Partagez | 
 

 Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *
avatar

«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Jeu 17 Mar - 22:37

Citation :
mais en plus ça te conviendrait pas qu'il vienne sur ton lieu de travail (JH) ?!

D'ou ca ne me conviendrait pas ? Dis pas ca, sinon il va pas venir *pan*
Moi il peut venir n'importe ou que je sois ca me va, OMO je vais pas cracher dessus... --"
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *
avatar

«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Mar 22 Mar - 21:32

PDV Solène

Je ne sais pas si je dois lui dire merci ou l'engueuler. J'ai aimé ce chat au moment ou je l'avais vu dans la cage, et c'est lui qui me l'a offert alors bien sur que je veux le garder. Comme ca quand je serai seule les soir d'hivers je penserai a Mimi en m'occupant du chat. Mais je veux pas finir comme ces vieilles filles qui n'ont que des photos de leurs matou et qui dépense un fric monstre en vétérinaire. Je veux plus Minhwan que ce chat, mais je dois me contenter du chat.
Je suis autant énervé contre lui que aux anges. Je suis sous le charme, il m'a offert un chat, mais dès que je réfléchis un peu plus, que je pense au raison de son cadeau, j'en trouve juste aucune de valable. Aucune. Pourquoi m'acheter un chaton, il s'est autant énervé contre moi que le contraire. J'ai finis la conversation, si il y quelqu'un qui doit s'excuser c'est moi, pas lui. Il pense acheter ma gentillesse avec son foutu chat ? Il m'énerve.. Il m'énerve.
J'ai sonné de tout mon poids sur la sonnette, et ca bien trois fois. En attendant que quelqu'un vienne m'ouvrir, j'ai regardé le ciel. Marre de l'été, marre de voir que le ciel est plus heureux que moi. La porte sonna et la poignée bougea, si c'est Mh qui ouvre Solène sois forte, ne souris pas !
SH me vit, souris et ouvrit en grand.
« Solène !
-Oh. SeungHyun...
-… Tu t'attends pas a me voir ici, j'habite pourtant ici aussi. Mes peurs doivent être vrai je passe complètement inapercu.
-Nan c'est pas ca... Tu serai ou serait... MinHwan ? » Là il voulu sourire mais ravala automatiquement en raclant sa gorge l'air interrogé.
« MinHwan... Il est sortit il y a dix minutes, peut être plus...
-Je vois... Tu ne serais pas par pure hasard ou il est allé ?
-En ville !
-Plus précisément ?
-Non, appelle le ! » J'ai sourit et regardé mes pieds l'air gêné. SH sourit et me fit signe de le suivre. J'ai retiré mes chaussures et je l'ai suivit jusqu'au salon ou un bazar monstre me déconcentra une seconde avant d'entendre SH crier :
« Eh Bro t'es ou ? » Là j'ai tourné la tête et SH, un combiné de téléphone sur l'oreille me fixait en se retenant de sourire. Ce type est vraiment gentil, dommage qu'il sois pas batteur.
« Qu'est ce que tu fou... Ok Ok... Non pour rien de précis. Ok. Ok... Byyyee ! » Il raccrocha et me dit :
« Il est au magasin de musique.
-Le quel ?
-Il m'a pas dit. » J'ai fixé mes pieds pour réfléchir sans être distrait par ce qui ressemblerait a des soquettes ou caleçons bouchonné sous la table basse. Un magasin de musique, il y en a plein la ville. Je les connais même pas tous. Je veux pas rentrer bredouille, Solène réfléchis. Magasin de musique.
« C'est derniers temps, a chaque fois qu'on l'appel il est sois a ce foutu magasin sois a KFC. » J'ai souri regardé SH et mon cerveau se connecta.
« Je vais y aller ! Dis je en allant vers la sortie. J'ai ouvert la porte et SH me fit au revoir de la main quand j'ai claqué la porte derrière moi. Si il est bien ou je pense qu'il est je vais vraiment commencé a me poser de sérieuse question.
J'ai pris le bus jusqu'au centre ville et au moment d'arriver devant la boutique , la porte s'ouvrit, le carillon sonna et MH sortit en baissant la tête. Je me suis de suite écrasé contre le mur de crépis, si brusquement que je me suis éraflé les bras au passage. Stupide, mais je ne veux pas qu'il me voit. Enfin si vu que je dois lui parler, enfin l’engueuler et sortit de ma voie la plus froide ''reprend ton stupide chat !'' mais là je peux pas l'affronter. C'est trop tôt, dans cinq minutes, laisser moi cinq minutes. MH ne me vit pas, regarda a droite, a gauche et avança vers la droite. Je fais quoi ?
J'ai regardé la vitrine du magasin. Pourquoi il était là ? Il sort sans sac et je ne pense pas qu'il est allé pour vendre sa batterie.
L'ange dans ma tête me souffle qu'il y est allé car il me manquait, et que pendant que je frappe en pleine nuit les baguettes qu'il m'avait offert sur le rebord de mon lit, lui viens ici pour penser a moi. J'ai l'impression d'être Milou, de l'autre coté un diable me répète que je ne dois pas rêver, qu'il est venu ici pour tout autre chose, et qu'il a choisis ce magasin car c'est le plus près de chez eux ou du KFC. Que de toute façons, on est séparé et il est pas malheureux. J'ai posé ma tête contre le crépis et je l'ai regardé partir. Je vais tourné dingue. Pourquoi tu m'a acheté ce chat ? Hein ? Tu es si désolé que ca ? MH dis moi, si on refaisait la scène, tu m'interdirai de monter dans ce bus ou pas ?
Le carillon sonna encore ce qui me réveilla, et la vendeuse cria :
« Jeune homme ! » MH ne se retourna pas, il continua sa marche tendis que la femme soupira. Elle regarda sa main qui tenait un trousseau de clefs. L'imbécile, ils ont quoi dans ce groupe a tout oublier partout. Ils laissent des graine pour retrouver leur route. Il va arriver chez lui sans ses clefs.
« Pardon ! Dis je a la jeune femme qui me reconnu en un coup d'œil.
-Merci mon dieu, votre petit ami a oublié ca ! » Elle me présenta les clefs, je l'ai ai prise quand les mots ''petit ami'' arrêtèrent de me résonné dans les oreilles. J'ai regardé vers la foule et quand elle rentra, j'ai serré les clefs et je me suis mise a courir derrière lui. Il oublie toujours quelque chose, toujours. J'avais un sourire qui se dissimulait sur mes lèvres car je venais de trouver l'excuse pour l’accoster. Il tourna dans une impasse, le con a des grandes jambes. J'ai tourné et il descendit les marches d'un bouche de métro. J'ai ralentis et repris mon souffle, j'aurai put continuer a courir et poser ma main sur son épaule mais je l'ai suivit sans un mot jusqu'au portillon, puis jusqu'au quai. Un monde fou se bousculait, il passait comme une souris entre eux, la tête baissé et le regard rapide. Il y a un ans, si on s'était croisé là, je ne sais pas si je l'aurai reconnu. Maintenant quand je ferme les yeux, je m'étonne moi même de sentir son odeur chez les autres. Lée a peut être raison quand elle dit qu'il m'a rendu rongeur. Il alla jusqu'au bout du quai ou il y avait un peu moins de monde et s’arrêta près du mur du font. Les écrans indiquaient deux minutes d'attente. J'ai marché en me baissant la tête, de toute il fuit les contact visuel, il regarde ses pieds et les gens dos a lui. Je me suis arrêter a cinq mettre de lui, un peu en recul, collé au mur du font, contre une affiche pour des ramens au crevette. Ils paraissent délicieux comme ca, mais Léa en avait acheté et ils ont goût de bain de bouche bon marché. Je hais les bains de bouche, j'ai l'impression que toute la pharmacie y circulent.
MinHwan regarda l'écran qui n'avait pas changé depuis son arrivé, il enfouit ses mains dans ses poches et moi j'ai serré ses clefs. Vas y Solène, accoste le ! Là de suite, rend lui ses clefs, comme ca il sera tout content que tu l'ais suivit pour ca. Si tu attend, il trouvera bizarre que tu es pris autant de temps a lui rendre, tu va pas le suivre jusqu'à devant chez lui. Quand il cherchera dans ses poches devant la porte d'entrer, je vais pas lui donné a ce moment là. Solène bouge toi ! Il sera content... mais qu'est ce que j'en ai a foutre qu'il soit content ? Je suis la pour l'engueuler, oublions pas ca ! Malgré sa tête de gamin perdu au centre commercial, et de son dos qui m'appelle... je dois rester forte ! Aller Solène. J'ai fait un pas quand une énorme boule se forma dans mon ventre. Qu'est ce qu'y me prend ? Passe lui un savon comme hier soir et ca ira mieux, defoule toi encore une fois et ca te fera les nerfs... après je pleurerai dans le prochain métro. MH si je t'engueule, que je te dis de venir récupérer cette foutu et affreuse boule de poil, tu me dira que tu as fait ca car je te manque et car tu ne supporte pas me faire du mal, lever la voie contre moi et que tu n'es finalement pas du tout du tout du tout d'accord avec tout ca. Tu dira ca pas vrai, tu t’énerveras pas comme hier, a crier que je n'ai rien a dire, car on est pas ensemble. Pourquoi tu m'as acheté ce chat, si c'est pas pour t'excuser ? Dis moi de quoi tu veux t'excuser ok ? J'ai fait a nouveau un pas quand j'ai remarqué qu'il fixait quelque chose a sa droite et ca très fortement. J'ai tourné le regard et un couple se regardaient a deux mètres. Ils a jamais vu un couple ou quoi ? J'ai de nouveau regardé Minhwan qui sortit sa main droite de sa poche et la regarda avant de la serré. J'ai a nouveau regardé le couple et j'ai remarqué quelque chose. La jeune fille regardait la main de son petit ami qui serait la sienne en souriant. Mon cœur encore plus rapide que ma tête se serra légèrement avant que MH ne soupire et ferme les yeux et serrant le poing. Il resta comme ca, quand la sonnerie qui indiquait l'arrivé du métro retentis et que le souffle créé par le métro entrant nous décoiffa tous un peu. Là il rouvrit les yeux, et s’avança. Moi dans tout ca, je me suis pas bouché les oreilles comme d'habitude sur un quai, j'ai juste regardé MH marché lentement vers les portes et mon cœur se serra quand j'ai chuchoté :
« Je te manque ? »

