée.

Eunhyuk arrêta de compter et tourna lentement la tête pour planter ses yeux sombres dans ceux de Donghae.

-Tu savais qu'il y a 60 secondes dans une minute?

Un silence d'approximativement 3 secondes régna dans la pièce avant qu'Eunhyuk n'éclate de rire. Il ne fallait pas être très malin pour savoir qu'il n'était plus dans son état normal. Eunhyuk riait tellement qu'il était à présent étendu sur le sol, ses chaussettes balayant la poudre blanche. Donghae avait mal au cœur de voir son ami se mettre dans des états pareils parce qu'il ne supportait plus sa vie. Il ne pouvait pas le laisser là. Il lui prit la main et le força à se mettre debout alors que des éclats de rire résonnaient encore dans la pièce.

-Viens, on sort.

Donghae lui fit mettre ses baskets qui trainaient dans un coin de la pièce et le tira hors de la chambre, jusqu'à sortir de l'hôtel. Il réfléchit à un endroit où il pourrait amener son ami, il opta pour un petit parc à 5 minutes de marche. Il le tira par la main et arrivé au parc, Donghae fit assoir Eunhyuk sur un banc alors que celui ci était toujours dans un drôle d'état. A moitié en train de rire et à moitié en train de pleurer. Donghae ne put que soupirer devant ce spectacle.

-Calme toi s'il te plait... Murmura-t-il sans grande conviction, se doutant bien qu'Eunhyuk ne l'écouterait pas.

Finalement, Eunhyuk se calma. Donghae regarda son ami à moitié avachi sur le banc de bois. Sa tête penchait vers l'avant et ses yeux fixaient les graviers qui parsemaient l'allée devant eux. Ils attendirent longtemps, ils attendirent en silence, caressant les minutes de liberté qui leur étaient offertes. Quand Eunhyuk se mit à pleurer sans raison apparente, Donghae le prit dans ses bras et le serra fort contre lui. Sa propre chaleur se mêla à celle d'Eunhyuk et un léger sourire se perdit au coin de leurs lèvres.


*-*-*

Chambre 109

Enfoui sous sa couverture, Ryeowook se serrait contre Sungmin. Ce dernier lui caressait lentement le dos, espérant que son ami s'endormirait. Leeteuk était venu quelques temps auparavant les prévenir qu'il avait réussi à obtenir 3 jours de congé pour Ryeowook, mais cela n'avait pas vraiment eu d'effet sur le jeune homme. Il était toujours triste et renfermé sur lui même. Il n'avait pas de raison d'être heureux, dans 3 jours son cauchemar recommencerait. Un silence presque total régnait, seul les frottements des tissus et des draps se faisaient entendre. Sungmin avait fermé les yeux et se berçait contre cette source de chaleur. Il pensait encore à Kyuhyun, il n'arrivait plus à se concentrer sur autre chose. Il se repassait inlassablement leur nuit dans sa tête. Il était parti sans un mot et Sungmin avait toujours l'espoir de le revoir même s'il savait que les chances étaient minces, très minces. Ils restèrent là une bonne partie de l'après-midi, écoutant le silence et perdus dans leurs pensées. Quand Sungmin dut retourner dans sa chambre afin de travailler, Ryeowook eut du mal à le laisser partir. Il s'accrochait à son tee-shirt alors qu'il tremblait de tous ses membres.

-Ryeowook, je dois y aller. Tu sais bien que je préférerais rester ici. Ferme la porte à clé si tu veux et repose toi, d'accord?

-Tu... Tu reviens vite? Demanda-t-il d'une voix suppliante.

-Oui, demain matin dés que je peux, je te le promet.

Ryeowook lâcha alors lentement le vêtement de son ami qui quitta la chambre après avoir déposé un baiser sur son front. Seul dans cette grande pièce vide, Ryeowook alla rapidement fermer la porte à clé et se remit dans son lit, se cachant sous les couvertures. Le silence était insoutenable, il se remit à pleurer. Ses larmes coulaient le long de ses joues sans pouvoir s'arrêter. Il se leva rapidement et dans des gestes fébriles, il alluma la télévision en face de son lit et se posta devant, ses genoux repliés sur sa poitrine. Il voulait arrêter de penser, il voulait se faire aspirer par l'écran et vivre la vie de rêve des personnages de série B. Il voulait juste arrêter de penser, juste arrêter...
Revenir en haut Aller en bas
http://plume-de-chine.skyrock.com/
gabychou-17
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 22
» Inscrit le : 13/06/2011
» Localisation : Suju-World
» Coup de coeur : Eunhyuk, Key, Suju, Shinee ... et plein d'autre
» Humeur : Toute joyeuse!!!


MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Dim 21 Aoû - 2:12

J'adore!!!
Un peu morbide, mais génial.
Revenir en haut Aller en bas
FT Island let's go
« Addicted...
avatar

« Addicted...
nom de l'image
» Messages : 171
» Inscrit le : 28/05/2011
» Localisation : La 16e Dimension dominera le monde! MOUHAHAHAHA
» Coup de coeur : FT Island, SHINee, SuperJunior..... VICTORY KOREA
» Humeur : HAPPYYYY


MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Dim 21 Aoû - 19:01

TROP BIEN! j'ai que ça à dire, désolé c'est pas très constructif u_u
Revenir en haut Aller en bas
Yeonnie
Kyu Jong Only Love~♥  Dong Woon's Princess
avatar

Kyu Jong Only Love~♥
Dong Woon's Princess
nom de l'image
» Messages : 5296
» Inscrit le : 23/04/2009
» Localisation : Crazy Land
» Coup de coeur : Lee Hi
» Humeur : One Shot~~


MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Dim 21 Aoû - 22:22

Omo!! Pauvre Ryeo Wook TT!!! Ils se forment quand les couples?! xD!



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
B.A.P♥. « Yes sir! We are the B.A.P.Warrior's is back with No Mercy because We've Got The Power.  One Shot!Are you gonna give in? Are you gonna be caught by the surrounding traps?Only one shot!Don’t run away, turn around and face your faces
» ▬ B.A.P ;; ONE SHOT.

Revenir en haut Aller en bas
Nyah
avatar
Myung Soo's Wife
MBLAQ's Fan

nom de l'image
» Messages : 739
» Inscrit le : 13/11/2010
» Localisation : France
» Coup de coeur : YongGuk ft. YoSeob ~ I Remember

MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Dim 21 Aoû - 23:17

Eh mais tu veux me faire pleurée ?! :o Mon dieu, comme ce chapitre est triste ! Tu m'as arraché une larme ! Pauvre RyeoWook ! :( Je vais lui mettre une patate à ce ******** !!! è_é
Revenir en haut Aller en bas
http://tae-yang.forumactif.fr/
plume-de-chine
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 68
» Inscrit le : 07/07/2011
» Localisation : Sur le dos d'un panda, quelque part en chine.

MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Jeu 25 Aoû - 19:20

Gabychou-17 : Oui un peu morbide c'est sûr, et c'est loin d'être fini. ^^"

Ft Island let's go : lol merci quand même!

Yeonnie : Oula pas tout de suite, c'est pas dans les priorités là lol

Nyah : Oui! (lol grosse sadique que je suis) Tiens un mouchoir. ^^


Chapitre 5


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ryeowook durant ces 3 jours de repos avait vécu comme un fantôme, refusant de quitter sa chambre qui était pourtant synonyme de peur et d'humiliation. Il ne voulait voir personne d'autre que ses amis. Seul Leeteuk et Sungmin était au courant de ce qu'il traversait. Alors Ryeowook regardait la télévision avec Sungmin. Des dessins animés, de vieilles séries, tout et n'importe quoi qui pourrait lui occuper l'esprit. Il jouait aux jeux vidéos avec Eunhyuk, Donghae ou encore Leeteuk. Le reste du temps, il végétait au fond de son lit, roulé en boule tel un chat paresseux. Il ne pleurait pas souvent, de temps en temps, quand ses pensées devenaient trop dures pour lui. Chaque minute qui passait lui tordait un peu plus le ventre de peur.

*-*-*

Leeteuk voyait Kangin presque tous les soirs. Il se posait beaucoup de questions, se demandant comment un client avait pu prendre une telle importance dans sa vie. A présent, il avait envie d'être proche de lui. Il avait envie d'être celui qui le consolerait quand il en aurait besoin. Il ne savait pas vraiment pour quelle raison Kangin se retrouvait dans sa chambre pratiquement tous les soirs. Il ne savait pas pourquoi il lui parlait si gentiment, pourquoi il lui posait des questions sur sa vie malgré que Leeteuk n'ait pas très envie de lui raconter son triste quotidien. Le jeune homme au fil du temps avait envie de penser qu'une timide amitié s'était nouée entre eux, un minuscule fil qui les relierait. Il avait envie de savoir beaucoup de choses sur lui mais n'osait jamais le demander par peur de l'effrayer, Kangin était si timide par moment, si triste aussi. Son regard devenait sombre et Leeteuk ne savait jamais pourquoi, il n'osait pas le demander. Il avait envie de le serrer dans ses bras par moment, de le sentir tout près de lui.

*-*-*

Sungmin lui avait beau être entouré, il se sentait toujours seul. Cet homme qui lui avait fait se sentir désiré lui manquait terriblement. Il avait toujours cet espoir fou de le revoir dans sa chambre par une belle nuit étoilée. Il s'accrochait à ses espoirs de toutes ses forces, se perdant dans des souvenirs brulants. Il l'aimait et murmurer son prénom lui écorchait les lèvres. Que connaissait-il à l'amour? Rien.
Parfois, en fermant ses paupières, il pouvait sentir son souffle tiède sur son épaule. Il ouvrait les yeux dans un sursaut et le vide qui l'entourait lui répondait par un douloureux coup de poing en plein cœur.

*-*-*

Siwon continuait à se renfermer sur lui même, petit à petit, tout doucement. Il parlait de moins en moins avec ses amis, il préférait rester dans sa chambre ou faire des virés en solitaire dans la ville. Peu d'entre eux s'inquiétaient ou même remarquaient son changement d'attitude, devant s'occuper de leurs propres problèmes. Un jour, il était rentré dans une librairie et avait un peu farfouillé dans les rayons, par curiosité. Puis il était allé au fond du magasin et avait découvert un bac rempli de livres et à côté, une pancarte indiquant qu'ils étaient à petits prix. Siwon s'était surpris à se demander si la pancarte parlait des livres ou des êtres humains qui pavaient sa route. Il n'avait que peu d'argent à sa disposition mis il put acheter une dizaine d'ouvrages. Il était rentré à l'hôtel avec son petit sac dans la main, comme un doux trésor. Puis il était directement monté dans sa chambre. Il avait étalé ses achats sur son lit et en avait pioché un au hasard pour commencer à le lire. Il avait passé toute l'après-midi plongé dans son livre qui parlait des désillusions d'un homme de 62 ans face à la vie et ses perpétuels changements. Ce jour là, Heechul était venu rendre visite à Siwon. Il avait frappé à la porte mais n'avait pas obtenu de réponse. Inquiet, il était rentré dans la pièce. Il avait vu Siwon adossé contre son lit, plongé dans un livre apparemment passionnant puisque le jeune homme ne prit pas la peine de lever la tête. Heechul n'osait pas vraiment l'interrompre, au bout d'un certain temps, il avait néanmoins osé appeler :

-Siwon...?

Le dénommé Siwon leva enfin les yeux vers lui et mit du temps à réagir.

-Oh... je t'avais pas vu.

-Je vois ça... Qu'est ce que tu lis?

Heechul alla s'assoir sur le coin du lit, sur un tout petit bout du tissu et jeta un œil sur les livres étalés sur la couverture.

-T'as dévalisé la boutique, dit-il pour plaisanter.

-Ils étaient pas chers.

-Tu fais ce que tu veux.

Heechul ne savait pas pourquoi l'ambiance entre eux était tout à coup tendue. Siwon n'avait pas l'air d'avoir envie de le voir. D'habitude, il l'accueillait avec un grand sourire, toujours prêt à discuter. Heechul ne savait subitement plus quoi lui dire, il était juste venu car il s'ennuyait mais Siwon n'avait pas l'air disposé à passer du temps avec lui.

-Je vais te laisser lire ton livre, finit-il par dire. Ca a l'air très prenant...

Il partit sans se retourner. Il se sentait vraiment seul dans le couloir sombre de l'hôtel. Personne n'y trainait, il n'y avait que lui et ses larmes qui bordaient ses yeux.