C'est court... désolé. ><" En plus je vous laisse en suspense *pan*
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
HoshiikO'
avatar
Maid of Oppa~
MinHwan Wife ♥
nom de l'image
» Messages : 3881
» Inscrit le : 16/11/2009
» Humeur : Se sent coupable de laisser YeJun quelque temps


MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Mar 22 Mar - 22:02

C'est court , il se passe rien de spécial mais J'AIIIIIIIIIIIIIIIIME *___*
Et ce con qui oublie ses clé , c'est bien Mimi ** /PAN/
Mais..il était dans la boutiiiique , OMO je lui manque autant que ça ? ** C'est biien ça , maintenant..OMO me dit pas que ce qu'on a lu sur ta feuille dimanche va se passer a la prochaine partie ? OMOO *Q* Si oui...daaaaah je suis presser *_______*

Le coup du couple qu'il regarde qui se tienne la main et que ensuite il sert son poing en soupirant et fermant les yeux , haa je me suis fait la scène dans la tête et c'était triiiiiste TT (meme si il était sex' /SBAF/ ) , on le refera bientot moi j'dis , dans Lotte World , en train de se tenir la main...je parlais de ça en Physique cet après midi a ma copine , et elle elle me sort " te fait pas trop de film , tu vas jamais le voir " Clash comme ça , ça m'a mit un coup , je le sais mais...m'en fous j'aime être dans mes délire perso comme ça *PAN*

Bref, apres ce beauu PDV , je vais enfin aller réviser pour mon contrôle de demain U__U"
Revenir en haut Aller en bas
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *
avatar

«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Sam 26 Mar - 20:02

Me revoilaaaaa, Lée the return *pan*


PDV Lée


Une fois dans le bus j'ai dut fouiller tout son sac. Les autre passagers me fixaient, je devais faire folle a tout vider cent fois.
Je n'ai rien trouvé d'autre, j'ai donc seulement fixé les photos des yeux. J'ai sourit en regardant a l'extérieur. L'imbécile, l'imbécile, il ne sais même pas ou bien cacher les preuves de sa culpabilité. Je suis presque heureuse, il ne sera pas quoi dire, bégaiera et acquiescera. Il ne peut plus s’échapper.
Je suis descendu du bus devant la FnC et j'ai vérifié ma tenue, quand j'ai relevé les yeux elle me sourit. Elle était en haut des marches prêtent a ouvrir la porte de l'agence avec un immense sourire et une paire de Louboutin. Même a paris c'est plus mode les Louboutins, encore elle porterai des Jimmy Choo.
« Tien, ca faisait longtemps ! Me dit elle. » BB lâcha la poignée et je suis monté a coté d'elle. Elle ne m'aura pas, jamais ! Je sais que tout est faux, il ne l'aime pas, il ne l'aime pas.
« Bonjour. Dis je. Vous êtes revenu en Corée.
-Hier.
-Les gardes douanier font vraiment mal leur boulot. » Elle cessa de rire mais moi j'ai sourit.
« Qu'est ce que vous venez faire ici ? Me demanda t'elle.
-Je viens voir JongHun. » Elle pouffa.
« Vraiment ? Me demanda-t-elle. Pas longtemps je présume, je viens le chercher pour aller manger. Sa mère nous attend.
-Vous souffrez de schizophrénie ? Demandais je en me tournant vers elle.
-Pardon ?
-On sais toi et moi que tout ca c'est dans ta tête. Tu penses encore me jouer ta belle histoire.
-Je vois... dit elle en ouvrant la porte. Je ne l'ai peut être pas, mais toi non plus.
-Tu ne sais pas ou il a passé la nuit. Dis je en agitant le sac.
-L'important c'est ou il passera les suivantes ! » Elle sourit et entra, j'ai suivit en serrant du poing. Dans le hall pas grand monde, les ascenseurs sonnèrent et un des deux ouvrit ses portes. Jh en sortit, j'ai sourit et voulu faire un pas quand BB me passa devant et me fixa.
« Je ne pense pas qu'il veut manger avec nous deux alors si on réglait le problème d'abord.
-Bouge !
-Appelle le tu veux, appelle le et voit si il répond.
-Pourquoi je ferais cela ?
-Car au fond tu n'es pas si sur de toi. Si il répond, je quitte ce lieu de suite. » Elle a pas tord, je suis pas certaine, il peut aussi faire son dégonflé et prendre le sac sans un mot. Mais si je l'appelle il ne va pas décrocher. Il est partit comme un voleur, il ne va pas décrocher au premier de mes appels. BB me regardait avec insistance, je ne peux pas me défiler. J'ai sortit mon téléphone et elle dit.
«Si il ne décroche pas, j'appellerai. » J'ai regardé JH un peu plus loin et on se decalla vers la porte de sortie. JH sourit a quelqu'un de dix ans son ainé et je l'ai appelé. Je t'en supplie décroche, ou fait semblant, ou alors j'espère que tu a oublier ton téléphone la haut. Je t'en supplie...
Il eu un regard vers sa poche de jean, s'excusa envers l'homme et sortit son téléphone. Ne regarda pas qui c'est, décroche seulement tu veux ! Il regarda l'écran, son regard glissa sur le sol et il serra son téléphone. Bon dieu décroche, le regard de BB et son sourire encore dissimulé me fait froid au os. Décroche qu'elle tourne des talons enfin. Arrête d'avoir peur. Je t'en supplis... Il appuya sur son écran, j'ai sourit mais la communication se coupa. Mon cœur se crispa et j'ai retiré le téléphone de mon oreille.
« A moi ! Dit BB en sortant son Iphone coque miroir. » Elle appuya sur appel récent, ce qui déjà me frappa au cœur, puis porta le téléphone a son oreille. Jh regarda a nouveau l'écran et celle fois si décrocha. J'ai reculé par peur qu'il nous voit ensemble et mon cœur s’émietta un peu plus. Elle me regarda du coin de l'œil et dis :
« Tu as mangé ?... parfait. Je passe a l'agence. Tu n'as rien de prévu ? Bien ! » A l'autre bout de la salle JH raccrocha et regarda le combiné le regard complètement désolé. Salaud ! Pourquoi tu as dis oui alors ? Si c'est pour faire cette tête. Si au moins tu avais souris, montré que cela te plaisais d'aller manger avec elle, je t'aurai hais, je l'aurai hais et je serais partit en jurant ne plus jamais revenir vers toi. Mais se regard me fait espérer encore un peu. Tu es le plus grand imbécile que je connaisse et le plus lâche.
BB me regarda avec son sourire de vainqueur.
« La nuit n'a pas dut être si inoubliable.
-La ferme ! Dis je. »
JH salua l'homme et alla vers les toilettes. J'ai serrer la laniere du sac quand BB sortit son fard a joue du sien. J'ai le cerveau embué. J'ai presque envie de rire, moi qui pensais tout régler aujourd'hui. Mais avec ou sans photo il est encore persuadé que je n'ai rien a faire avec lui. Même si BB n'était pas là, il n'aurait pas décroché, car il n'aura jamais le cran de m'avouer qu'il a peur. Ca je veux bien faire avec, le rassurer comme je peux, lui montrer que je suis forte et que le moindre ragot je peut le surpasser si je passe la fin de sa journée dans ses bras. Mais qu'il décroche a son appel, ca, ca me fait mal. J'aurai pensé qu'il s'en voudrait. Qu'il ne la reverrait plus maintenant qu'il n'a plus raison de faire semblant. En faite je suis juste jalouse a en crever. Je le déteste pour avoir peur de moi et se jeter vers elle si facilement. Je le déteste d'être aussi aveugle, et je me déteste de continuer a l'aimer et a l'attendre. Et surtout je le hais d'avoir passé la nuit avec moi pour manger ensuite avec elle. J'ai l'impression d'être son amante, sa secrétaire, ou sa pute préféré. J'ai avancé vers les toilettes pour homme et je suis entré. JH sortit d'une cabine et me vit.
« Léa ?... C'est les toilettes des hommes ! » Il regarda autour de nous, sourit aux autres hommes qui pissaient dans les urinoirs avant de revenir sur moi.
« Qu'est ce que tu...
-Je suis venu te rendre ca ! » Je lui ai lancé le sac dans les bras, il le rattrapa comme il pouvait.
« Pourquoi ca met si impossible de te détester ! Dis je. » Il leva les yeux vers moi surpris.
« Je ne serai pas Kim Sam Soon, je ne pleurerai pas ici ! Comment tu peux... » j'ai sentit les larmes monté.
« Madame, vous êtes dans les toilettes des hommes... dit quelqu'un.
-Je ne serai pas longue, vous pourrez reprendre votre effluve dans pas longtemps.
-Léa je...
-Tu quoi ? Tu passes la nuit avec moi et mange a midi avec ta jolie femme, celle qui rend bien dans les magazines...
-Comment tu...
-Ne pose plus jamais tes mains sur moi ! Ne me regarde plus jamais amoureusement. Ne me souris même pas sauf si tu as le courage de me dire que je te manques et que... et que... Tiens ! » j'ai sortit la photo de ma poche arrière et je lui ai présenté.
« Tu ne sais même pas bien cacher tes secrets. » Il regarda la photo puis moi.
« Prend le, tu aura la collections complète comme ca. JongHun s'il te plait, que je sorte d'ici ! » il prit la photo. Je suis partit vers la porte et j'ai sentit une chose dans ma poche. J'ai sortit l'étoile et en lui jetant dis je :
« Tu peux a nouveau la jeter, vraiment cette fois. » Il la regarda tomber au sol et je suis partit aussi vite que je pouvais. Dans la rue j'ai entendis des pas derrière moi alors je me suis mise a courir.

PDV Minhwan

Le couple pris la porte a droite, j'ai avancé vers celle en face de moi sans les lâcher du regard.
Je lui avait pris la main, et elle m'avais ordonné de ne plus la lâcher. Elle était terrifié et je remercias dieu pour avoir créer cette situation. Sa main dans la mienne était moite et quand la foule bougeait et l’écrasait un peu plus, elle serait fortement sa main dans la mienne. Je me souviens mettre dis : ''J'aimerai ne jamais quitter ce métro.'' Elle était si jolie et si peureuse, je pensais a l’époque que jamais elle ne lèverai la voie contre moi, je me répétais : ''si je l'ai a moi, je la rendrait heureuse...''
Je me déteste pour n'avoir pas tenu ma promesse.
La foule me poussa vers le fond du wagon, presque contre les portes du fond, et le métro démarra. En une seconde il c'est mis a faire 50 degré, j'ai eu les mains moites et la tête embué. Je dois passer mon permis et vite. En tournant la tête a droite je ne voyais qu'un grand monsieur a moustache et le couple qui riait encore. Tous deux écrasé comme tout le monde, mais ils ne semblent même pas s'en apercevoir. Quand je tenais sa main, je ne sentait rien d'autre que la douceur de sa pomme et le bout de ses doigts serrant les miens. J'ai sourit en me rappelant a quel point j'avais peur de lui parler tellement j'avais la gorge sèche.
Le métro s'arrêta a une autre station et plus de gens rentrèrent qu'en descendirent. Je hais les transport en commun. J'ai a nouveau reculé pour faire rentré les gens. Un homme me donna un coup de coude s'en faire exprès, puis un autre un coup de mallette en cuir et j'ai soupiré. Des fois j'aimerai habiter dans une petite ville pour pouvoir me dire ''Je vais rentrer a pied.''
Il fait si chaud que mon teeshirt me colle et de la sueur coule dans mon cou, j'ai chaud au pied mais je ne peux même pas les bouger sans écraser ceux des autres. Troisième station, plus de gens descendirent, j'ai put bouger les jambes mais une femme et une poussette souhaita se poser a coté de moi, les gens la laissèrent passé et tout le monde se déplaça vers la gauche. Je donnerai tout pour être assis. J'ai suivit le mouvement de la foule vers les strapontins, mon dos frappa dans quelqu'un une fois, puis deux.
« Excusez moi. Dis je sans regarder qui c'était. »
Pourquoi je suis allé en ville, j'aurai dut resté avec SH, on aurait mater un film et jouer a la console toute la journée. Là je vais rentrer en même temps que tout le monde et je vais encore être le dernier a pouvoir prendre une douche. J'ai l'impression de nager.
Au quatrième arrêt, d'autre personne montèrent, certain râlèrent en voyant la poussette. La mère me regarda désolé, j'ai sourit et elle me colla un peu plus. J'ai a nouveau reculé et frapper dans quelqu'un derrière moi. Je me suis excusé.
« C'est rien... » dis la jeune fille en toussant. On peut être malade début septembre ? J'ai regardé mes pieds et vu les siens. Des ballerines blanche a fleures, qui me rappelèrent quelque chose... La poussette descendit a la station suivante, mais fut remplacer par un groupe de lycéen en uniforme et a la glace a l'eau entamé. J'ai soif...
Les trois jeunes a lunettes, riaient et me poussaient s'en le vouloir encore un peu plus.
« Excusez moi. Je suis vraiment désolé... répétais je cette fois en regardant la jeune femme. » J'ai soupiré quand mes yeux comprirent ce qu'ils avaient vu. J'ai tourné la tête complètement, et Solène me fixait, les yeux rond et la bouche entre-ouverte avant de regarder le sol. Qu'est ce qu'elle fait ici ? Elle regarda a droite puis a gauche, complètement mal a l'aise de me croiser là. Le métro s'arrêta, j'allais me retourner quand la foule me poussa et je me suis retrouvé face a elle s'en pouvoir me bouger. Le métro démarra et les gens nous poussèrent encore plus contre le font du métro. La tête de Solène se cogna au vitre et elle grimaça. J'ai retenu ma main pour ne pas qu'elle aille frotter ou elle s'était cogné. Solène se recula le plus possible pour agrandir les distances entre nous de quelques millimètre. Dos a moi un homme ne voulait pas bouger alors j'ai compris mon destin. J'ai raclé ma gorge et elle regarda a sa droite en passant ses cheveux derrière ses oreilles. Je ne sais pas si c'est la chaleur ou la situation, mais ses joues rougissaient par intermittence. Son visage était a vingt centimètre de moi, son front est un peu mouate et elle lèche ses lèvres toutes les trente seconde avant de respirer la bouche entre-ouverte. Je me refusait de regarder cela, comme regarder ses bras nus, ses yeux brillants et fuyant, ou ses jambes qu'elle plis de temps en temps. Elle mis ses mains derrière son dos et quand le métro tourna on glissa tout deux a droite ce qui créa un sourire sur son visage. J'ai posé ma main contre la vitre pour me rattraper, elle la regarda étonné. J'ai l'impression de l'encercler pour ne pas qu'elle parte. Quand le métro se calma j'ai retiré mon bras en chuchotant un ''désolé'' naif.
« Tu... commençais je en regardant autour. Tu as reçu le...
-Oui.
-Bien... » Elle regarda a droite et passait ses cheveux derrière son oreille tout les trois secondes. J'aime pas ca, elle est juste là, je dois bien lui parler, sinon je vais passé pour le lâche de service.
« Qu'est ce que tu faisais en ville ? Demandais je.
-Rien...
-Je vois...
-Pour le chat... dit elle avant qu'un homme nous pousse. » Je me suis déplacé encore plus vers elle pour le laisser passer. Mais voilà, il ne passa pas. Il resta derrière moi. J'ai soupiré, Solène regarda mon buste qui arrivait a cinq centimètre de son nez.
« Désolé ! Dis je.
-C'est rien... pas ta faute...
-Tu disais ?
-Oui pour le... » Elle releva la tête et resta la bouche ouvert a me regarder dans les yeux avant de rougir et de bégayer.
« Le ch-chat... Plait beaucoup a Lée...
-Vraiment ?
-Oui... Vraiment... Mais, tu devrais le récupérer. » Mon cœur se pinça et elle continua :
« Je crois que c'est inapproprié a notre relation tu crois pas ? Reprend le !
-Mais...
-S'il te plait ! » Elle ne me regardait même pas dans les yeux.
« Non ! Dis je. » Là elle leva les yeux surprise.
« Non, tu le gardes.
-Minhwan !
-Solène ! Je te l'offre tu le gardes !
-Non j'en veux pas. Pourquoi tu me l'a acheter de toute ?
-Tu le voulais.
-Et alors ? Je veux bien un Yote tu me l'achète ?
-Pourquoi t'en fais un problème c'est qu'un chat !
Non c'est pas qu'un chat. Pourquoi tu m'as fait un cadeau ? » Tout le monde autour nous regardait. On est pas dans le meilleur endroit pour une discutions personnelle. Elle soupira et me dit a nouveau de le reprendre. J'ai attendu que la foule nous lâche pour reprendre.
« Non, désolé Solène mais non.
-Minhwan.
-J'aurai aimé que ca te fasse plaisir...
-Ca me fait plaisir.
-Alors quoi ?
Alors ca me rend aussi triste ! Dit elle en levant la voie. » Ses jolies yeux se remplir directement d'eau et j'ai entre ouvert la bouche pour parler mais rien ne sortit. Elle regarda au sol et secoua la tête.
« Je t'avais dis de ne pas être aussi gentil... Pourquoi tu es toujours si gentil pour tout. Je ne vaut pas tout ca... dit elle.
-Car quand tu me rend triste je sais que te voir sourire me rend heureux. » J'ai dit ca de suite, comme si un autre en moi parlait. Elle leva les yeux de suite vers moi, des larmes attendent contre sa paupière inférieur. Elle me regarda surprise avant de bégayer. La voie automatique parla et quand on arriva au quai je me suis souvenu de la particularité de ce quai. Se sont les portes du fond qui s'ouvrent. Le métro s'arrêta, Solène me fixait toujours et les portent dans son dos s'ouvrirent.
« Solène fait... dis je en m'approchant pour l'informer mais elle pris peur. » Elle se recula, croyant pouvoir s'adosser contre les portes, mais perdu l’équilibre dans le vide. J'ai attraper sa main et je l'ai tiré vers moi. Elle s'écrasa contre mon torse et les gens purent descendre. Solène resta coller a moi, tendis que les arrivant entraient, tout le monde nous frôlait. Une fois le calme revenu elle bougea la tête et me regarda. Elle se mit sur la pointe des pieds et et m'embrassa du bout des lèvres avant de dire : « Je descend là ! » Elle se recula et j'ai stupidement dis :
« D'accord ! » Là elle se pinca les lèvres et partit en courant. Abrutit Minhwan, abrutit, je m’étais promis de ne plus jamais utiliser ce mot. Les portes sonnèrent et je les ai empêché de se refermer. Je suis sortit en vitesse et j'ai courut après elle. Quand je l'aurai a nouveau devant moi j'aimerai lui demander enfin pourquoi elle a voulu me quitter. C'est peut être pas l'important mais je dois savoir.