*-*-*

Chambre 109

Sungmin était parti depuis une bonne demi-heure. Ryeowook l'avait regardé quitter la chambre, se sentant abandonné, pourtant il n'avait rien dit, se muant dans son silence. Les secondes étaient passées trop vite ou peut être trop lentement en ces 3 jours de répit. Ryeowook ne savait plus du tout ce qu'il pouvait espérer de la vie. Cette vie, il n'en voulait plus. Il l'aurait donné contre n'importe quelle autre, mais personne ne voulait être à sa place, se disait-il, non, vraiment personne. Ses yeux cernés pleuraient toujours un peu, comme une fontaine intarissable. Pourtant il dormait, mais ses nuits étaient replies de cauchemars qui le laissaient grelottant à l'aube du jour. Il avait toujours froid, même quand Sungmin était là et le couvrait de chaleur. Il était toujours glacé. Ryeowook observa vaguement la porte de la salle de bain. En quelques pas, il pourrait s'y enfermer, se cloitrer dans la douche, ouvrir le robinet et se perdre parmi toutes ses gouttes chaudes. Cependant, il ne fit rien, immobile, pétrifié. Il avait toujours voulu être un oiseau pour s'envoler par les fenêtres mais celles-ci restaient toujours fermées. Les rideaux étaient toujours tirés, il étouffait, il suffoquait dans cette chambre aux fenêtres closes.


*-*-*

Chambre 106

Leeteuk tournait en rond dans sa chambre. Il se sentait tellement inutile, enfermé entre quatre murs alors que son petit frère était en danger. Il buta contre sa vieille paire de basket et soupira en la repoussant sur le côté avec son pied gauche. Lorsque Kangin rentra dans la chambre, l'air timide et penaud, comme à son habitude, Leeteuk n'avait même pas remarqué que le jeune homme frappait et attendait à la porte depuis quelque bonnes minutes. A vrai dire, il l'avait oublié alors que Kangin était devenu sa bouffée d'air frais, de l'oxygène à l'état pur dont il se remplissait allégrement les poumons.

-Je te dérange? Demanda Kangin d'une petite voix.

Leeteuk le regarda un moment, se demandant de quelle planète venait cet extraterrestre.

-Tu me déranges? Dit-il d'un air un peu bête. Non...

Les larmes vinrent immédiatement à ses yeux fatigués. Il avança vers Kangin resté au pas de la porte et se jeta dans ses bras. Ce dernier resta figé quelques secondes et, par réflexe plus qu'autre chose, il rabattit ses bras sur la taille du jeune homme. Leeteuk enfouit sa tête dans les maigres boucles de cheveux du garçon tout en se disant qu'il sentait vraiment bon. Ce n'était pas un parfum ou un shampoing, c'était juste lui. Quand il se défit des bras de Kangin, il baissa la tête, gêné de s'être laissé aller. Il n'arrivait plus à le voir comme un simple client. Il mit longtemps avant de bredouiller un « désolé » hésitant. Puis il se ressaisit, essuya ce qu'il pouvait sur ses joues pâles, s'éloigna de quelques pas et demanda :

-Qu'est ce que tu veux faire?

Mais Kangin ne répondit pas et Leeteuk osa un regard vers lui.

-Je suis désolé... Répéta-t-il.

Ce silence le rendait vraiment mal à l'aise. Il allait ouvrir la bouche pour dire quelque chose, juste pour fissurer ce silence mais Kangin le devança.

-Qu'est ce que tu as?

Sa voix était d'une douceur que Leeteuk n'avait jamais connu. C'était comme si on demandait à un petit oiseau fragile pourquoi il se retrouvait seul dans son nid alors que sa maman était partie chercher à manger. Kangin le regardait d'un air vraiment concerné et Leeteuk se sentait rougir devant tant d'attentions. Il ne se souvenait même pas depuis quand quelqu'un lui avait accordé autant d'intérêt. Peut être jamais.

-Tu veux pas t'assoir? Continua Kangin.

-... Si tu veux.

Ils allèrent s'assoir sur le lit et Kangin lui proposa de lui raconter ce qui lui arrivait. Leeteuk fut d'abord réticent et dans une voix timide, il commença à raconter ses problèmes et les problèmes de ses amis. Il pleura un peu. Parfois, sa voix se coinçait dans sa gorge. Il lui raconta à quel point c'était dur de vivre et travailler ici mais qu'il n'avait pas le choix et qu'un jour, il espérait que ses amis auraient une meilleure vie. Il lui raconta encore, par des détours et des raccourcis, la façon dont il avait atterrit dans cet hôtel miteux. Ses parents l'avaient jeté à la porte quand ils avaient appris son homosexualité et il s'était fait prendre dans les rouages de la prostitution qui était une voie bien trop facile quand on a nul part où aller.

-Voilà... Je crois que tu sais tout... Je suis désolé de t'embêter avec toutes ces histoires...

-Tu ne m'embêtes pas, répondit simplement Kangin.

Leeteuk n'était pas rassuré mais quand il vit le regard de son client, un regard presque doux et tendre, il se détendit.

-Pourquoi tu es toujours si gentil? Demanda-t-il.

Kangin se pinça un peu les lèvres, ne s'attendait pas vraiment à cette question et finit par répondre :

-Je ne sais pas... J'ai toujours été comme ça.

Leeteuk sourit. L'homme qui lui faisait face était sans aucun doute la personne la plus adorable qu'il n'ait jamais rencontré. Il se sentait toujours désemparé face à la situation de Ryeowook mais la présence de Kangin le rassurait et l'apaisait. Ils finirent par se remettre à leur activité habituelle, les jeux vidéos.

*-*-*


Chambre 109

Les secondes se bousculaient, elles étaient trop rapides, tout allait trop vite à présent. Ça tambourinait dans sa poitrine, ça cognait contre ses côtes , c'était violent. D'épaisses gouttes de sueurs froides trempaient ses vêtements. Ses mains tremblaient, ses jambes flageolaient. Encore quelques minutes, quelque secondes qui se battaient pour finir la course en premier. Sa respiration peinait, ses larmes coulaient, il n'en pouvait plus. Quand enfin on frappa à la porte, Ryeowook se leva tel un ressort. Une peur indescriptible se lisait au fond de ses yeux. L'homme qu'il redoutait le plus au monde entra dans la chambre et le détailla de la tête au pied. Un sourire malsain s'accrocha rapidement sur les lèvres de celui-ci. Un large manteau noir fermé par une ceinture tombait aux genoux du client, coupant son jean clair usé. Ses cheveux noirs étaient coupés court mais quelque mèches se cognaient sur son front lui donnant un air rétro, à la Elvis Presley. Il avait l'air tout droit sorti d'une autre époque.

-Tu m'as manqué Ryeowook... Beaucoup manqué. Alors comme ça on demande 3 jours de repos. Et moi alors? Qu'est ce que je deviens sans toi et ton petit cul?

Ryeowook eut une violente envie de vomir et commença à reculer, si bien qu'il se retrouva bloqué contre le mur, entre la table de chevet et la porte de la salle de bain entrouverte. L'homme ferma la porte, cloitrant avec lui tous les secrets de cette chambre, toutes les larmes, toutes les peurs qu'elle avait connue. Il avança et Ryeowook tremblait comme une feuille. L'homme se nourrissait de ses larmes, se délectait de sa douleur.

-J'ai amené les menottes aujourd'hui, il faut bien que je te punisse...

L'homme continuait d'avancer et le souffle manquait toujours à Ryeowook tant il était terrorisé. Son état ne lui permettait plus d'avoir les pensées clairs. Quand l'homme se retrouva à quelque centimètres de lui et fit un mouvement dans sa direction, Ryeowook dans un geste de défense saisit la lampe sur la table de chevet et frappa l'homme de toutes ses forces en pleine tête. Son client sous la surprise et la violence du choc tituba sur le côté et son crâne vint taper durement contre le coin de la porte de la salle de bain. Il glissa contre la paroi et Ryeowook poussa un cri de surprise. Puis, plus rien.

-... Oh putain! Cria-t-il de nouveau.

Alors seulement Ryeowook réalisa son geste en même temps que son propre cri. Il enjamba prudemment le corps de son client et découvrit une petite mare de sang qui s'écoulait contre la porte et provenait de l'arrière du crâne. Les larmes du jeune homme redoublèrent d'effort, il n'avait pas put faire ça. Après quelques minutes passées à pleurer, secoué de soubresauts, il dut se rendre à l'évidence qu'il l'avait bel et bien tué. Il n'arrivait pas à se calmer, il avait tué un homme, tout s'était passé trop vite, comme dans un cauchemar où il ne maitrisait plus rien. Il s'éloigna du cadavre et marcha à grand pas dans la chambre, tournant en rond et réfléchissant à toutes vitesse. L'air lui manquait toujours, il étouffait. Il retourna près du corps et le traina avec dégout et horreur jusqu'à la douche. Il ne savait pas quoi faire d'autre. Il entreprit ensuite d'effacer les traces de sang sur la moquette puis retourna dans la salle de bain pour se laver frénétiquement les mains tout en évitant soigneusement de jeter un coup d'œil dans la douche. Il alla ensuite s'assoir contre son lit, recroquevillé sur lui même et face à la porte de la salle de bain qu'il fixa d'un air totalement perdu. Il n'arrivait pas à réaliser pleinement qu'un homme mort se trouvait derrière cette porte. Il avait besoin d'aide, désespérément besoin d'aide. Il attrapa son téléphone portable dans le tiroir de la table de chevet et consulta fébrilement les quelque numéros mis en mémoire. Il ne pouvait pas appeler Leeteuk ni Sungmin qui étaient occupés avec leurs clients. Il ne pouvait appeler personne, il devait juste attendre. Seul ses reniflements incessants troublaient le silence. Il attendit, encore et encore...
Revenir en haut Aller en bas
http://plume-de-chine.skyrock.com/
Yeonnie
Kyu Jong Only Love~♥  Dong Woon's Princess
avatar

Kyu Jong Only Love~♥
Dong Woon's Princess
nom de l'image
» Messages : 5296
» Inscrit le : 23/04/2009
» Localisation : Crazy Land
» Coup de coeur : Lee Hi
» Humeur : One Shot~~


MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Ven 26 Aoû - 1:25

J'adore!! Je suis inquiète pour Ryeo Wook...j'espère vraiment qu'il va allait mieux!



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
B.A.P♥. « Yes sir! We are the B.A.P.Warrior's is back with No Mercy because We've Got The Power.  One Shot!Are you gonna give in? Are you gonna be caught by the surrounding traps?Only one shot!Don’t run away, turn around and face your faces
» ▬ B.A.P ;; ONE SHOT.

Revenir en haut Aller en bas
FT Island let's go
« Addicted...
avatar

« Addicted...
nom de l'image
» Messages : 171
» Inscrit le : 28/05/2011
» Localisation : La 16e Dimension dominera le monde! MOUHAHAHAHA
» Coup de coeur : FT Island, SHINee, SuperJunior..... VICTORY KOREA
» Humeur : HAPPYYYY


MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Ven 26 Aoû - 12:21

Pauvre RyeoWook! la suite?
Revenir en haut Aller en bas
Nyah
avatar
Myung Soo's Wife
MBLAQ's Fan

nom de l'image
» Messages : 739
» Inscrit le : 13/11/2010
» Localisation : France
» Coup de coeur : YongGuk ft. YoSeob ~ I Remember

MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Ven 26 Aoû - 12:44

Vaindieu, encore pire ! O.o Pauvre RyeoWook, là t'as trop en envie de le prendre dans tes bras quoi ! Sinon quand il dit son "Oh putain", j'ai rigolé. x) Mais un rire bref. La suite. >.<
Revenir en haut Aller en bas
http://tae-yang.forumactif.fr/
gabychou-17
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 22
» Inscrit le : 13/06/2011
» Localisation : Suju-World
» Coup de coeur : Eunhyuk, Key, Suju, Shinee ... et plein d'autre
» Humeur : Toute joyeuse!!!


MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Sam 27 Aoû - 3:29

OMD, RyRy !
J'ai trop de peine pour lui.
Je me demande avec qui il va finir???

gabychou-17
:D
Revenir en haut Aller en bas
plume-de-chine
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 68
» Inscrit le : 07/07/2011
» Localisation : Sur le dos d'un panda, quelque part en chine.

MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Ven 2 Sep - 20:51

Yeonnie : Ryeowook est assez mal en effet. Il va se passer beaucoup de choses dans ce chapitre. ^^

Ft Island go : En effet. ^^" La voilà.

Nyah : Tout le monde veut lui faire un calin au ryeowook là, les autres ils vont se faire voir lol. La v'là! ^^

Gabychou-17 : Je n'ai jamais dit qu'il finirai forcément avec quelqu'un. ^^


Chapitre 6


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Chambre 106

Les yeux pratiquement collés, Leeteuk essaya de déchiffrer le nom de la personne qui essayait de l'appeler. Il était complètement vaporeux, venant à peine de se réveiller. Ryeowook. Un violent frisson le traversa. Il l'avait oublié, comment avait-il put oublier son petit frère? Il se leva brusquement de son lit mais vacilla un peu, s'étant relevé trop vite. Il s'habilla à la hâte et fila jusqu'à la chambre de son ami. Arrivé à bon port, il frappa et attendit. L'inquiétude grandissait en lui. Il ne voulait pas imaginer dans quel état devait se trouver Ryeowook. Leeteuk finit par perdre patience et pénétra dans la pièce. Son regard tomba immédiatement sur son ami, étendu sur le sol à côté du lit avec son téléphone dans une main. Il s'accroupit rapidement près de lui et l'examina d'un rapide coup d'œil. Il était habillé au moins, mais cela ne voulait pas dire grand chose.

-Tu vas bien Ryeowook?! Demanda-t-il, complètement paniqué.

Ryeowook leva les yeux vers lui et s'assit lentement contre le lit. Ses yeux étaient rouges et bouffis. Il était d'une pâleur à faire peur.

-Leeteuk j'ai... Sa voix se coinça dans sa gorge.

-Quoi?!

-Je... Essaya-t-il une nouvelle fois.

Il n'y arrivait pas. Ses sanglots reprenaient de plus belle, étouffant avec eux le peu de voix qui lui restait. De son corps tremblant, il pointa un doigt vers la porte de la salle de bain qu'il n'arrivait plus à quitter des yeux, comme hypnotisé. Leeteuk suivit la courbe de son bras et fronça les sourcils.

-Quoi...?

Ryeowook ne semblait pas pouvoir lui répondre. Leeteuk s'arma alors de courage et se releva pour ouvrir la porte désignée par le jeune homme. Il la referma brusquement dans un violent sursaut quand ses yeux atteignirent la douche.

-Putain Ryeowook! C'est... Qu'est ce que...

-Je l'ai tué! Sortit enfin le jeune homme.

Leeteuk se figea un instant et son cœur loupa même un battement.

-Oh putain...

Il ne pouvait pas y croire, il dormait toujours, oui, il cauchemardait. Instinctivement, il ouvrit de nouveau la porte et observa pendant quelques secondes le corps à moitié étendu dans la douche qui n'avait put se fermer. Il avait presque l'air de dormir, Leeteuk aurait préféré. Il ferma la porte et retourna son attention sur Ryeowook qui semblait inconsolable. Alors c'était vrai, il avait bien tué son client. Une question vint à lui : Pourquoi?

-Pourquoi tu as fait ça Ryeowook? Demanda-t-il d'un ton qu'il voulait calme après avoir avalé sa salive.

-...J'ai eu peur... Dit Ryeowook entre deux sanglots.

Il était complètement replié sur lui et n'arrivait plus à croiser le regard de Leeteuk. Il avait même fermé les yeux dans l'espoir de s'évader de ce cauchemar. Il plongea sa tête contre ses genoux et continua à pleurer à chaudes larmes. Leeteuk resta un long moment debout devant lui, immobile alors que ses pensées se bousculaient dans sa tête. Enfin, il prit une décision, une décision qui allait changer leurs vies.

*-*-*

Chambre 224

C'est un Leeteuk essoufflé d'avoir couru dans les couloirs de l'hôtel qui entra dans la chambre de Sungmin après que celui-ci lui ait ouvert. Ce dernier fut étonné de le voir si tôt dans sa chambre. Il était réveillé mais toujours en boxer.

-Euh... Tu es seul? Demanda Leeteuk qui reprenait difficilement sa respiration tout en jetant des regards dans la pièce.

-Oui, lui répondit un Sungmin perplexe.

Il avait tout de suite vu que Leeteuk avait un problème, il commençait à être inquiet et pensa à Ryeowook qu'il avait prévu de rejoindre plus tard, quand le soleil brillerait un peu plus haut dans le ciel.

-On a un problème.

Le sang de Sungmin ne fit qu'un tour dans ses veines. Il avait viré au blanc en une seconde. Seconde qui lui fit atrocement mal au cœur tant il avait peur.

-Dis moi... Réussit-il à articuler.

-C'est Ryeowook, il a tué son client... Écoute Sungmin, j'ai réfléchit, je veux dire, il a tué quelqu'un, c'est un crime, on peut pas rester là, il faut qu'on se barre, tu comprend? On doit partir, tout le monde, on doit se barrer, tu comprend?! Sortit précipitamment Leeteuk tout en agrippant les épaules du jeune homme.

Rien qu'au son de sa voix, on pouvait comprendre qu'il était effrayé. Sungmin mit du temps à assimiler les paroles de son ami qui perdait doucement le peu de patience qui lui restait.

-Mais... Où? Dit-il, complètement perdu.

-... Je sais pas, on doit juste partir loin, très loin. Tu vois, on sera libre, hein? Tu comprend? Dis moi que tu comprend! S'il te plait, va prendre soin de Ryeowook, prenez vos affaires et attendez moi, ok?

-Oui...

Sungmin n'avait pas réfléchit avant de prononcer son « oui ». Il n'arrivait tout simplement plus à aligner une pensée cohérente.

-Prend tes affaires et rejoint Ryeowook, discrètement, hein? Je m'occupe du reste!

Sur ce, Leeteuk quitta la chambre laissant un Sungmin plus que perturbé. Ce dernier fit quelques pas dans la pièce sans même s'en rendre compte, puis il réagit. Il piqua des affaires à la hâte dans son armoire et s'habilla tout aussi rapidement. Il prit le peu d'affaires personnels qu'il avait en sa possession et les fourra dans les poches de sa veste fraichement enfilée. Son cœur n'en pouvait plus de s'emballer dans sa poitrine. Au moment de quitter sa chambre, il la balaya du regard ce qui semblait être une dernier fois. En regardant son lit, il pensa à Kyuhyun. Il y pensa tellement fort que des larmes s'échappèrent de ses yeux pour couler le long de ses joues et caresser ses lèvres.

*-*-*

Leeteuk était toujours aussi effrayé, la situation le dépassait totalement. Des sueurs froides lui perlaient le dos de temps à autre et de violents frissons le courbaturaient. Malgré tout, il devait aller au bout de son idée. Cela lui donnait mal à la tête, très mal même. Il marchait vite, courrait presque. Arrivant à la chambre de Donghae et sans lui expliquer ses raisons, il le fit s'habiller et prendre avec lui toutes ses affaires personnels.

-Tain Leeteuk, tu me fais quoi là?! Tu me fais peur, je te jure tu fais vraiment peur!

Mais Leeteuk ne lui répondit pas et se contenta de lui demander de lui faire confiance. Alors même qu'il ne savait pas dans quelle aventure il embarquait ses amis, il leur demandait de lui faire confiance. C'était son instinct de survie qui lui commandait ses actes plutôt que sa raison. Il avait tout un plan dans sa tête. Un plan flou mais un plan tout de même.
Donghae prêt, il le traina jusqu'à la chambre d'Eunhyuk où il put enfin leur expliquer ses raisons. Les deux garçons le regardèrent avec des yeux ronds mais finalement, incapable de faire autre chose, ils acceptèrent de le suivre. Leeteuk leur confia comme mission de prendre leur argent. Ils l'avaient gagné, c'était le leur seulement ils n'avaient pas le droit de le garder. Ils n'avaient le droit de le récupérer qu'à la fin de leur contrat. Eunhyuk et Donghae acceptèrent leur mission. Ils avaient peur eux aussi à présent. Peur de se faire prendre et de rester prisonnier à jamais de cet hôtel sombre. Ils devaient faire vite, très vite pour ne pas se faire remarquer. Aussitôt les détails de leur mission mise au point, Leeteuk fila vers la chambre de Siwon.

*-*-*

Chambre 216

C'est un Siwon abasourdi, stressé et précipité qui frappa à la chambre de son ami Heechul. Leeteuk l'avais mis au courant de la situation dans les grandes lignes et il n'avait rien put faire d'autre que de suivre le groupe. Il devait maintenant alerter Heechul et lui faire quitter sa chambre dans la plus grande discrétion. Il ne lui vient pas à l'idée que son client était toujours derrière ces murs.

-Siwon? Chuchota Heechul en sortant la tête de l'embrasure de la porte. Qu'est ce que tu fais là?

Il était visiblement surpris et le dit Siwon resta un moment figé avant de demander d'une voix basse :

-Il est encore là...?

-Oui, chuchota encore le jeune homme en fronçant les sourcils.

Siwon se mordit la lèvre, ne sachant pas comment annoncer la situation.

-On a un problème, commença-t-il. Un gros problème. Il faut qu'on parte...

Heechul le regarda de ses grands yeux étonnés. Il ouvrit la bouche dans l'idée de dire quelque chose mais la referma sans qu'aucun mot ne sorte. Il jeta un œil derrière lui pour s'assurer que son client dormait toujours. Siwon commençait vraiment à l'inquiéter.

-Qu'est ce que tu racontes?!

-Heechul fais moi confiance, il faut qu'on parte tous ensemble. Toi, moi, Leeteuk, Ryeowook et tous les autres, il faut qu'on quitte cet hôtel le plus vite possible.

Le ton précipité de Siwon envoya un désagréable frisson descendre dans le dos du jeune homme. Il ne savait pas quoi dire, ni quoi faire. Partir? Mais pour aller où? Et pourquoi? Trop de questions brouillaient son cerveau.

-Je t'en supplie Heechul. Fais partir ton client et rejoins moi avec toutes les affaires que tu peux prendre avec toi dans la chambre de Ryeowook. Fais moi confiance...

Lui faire confiance? Heechul en rêvait. Ses yeux plongèrent une nouvelle fois dans ceux de Siwon. La sincérité et la peur qu'il put y lire lui donna comme un coup de fouet.

-D'accord...

Siwon partit et Heechul ferma doucement la porte derrière lui. Il se tourna vers son client qui dormait paisiblement dans son lit. D'habitude, il le laissait toujours se réveiller seul pour ne pas le mettre de mauvaise humeur. Il s'approcha lentement du lit et l'appela.

-Monsieur Hangeng...

Mal à l'aise, il répéta l'opération.

-Monsieur... Vous devez partir, les femmes de ménage vont bientôt nettoyer la chambre.

Heechul n'avait pas envie de le voir s'étirer longuement, le voir ouvrir les yeux, se gratter le sexe et finalement prendre tout son temps pour se lever. Il voulait juste le voir partir au plus vite. Il attendit, essayant de cacher son impatience. La boule qu'il avait dans le ventre grandissait et lui donnait presque envie de vomir. Son client s'habilla sans se presser.

-A bientôt mon mignon, susurra-t-il en passant près d'Heechul pour finalement quitter la chambre.

Ce dernier réprima un frisson de dégout et attendit que les pas dans le couloirs s'éloignent. Quand il n'entendit plus rien, il se hâta de rassembler ses affaires. Son portable, son rechargeur et son portefeuille. C'était bien tout ce qu'il avait. Ses vêtements l'embarrasserait et il n'y tenait pas plus que ça. Il s'habilla rapidement, fourra les objets dans la poche de sa veste, fit une dernière fois le tour de la pièce et quitta la chambre pour rejoindre celle de Ryeowook.

*-*-*

Chambre 109

Ils étaient presque tous là, seuls manquaient Donghae et Eunhyuk dont les autres les attendaient avec anxiété. Ryeowook était serré dans les bras de Sungmin, assis sur le lit, et ne voulait plus s'en décoller. Ce dernier ne cessait de lui murmurer des mots réconfortants tout en lui massant le dos. Leeteuk venait d'expliquer à Heechul la situation. Ce dernier était tout à coup terriblement nerveux.

-C'est là... Demanda-t-il d'une petite voix en fixant la porte de la salle de bain.

-Oui... Lui répondit Leeteuk, la voix serrée dans sa gorge.

Ryeowook s'accrocha encore plus à Sungmin et laissa ses larmes couler avec abondance. Il était à présent une toute petite chose qu'il fallait protéger. Siwon lui n'en pouvait plus d'attendre, il crut qu'il allait devenir fou et les sanglots de son ami n'aidaient pas. Il avait plongé ses mains dans ses poches et s'appuyait contre le mur. Sa gorge était sèche, il avait chaud, puis froid, puis encore chaud, mais surtout froid. Quand il leva la tête, ses yeux rencontrèrent ceux d'Heechul. Il ne sut dire ce que signifiait ce regard. Peut être que cela voulait juste dire qu'il était tout aussi perdu que lui. Un peu mal à l'aise, Siwon baissa les yeux. Il avait froid, vraiment froid maintenant.
Quand la porte s'ouvrit, 5 paires d'yeux se tournèrent dans un même ensemble vers les personnes qui rentrèrent dans la pièce. Eunhyuk et Donghae étaient rouges d'avoir couru. Dans la main du premier, un sac à dos bleu nuit qui semblait être assez remplis.

-C'est bon?! Demanda Leeteuk en leur sautant presque dessus. Vous l'avez?! Personne ne vous as vu?!

-Oui on l'a et non personne ne nous as vu.

Siwon ne put s'empêcher d'aller ouvrir le haut du sac à dos et d'examiner son contenu. Des liasses de billets entassés les un sur les autres. Impossible de compter l'argent à vue d'œil.

-Qu'est ce qu'on fait maintenant?! Demanda Heechul complètement paniqué.