PDV JH

Comment elle a sut pour ce midi ? Et moi qui ai demandé a JJ de récupérer mon sac discrètement. Je suis vraiment naif. J'ai regardé la photo, elle ne devait pas tomber la dessus. Elle ne devait pas non plus savoir que je mangeais avec BB. Pourquoi j'ai dis oui d'ailleurs ? Ma mère va encore commencer la liste de mariage. J'ai le dont pour m'auto mettre dans la merde. J'ai entendu les pas de Lée dans le hall se faire de plus en plus rapide. J'ai pas envie de manger avec BB, il ne faut pas que Léa pense qu'elle passe en second plan. J'aurai pas dut partir comme ca ce matin, mais j'étais pressé et... et je savais pas quoi dire quand elle aurait ouvert les yeux et qu'elle m'aurait serré et souriant. Je devais pas retomber dans ses bras, je ne devais pas recommencer tout ca. Si on recommence on aura les même problèmes. Mais je ne veux pas non plus qu'elle pense que je vois BB. Qu'elle pense que j'aime quelqu'un d'autre qu'elle. J'ai regardé l'étoile et je suis sortit des toilettes. BB me sourit et j'ai vu Lée descendre les marches a l'extérieur. Elle peut pas partir comme ca. J'ai mis mon sac sur mon épaule et je suis sortit après elle. Dans la ruelle elle se mit a courir mais a l'angle j'ai put attraper son bras. Elle s'arrêta.
« Je t'ai dis de...
-Je ne sort pas avec BB. Avouais-je d'une traite.
-Pourquoi tu me dis ca ?
-Je...
-Je m'en contre fou... C'est juste comment tu peux encore la voir ? Moi je n'ose même pas sourire a un homme, même pas au caissier de la supérette et toi tu -vas manger avec Miss Louboutin !
-C''est pas ce que tu crois...
-La ferme ! Tous fermez là. Vous dites tous ca, comment tu peux savoir ce que je crois. Je croyais que tu... Rah lâche moi ! »
Elle agita le bras et j'ai lâché. Elle tourna la tête vers l'agence, j'ai suivit son regard et BB nous regardait a une dizaine de mètres. Léa ria légèrement avant de regarder la rue passante.
« Je passe encore pour la conne de service... dit elle.
-Tu as mangé, si tu veux on va manger... Je peux...
-Nan tu peux pas. Arrête ca tu veux. On va manger et puis quoi ? On finit chez -moi ?
-Nan. Je veux juste que...
-Que quoi JongHun ! Bordel tu veux quoi ? » Elle me fixait, ses pupilles noires recouvraient tous son œil et elle me fixait. Cela me cloua au sol et me rendit muet. Ce que je veux ? Je sais enfin... Là maintenant ou dans la vie ou... ? Elle ria et regarda BB.
« Je veux pas croire que tu l'a veut elle.
-Je te dis que je ne sort pas avec elle. » Elle me regarda a nouveau et posa sa main sur ma joue.
« Si cela pouvait faire que tu sois avec moi. Dit elle. Mais ca change rien pas vrai ? » Elle sourit et retira sa main.
« Léa je...
-Je meurt de faim, j'espère que le KFC est ouvert. Dit elle. Je te laisse, mange bien.
-Attend ! » Elle me regarda. Je dis quoi ? Je sais pas, y'a trop de chose dans ma tête et j'arrive pas a trouver la qu'elle est la bonne. Je veux pas qu'elle mange toute seule, et qu'elle parte comme ca, comme si finalement il ne c'était rien passé. Je suis le dernier des lâche, je n'irai pas manger avec elle. Je n'aurai pas dut l'embrasser hier, j'aurai dut continuer a vouloir être ami. J'aurai pas dut, elle n'aurai jamais compris que je ne l'ai pas oublié. J'arrive pas a associer mes mots et mes gestes, je suis ridicule. Elle tourna la tête vers la rue et dit a nouveau :
« J'ai faim ! T'en fais pas pour moi. Y'a vraiment pas a s'inquiéter. Tu me connais, je suis débrouillarde. Je vais pas me mettre a pleurer et me bourrer la gueule jusqu'au petit matin. C'est pas comme si j'avais une furieuse envie de soju glacé. » Elle me fit un immense sourire.
« Je vais m'arrêter là. Ajouta t'elle. Je rentre.
-Léa...
-Laisse moi, JH. Te force pas ! » Elle sourit, salua BB gentiment et partit tranquillement. Je sais que ca dernière phrase est a prendre a l'envers. Elle va encore boire et vomir dans une poubelle. Je l'envie presque pour ca, moi ca met impossible sinon le lendemain je me fais engueuler sévère.
« C'est règlé ? Me demanda BB en s'approchant. Ta mère nous attend.
-Je ne savais pas que tu venais aussi.
-Ta mère m'a invité...
-Je vois... » Léa tourna a l'angle et j'ai soupiré. Si elle boit se soir je ne vais pas pouvoir fermer l'œil. Pourquoi ma tête n'arriva pas a ce débarrassé d'elle ? J'ai jamais aimé quelqu'un a ce point, voilà pourquoi j'aimerai vraiment pouvoir l'oublier, et pourquoi je ne veux plus jamais lui faire du mal.

PDV EC

La liste que ma donner ma mère est faite d'une phrase : ''Alcool et nourriture...''. Le pire c'est qu'elle me gueule cinq fois : ''va faire les course et oublie pas la liste !'' C'est ca qu'elle appelle une liste ? En regardant le rayon alcool j'ai bouchonné le morceau de papier. J'en ai marre, marre de lui acheter ses bouteilles, je suis sa fille d'accord mais pas son distributeur. On a peu pour acheter la nourriture de la semaine mais si elle ne trouve pas le soju dans le frigo je me fais frapper.
Quand j'ai vu la liste sur la table, je suis partit direct a l’épicerie, je ne voulais pas tomber sur ma sœur. A coté de la liste un prospectus pour son école privé était posé. Elle m'aurait sauter dessus et je n'aurai jamais osé dire que finalement je ne partais. Que finalement j'avais choisis de resté avec mon petit ami, que finalement j'étais qu'une sale égoïste. J'ai mis des bières dans mon panier, je ne prendrais pas d'alcool fort, je refuse. Et puis les bières me serviront aussi. Je me suis relevé et j'ai calculé combien il nous restait pour la nourriture. Pas grand chose mais suffisamment. Je suis allé vers le rayon petit déjeuner et je me suis baissé pour prendre un paquet de céréales que me sœur raffole. Ca lui fera oublier un peu mon égoïsme. En posant le paquet dans le panier mon téléphone vibra trois fois. Quand c'est trois c'est lui. J'ai regardé et ouvert le SMS.
« Tu fais quoi ? » Il s’ennuie. J'ai répondu et posé mon téléphone dans le panier avant de partir vers les conserves. Arrivé devant l'endroit haricots, là mon téléphone sonna. Une sonnerie que lui même avait enregistrer et qui disait ''je te surveille !'' Ca m'avait fait marrer et je m’était empressé de la mettre en sonnerie personnalisé mais maintenant dès qu'elle sonne je meurs de honte. J'ai décroché en soupirant.
« Quoi ? dis je.
-Tu fais les magasins ?
-Non, enfin je fais les courses.
-Je vois... tu as bientôt finis ?
-Oui, pourquoi je te manque ?
-Pas vraiment, mes autres amantes sont occupé...
-Toi ?, j'ai rit. Tu as des amantes ?
-Je dois prendre ca comment ?
-Non, rien... je... » La communication coupa, j'ai regardé le combiné et pesté. Il est ou sous un pont ? Ca y est les quatre autres veulent plus de lui ? J'ai sourit et posé le téléphone.