Les tête se tournèrent vers le chef des opérations : Leeteuk. Ce dernier laissa passer quelque secondes qui parurent une éternité avant de dire :

-C'est simple, on se barre! Vous avez tous vos affaires? On va pas partir en même temps. Eunhyuk et Donghae vous êtes en charge du sac, vous le surveiller bien. Sungmin, Ryeowook et... Siwon, vous partez maintenant par les sortie de secours, faites très attention à ne pas vous faire voir. vous allez jusqu'au carrousel, en face de la grande pharmacie et vous nous attendez. D'accord?

Siwon et Sungmin hochèrent la tête tandis que Ryeowook sanglotait toujours, comme coupé du monde. Sungmin lui parla au creux de l'oreille, le rassurant, lui disant qu'ils allaient quitter cet hôtel pour de bon. Alors Ryeowook se laissa emmener hors de la chambre alors que Siwon leur ouvrait la marche.

-Bien... Continua Leeteuk une fois la porte fermé. Eunhyuk et Donghae, vous partez dans 5 minutes par les portes de secours aussi. Vous faites super attention, vous les rejoignez au même endroit et moi et Heechul, on va partir après par les portes d'entrée, comme si on allait se promener. Compris?

La suite des opérations mise en place, les garçons en charge de l'argent partirent peu de temps après leurs amis. Heechul, resté seul avec Leeteuk, attendait nerveusement. Ce dernier regardait la chambre une dernière fois, comme s'il avait peur d'oublier quelque chose. Il regarda rapidement dans l'armoire, puis dans la table de chevet et attrapa un objet qui échappa à la vue d'Heechul. Puis il actionna la poignet de la porte et demanda à son ami :

-Tu es prêt?

Heechul sentit un frisson courir le long de son dos. Il ne savait même pas à quoi il devait être préparé. On ne lui avait pas donné le manuel d'évasion quand il était arrivé dans ces lieux. On ne lui avait pas dit grand chose. On l'avait fait travailler, on l'avait blessé, on l'avait abimé, presque détruit. Il acquiesça, l'air peu rassuré, et les garçons quittèrent la chambre.
Revenir en haut Aller en bas
http://plume-de-chine.skyrock.com/
Nyah
avatar
Myung Soo's Wife
MBLAQ's Fan

nom de l'image
» Messages : 739
» Inscrit le : 13/11/2010
» Localisation : France
» Coup de coeur : YongGuk ft. YoSeob ~ I Remember

MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Dim 4 Sep - 18:46

+____+ Mon dieu, j'ai presque les yeux en larme !! C'est limite un drama là. Franchement, je veux trop savoir la suite, au plus vite !!!!! x)
Revenir en haut Aller en bas
http://tae-yang.forumactif.fr/
plume-de-chine
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 68
» Inscrit le : 07/07/2011
» Localisation : Sur le dos d'un panda, quelque part en chine.

MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Sam 10 Sep - 18:21


lol, un drama, j'y avais pas pensé!

La voilà! Merci de me suivre. ^^

*-*-*

Chapitre 7


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La matinée était déjà bien entamée mais il était encore tôt. L'hôtel s'éveillait à peine même si le personnel s'activait déjà. Dans la large salle à manger, les clients déjeunaient tandis qu'aux fourneaux, on s'organisait déjà pour préparer le plat du jours. Silencieux, presque anonyme, deux hommes se glissaient le long des couloir sans se retourner. Les mains dans leurs poches et leurs ombres discrètes, ils se pressaient. Encore quelques secondes et ils seraient sortis. Longeant le petit hall de réception, on ne leur accorda pas d'importance. Malgré tout, ils sentaient à tort quelques yeux perçants scruter leurs dos voutés. Enfin ils avaient quitté l'hôtel. Chaque pas les éloignaient de leur cauchemar. Il se mirent à marcher vite, puis il coururent, quelque grains de liberté accrochés à leur cheveux. Ils arrivèrent complètement essoufflé au carrousel où les attendaient les autres. Ils respirèrent longuement et, par réflexe, jetèrent des regards derrière eux. Ils restèrent là un moment, assis sur les bancs près du manège, debout pour les autres, observant les environs. L'air s'engouffrait dans leurs poumons, les notes du carrousel tourbillonnaient et se bousculaient jusqu'à leurs oreilles. C'était comme s'ils sentaient le soleil, comme s'ils entendaient les rires des enfants et les bruits des voitures qui se croisaient pour la première fois. C'était comme si les nuages se rejoignaient pour former les lettres « freedom ».
Leeteuk fut le premier à sortir de sa semi-transe. Il rassembla le groupe et leur exposa le reste de leur plan :

-Tout d'abord, on va changer de numéro. On sera tranquille vu que gros tas a les nôtres Après pour ceux qui le veulent, on pourra acheter des vêtements ou ce que vous voulez. Rien de trop cher. Après...

-On va manger? Demanda Donghae.

En effet, son estomac criait famine.

-Oui voilà, bonne idée.

-Et s'ils nous cherchent? Proposa Sungmin dont la voix laissait transparaitre son inquiétude.

-On va aller assez loin. Le temps qu'ils comprennent qu'on s'est barré, on sera loin. Mais tu as raison, je veux qu'on parte, on va prendre le bus, n'importe lequel et quitter Séoul au moins pour quelques kilomètres. Après... Déjà on va faire ça.

Les autres l'écoutaient, rassurés d'avoir trouvé une sorte de chef, un guide. Ils avaient envie de se laisser guider dans cette aventure. Ils étaient trop déroutés pour réfléchir par eux même.

-Bon ben on y va. Si vous achetez quelque chose, n'ouvrez pas le sac dans le magasin. Un sac à dos rempli de billet c'est super suspect!

Ils quittèrent le manège, ses rires et ses couleurs. Ryeowook ne parlait pas, il reniflait bruyamment par moment. Sungmin à ses côtés ne le lâchait pas d'une semelle. Il avait peur qu'il s'enfuit, peur de le voir faire une bêtise ou tout simplement peur de le voir s'effondrer au sol.
Il leur fallut une bonne heure pour que chacun change de numéro de téléphone. Ils formèrent deux groupes et partirent dans deux opérateurs téléphonique pour plus de rapidité. Réunis près d'une petite fontaine, ils s'échangèrent leurs nouveaux numéros et partirent faire quelques courses pour s'acheter des vêtements et des sacs en bandoulière pour transporter leurs achats. Leurs emplettes faites et vite faites, ils partirent dans un petit restaurant discret afin de se restaurer. Cela leur semblait étrange de manger dans un autre lieu que leur hôtel. Ils avaient bien du mal à se détendre, s'attendant à tout moment à se faire interpeller par les hommes de « gros tas ». Les assiettes vides repoussées au centre de la grande table ronde, ils se reposèrent un peu tout en digérant.

-On va où maintenant? Demanda Siwon en s'étirant longuement les bras au dessus de la tête.

-Je sais pas... Répondit Leeteuk. On va aller à l'arrêt de bus en face et voir le plan.

Après quelques arrêts aux toilettes, ils payèrent et quittèrent le restaurant. Le petit groupe traversa le trottoir et se retrouva à scruter l'immense plan de la ville de Séoul. Ils optèrent pour un quartier du sud nommé : Seocho-gu qui avait approximativement une demi-heure de trajet de bus.
C'était la première fois depuis bien longtemps qu'ils s'éloignaient du centre-ville. Ils ne connaissaient pas grand chose d'autre. Seulement les allées touristiques, les petites boutiques familiales, et les grandes surfaces. Ils ne connaissaient pas les petits quartiers comme celui où ils se dirigeaient. Ils trouvèrent pour la plupart des places assises éparpillés dans le bus qu'ils prirent. Siwon et Heechul s'étaient naturellement assis côte à côte, se suivant pour monter dans le véhicule. Dans un geste presque irréfléchi, Siwon avait attrapé la main d'Heechul qui reposait à l'origine sur sa cuisse pour la caler entre les siennes et la réchauffer, tout ça sans oser regarder le jeune homme. Heechul lui l'avait regardé, il avait sourit, un peu rougit et de nouveau baissé la tête. Eunhyuk était au fond du bus, assis à côté de Donghae. Il n'avait pas l'air bien, il ne parlait pas, il était même un peu pâle, il avait un peu froid aussi. Sa tête reposait lourdement contre la vitre ébloui par le soleil. Il avait fermé les yeux, espérant trouver un peu de repos. Leeteuk quand à lui était debout, devant les portes et regardait vaguement les arrêt de bus où les portes s'ouvraient et se refermaient par moment. Les choses étaient allées si vite depuis le matin qu'il n'arrivait pas à prendre du recul sur la situation. Néanmoins, il pensait à Kangin qu'il avait presque abandonné. Il n'arrivait pas à réfléchir correctement, tout ce qu'il savait, c'était qu'il avait envie de le voir. Il n'avait nul part où aller et personne à aller voir au fond, seulement, Kangin était toujours dans une partie de son esprit. Il avait prit beaucoup de grandes décisions aujourd'hui, c'était peut être le moment d'en prendre une autre. Il attendit néanmoins d'arriver à destination.

*-*-*

Ils marchaient depuis une quinzaine de minutes, tels des touristes perdus. C'était le cas. Il n'avaient pas de plan, ils n'étaient jamais venus dans cette partie de la ville. Ce fut Sungmin qui trouva un hôtel où passer la nuit. Au moment d'entrer dans le bâtiment, leurs gorge se nouèrent un peu. Certes, ce n'était pas le même hôtel qu'ils avaient connu, mais ils eurent comme un brusque rappel de souvenirs peu agréables. Leeteuk n'en tenant plus les arrêta dans le hall.

-Je dois vous dire quelque chose les mecs... Je sais pas comment dire... Je veux retrouver Kangin.

Un lourd silence s'en suivit. Leeteuk soupira imperceptiblement.

-Attends si tu fais ça il va aller voir gros tas et lui dire que t'es là! S'exclama Donghae.

-Il ne fera pas ça. Je... Je lui fais confiance.

-Tu sais où il est au moins? Demanda Heechul.

-Il m'a dit qu'il travaillait au centre des impôts, c'est près du centre culturel je crois. J'aurai juste à demander si un Kangin travaille là...

-Et si on te retrouve, hein? Tu feras quoi?! C'est toi qui va payer parce qu'on leur a pris tout l'argent!

Siwon s'y mit à son tour. Il était vraiment agacé, leur plan fonctionnait très bien avant que Leeteuk vienne compliquer les choses. Bien sûr il n'avait pas vraiment d'idée précise sur la suite des opérations mais cela ne faisait surement pas partie du plan initial.

-Écoutez, vous le connaissez pas, il est vraiment gentil. Je sais pas comment vous expliquer. On a nul part où aller, personne à retrouver mais Kangin c'est... C'est comme si j'en avait pas finit avec lui... De toute façon je vous demande pas votre avis! Je vous informe c'est tout!

Plusieurs soupirs retentirent dans le hall presque désert du petit hôtel. Ryeowook ne disait rien, il n'avait pas dit un mot depuis leur évasion. Comme coupé du monde, la tête basse et les épaules rentrées, il ne prit pas part à la conversation, se tenant un peu à l'écart. C'était à peine s'il l'avait entendu.

-Fais ce que tu veux alors, conclut Sungmin.

-Merci. De toute façon, je ne suis pas sûr que ça marchera, qu'il voudra bien de moi dans sa vie... J'appellerai l'un d'entre vous dés que je saurai ce qu'il va se passer pour moi, d'accord?

Un silence lui répondit, comme un oui. Puis Leeteuk sortit de sa poche de jean un petit objet, se rapprocha de Ryeowook et le lui mit dans la main. Ce dernier releva de petits yeux surpris vers lui.

-Tu l'avais oublié, lui dit le jeune homme dans un tendre sourire.

Quand Ryeowook comprit de quoi il retournait, un timide sourire, le premier depuis bien longtemps, vint effleurer ses lèves. Il referma le poing sur l'objet et dans des gestes maladroits, il enlaça son ami.

-Merci Leeteuk.

Finalement, Leeteuk repartit pour le centre ville avec sa part d'argent et des encouragements de ses amis dont il prit le temps de les enlacer longuement. C'était dur de les quitter maintenant mais peut être les reverrai bientôt, se dit-il. Il avait peur mais il avait terriblement envie de revoir Kangin.

*-*-*

Le groupe estropié d'un membre prirent des chambres et partirent se reposer. Ils étaient vraiment fatigués, c'était plus une fatigue mentale que physique. Ils se posaient beaucoup de questions sur leurs avenirs. Leur liberté était apparue si brusquement qu'ils en étaient complètement chamboulés.
Ils avaient prit 3 chambres. Ryeowook avec Sungmin, Eunhyuk avec Donghae et Siwon avec Heechul. Au moment d'entrer dans la chambre qu'on lui avait attribué, Ryeowook se braqua. Il avait vu le numéro en couleur dorée étalé fièrement sur la porte blanche. Il blêmit, ne croyant pas à cette coïncidence. Sungmin avait lui entendu le numéro donné par le maitre d'hôtel dans le hall et poussa gentiment son ami pour qu'il entre finalement dans la pièce. Il lui fit prendre une douche puis le fit se coucher en l'habillant du pyjama qu'il s'était acheté un peu plus tôt, comme s'il s'occupait d'un petit enfant. Au grand bonheur de Sungmin, Ryeowook ne mit pas longtemps à s'endormir. Il avait vraiment besoin de repos, il avait besoin d'oublier pendant un court instant. De peur que son ami cauchemarde, Sungmin s'allongea avec lui dans le lit, se collant à ce petit corps pour lui donner de la chaleur et du réconfort.