J'ai trouvé une caisse de libre et en posant les articles sur le tapis mon téléphone sonna a nouveau. J'ai sentit le rouge me monter au joues, les autres clients se tournèrent vers moi et la caissière sourit.
« Votre petit amie est du genre protecteur. Me dit elle.
-Du genre abrutit surtout... dis je en sortant mon unique billet.
-C'est comme ca qu'on les préfère il paraît. » J'ai ris et la sonnerie cessa. Il faut que je la change, je dis ca depuis un mois. J'ai payé, j'avais bien calculé, elle me rendut des centimes et je suis parit les sacs pleins. Les bières c'est lourds. Dans la rue, le soleil commence a disparaître derrière les immeuble. Les jours ont vraiment raccourcis. Je ne veux pas rentrer, pas voir ma mère ni ma sœur. Je vais jamais osé lui dire. Je suis complètement stupide de rester. J'ai rien a faire ici, a pars payé a boire a ma mère. Si au moins elle pouvait boire a en... Je peux pas dire ca, mais finalement ca aiderait. J'en suis rendu a vouloir sa mort, je vais tourner dingue, et ma sœur est capable de fuger, d'aller dormir chez un de ses foutu amis qui chante des chansons suicidaire. Au moins dans l'internat elle sera bien entourer, elle travaillera et deviendra ce qu'elle veut devenir. Elle ne me remplacera pas quand je serai partit. Quand est ce que je vais partir si c'est pas cette fois là ? Je reste avec lui, ok, mais il ne m'amenera nulpart. Je peux rien construire avec lui, rien de protecteur. Il ne prendra pas soin de moi, ne me donnera pas le double de sa clefs, et un tiroir de libre. Jamais je serai chez moi chez lui, je vais resté au chevet de ma mère encore longtemps. Je n'ai même pas de travail pour me payer un logement a moi et a ma sœur, et ma mère nous laissera jamais partir sans raison. Au moins si je pars dans le nord, ma sœur sera en sureté et je gagnerai des sous et... mon portable sonna a nouveau et j'ai posé les sacs pour décrocher.
« Pourquoi tu répondais pas ? Me demanda SH.
-Tu m'enerves !
-C'est pas une raison pour pas décrocher.
-J'étais a la caisse.
-C'est lourd ? Me demanda t'il.
-Quoi ?
-Tes sacs.
-Comment tu sais...
-Tu faisais bien les courses non ?
-Si, c'est vrai. Non ca va c'est pas trop lourd, mentis je en regardant la trace rouge sur la paume de ma main. D'ailleurs pourquoi tu as raccroché ?
-J'avais un autre appel !
-Une amante ?
-Oui, plus jolie.
-Si tu as des amantes je t'étripe et je te jète au loup... dis je en attrapant mes sacs le téléphone dans le creux de l'épaule.
-Charmant, même après ca tu me manque...
-SeungHyun...
-Oui ? » Je voulais lui dire de venir et vite, m'aider a porter ses sacs et que j'oublie un moment ma lâcheté. Mais finalement je peux pas, je dois rentrer.
« j'arrive ! Dit il.
-NON ! Non... pas maintenant. » j'ai repris ma marche vers chez moi.
« Ok. Comme tu veux. Je vais appeler numéro deux... dit il en riant. » J'ai sourit mais j'aimerai qu'il arrête de plaisanter car ca me rassurerait si il avait vraiment d'autre petite amie, c'est bête mais de un, j'aurai une raison pour le quitter, et de deux je serai rassuré en partant, car je le laisserai pas seul. Parfois j'ai l'impression d'être sa mère.
« EunChan ca va ?
-Bien sur !
-T'es sur ? » Je me suis arrêté et j'ai pris une inspiration avant de dire :
« Oui, ca va très bien. Tu me manques c'est tout. » La communication coupa encore et rangé mon téléphone presque heureuse de plus avoir a mentir. J'ai ouvert la porte, mis les sacs dans la salon et j'ai fermé. Les pas de ma mère se firent entendre a l'étage. Elle descendit les escalier, mal coiffé avec un chemise de nuit.
« Tu dormais ? Demandais je.
-Tu as acheté ce que je voulais ?
-Pas assez pour l'alcool, j'ai pris des bières.
-Tu ne sais pas lire en fin de compte. Je comprend pourquoi il ne veulent pas de toi dans cette école. » J'ai pris sur moi, si elle savait que si, si ils veulent de moi cela ne lui fairait rien, elle trouverai autre chose pour me blesser, pour me faire regretter de ne pas avoir acheter l'alcool, d'avoir préferé nourrir ma sœur.
« De toute bientôt on pourra acheter ce qu'on veut ma fille.
-Comment ca ?
-Je suis aller voir quelqu'un...
-Tu es allé voir qui ? Demandais je en élevant la voie.
-Quelqu'un …
-Maman t'as fait quoi ?
-Roh cris pas, je t'ai pas vendu rassure toi. J'ai juste hypothéquée la maison !
-Quoi ? » Elle m'imita et partit vers la cuisine. Je la déteste, comment elle peut prévendre la maison. Bondieu je suis stupide, ma sœur va me haïr d'autant plus. Je l'oblige a resté ici, dans cette ville ou maintenant on a même plus de vrai foyer. Avec ma mère on peut venir nous dire de quitter les lieux d'ici demain car elle ne remboursera jamais ce qu'on lui a donné. On a même plus de toit au dessus de nos têtes. Qu'est ce que je suis entrain de faire ?
« Tu sais ou est ta sœur ? Me demanda ma mère.
-Non. Avec des amis sans doute …
-Elle devrait se trouver un travail, pour aider a rembourser le prêt. Cette maison est autant a vous qu'a moi. » Comment elle peut dire ca ? J'ai toujours refuser que ma sœur travail, je l'ai fait depuis que j'ai 15 ans, je veux que ma sœur profite de sa jeunesse dans un pays comme celui là. Elle ne remboursera rien, jamais !
« Tu aurais put acheter plus quand même ! Cria ma mère.
-Non, je pouvais pas ! »
La porte sonna, je me suis retourné et ouvert. Il me sourit et me tendis une fausse fleure.
« Qu'est ce que tu fais ici ? Demandais je.
-Je me disais bien que ca allait pas suffire. Pourtant elle paraît vrai non ? En plus elle est rouge.
-SH, je t'ai dis pas maintenant ! C'est pas le moment...
-Je te manquais non ?
-Si mais...
-J'ai deux heure de trous.
-Je peux pas... Pars faut pas qu'elle... » Ma mère arriva alors.
« A qui tu parles ? Me demanda-t-elle.
-Personne, un vendeur de calendrier.
-Me prend pas pour une conne, on est en septembre ! » Elle pris la poignée et ouvrit en grand. SH sourit comme si cela allait suffire mais ma mère ria.
« voilà donc je Don Juan ! »


Dernière édition par Lée le Sam 26 Mar - 21:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Junnie
avatar
100% Biased. Numberwan.
nom de l'image
» Messages : 2236
» Inscrit le : 01/09/2010
» Localisation : ZE:A's World.

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Sam 26 Mar - 20:47

OMGGGGGGGG ! OMG OMG OMG OMG ! Bon déjà, ca fait trop étrange parce que j'avais pas commenter la mise à jour précédente et ça me stresse à mort sérieux. Vrai. ;; Mais bref, la, le 1) OMG, non mais pour du rebondissement s'en est ! BON DIEU ! Je déteste BB, et comment JongHoon peut répondre après si en plus il veut pas la voir ? Mais quel boulet, il suffirait d'ignorer l'appel et ensuite il dirait qu'il avait simplement pas son téléphone. Bon dieu. >____< C'est nul, mais quel boulet, et la fin, OMG, pauvre Léa, TT... Bref, PDV assez remuant sur la fin, rah bon dieu, idiot. Et j'adore l'allusion à My name is Sam Soon. XD Bref je vais lire la suite mais OMG. ><
2) OMGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGG ! LE BISOUS ! C'est ce qu'on avait lu sur ta feuille à K-mark ? Non mais, woh, OMG, et j'imagine trop la discussion trop super discrète dans le métro. MDR. Et tout les yeux sur eux, ahem Solène on en reparlera ? MDR. Mais OMG, faut qu'ils se remettent ensemble les rongeurs ! e_e Mais j'aime trop, le bisous et j'ai trop flippé mais ça va, il lui court après ! Sinon j'aurais été trooop deg ! MDR
3) Mais qu'est - ce qu'il est con ! .______. BOU - LET. Je lui décerne la palme. Mais cretinus, pourquoi il ressort pas avec. ;; Et l'autre rah, pourquoi elle existe (dans la fic MDR) elle ? Il aurait put refuser quand même, elle m’énerve, elle devait pas se faire écraser sous un bus ? ToT
4) OMG. Ca sent le roussie. (Un roux de brule pas, il roussie. Un roux ne vieillis pas il rouille. Ok je sors XD) J'aime pas la mère d'EunChan elle pue du trognon. TT Non mais c'est quoi cette mère ? Carrément pire que la mienne /SBAF/. (La fille trop centrée sur elle même qui ramène tout à elle... --'). Non mais ça craint, et rah, elle est nulle. Et SeungHyun qui tombe au mauvais moment, je le sens pas, pas du tout. Bon sang. ><
Et c'est pourquoi j'ai vraiment vraiment hate de voir la suite ! Merci d'avoir posté. ♥


Dernière édition par Junnie le Sam 26 Mar - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
saranghea
avatar

N°1~ JongUK N.Sonic
nom de l'image
» Messages : 8039
» Inscrit le : 17/07/2009
» Localisation : In my mind
» Coup de coeur : N:Sonic...JongUk & Bong Jun // Memory in FT.Island ♥
» Humeur : HUmmm IN LOVE ♥


MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Sam 26 Mar - 22:04

waw lée dit moi, tu n'as jamais pensais à en faire un livre de ta fiction? les FT ce sentirait honorait! XD
Revenir en haut Aller en bas
http://saranghea63.skyrock.com
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *
avatar

«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Sam 26 Mar - 22:47

Merci Ninie :D

Euh... Un livre ? Euh... MDR pas vraiment XD Pas du tout même, ca vaut rien ce truc mais c'est gentil XD
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
saranghea
avatar

N°1~ JongUK N.Sonic
nom de l'image
» Messages : 8039
» Inscrit le : 17/07/2009
» Localisation : In my mind
» Coup de coeur : N:Sonic...JongUk & Bong Jun // Memory in FT.Island ♥
» Humeur : HUmmm IN LOVE ♥


MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Dim 27 Mar - 8:39

Ca vaut rien? tu plaisante???? Moi je me régale avec ta fiction bien qu'il me reste encore 160 page a lire! MDR
Revenir en haut Aller en bas
http://saranghea63.skyrock.com
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *
avatar