*-*-*

Chambre 302

C'était une petite chambre peu éclairée. Un lit bien fait, des tables de chevets parfaitement alignées, une petite penderie, une jolie lampe au plafond. Par la fenêtre, un petit parc verdoyant. À droite de la porte d'entrée, une petite salle de bain parfaitement rangé, comme si personne n'y avait encore jamais été. Seul l'absence de poussière prouvait le contraire. En somme, une chambre d'hôtel tout à fait classique. Pourtant cette chambre mettait Siwon mal à l'aise, elle était trop parfaite. Il s'assit sur le lit, enleva sa veste et attrapa la télécommande en face, à côté du poste de télévision pour l'allumer. Des images d'un jeux télévisé l'agressèrent immédiatement. Il baissa le son, faisant d'un murmure la voix du présentateur. Bientôt Siwon entendit en plus du chuchotement le bruit de l'eau qui coulait dans la douche. C'était très faible. Il ferma les yeux et se concentra sur ce bruit. Il se laissa tomber en arrière, sur la couette fleurie. Son dos lui faisait mal, il aurait bien voulu un massage. Il se mit à imaginer Heechul le masser. Lui torse nu, à plat ventre sur le lit et son ami assis sur ses fesses et dont les fines mains le détendaient. Il sourit comme un idiot et ça lui fit du bien.
Quand Heechul eut finit de prendre sa douche, il découvrit Siwon assoupi. Le murmure du présentateur vint à ses oreilles, il n'avait jamais vu cette émission. Il s'assit au bord du lit mais le léger renfoncement du matelas sortit son ami de son demi-sommeil. Heechul tourna la tête vers lui et chuchota presque :

-Tu peux y aller.

Siwon se frotta les yeux, sourit et partit vers la salle de bain, un peu vaporeux. Avant d'entrer la pièce, il se tourna vers Heechul et lui demanda timidement :

-Tu pourrai me masser un peu tout à l'heure?

-Oui... Oui bien sûr.

Et Siwon quitta la pièce. Heechul avait les joues un peu chaudes et rouges alors qu'il reporta son attention sur l'écran de la télévision. Il monta le son mais n'arrivait pas à se concentrer sur l'émission. Il n'arrivait pas à réaliser pleinement qu'il avait en quelque sorte démissionner. Plus jamais il n'aurait à se prostituer, en tout cas il l'espérait. Les choses iraient bien pour eux, malgré tout, il s'inquiétait pour Leeteuk. Il voulait déjà avoir de ses nouvelles. Il ne connaissait pas Kangin et il avait peur pour son ami, très peur.

*-*-*


Chambre 207

Quand Eunhyuk rentra dans sa nouvelle chambre, il se mit directement au lit, sous les couvertures fraichement lavées et repassées. Il avait froid et les draps ne le réchauffaient guère. Donghae ne savait pas quoi faire, son ami ne lui avait pas parlé depuis un moment. Il tenta une approche :

-Eunhyuk, tu ne te sens pas bien?

-Non...

-Tu es malade?

-Non...

-Alors quoi?!

-...Je l'ai oublié là bas...

-Quoi?

-Donghae s'il te pait, j'en ai besoin... Va me la chercher...

-De quoi tu...

Et Donghae comprit. Il en avait marre de cette saloperie.

-Je ne peux pas y retourner, marmonna-t-il.

-S'il te plait... Sanglotait presque Eunhyuk.

Son état était de pire en pire à mesure que le temps passait. Son corps se secouait dans des spasmes incontrôlables. Il avait attrapé un oreiller et le serrait contre lui de toutes les forces qui lui restait tout en se recroquevillant sur lui même.

-J'ai trop mal, murmurait-il faiblement. S'il te plait Donghae...

De fines gouttes de sueur perlaient son front et Donghae, presque sans s'en rendre compte lui écarta des mèches de cheveux humides. Il ne savait pas quoi faire, il n'avait jamais vu son ami dans cet état. Il avait l'air d'un petit enfant malade qui réclamait sa maman. Il voulait l'aider mais il ne savait pas quoi faire. Il ne pouvait pas rester planté, les bras ballants. Alors qu'Eunhyuk commençait à pousser de faibles gémissements plaintifs, signe de son malaise, Donghae décida d'agir.

-Je vais en chercher... Tu bouges pas hein?!

Eunhyuk n'avait pas l'intention de bouger. Il continuait à serrer l'oreiller contre lui, le mordant même pour étouffer sa plainte. Il voulait juste que ça cesse, il voulait la retrouver, elle, sa drogue.

*-*-*

Leeteuk avait reprit le bus en sens inverse. Il avait une boule au fond de la gorge qui ne voulait pas partir. Ses mains tremblaient un peu, elles étaient un peu moites aussi. Son estomac lui faisait un peu mal, malgré tout, il ne recula pas. Il avait tellement envie de le voir. Il avait tellement envie de pouvoir le serrer dans ses bras et l'entendre chuchoter des mots de réconfort. Assis contre une vitre, il trifouillait nerveusement son nouveau sac en bandoulière posé sur ses cuisses. Il n'avait pas grand chose dedans. Un portefeuille, un portable, un rechargeur, quelques vêtements et de l'argent. C'était tout ce qu'il avait, mais peut être que dans quelques temps, il aurait beaucoup plus.
Leeteuk descendit en plein centre-ville. Il retrouva les lieux qu'il connaissait et se sentit un peu plus à l'aise. Il arriva en une dizaine de minutes dans l'allée piétonne et devant le centre culturel, un grand bâtiment qui semblait toujours plein de vie. Il était à peu près sûr que le centre des impôts n'était pas loin. Il regarda autour de lui en quête d'un indice et tomba sur un groupe de panneaux annonçant plusieurs directions « Centre des impôts. 5 min » affichait une pancarte au centre du poteau. Il se dirigea dans la direction indiquée bousculant quelques passants qu'il n'avait pas vu alors que son cœur battait tout à coup beaucoup plus vite qu'auparavant. Il avait tellement peur qu'il mit le double de temps pour arriver à destination. Enfin arrivé, il fit un pause et examina le bâtiment qui lui faisait face. Son style ancien et ses petites fenêtres à l'étage. Peut être que Kangin travaillait dans ce qui semblait être un bureau, en haut, un peu à gauche, avec sur la fenêtre un sticker de père Noël. Étrange pour un mois d'Avril, se dit le jeune homme. Il passa les portes vitrées et jeta un coup d'œil dans le hall d'accueil. Ce n'était pas très grand. 4 guichets, des bancs contre un mur, des affiches quelconques et un grand vide au milieu. Il y avait ce dessin de rosace aux couleurs ternes sur le sol qui tentait de combler ce vide. Leeteuk avait de plus en plus peur, ça tambourinait de tout les côtés, ça pulsait dans ses veines, ça s'emballait dans sa tête. D'un pas lourd, il alla attendre derrière un homme accompagné d'un petit garçon au premier guichet. La femme derrière le comptoir semblait montrer à l'homme une procédure à suivre sur un document et l'enfant lui regardait distraitement par les fenêtres. Leeteuk n'avait pas encore réfléchit à ce qu'il allait dire à Kangin et il eut brusquement envie de faire demi-tour. Il se sentait stupide d'être venu, c'était sûr que Kangin ne voudrait pas de lui, se dit-il amèrement. Il voulait juste jouer aux jeux vidéos avec lui, pas partager son quotidien, pas l'accueillir chez lui, non, surement pas. Il allait tourner les talons quand l'homme devant lui partit en tenant fermement la main du jeune garçon qui dut quitter son petit nuage. Surpris, Leeteuk resta sur place, suivant un peu du regard les deux personnes mais quelques secondes plus tard, la femme au guichet l'appela.

-Monsieur, c'est à vous?

Leeteuk avala difficilement sa salive et avança. Ses jambes étaient devenues du coton, elles vacillaient à chaque effort. Il était rouge, il avait chaud, il voulait tellement le voir.

-Est ce que Kangin travaille ici...? Demanda-t-il d'une voix un peu faible.

La femme le regarda tout en se pinçant les lèvres et en fronçant les sourcils. Elle laissa passer du temps avant de répondre à Leeteuk.

-Oui, vous voulez que je l'appelle?

-S'il vous plait...

La femme partit, laissant un silence pesant. Derrière Leeteuk, une dame âgée venait d'arriver et le jeune homme eut vraiment l'impression de lui faire perdre son temps, de leur faire perdre à tous leurs précieuses secondes. Quand il vit Kangin apparaître derrière le guichet, il devint plus rouge encore qu'il ne l'était déjà et ses mains se mirent à trembler de nouveau.

-Leeteuk?! Qu'est ce que tu fais là?!
Revenir en haut Aller en bas
http://plume-de-chine.skyrock.com/
L ~
« Sarang-azn' vip ...
avatar

« Sarang-azn' vip ...
nom de l'image
» Messages : 1108
» Inscrit le : 05/07/2011
» Coup de coeur : ♥ City Hunter ♥
» Humeur : I'm a Hunter's Forever


MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Sam 10 Sep - 18:22

Oh la suite !

Oui nouvelle lectrice xD
Revenir en haut Aller en bas
plume-de-chine
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 68
» Inscrit le : 07/07/2011
» Localisation : Sur le dos d'un panda, quelque part en chine.

MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Sam 10 Sep - 20:05

Ok, lol t'as vraiment rien à me dire. bon...
Revenir en haut Aller en bas
http://plume-de-chine.skyrock.com/
Lee Joo Yeon ~
« True Blue ...
avatar

« True Blue ...
nom de l'image
» Messages : 480
» Inscrit le : 21/06/2011
» Localisation : 92
» Coup de coeur : Sum 41 - Pieces

MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Sam 10 Sep - 20:25

*nouvelle lectrice*
J'aime beaaucoup comment tu écris! *.* La suite pour quuuuaand??? :D
Revenir en haut Aller en bas
L ~
« Sarang-azn' vip ...
avatar

« Sarang-azn' vip ...
nom de l'image
» Messages : 1108
» Inscrit le : 05/07/2011
» Coup de coeur : ♥ City Hunter ♥
» Humeur : I'm a Hunter's Forever


MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Sam 10 Sep - 20:27

Ben ouai jai pas eu le temps de te dire que j'adore la facon comem tu ecris, ta facon dexprimer les choses ... mais fais pas gaffe a mon age ... xD
Revenir en haut Aller en bas
Yeonnie
Kyu Jong Only Love~♥  Dong Woon's Princess
avatar

Kyu Jong Only Love~♥
Dong Woon's Princess
nom de l'image
» Messages : 5296
» Inscrit le : 23/04/2009
» Localisation : Crazy Land
» Coup de coeur : Lee Hi
» Humeur : One Shot~~


MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Ven 16 Sep - 23:36

J'adore!!! Je veux la suite!! Je veux savoir ce que Kang In va lui répondre!! Je veux! Je veux!!



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
B.A.P♥. « Yes sir! We are the B.A.P.Warrior's is back with No Mercy because We've Got The Power.  One Shot!Are you gonna give in? Are you gonna be caught by the surrounding traps?Only one shot!Don’t run away, turn around and face your faces
» ▬ B.A.P ;; ONE SHOT.

Revenir en haut Aller en bas
plume-de-chine
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 68
» Inscrit le : 07/07/2011
» Localisation : Sur le dos d'un panda, quelque part en chine.

MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Mar 20 Sep - 18:38

Merci pour vos commentaires! ^^

*-*-*-*-*

Chapitre 8


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les mots étaient bloqués dans sa gorge. Kangin n'avait pas l'air énervé, juste surpris et cela rassura un peu le jeune homme. Avec un grand effort, Leeteuk réussit à sortir dans une petite voix :

-On peut parler?

-Euh oui... Dit-il tout en regardant rapidement sa montre. Mais là je travaille, je... Tu peux m'attendre?

-Oui, bien sûr!

-Je finis à 18h, c'est bon?

Leeteuk acquiesça, presque à bout de souffle.

-A tout à l'heure alors... Dit maladroitement Kangin.

Il lui lança un dernier regard étonné et retourna travailler. Leeteuk lui quitta le bâtiment dans des gestes saccadés et maladroits, comme un robot. Il sortit son téléphone portable dans des gestes fébriles et regarda l'heure. 16H38. Il avait le temps d'attendre et de se préparer. Il décida de trainer dans le quartier pour se changer un peu les idées et réfléchir tranquillement à ce qu'il aurait envie de lui dire et de ne pas lui dire. Finalement, Leeteuk s'assit sur le premier banc qu'il rencontra dans un petit square non loin de là. Il étala ses jambes, s'affala sur l'objet et souffla bruyamment. Il était épuisé, presque comme s'il venait de courir. Il lui semblait qu'il n'avait pas respiré correctement depuis plusieurs minutes, peut être même plusieurs heures. Sa tête tomba doucement contre le bord du banc et ses yeux se portèrent sur les nuages. Il imagina des formes, des histoires. Des chevaliers, des princesses, des tortues, des sourires d'enfants et encore beaucoup d'autres choses qui le détendirent un peu, qui l'endormirent aussi.