«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Dim 27 Mar - 18:30

PDV HK

Devant la porte fermé, ma colère s'envola. J'ai plus peur d'elle qu'elle aurait peur de moi. Je ne sais même pas sur qui je vais tomber. Elle va me demander ce que je fait ici, va sans doute m'ordonner de partir ou pire, me refermer la porte au nez.
Mais si elle croit qu'elle peut me mentir et s'en tirer comme ca. Elle a mentis a tout le monde en plus, pas qu'a moi. Encore il n'y aurait que moi... Elle peut pas faire ca ! J'ai soupiré et je me suis avancé. Je ne suis pas en tord, elle aurait dut tout me dire. Qu'est ce qu'elle pensais ? Je suis pas de confiance ou quoi ? On est ami, on est même un gramme plus alors pourquoi elle me ment autant ? J'ai sonné et racler ma gorge. Des pas se firent entendre derrière la porte. On déloqua et entrouvrit. En face de moi personne mais quand j'ai baissé la tête deux gamines de genre huit ans me regardait les yeux exorbités. Ils font crèches chez eux ?
« Bonjour, dis je. Est ce qu'il y aurait...
-Oppa ! Dit l'une !
-Oppaaaa ! Cria l'autre.
-Euh...
-Oppa Chante ! Oppaaaa ! » Et... merde ! J'ai regardé dans la rue. Je savais bien que dire bonjour au gamin lors des concerts allait me retomber dessus. Je chante pas sur commande, je suis pas « Crustie le clown gonflage de ballon et peinture sur visage ». Je fais pas les kermesses, mais ca, les deux gamines échevelé en avaient rien a ciré.
« Chante Love ! Dit une d'elle en tournant comme une danseuse. » Si au moins elle connaissait le nom entier de nos chansons, mais là elle fait pas d'effort !
« Est ce que Yeonrin est là ? Demandais je.
-Tu chantes plus ? Demanda la plus petite des deux en s'approchant. » J'ai reculé, je viens de me débarrassé des poux, c'est pas pour choper la varicelle ! Elle sourit et répéta.
« Chante !
-Ok, mais est ce que avant vous pourriez me dire ou est Yeonrin ?
-Qui ? Demanda la plus grande.
-Qui ? Répeta l'autre.
-Pas de Yeonrin ici .
-Pas de Yeonrin ici. » J'ai ris, j'ai la tête qui va imploser.
« Pas de Bouh non plus ?
-Non.
-Non. Tu chantes ?
-Vous êtes vraiment sur ? Y'a personne avec vous ici ?
-Papa !
-Papa ! » L'une est l'echo de l'autre a ce que je vois. J'ai regardé le numéro de la porte, c'est bien ce que m'a donné SH. Ca doit être ici, pas loin de chez les filles, porte verte foncé. Y'a que celle là. J'ai regardé les fenêtres a l'étage. Elle aurait pas aussi mentis sur ca ? Désormais je ne suis plus sur de rien. Elle pourrait être homme que j'en serai rien non... rah mais a quoi je pense.
« Chante ! Cria la gamine !
-Ok, Ok... » Allez HongKi tu peux le faire, vois ca comme une bonne action, dans dix ans elle achèterons un album. Vois ca comme un investissement. J'ai entrouvert la bouche quand la porte s'ouvrit plus grand.
« Qui c'est les filles ? » Un homme a lunette d'environ quarante ans en pull bleu foncé lacoste me regarda surpris.
« Merci, elles ont un père. Chuchotais-je.
-Qui êtes vous ?
-Je cherche Lee Yeonrin.
-Personne ici sur ce nom là. Les filles rentrez, je vous ai dit de ne pas parler a inconnu... » La porte se referma et je me suis retrouvé comme un con. Génial, tout mes plans tombent a l'eau. Comme si le destin en avait contre moi. J'ai soupiré et je me suis étiré en bouchonnant la feuille ou SH avait ecrit l'adresse dans ma main. Elle habite ou ? Il faut que je la voie, j'ai l'impression qu'elle a décidé de disparaître, j'ai un mauvais pressentiment depuis le SMS. Plus la journée avance plus il grandit. Le manager m'a biper deux fois, je vais me faire engueuler sévère en rentrant. Ca va aujourd'hui tout le monde a déguerpis la maison.
J'allais descendre la rue penaud quand on me tira la manche. Encore un gamin ou quoi ? Je les attire, mes fringues sans doute. J'ai tourné la tête et une petite veille femme me souris. Elle était toute courbé avec un chapeau a voilette que seul les personnes âgé porte encore quand ils vont en ville.
« Vous chercher la famille Lee ? Me demanda-t-elle.
-Oui. Vous savez ou ils habitent ?
-Ils habitaient là, mais ils ont déménagé.
-Pour ou ?
-La campagne, il y a un mois de ca. Dommage je les préférai aux nouveaux. -Mais pour la gamine la ville c'était mauvais.
-La gamine ? Qu'elle gamine ?
-La gamine malade. Trop de pollution pour elle, sa maladie c'est aggravé, sa mère la grondait souvent, sa criait beaucoup avant qu'ils ne partent. Plusieurs fois il y a eu des plaintes. Pauvre enfant... » Elle allait repartir mais je l'ai arrêté.
« Attendez ! » C'est là que j'ai remarqué qu'elle portait un sac de course.
« Je vais vous aider ! Dis je en prenant le sac.
-Oh merci, mon petit merci... »On avança vers chez elle, j'en ai profiter pour creuser.
« Elle était si mal que ca ? Demandais je.
-Oh que oui, pauvre enfant, pauvre enfant. Si jeune, une si jolie voie.
-Vous savez ce qu'elle a exactement ?
-Vous êtes bien curieux, en dirai même que vous êtes amoureux, pour porter mes sacs comme cela. » Elle ria presque inaudible avant d'expliquer.
« Sa mère une fois m'en a parler un peu, très peu. Dégénérescence des cordes vocales. Il y a de forte chance pour qu'elle ne parle plus. » J'ai serré le sac et repris mon souffle avec difficulté. Elle ne parle plus ? Je comprend pas. Elle parle bien là... avant elle... je me suis arrêté net et la vieille dame se retourna étonné.
« Petite elle était muette pas vrai ? Demandais je.
-Oui, c'est ce que sa mère m'a dit. Elle a retrouvé sa voie a huit ans. Ils sont venu a Séoul pour les études du garçons et car la gamine voulait retrouver quelqu'un. »
Dans ma tête c'est comme si, au fil des secondes, quelqu'un reformait le puzzle. Des souvenirs me revinrent, petit on se parlais avec des ardoises et des craies. Elle ne parlait pas mais rêvait de pouvoir chanter, quand je suis partit le second été elle a pleurer en courant après la voiture. Même son rire n'avait aucun son, même ses cris. La petite dame me pris le sac des mains en riant.
« Je ne sais rien de plus, je ne suis qu'une voisine. Me dit elle. Mais si vous tenez a elle, tout ce passera bien. » Elle ouvrit sa porte et un énorme chien gris sale lui sauta dessus. « George calme toi, dit elle avant de se retourner vers moi et de me saluer. »
Elle ferma la porte et le chien aboya derrière. J'avais comme une cocotte minute dans la tête, j'attendais qu'elle siffle. Je comprend encore pas tout. Elle est malade alors ? Vraiment malade, elle m'a mentis pour la bronchite, ou la pharyngite ou le rhume, elle habite plus Séoul. Bon dieu, je la déteste, comment elle peut me faire passer pour le dernier des imbéciles, le derniers des bon a rien, le plus grand ignorant de la ville. Elle est venu a la mer, on c'est vue, elle m'a embrassé et en faite tout ce temps elle était malade. Elle m'a même laissé lui crier dessus quand elle avoua qu'elle n'allais plus chanter, elle m'a laissé l'engueuler, la trainer partout alors qu'elle est gravement malade.
Bordel, elle me sort par les yeux.
J'ai regardé l'heure, 18 heure. 18 heure, je peut la trouver a l'hôpital. Elle a intérêt d'y être, et pas trainer dans les rues ou je c'est pas ou alors qu'elle est malade. Bon dieu mais elle a pas de tête, comment elle peut être aussi bornée et stupide et... Pourquoi elle m'a rien dis ? J'ai descendu la rue rapidement, je dois trouver un taxi et vite.
Elle a intérêt d'être moins malade que je l'imagine, la tite veille avait l'air d'être inquiète sans la connaître. Elle a vraiment intérêt de régler cette maladie et vite. Une dégénérescence ? On fait pas des greffes ou je ne sais pas moi. Doit bien avoir des opérations possibles non ? Plus parler ? Bouh plus parler... Comme quand on était gamin, je veux plus sortir les pancartes, j'ai passé l'age de jouer a l'ardoise magique. Elle va continuer a parler, assez pour s'excuser et m'expliquer ce qui lui prend. Elle se rapproche de moi, jusqu'à m'embrasser et faire que je... rah. Elle est égoïste.
J'ai trouvé un taxi et en descendant j'ai courut dans l'hôpital. Les infirmières criaient que c'était interdit de courir. Les lourdes, elles, elles ont encore assez de voie pour crier.
J'ai tourné vers le couloir des chambres de ce midi. La jeune infirmière regarda derrière moi avec un sourire. Oui je ramène pas JH. J'ai cherché Bouh du regard mais rien.
« Re-Bonjour. Dis je a l’infirmière. Ou est Lee Yeonrin ?
-Elle n'est pas encore revenue a sa chambre.
-Elle reviens quand ?
-Je ne sais pas je suis stagiaire...
-Bordel ! Fais chier ! » Elle exorbita les yeux. Oui, Lee HongKi connait les injures. J'ai sourit et regardé vers les chambres, faudrait que je trouve le nain là, celui au carnet a carreaux. J'ai chercher dans tout le couloir, mais ce silence me fout la chair de poule. Si je la trouve je la sort de là. Elle reste pas ici, a quoi ca servirai qu'elle retrouve la parole si ici personne ne lui parles. Moi je vais lui parler, l'engueuler aussi. J'ai regardé l'infirmière.