*-*-*

Chambre 302

-J'ai vu Sungmin dans le hall, il m'a dit que Ryeowook s'était endormi.

Heechul venait de rentrer de sa petite expédition avec quelques victuailles dans les mains. Siwon était étendu sur le lit dans une position confortable, la tête suffisamment relevé pour pouvoir regarder la télévision. Les rideaux étaient tirés et la pièce était plongée dans une semi-obscurité apaisante. Heechul se déchaussa et s'assit sur le lit à côté du jeune homme et commença à déchirer le haut d'un emballage de chips. Il en proposa à Siwon et celui ci se servit avec plaisir.

-Ca doit faire une éternité que je n'en ai pas mangé, dit le jeune homme en guise de remerciement. C'est à quoi?

-Barbecue... Y en avait d'autres mais je ne savait pas quoi prendre.

-C'est très bien.

-Hum... Je suis tellement fatigué.

Heechul s'étendit sur le lit à côté du jeune homme et soupira. Il se sentait tellement apaisé, ce qui n'était plus arrivé depuis bien longtemps. là, devant la télévision, à côté de Siwon et surtout libre, n'ayant plus à travailler dans cet hôtel horrible. Il s'y sentait tellement loin à présent qu'il n'avait même plus peur qu'on les retrouve. Malgré tout, il s'inquiétait énormément pour Leeteuk qui avait préféré retourner près de cet hôtel pour retrouver un inconnu. Il n'y comprenait rien mais il savait qu'il n'avait aucun droit sur la vie de son ami et qu'à présent, chacun était libre de faire ce qui lui plaisait. Il posa le paquet de chips entre leurs deux corps et ses yeux se fermèrent un court instant, puis il se tourna du côté de Siwon pour le regarder. Il n'avait jamais réellement prit le temps de l'observer et son profil lui plaisait beaucoup. Son nez droit, ses lèvres, ses cheveux, il avait envie de le toucher. Il avait surtout envie de dormir, la journée l'avait vraiment épuisé. Ses paupières se fermèrent à nouveau et il se concentra un moment sur les faibles voix qui sortaient du poste de télévision et qui l'endormaient. Il se sentait bien près de Siwon, en sécurité. Comme si à ses côtés, plus personne ne pouvait lui faire de mal. Quand il sentit un drap se poser sur ses épaules, il crut que cela faisait parti de son rêve mais quand une voix chuchota assez près de son oreille, il compris que ce n'était pas le cas.

-Bonne nuit Heechul, murmurait la voix comme si elle voulait caresser une chose fragile.

Ce fut ce moment que choisit le jeune homme pour ouvrir de petits yeux et croiser de son regard embué par le sommeil celui de Siwon.

-Rendors toi, lui dit ce dernier en le bordant un peu.

Heechul obéit et ne vit plus rien d'autre. Il plongea lentement dans un sommeil réparateur. Siwon éteignit la télévision à l'aide de la télécommande et se tourna vers Heechul pour le couver du regard. Voir le jeune homme dormir étira sur ses lèvres un sourire. Ça lui remplissait le cœur d'un peu de bonheur. Le drap posé sur le garçon se soulevait à un rythme régulier et Siwon put s'assoupir à son tour, rassuré de voir qu'Heechul allait bien.

*-*-*

-Leeteuk... Hé Leeteuk!

C'était Kangin qui tentait de le réveiller. Quand il eut finit de travailler, il était sorti du centre des impôts et avait cherché le garçon tout d'abord du regard. Déçu de ne pas le voir, il avait finalement prit le chemin de son appartement et avait trouvé Leeteuk endormi sur un banc. Ce dernier se réveilla complètement à l'ouest, se demandant où il était et ce qu'il faisait là. Petit à petit, le puzzle se remit en place. Il tourna la tête vers Kangin et rougit un peu. Puis il se redressa et se frotta les yeux.

-Tout va bien?

Kangin avait réellement l'air préoccupé et cela fit sourire Leeteuk.

-Oui, ça va.

-Tant mieux... Tu sais, ils m'ont demandé qui tu étais.

-Ah... Qu'est ce que tu as dis?

-J'ai dis que tu étais un ami.

Un silence et un nouveau sourire.

-Tu ne travailles pas ce soir? Demanda Kangin dans l'espoir de changer de sujet.

-Non, je ne travaille pas, plus jamais... Sortit Leeteuk comme s'il venait de le comprendre. J'ai quelque chose à te dire... C'est plutôt difficile.

Cette fois ci, le jeune homme était bien réveillé. Il se redressa un peu, adoptant une posture moins décontracte. Il pressait ses mains l'une contre l'autre dans un gêne apparente. Il soupira et leva les yeux vers Kangin qui le regardait d'un air incrédule.

-Tu veux t'assoir? Demanda Leeteuk.

Ca l'intimidait de voir Kangin debout devant lui. Ce dernier accepta et prit place à côté du jeune homme mais pas trop près car lui aussi était intimidé. Il n'avait jamais vu Leeteuk dans un autre cadre que l'hôtel et c'était un peu troublant de le voir là.

-Je t'écoute, dit-il après quelques secondes de silence, croyant que Leeteuk attendait son accord.

Ce n'était pas vraiment ça que le garçon attendait, il attendait surtout que lui vienne une bouffée de courage.

-Oui... Balbutia-t-il.

Il n'y arrivait toujours pas et Kangin tenta de l'aider.

-Tu ne travailles plus? Qu'est ce qui s'est passé?

Leeteuk soupira fortement puis se lança finalement et s'interdit de s'arrêter en route.

-Je vais te raconter. C'est un peu fouillis dans ma tête aussi, je suis désolé... Je t'avais dit que Ryeowook avait des problèmes avec un client. Et bien... Il l'a tué... Je ne sais pas trop comment, j'ai pas cherché, il m'a juste dit qu'il avait eu peur et je connais Ryeowook, c'est pas un tueur. Son client était vraiment horrible avec lui, il l'humiliait sans arrêt, il lui faisait mal physiquement et aussi mentalement. Tu vois, c'est le genre de truc dont Ryeowook ne s'en remettra jamais, je le détestais cet homme... Alors même que je ne l'avais jamais vu, que je ne le connaissais pas... Alors j'arrive même pas à lui en vouloir et maintenant c'est fait. Tu vois? On peut pas revenir en arrière. Alors, on est parti, j'ai prévenu tout le monde et on est parti de l'hôtel avec l'argent. Mais tu vois c'est notre argent. On l'a peut être volé mais c'est le notre et si tu savais comme j'ai peur pour eux. On a changé de numéro et on est parti dans le sud. Seocho-gu, Je sais pas si tu connais. Eux ils ont prit une chambre dans un hôtel, enfin plusieurs chambres, tu sais on est 7. Je t'ai parlé d'eux... Et moi... j'en ai pas pris... Je suis revenu, je voulais te voir.

C'était maintenant que les choses se compliquaient pour Leeteuk. C'était terriblement intimidant d'essayer d'expliquer ce qu'il ressentait à Kangin. Cependant, il savait que c'était maintenant ou jamais qu'il devait être franc avec le jeune homme et aussi pour lui même.

-Tu sais Kangin, je t'aime bien... T'es tellement gentil, quand je t'ai vu arriver pour la première fois, t'avais l'air tellement gêné, j'ai trouvé ça mignon pourtant mes clients je les trouve pas mignon, ils me dégoutent si tu savais... Ils me font vomir. Toi t'es différent, tu venais pas me voir pour me baiser et crois moi, j'étais vraiment content quand je savais que tu venais. J'ai pas compris pourquoi tu venais et surtout pourquoi tu revenais. Je comprends toujours pas d'ailleurs.

Leeteuk avait des dizaines, peut être même des centaines de questions à poser à Kangin mais pas maintenant, peut être plus tard s'il lui en laissait l'opportunité.
Les choses devenaient de plus en plus compliquées et de plus en plus difficiles à dire mais en même temps, Leeteuk était tellement soulagé de pouvoir enfin parler.

-T'es vraiment très gentil... Peut être que tu me plais en fait... Je sais pas... Écoute Kangin, si je suis venu te voir c'est pour te demander... Je sais pas comment t'expliquer. Ca avait l'air facile comme ça mais maintenant c'est vraiment dur. Je... Est ce que tu veux bien de moi dans ta vie? Je veux dire, je te propose pas de sortir avec moi! C'est juste que je n'ai nul part où aller... Je veux dire, j'ai de l'argent, je peux faire ma vie quelque part mais... J'ai pas pu m'empêcher de penser à toi quand on est parti de l'hôtel. C'est c.on hein... Mais j'avais l'impression de t'abandonner.

Leeteuk était terriblement gêné. Il ne s'était jamais confié de la sorte à qui que ce soit. Il avait ouvert son cœur et sortit tout ce qui s'y trouvait. Kangin le déstabilisait sans arrêt, lui faisant faire des choses insensées. Il n'osait pas regarder le jeune homme à ses côtés, il n'avait pas envie de voir du dégout sur son visage. Après tout, Kangin ne lui avait rien demandé, il s'était contenté de payer pour passer du temps à jouer aux jeux vidéos avec lui. Leeteuk était rouge de honte et se cacha le visage entre ses mains un instant. Kangin ne parlait toujours pas et le jeune homme commença à se mettre à pleurer. Il avait tout gâché. Il était énervé contre lui même et se sentait tellement stupide.

-Ecoute, t'as juste à me dire oui ou non mais si tu me dis oui, c'est pas pour essayer, je veux dire, c'est pas pour me jeter dans une semaine. Tu vois là je me sens tellement stupide, je suis fatigué, j'ai eu une journée de fou, j'ai vu un cadavre ce matin, je me suis barré, on s'est tous barré, on est libre mais putain on a trop peur. Tu comprends ça? On a vraiment peur, on a nul part où aller, j'ai nul part où aller. J'aurais pu rester avec mes amis, eux je les connais depuis tellement longtemps et toi je te connais pas, je sais rien de toi et je me sens tellement c.on d'être là devant un inconnu à qui je demande... A qui je demande de s'occuper de moi comme d'un... Je sais pas, un putain de chat qu'on aurait trouvé dans une poubelle! Je me sens c.on si tu savais... Dis moi juste oui ou non et...

Il était essoufflé, il avait sorti tout ça si vite, sans vraiment réfléchir. Tout était sorti, tout l'essentiel était sorti. Ses yeux lui picotèrent à nouveau avec plus de force, il se mit à pleurer de plus belle. Il n'en pouvait plus, il était tout simplement épuisé. Il se prit la tête entre les mains et fixa les cailloux blancs et gris qui jonchaient le sol. Il n'osait toujours pas regarder Kangin. Ce dernier avait lui le regard fixé sur Leeteuk. Ce n'était pas de la pitié ou du dégout qui se lisaient dans ses yeux, c'était presque de la tendresse. Leeteuk l'avait ému comme personne auparavant. Il n'était pas doué avec les mots, mais il essaya tout de même :

-Je suis désolé pour tout ce qui t'es arrivé Leeteuk... Ça a dû être dur.

Leeteuk ne réagit pas. Il ne pleurait pas à grand sanglot, il était trop fatigué pour ça.

-Ecoute-moi... Je... Je veux bien que tu entres dans ma vie... Seulement, je ne sais pas... Je veux dire, je ne sais pas vivre avec quelqu'un, je suis ce qu'on peut appeler un solitaire. Mais je veux bien essayer... Je veux dire, je veux pas essayer, je veux que tu viennes vivre avec moi. Je veux bien te faire une place chez moi... Allez viens... Tu vas te reposer à mon appart.

Leeteuk renifla un peu et se leva, la tête toujours basse. Il se tint immobile, attendant que Kangin le guide. Il n'arrivait plus à réfléchir correctement, il ne savait même plus s'il était heureux de la réponse du jeune homme, il n'en pouvait vraiment plus. Kangin se leva à son tour.

-Viens, c'est par là. C'est pas très loin, on y sera vite, dit-il dans un sourire.

Et Leeteuk ne put s'empêcher de penser que Kangin était vraiment quelqu'un de gentil et que pour une fois, il avait beaucoup de chance.
Ils marchèrent côte à côte et en silence jusqu'à l'appartement du jeune homme. Ce dernier ne prit pas la peine de lui faire visiter, il l'amena directement à sa chambre pour qu'il puisse se reposer. Leeteuk n'avait même pas la force de regarder la pièce où il avait atterri. Il se déchaussa et s'allongea simplement sur le lit en ayant posé son sac sur le sol. Kangin le couvrit d'un drap et le laissa dormir.