« Vous savez vraiment pas ?
-Elle avait des examens préliminaires avant demain donc elle doit être en chirurgie...
-Des examens ? Chirurgie hein ?
-Oui.
-Merci ! » je suis sortit et j'ai courut vers les ascenseurs. Cette hôpital est immense, le plan c'est pire que l'aéroport, et tout les noms se ressemble, ils disent ''suivre les flèches bleu pale'' mais voilà il y a aussi des flèches bleu pastel et bleu d'eau. Bleu pale... Bleu pale. J'ai suivit un des bleu, le plus pale, en courant, sans regarder autre chose que les flèches au sol, au mur, sur les portes. Si je tombe dans le service dentition je pousse ma crise. J'ai poussé une porte et la de suite une odeur bizarre se fit sentir. J'ai levé la tête et un homme bleu, avec un masque blanc et un affreux bonnet filet sur la tête fronça les sourcils en me regardant.
« Jeune homme, qu'est ce que vous faite ici ?
-Je cherche quelqu'un.
-Vous devez mettre les chaussons... » A ce moment là je l'ai vu, assise sur un lit dans le couloir. Un de ces lits qu'on pousse, ou la plupart du temps la personne est allongé, elle non, elle est assise dessus. Elle fait exprès ou quoi, allonge toi si on te donne un lit, sinon on t'aurai donné un fauteuil ou une balançoires. J'ai avancé quand le schtroumph me pris le bras.
« Jeune homme mettez des chaussons ! » il me poussa, moi je voulais avancé. M'en fou de ces chaussons. Même chez moi je suis en chaussette... Il me souleva les jambes et je me suis laissé faire. Une fois les espèces de sac plastique aux pieds j'ai put m'avancer. Elle souriait a une jeune infirmière mais me vit et son sourire disparut.
« HongKi qu'est ce que tu fais ici ?
-Toi qu'est ce que tu fou ici ?
-Je t'ai dis que je voulais pas te voir !
-Répond ! Qu'est ce que tu fou là ?
-Rentre chez toi !
-Bouh ! Répond !
-Ca se voit pas ? » Cria t'elle avant de tousser.
« Yeonrin, ca va pas ? Je t'ai dis de pas parler et toi tu cris. Dit l'infirmière. Qui êtes vous ? Me demanda t'elle en me regardant de haut.
-Personne ! Répondit Bouh.
-On m'a dit que tu... que tu risquais de plus parler ou... » Elle ria et regarda ailleurs en serrant les poing contre le lit.
« Rigole pas et explique moi !
-Qu'est ce que ca peut te faire ? Me demanda t'elle.
-Monsieur arrêter de la faire crier ! Me dit l'infirmière.
-Je l'a force a rien, elle peut m'expliquer sans crier. Je bouge pas de là avant qu'elle m'ai dis ! Comment tu peux disparaître comme ca ?
-Tu t’inquiètes maintenant ? Me demanda Bouh en tournant les yeux vers moi.
-… N...on je supporte pas qu'on me mente ! Qu'est ce que tu fais ici ?
-Elle se fait opérer demain. Expliqua l'infirmière.
-Unnie ! Râla Bouh.
-Très bien... » L'infirmière nous laissa et bouh soupira.
« HongKi, va t'en. S'il te plait.
-Comment tu peux me mentir comme ca ?
-Je t'ai pas mentis, je t'ai seulement rien dis.
-Qu'est ce qu'ils vont te faire ?
-Vas t'en. » elle tourna la tête et serra des dents sans me regarder a nouveau. J'ai reculé, j'ai l'impression qu'elle pense que je ne pourrais jamais l'aider. Comme si j'étais le dernier salaud a qui elle devait parler. J'ai regardé autour, regardé d'ou je venais. J'ai pas donné un pourboire de cinglé au chauffeur de taxi car j'avais pas le temps d'attendre qu'il me fasse la monnaie, j'ai pas enfiler des chaussons de spationaute, j'ai pas courut dans l'hôpital, vendu JH a une infirmière a la dentition douteuse pour partir d'ici sans savoir. J'ai refait un pas vers elle et dit :
« Franchement je suis quoi pour toi ? » Son regard chercha quelque chose sur le lit et elle respira rapidement.
« J'ai jamais autant mis les pieds dans un hôpital que depuis que je te connais, j'ai jamais autant eu peur pour quelqu'un que pendant ces trente dernière minutes, et je viens ici alors qu'on est... amis, pour me faire rembarrer et me faire traité comme le dernier des salauds. Je t'ai servis a quoi ? » Elle se pinça les lèvres et me regarda, enfin regarda mes épaules.
« Si je peux pas savoir ce que t'as, ce que tu fais ici, je veux au moins savoir pourquoi je suis mis sur la touche...
-Je peux pas... dit elle. Je peux pas. Il y a un mois j'aurai tout donné pour être aujourd'hui. Enfin aujourd'hui. J'ai une greffe possible, c'est comme le plus beau jour de ma vie. Car enfin je vais savoir, ne plus être dans l'attente mais savoir enfin. Qu'elle fonctionne ou pas je vais savoir ce que je vais être dans ma vie futur.
-Comment ca ? Demandais je.
-Mais maintenant je meurs de peur, dit elle sans me répondre. Car j'ai quelque chose a quoi je tien, quelque chose que j'ai surtout peur de perdre.
C'est qu'une greffe pas... enfin c'est que la gorge pas vrai ?
-Non. Poumons. HongKi s'il te plait va t'en hein ? Fais comme si tu savais rien.
-Qu'est ce que tu racontes ?
-Oppa ! Tu ne comprend pas. Je ne voulais rien te dire sinon je n'aurai jamais été capable de passer cette porte. Ces derniers jours je commençais a préféré être avec toi, mal avec toi que t'enter ca. Comprend moi, si elle ne fonctionne pas si je perd complètement ma voie, si il y a des complications...
-Y'aura pas de complication...
-Je ne veux pas que tu me connaisses si elle ne fonctionne pas. Je ne jamais te regarder dans les yeux sans pouvoir dire un mot. J'aimerai que tu ne me connaisse pas.
-Bouh...
-HongKi, vas t'en.
-Non.
-Je suis encore plus mal si t'es là ! Oublie moi. Je suis juste une fille avec qui tu t'es marié quand tu étais gamin. Ne cherches plus a savoir ce qu'elle est devenu. Vas t'en !» Ses yeux se sont d'un seul coup embué et en les fixant se noyer mon cœur fit de même. Son regard, son visage, ses mains déplié c'est comme si elle était déjà extrêmement loin. Dans ses yeux je vois qu'elle est vraiment mal de me voir là, c'est comme si toute la terre me demandais de disparaître. Je ne sert a rien, je ne lui sert a rien.
« On va y aller... dis l'infirmière en poussant le lit vers une pièce plus loin. » Bouh me lâcha du regard et s'allongea sur le lit. Elle ne tourna pas la tête vers moi jusqu'à disparaître derrière les portes bleu pale. Je ne porterai plus jamais de bleu pale, de bleu tout court. J'ai fait dos a la salle et j'ai marché, trois pas peut être avant de regardé une nouvelle fois. Je vais partir comme ca ? Je veux dire, jamais la revoir. Elle ne veut pas que je la connaisse après si elle devient muette ou pire, mais moi. Elle pense a ce que je veut moi ? Moi je veux... je veux... je veux être là quand elle se réveillera, lui apporté de la glace, on achète ca pour les dents de sagesses. Je veux l'entendre rire même si c'est sur une ardoise. Elle est d'un égoïsme. Et surtout elle oublie une chose, si cela ce passe bien, si tout ce passe bien pourquoi je partirai ?
J'ai marché vers les portes, le schtroumph docteur m'ordonna de ne pas entrer mais j'ai fait. Les portes claquèrent dans mon dos et l'infirmière leva les yeux vers moi. Pendant une fraction de seconde j'ai crut que tout ralentissait, comme dans les dramas, et que la scène allait ce répéter six fois. Bouh regarda l’infirmière surprise puis moi avant d'ouvrir en grand les paupières. J'ai marché elle entrouvrit la bouche pour dire quelque chose mais j'ai saisis ses joues et je l'ai embrassé. Là comme ca, comme si on était tout seul. Mes doigts serraient fort son menton et ses joues qui bien vite furent humides. Elle me poussa les épaules mais elle pense vraiment qu'avec ces 50 kilos de fillette elle pourrait me faire arrêter. J'ai continuer a serrer mes lèvres contre les siennes et elle continua a me frapper le torse. J'avais peur que quelqu'un vienne nous détacher, je ne sais pas combien de temps ca a durer, je le répète je vivais ca au ralentis. S'il te plait arrête, s'il te plait me laisse pas sur la touche. J'ai besoin d'être la pour toi. Elle cessa de me frapper, trembla puis respira fortement et poussa un cris minuscule avant de me serrer le teeshirt. J'ai desserrer les mains, je pourrais lui faire mal, et j'ai tourné le visage a droite en décollant un peu mes lèvres. Elle en profita pour dire ''HongKi...'' et je l'ai embrassé a nouveau. Je ne la lâcherai pas avant qu'elle comprenne que je la lâcherai jamais plus. Elle pleurnicha et pinca ma lèvre inférieur entre les sienne avant d'entrouvrir la bouche.
Il c'est passé beaucoup de chose en cinq minutes, j'ai compris a qu'elle point je l'aimais, a qu'elle point je voulais lui montrer et aussi j'ai compris que Bouh n'étais plus la gamine qui mettais des escargot dans sa bouche pour les faire mousser. Elle est une vrai femme et elle a le goût du réglisse. J'ai dut partir après avoir ordonné qu'on lui donne des mouchoirs et je suis sortit. Le manager m'avait biper cinq fois de plus, j'ai éteint mon téléphone et je me suis assis dans le couloir pour attendre qu'elle sorte.
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Junnie
avatar
100% Biased. Numberwan.
nom de l'image
» Messages : 2236
» Inscrit le : 01/09/2010
» Localisation : ZE:A's World.