*-*-*

Chambre 207

Donghae ouvrit rapidement la porte dans des gestes précipités. Il courait et faillit trébucher sur la paire de chaussures d'Eunhyuk. Celui-ci était dans le même état où il l'avait quitté si ce n'est pire. Il grelottait, tremblait, s'épuisait. Donghae s'agenouilla au chevet d'Eunhyuk et respira enfin alors que ce dernier s'apercevait doucement de sa présence. Il le regardait de ses yeux suppliants.

-Je veux pas te la donner, sanglota Donghae, les joues rouges et la gorge sèche.

Il avait des crampes d'estomac terribles. Il avait mal à la tête, il avait mal partout, mal au cœur aussi, tellement mal. De ruelle en ruelle, il l'avait trouvé. Elle. Il s'était un peu écorché sur le chemin, il ne pensait pas que c'était si triste. Ça. Toute cette misère dans cette si petite rue, des êtres si désespérés. Pas Eunhyuk, pas lui. Il n'était pas comme eux, si seuls et si perdus.

-S'il te plait...

La pâleur de son visage donna la nausée à Donghae. Finalement, il craqua et tendit en tremblotant le petit sachet à son ami. Puis il se laissa tomber, dos au lit, le visage entre ses mains.

-Je veux que t'arrêtes ça... Murmura-t-il. Tu peux arrêter Eunhyuk...

Mais Eunhyuk ne l'écoutait pas, trop content de l'avoir retrouvé. Elle. Il en prenait soin comme d'une pierre précieuse, veillant à ne pas perdre une miette. Il la regardait, l'admirait, s'en délecta.
Donghae lui ne voulait pas assister au spectacle et partit s'enfermer dans la salle de bain. Eunhyuk ne le retient pas, s'apercevant à peine qu'il était à présent seul dans la chambre. Donghae s'assit sur les toilettes et pleura tout ce qu'il pouvait. Ca le rendait malade de voir son ami se détruire. Eunhyuk n'avait plus besoin d'elle maintenant qu'ils avaient quitté l'enfer, il pouvait tout arrêter. Non, vraiment, Donghae ne comprenait plus rien et se sentait parfaitement inutile. Eunhyuk était devenu dépendant de lui mais il n'avait pas les épaules pour s'occuper du jeune homme, il avait déjà ses propres démons à chasser. Bientôt, il n'eut plus de larme à pleurer et resta désespérément triste dans cette petite salle de bain de ce petit hôtel planté dans cette si grande ville.
Revenir en haut Aller en bas
http://plume-de-chine.skyrock.com/
Yeonnie
Kyu Jong Only Love~♥  Dong Woon's Princess
avatar

Kyu Jong Only Love~♥
Dong Woon's Princess
nom de l'image
» Messages : 5296
» Inscrit le : 23/04/2009
» Localisation : Crazy Land
» Coup de coeur : Lee Hi
» Humeur : One Shot~~


MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Dim 25 Sep - 23:11

J'adore!! Comme toujours!!!
Je veux la suite!!!



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
B.A.P♥. « Yes sir! We are the B.A.P.Warrior's is back with No Mercy because We've Got The Power.  One Shot!Are you gonna give in? Are you gonna be caught by the surrounding traps?Only one shot!Don’t run away, turn around and face your faces
» ▬ B.A.P ;; ONE SHOT.

Revenir en haut Aller en bas
plume-de-chine
« Newbie ...
avatar

« Newbie ...
nom de l'image
» Messages : 68
» Inscrit le : 07/07/2011
» Localisation : Sur le dos d'un panda, quelque part en chine.

MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Mer 12 Oct - 16:46

Thanks Yeonnie. ^^

Chapitre 9


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ce fut dans une chambre plongée dans la nuit que Leeteuk se réveilla quelques heures plus tard. Il se sentait las et en même temps reposé et apaisé. Il leva un bras engourdi et le posa sur l'oreiller, au dessus de sa tête. L'autre bras rencontra son ventre ou peut être son cœur, il ne savait plus trop. Il avait froid aux pied. Il se redressa et tira sur la couverture pour couvrir complètement ses jambes. Il se rallongea dans un soupir et ses yeux fixèrent vaguement les meuble enveloppés par la nuit devant lui.
Leeteuk se demanda ce qu'il faisait là, dans cette chambre ou plutôt ce qu'il foutait là. Le chat abandonné avait été recueilli finalement et, malgré la douceur des mots de Kangin, Leeteuk n'arrivait pas à être rassuré. Il avait faim, il voulait se laver, se débarrasser de la poussière de sa putain de journée.
Il se leva tout pâteux et posa un pied sur la lanière de son sac. Il baissa les yeux vers l'objet et fouilla dedans à la recherche de son téléphone portable. Il eut un désagréable frisson en s'apercevant que ses amis avaient tenté de l'appeler à plusieurs reprises. Il eut brusquement peur qu'il leur soit arrivé quelque chose et s'empressa de chercher dans ses contacts. La liste n'était de toute façon pas très grande et il appela au hasard Heechul tout en s'asseyant sur le lit.

-Allô, répondit la voix après plusieurs tonalités d'appel insupportables pour le jeune homme.

-Allô Heechul, vous allez bien?!

-Oui, c'est à toi qui faut demander ça! T'avais dit que tu nous appellerai! T'as vu quelle heure il est?!

Le jeune homme était visiblement en colère mais surtout très inquiet.

-Excuse-moi... Je me suis endormi, il est quelle heure?

-Il est plus de 21h.

-Déjà...

-T'as dormi où?

-Je suis chez Kangin là. J'étais fatigué, il m'a laissé dormir. Je suis désolé Heechul. Mais vous allez bien vous?

-Oui ça va, t'inquiète pas pour nous. Dis moi plutôt ce qu'il va se passer pour toi.

-Ben... Kangin veut bien que je vive chez lui donc ça devrait aller. Enfin j'étais tellement fatigué qu'on en a pas beaucoup parlé mais on va le faire.

-D'accord, alors, vas lui parler. Tu nous rappelleras hein? Tu nous laisses pas? Demanda Heechul dont l'inquiétude s'entendait largement dans la voix.

-Oui bien sûr, je te le promet Heechul... Tu sais j'ai besoin de vous, je veux pas qu'on s'éloigne.

-Moi aussi j'en ai pas envie. Bon alors je vais te laisser, bonne chance avec ton Kangin.

-C'est pas mon Kangin, mais merci quand même.

Leeteuk sourit légèrement tout en raccrochant. Ça lui mit du baume au cœur de savoir que ses frères allaient bien. Il chercha pendant un moment un quelconque bruit venant de l'appartement mais il n'y avait rien, peut être que Kangin était partit. Alors Leeteuk se leva et quitta doucement la chambre. Le couloir n'était pas mieux éclairé cependant, une lumière provenant du salon l'éclairait. Il s'y dirigea timidement et aperçut Kangin assis sur le canapé en face de la petite télévision. Celle-ci était allumé mais aucun son n'y sortait, seules les images se bousculaient sur l'écran. Kangin dos à lui n'avait pas l'air d'avoir remarqué sa présence, Leeteuk se demandait même ce qu'il faisait étant donné qu'il ne voyait que ses cheveux dépasser du meuble. Il alla presque sur la pointe des pieds à droite du canapé où Kangin put le voir et, comme par réflexe, celui-ci lui sourit. Leeteuk sourit aussi et demanda pour engager la conversation :

-Tu regardes souvent la télé sans le son?

Le jeune homme interrogé tourna la tête vers le poste de télévision et parut surpris de le voir allumé.

-Ah non... Je la regardais pas vraiment en fait.

Un silence s'en suivit, c'était tellement maladroit entre eux ce que Leeteuk comprenait tout à fait. Il venait chez lui alors qu'ils se connaissaient à peine, il venait empiéter sur son territoire et cela ne devait pas être évident. Il avait terriblement envie de savoir ce qu'il pouvait se passer dans la tête du garçon, ce dernier était tellement mystérieux, bien trop mystérieux pour lui.

-Assis toi, proposa Kangin.

Et Leeteuk s'assit dans le silence d'une pièce envahie d'images et d'ondes. Il avait envie de prendre la télécommande et de remettre le son pour éviter ce silence.

-Tu as faim peut être, ou tu veux prendre une douche... Je ne sais pas si tu es parti ce matin... Demanda timidement Kangin.

Et Leeteuk sourit, il put même se détendre. A vrai dire, il avait envie de pleurer et que Kangin le prenne dans ses bras pour le réconforter. A la place, il répondit :

-Je veux bien prendre une douche oui. Et j'ai un peu faim, j'ai mangé ce midi mais c'est tout.

-D'accord, alors je te donne de quoi prendre ta douche et je te fais un truc à manger.

-Merci Kangin, c'est vraiment gentil.

Leeteuk se demanda pourquoi cet homme pouvait en quelques mots le faire se sentir si bien. Il avait peut être des pouvoirs magiques, se dit-il encore dans un sourire.

*-*-*


Une bonne vingtaine de minutes plus tard, Leeteuk se retrouva lavé et en pyjama dans la maigre cuisine de Kangin, devant un bon plat de bibimbap. Il se régalait et Kangin était ravi de voir que son plat lui plaisait. L'ambiance était bonne enfant, Leeteuk lui demandait sa recette et Kangin lui répondait de bon cœur. La pièce n'était pas très décorée mais le jeune homme s'y sentait bien.

-Au fait, tu as quel âge? Demanda Leeteuk en ayant finit son plat.

Il s'était souvent demandé quel âge pouvait avoir Kangin. Il ne devait pas être beaucoup plus vieux que lui, peut être quelques année de plus.

-J'ai 24 ans. Et toi?

-22, bientôt 23.

-Je t'imaginais...

-Quoi?

-Non je sais pas, plus vieux je crois.

Peut être que les blessures du passé avait écorché son visage et l'avait vieilli. Il se sentit fatigué tout à coup et se mit à ressasser les souvenirs de la journée. Tout cela lui donna brusquement mal au crâne et il se frotta ce dernier avec les paumes de ses mains.

-Tu vas bien? Demanda Kangin.

-Oui, je suis fatigué, j'ai eu une dure journée tu sais, rassura-t-il avec un doux sourire.

-Tu veux aller dormir?

-Non, j'ai déjà bien dormit. Ça va.

-Viens alors, on va sur le canapé, ça sera plus confortable.

Ils se rendirent ensemble sur le canapé et c'était vrai qu'il était confortable. Kangin avait allumé un lampe dans un coin de la pièce qui projetait une douce lumière. Leeteuk avait tellement de choses à lui demander que s'en était étourdissant. Pourtant il était toujours timide, n'osant pas vraiment ouvrir la bouche et parler. Il décida néanmoins de commencer par le commencement :

-Pourquoi tu venais...? Je veux dire, pourquoi tu revenais dans ma chambre?

Kangin se mit à réfléchir, se passant une main sur le visage.

-C'était... Commença-t-il maladroitement. Tu me plaisais bien, tu... Je me sentais bien avec toi. C'était agréable de venir passer un peu de temps avec toi.

Leeteuk sourit, cette réponse lui allait droit au cœur. Ainsi, Kangin venait vraiment pour sa compagnie. La suite lui plut beaucoup moins.

-Et puis... Je me sentais seul aussi. Le soir quand je rentre je suis tout seul. Je t'ai dit, je suis du genre solitaire. Hum...

Kangin plia presque inconsciemment ses jambes contre ses torse dans une position de repli sur soi qui fit de la peine à Leeteuk. Kangin était vraiment très timide et introverti et le jeune homme ne savait pas comment l'aider. Il avait cette envie persistante de le prendre dans ses bras mais il n'osait toujours pas.

-Je suis désolé pour toi... Dit-il à la place.

-Tu n'as pas à l'être, rassura Kangin dans une voix faible. Par rapport à toi, je n'ai pas vraiment vécu de choses tristes, c'est juste... je me sens... Vide. Ouais, je crois que c'est ça... C'est drôle, j'ai l'impression que c'est la première fois que j'en prend conscience, ça fait bizarre...

-Je suis là maintenant tu sais.

Kangin lança un regard mi peiné, mi interrogateur sur leeteuk qui se laissa aller à ses envies. Ce dernier se redressa, enfonçant un genou dans le sofa et prit doucement le garçon dans ses bras. Il resserra son étreinte en sentant Kangin se laissait un peu aller contre lui. Bientôt, le jeune homme se mit même à pleurer et Leeteuk serra tout contre lui ce corps secoué de sanglots. Quand Kangin se fut un peu calmé, Leeteuk desserra son étreinte sans pour autant s'éloigner. Il s'assit même près de lui, tout près pour lui faire ressentir sa présence. C'était aussi une façon de ressentir une présence à ses côtés, présence qui l'apaisait énormément. Il caressa ses joues humides, tripota un peu ses cheveux et se serra contre lui. Il n'avait jamais été aussi proche de quelqu'un mais Kangin était différent à bien des égards des personnes qu'il avait put connaître. Ce dernier n'était pas perturbé par ce rapprochement, bien au contraire, il en ressentait même le besoin. Leeteuk l'invita à parler et Kangin se mit à lui raconter sa vie. Ses camarades d'école, son père trop peu présent et sa mère trop protectrice. Ses collègues qu'il détestait et qui le lui rendait bien, ses amis qu'il avait petit à petit oublié et qui l'avaient oublié, son quotidien, ses tête à tête avec son appartement vide et encore beaucoup de choses qui apparurent dans le désordre et dans le fouillis. Kangin prit conscience de beaucoup de choses ce soir là et les larmes coulèrent à de nombreuses reprises. La nuit fut longue mais ce qui était sûr c'est que sa main tremblotante sut trouver refuge dans celle de Leeteuk.

*-*-*

Chambre 207

Donghae avait quitté la salle de bain, il avait même quitté la chambre le temps d'aller chercher de quoi manger pour Eunhyuk et lui. Quand il revint, Eunhyuk était étendu sur le grand lit. Il allait mieux, en tout cas il en avait l'air. Il ne bougeait pas, il ne parlait pas, on aurait presque dit qu'il dormait. Donghae frotta ses yeux rougies par les larmes et alla déposer son petit sac de course sur le bord du lit. Il s'assit à côté du sac et regarda son ami tout en soupirant longuement. Il ne savait plus quoi dire, Eunhyuk ne l'écoutait jamais. Il ouvrit le sac dans un froissement de plastique et en sortit son contenu. Ce n'était rien de très consistant pour un repas. Des sandwichs et des paquets de chips mais Donghae se dit qu'il aviserai pas la suite, suite qui apparaissait comme un énorme point d'interrogation.

-Tu as faim Eunhyuk? Demanda-t-il d'une voix fatiguée.

Et le silence lui répondit. Donghae osa de nouveau regarder le jeune homme qui n'avait plus l'air d'être sur la planète terre mais autre part, quelque part très loin. Quelque part où les mots ne l'atteignaient plus, où plus rien n'avait d'importance. Plus rien mis à part elle.
Donghae vint timidement s'allonger tout près d'Eunhyuk pour se faire une petite place au chaud. Comme une petite chose perdue, il vint se caler entre le vide et lui. Il ferma les yeux et compta les moutons.

*-*-*

Chambre 302

Heechul venait de raccrocher le téléphone. Après s'être réveillé de sa sieste, il s'était inquiété de ne pas avoir de nouvelles de Leeteuk et avait longuement essayé de l'appeler avant que ce dernier daigne enfin répondre. Heechul fut un peu rassuré de savoir que son ami allait bien. Il se tourna vers Siwon et lui fit un sourire.

-Leeteuk va bien.

-Tant mieux, lui dit ce dernier, toujours étendu sur le lit, devant la télévision dont la voix était un murmure.

Heechul vint s'assoir sur le lit tout en soupirant un peu. Il se demanda ce qu'il allait faire à présent. Il n'était pas très tard et après sa sieste, le sommeil l'avait quitté. Le jeune homme avait de toute manière la tête trop remplie de mots, de questions et de doutes pour dormir. Il avait envie de sortir mais n'avait nul part où aller. Il observa Siwon du coin de l'œil et se rappela subitement sa demande de le masser. Heechul avait répondu oui sans vraiment réfléchir, c'était la première fois que son ami lui demandait cela et il n'avait pas de réelle raison de refuser. Au contraire, il en avait même envie. Il avait toujours eu cette fascination pour Siwon. Il ne pouvait pas vraiment l'expliquer, Siwon lui plaisait indéniablement mais le contexte de leur rencontre n'avait jamais permis un véritable rapprochement, trop de blessures, trop de larmes, trop de tout et de rien à la fois.

-Tu veux que je te masse le dos alors? Finit-il par demander timidement.

Siwon tourna la tête vers lui. C'était vrai que dans une impulsion il lui avait posé cette question, mais il l'avait un peu regretté par peur d'un refus.

-Ouais...

Seuls dans cette chambre, ces mains qui tremblaient un peu à l'idée de toucher ce dos qui lui trépignait d'impatience à l'idée de découvrir ces mains. Comme dans une répétition, chacun prit sa place. Siwon coupa la télévision, retira son haut et s'allongea à plat ventre sur les draps. L'oreiller vint lui frôler la joue avant que celle-ci se détende complètement sur le tissu à motif fleuri. Heechul lui vint lentement s'agenouiller près de ce corps. Il le caressa tout d'abord du regard et bientôt toucha sa peau. Siwon au contact ferma les yeux et frissonna un peu. Beaucoup de mains l'avaient touché, griffé, abimé mais aucunes ne l'avaient caressé comme celles d'Heechul le faisaient. Il sourit, ça le chatouillait un peu, il n'avait pas l'habitude.

-Tu crois qu'ils nous cherchent?

-Je ne sais pas Heechul.

-Comment t'as atterrit là dedans?

-Et toi? Répondit Siwon du tac au tac.

Un silence, une pause, les mains d'Heechul s'arrêtèrent quelques secondes avant de reprendre leur chemin sur le dos de Siwon.

-Je... J'ai fait pas mal de connerie quand j'étais plus jeune. Le genre de connerie que je regrette vraiment maintenant parce que... Ben mes parents en ont eu marre de moi et... Voilà.

Siwon était interloqué, se posant milles questions, tant de questions qu'il ne savait pas par quoi commencer.

-Ils t'ont foutu à la porte?

-Ouais... Mais bon, je m'étais bien éloigné aussi. A l'époque j'étais encore mineur alors j'ai pas été en prison mais en centre de redressement, c'est pas exactement pareil c'est plus... Je sais pas... C'est censé être moins dur mais bon...

-Je t'imagine mal en fouteur de merde, fit remarquer Siwon.

-J'ai beaucoup changé, j'ai arrêté les conneries mais bon, c'était trop tard, mes parents voulaient déjà plus de moi. Tu penses, ils avaient mon petit frère qui était un vrai petit génie, enfin c'était le fils modèle quoi... Après quelques année à errer, j'ai finit par atterrir là bas... La suite tu la connais.

Heechul soupira longuement pour évacuer toute cette tension qui montait brusquement en lui. Le massage était presque devenu inconscient, ses mains étant attirés par chaque petits coins de douceur de la peau du jeune homme.

-Et toi? Demanda-t-il finalement dans une voix remplie d'émotions.

Alors que le massage le détendait petit à petit, Siwon se tendit de nouveau.

-Moi...

Il n'avait pas envie de parler de lui, il préférait en apprendre plus sur Heechul. Il avait envie que celui-ci se continue à se confier à lui pour lui donner l'impression qu'ils étaient proches. Seulement Siwon comprit que ce n'était pas le moment, qu'Heechul en avait déjà beaucoup dit et qu'il devait en quelque sorte lui rendre la pareil.

-Ma mère est morte il y a 3 ans.

Une douloureuse boule se forma dans la gorge d'Heechul. Ce dernier ne se doutait de rien, il ne savait pratiquement rien de Siwon et cette annonce l'attrista énormément. Peut être parce que l'homme étendu à côté de lui avait prit une grande importance à ses yeux. Importance dont il n'avait pas compris la force jusqu'à cet instant.

-Je suis désolé... Murmura-t-il.

-C'est pas comme si c'était de ta faute, souffla Siwon contre l'oreiller. Cancer, y avait rien à faire dans son cas... Mon père s'est vite remarié et j'ai détesté ma belle mère. Tellement que j'arrêtais pas de me disputer avec tout le monde, ça devenait violent, je me suis barré alors que j'avais nul part où aller, j'étais vraiment jeune...

-Je ne sais même pas quel âge tu as, le coupa Heechul.

-21.

-Moi 23.

-Je sais, dit Siwon dans un sourire, je t'ai souhaité ton anniversaire.

Heechul sourit également à ce souvenir. Il sourit alors que la peau de Siwon roulait sous ses doigts et que ce dernier ressentait des choses qu'il n'avait encore jamais ressentit jusque là. Ils finirent par s'endormir côte à côte, sous les draps alors que dehors, le ciel était dépourvu de nuages.

*-*-*

Chambre 109

Il était plus de 22h quand Ryeowook se réveilla. Encore un peu endormi, il eut d'abord peur de l'endroit où il se trouvait ne reconnaissant pas immédiatement les lieux. En apercevant la présence de Sungmin à côté de lui, sur le lit, il fut un peu rassuré.

-Comment tu vas? Demanda Sungmin.

-Ca va, répondit Ryeowook sans grande conviction.

Il ne fallait pas être un génie pour comprendre qu'il n'allait pas bien. Même après de nombreuses heures de sommeil, il était toujours en état de choc. Sungmin le regardait d'un air soucieux. Il aurait tellement voulu savoir ce qu'il se passait dans sa tête. Peut être qu'au fond, il n'en avait pas envie, c'était déjà assez dur pour lui. Depuis des jours il ne pensait qu'à Kyuhyun et il avait envie de pleurer toutes les secondes. Il ne se retenait que pour Ryeowook, pour que quelqu'un reste fort à ses côtés mais il était malgré tout sur le point de craquer à tout instant. Il ne savait pas combien de temps cela prendrait pour l'oublier et c'était d'autant plus dur que Kyuhyun lui manquait de plus en plus. C'était devenu tout bonnement insupportable.

-Où sont les autres? Demanda tout à coup Ryeowook.

-Dans leurs chambres je suppose. Ne t'inquiète pas, ils vont bien. Et Heechul m'a dit que Leeteuk lui avait téléphoné et qu'il allait bien. Il est chez Kangin... Tu veux manger?

Le jeune homme acquiesça et Sungmin partit chercher à manger au distributeur du hall de l'hôtel. Il revint dans la chambre quelques minutes plus tard avec des canettes de soda, des chips et des barres de chocolat.

-On mangera mieux demain, dit-il en déposant la nourriture sur la couverture du lit.

Il reprit sa place initiale et tendit une canette à son ami, mais ce dernier avait déjà un objet dans les mains.

-Qu'est ce que c'est? Demanda-t-il en fixant le petit objet.

Alors Ryeowook tourna la tête vers lui et tendit ce qu'il tenait au creux de ses paumes. C'était un médaillon relié à une chaine en argent. Sungmin l'ouvrit et put voir à l'intérieur une photo de deux personnes, un homme et une femme se tenant enlacés.

-Qui est-ce? Demanda-t-il en ne cessant de fixer la photo.

-Mes parents, lui répondit une voix éteinte.

-Tu ne m'as jamais parlé d'eux, constata Sungmin.

-Ils sont morts quand j'avais 10 ans.

Après un douloureux silence, Ryeowook se rapprocha de son ami et le regarda droit dans les yeux. Sa voix était étranglée et Sungmin lui était au bord des larmes.

-Je l'ai vraiment tué...? Je voulais pas tu sais. Il... Je voulais pas tuer Yesung... Il me parlait si doucement... Il était...

Ryeowook fondit en larmes et se laissa aller dans les bras de Sungmin qui pleura avec lui en silence. Le jeune homme voulait le réconforter mais il en était incapable, il avait lui aussi une large blessure dans la poitrine. Il ouvrit la bouche mais aucun son ne sortit, il ne pouvait pas, il ne pouvait plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://plume-de-chine.skyrock.com/
Yeonnie
Kyu Jong Only Love~♥  Dong Woon's Princess
avatar

Kyu Jong Only Love~♥
Dong Woon's Princess
nom de l'image
» Messages : 5296
» Inscrit le : 23/04/2009
» Localisation : Crazy Land
» Coup de coeur : Lee Hi
» Humeur : One Shot~~


MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Lun 24 Oct - 22:34

Il a tué Ye Seung?! O_o!



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
B.A.P♥. « Yes sir! We are the B.A.P.Warrior's is back with No Mercy because We've Got The Power.  One Shot!Are you gonna give in? Are you gonna be caught by the surrounding traps?Only one shot!Don’t run away, turn around and face your faces
» ▬ B.A.P ;; ONE SHOT.

Revenir en haut Aller en bas
Yeonnie
Kyu Jong Only Love~♥  Dong Woon's Princess
avatar

Kyu Jong Only Love~♥
Dong Woon's Princess
nom de l'image
» Messages : 5296
» Inscrit le : 23/04/2009
» Localisation : Crazy Land
» Coup de coeur : Lee Hi
» Humeur : One Shot~~


MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   Dim 13 Nov - 23:14

Il est où se chapitre 10?! Je suis en manque moi xD!



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
B.A.P♥. « Yes sir! We are the B.A.P.Warrior's is back with No Mercy because We've Got The Power.  One Shot!Are you gonna give in? Are you gonna be caught by the surrounding traps?Only one shot!Don’t run away, turn around and face your faces
» ▬ B.A.P ;; ONE SHOT.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


nom de l'image

MessageSujet: Re: Love hôtel [Chapitre 11/11]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Love hôtel [Chapitre 11/11]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Break time ::  :: Fictions Finies-