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Dim 27 Mar - 19:15

1) Déjà ! (A); Un PDV comme ça je ne peux qu'aimer, première chose j'ai regardé la longueur et plus les lignes passé plus je souriais, au final j'ai mal à la machoir ! MDR. Mais moi je sais pourquoi elle a menti, juste que HongKi s'en souvient pas mais il avait dit qu'il aimait pas les hôpitaux, et les gens malades. C'est qu'un gros boulet, n'empêche que Bouh a dut être trop brisée. Non mais j'suis 56% sure qu'il avait dit ça, je l'ai en mémoire. Il aurait pas dit, il aurait peut être su. Et je pense que Bouh voulait pas qu'il agisse différemment, enfin je trouve ça un peu logique. Je serais malade j'aurais horreur que les gens changent de comportement envers moi à cause de ça. Ma grand mère me le dis, que comme elle est malade, les gens viennent plus la voir. Ca craint trop, j'étais trop triste quand elle m'a dit ça. Ouais je raconte ma vie. MDR.
MDRR les gosses me tue trop, les gosses infernale, l'écho d'enfer. Ça résonne dans la caboche d'HongKi, ah ouais ? Trop chou, ça doit donné le tournis. MDR. Et dans ma tête je les vois trop courir autour d'HK et lui perd la tête, ahh mon dieu. Mais non HongKi est trop chou avec des gamins, gens sur la photo là, avec le micro que j'avais dis trop chou et toi t'avais tout gâché en parlant du gamin, dudu va. Mais là ça a l'air de salle mioche qui font pas avancé le Honnie, le YeonKi, le Junki ! Donc, j'les aime pas, HongKi non plus. Donc pas chou. C'est de la logique sapristi, de la logique !! ** Non mais comment ils font trop chier pour qu'il chante en plus, c'est un privilège que seul Bouh a, bas les pattes les mioches. (A).
Mais comment le père il dit trop de la merde. Parlez pas aux inconnus. Mais HongKi c'est pas n'importe qui, c'est HONGKI ! Baka, idiot, paboya. Non mais c'est un honneur pour ses filles de parler à Lee HongKi. Pff. OMG, sa maladie s'est agravé, mais bon sang... TT Mais, rah, les vieux c'est révélateur. Pourquoi faut que ce soit une vieille qui dise ça, ça sonne dramatique. TT. Avec les "Pauvres petite" ah mon dieu. >< OMG. Mais c'est horrible ce qu'elle a..OMG. OMG. Rah mon dieu mais ça pue. Moi je supporte trop pas de perdre ma voix rien qu'une heure j'imagine même pas si je devais devenir muette. En plus ça fait mal, d'essayer de crier. Vrai. Enfin peut être que quand on est malade, mais de forcer ça fait mal. >< Mais ça craint, OMG, poor Bouh, ça craint, mon dieu... Il y a pas un truc pour soigner définitivement ça ? C'est horrible, bon dieu. ><
Mais qu'HongKi a été bête de lui crier dessus pour ça, je le savais déjà. Mais rah, non, mon dieu c'est horrible. Lée, pourquoi tu fais ça ? TT. I don't like, really. It make me sad, it doesn't make me happy at all. La fin va être bien, t'es sûre ? Parce que sinon ... TT
HongKi est chou à s’inquiéter, n'empêche que j'ai peur aussi, j'espère qu'il va la trouvé, bon dieu, j'aime pas qu'elle soit malade. D'un coté ça donne un Honnie, un YeonKi, un JunKi trop chou car HongKi est trop mignon en pensant, sérieux ! Tout chou ! Et il est tout enervé, sérieusement je vois le truc. En plus bon sang ma playlist itune se met a passé l'ost de YAB, tu sais pile celui qu'il faut. Mon dieu, ca s'acharne sur moi. PFf. Si ça se passe mal je vais chialer, non, ça va bien finir. Obligé. Mais bon dieu. Bon dieu. ><
OMG, il l'a trouvé ! >< Mon dieu, rah mais.. TT Ca commence super bien, qu'est-ce que tu fous là. J'imagine trop la grimace. Ca pue. Je commente moins, j'ai tellement envie de voir la suite, ah bon sang. >< Bien sure que si qu'elle veut le voir, elle dit que de la merde. J'suis sure qu'elle le pense pas ! De toute c'est impensable, mais zut crotte, flûte. Et lui qui dit qu'il s’inquiète pas qu'il aime juste pas qu'on lui mente. HongKi boulet jusqu'au bout. Mon dieu, et qu'il dise la phrase qui faisait rire tout a l'heure, avec les chaussons, les pourboire, vendre JongHoon. Maintenant que je suis a fond dans le PDV je trouve ça super chou, ahh mon dieu. TT
OMG; non, mon dieu, tu veux me tuer ? Mon dieu, mon dieu. elle veut pas qu'il la connaisse si ça marche aps. Mon dieu, mais tu veux me fendre le coeur ? J'suis émietté, j'suis comme un gâteaux sec, un cookies, tu le secoues et t'en retrouve partout par terre il te reste plus grand chose à manger finalement. Ca va se passait bien, de toute, hein ? L’hypothèse d'HongKi a raison, elle a juste oublié. Mon dieu, c'est chou. TT Il est chou, ahh, tout ce qu'il veut faire, vraiment. **
OMGGGGGGGGG! Il l'embrasse. I'm gonna die. GONNA DIE. Sérieux depuis quelques temps cette phrase est celle qui me convient le mieux. Gonnadie. Mon dieu, mon dieu, j'aime, c'est beau **. Et toi l'autre jour qui disait que t'écrivais que de la merde, tu délires total ma tortue ! Bon dieu il l'embrasse, et, rah *_______*. J'aime, on oublie l’infirmière et tout le reste, c'est magique ! ** Faut que l'operation se passe bien, vraiment ! TT Il l'aime, il l'aime ! Halleluja !!!
Bouh mettait des escargot dans sa bouche ? MDRRR Drole de passe temps, moi à 6 ans je faisais exploser des crapeau et des grenouille avec des pétard avec mon frère et sa bande d'amie, et on attrapais des sauterelles dans les champs.
La fin du chapitre est magnifique, mon dieu ! Ah mon dieu, j'aime ! J'adore ! Je sur kiffe.
Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! Mon dieu ! HOONIE YEONKI JUNKI *_________________* C'est beau, j'aime, j'aime, j'aime, j'aime. Mon dieu, merci, merci ! Magnifique ! Vraiment.

VIVEMENT LA SUITE ! *_____________*
Revenir en haut Aller en bas
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *
avatar

«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Dim 27 Mar - 20:07

MDRRR Derien :) T'as vu comment ca gère ? *pan* J'étais trop a fond XD Au debut il devait pas l'embrasser comme ca, mais WTF XD
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
saranghea
avatar

N°1~ JongUK N.Sonic
nom de l'image
» Messages : 8039
» Inscrit le : 17/07/2009
» Localisation : In my mind
» Coup de coeur : N:Sonic...JongUk & Bong Jun // Memory in FT.Island ♥
» Humeur : HUmmm IN LOVE ♥


MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Dim 27 Mar - 20:09

bon allez je rattaque la lecture, dite moi bonne chance!!! JUnnie a quand ta suite au faite?
je vais devoir attendre jusqu'a demain 16 h? MDR
Revenir en haut Aller en bas
http://saranghea63.skyrock.com
smoothie
« Soon Married ? ...
avatar

« Soon Married ? ...
nom de l'image
» Messages : 764
» Inscrit le : 23/04/2010
» Humeur : yes, I'll go !! <3


MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Dim 27 Mar - 20:36

j'aime bien et comme d'habitude j'ai une préférence pour le pdv de lée!!
Revenir en haut Aller en bas
Junnie
avatar
100% Biased. Numberwan.
nom de l'image
» Messages : 2236
» Inscrit le : 01/09/2010
» Localisation : ZE:A's World.

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Dim 27 Mar - 20:44

Lée a écrit:
MDRRR Derien :) T'as vu comment ca gère ? *pan* J'étais trop a fond XD Au debut il devait pas l'embrasser comme ca, mais WTF XD
il devrait l'embrasser comment ? OMGGGG ! Mais j'étais, pff... OMG; non mais laisse tomber, Junnie is gonna die. Gonna dieeeeeeeuuuh. Mais il y aurait pas eu le bisous j'aurais chialer TT

Saranghea c'est pas trop le sujet >< Je sais pas ^^
Revenir en haut Aller en bas
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *
avatar

«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Dim 27 Mar - 20:52

Alex : Aja aja et merci d'avance XD

smoothie a écrit:
j'aime bien et comme d'habitude j'ai une préférence pour le pdv de lée!!

Merci *o* Vrai ? t'es une de mes supportrices ? XD

Ninie : Il devait juste l'embrasser genre ''courage'' bref c'était nul ! XD
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Esraa
avatar

Lee Seung Gi's Wife ♥
nom de l'image
» Messages : 1432
» Inscrit le : 25/06/2010
» Coup de coeur :
» Humeur : SS4 en France wow *o*


MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Dim 27 Mar - 21:04

OMG j'adore Lée c'est vrai du gére (ah oui c'est toi qui m'avais appris cette expréssion) : Tu gère la fougère x) J'ai adoré lire ce pdv :)
Revenir en haut Aller en bas
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *
avatar

«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Dim 27 Mar - 21:19

Tu gère la fougère mDrrr y'a des variante avec tout ce qui finit en 'ère' (dromadaire, hélicoptère) bref --"

Merciiii <3
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *
avatar

«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Mer 30 Mar - 14:57

Long PDV, j'aime pas ca mais au moins une bonne chose de rêglé. Le plus dur que j'ai écris, j'arrivais a rien ><
Hope you Enjoy it~

PDV Solène


J'ai envie de me boucher les oreilles et de sortir de se foutu métro. Je supporte pas l'odeur et le bruit. J'ai posé mes mains sur mes oreilles et j'ai serré fort fort en espérant que son dernier mot arrête de se répéter comme un réveil matin. Je n'aurai pas dut l'embrasser, a quoi ca ta servit Solène ? Juste a accéléré ton cœur, comme si il était pas naturellement rapide depuis 6 mois.
Mes pieds se sont levé tout seul et ma bouche a trouver le chemin sans me demander avant. Ses lèvres paraissent inertes...
Les bruits passent encore, j’entends des gens crier derrière moi, les métro partir, les portes biper. Je veux sortir, n'importe qu'elle sortie je veux qu'il fasse jour et je veux respirer un air frais. J'ai accéléré, on crit encore derrière moi, ils ont quoi tous aujourd'hui a lever la voie. C'est sourd comme son, mais ca crie. Bon dieu Solène t'as fait quoi ? Pourquoi je lui ai pas rendu ces clefs de suite... Ses clefs ! Abrutie, imbécile, stupide fille ! J'y vais pour lui rendre ses clefs et la seule chose que je fais c'est l'embrasser, au moins je lui ai dit de passer récupérer son chat. Je fais quoi de son trousseau, je dirai aux deux autres de passer lui rendre. Je me prend que des claques de sa pars les unes après les autres, il n'a jamais l'air toucher, mais moi je quitte la scène toujours triste et honteuse. J'étais avec lui dans le métro et mon cerveau a crut que c'était comme il y a 6mois. Si seulement...
Arrêtez de crier ! J'ai appuyer fort contre mes oreilles et j'ai vu la sortie. Merci mon dieu, je ne reprendrais plus jamais le métro. Salaud a me laisser partir comme ca. J'aimerai arrêter de prendre chacune de ses phrases pour des déclarations, m'imaginer que je lui manque, franchement Solène réveille toi ! Je dois sortir. Arrivé en bas des escaliers, j'ai retiré les mains de mes oreilles et j'entendis crier ''Solène !'' Je me suis arrêté et je me suis retourné légèrement, MH courait vers moi. Il me pris le poignet et me tira vers la droite jusque dans un photomaton. Il me poussa au fond et je me suis assise sur le tabouret directement.
« MinHwan qu'est ce que tu …
-Chut ! » Il me mis la main sur la bouche et ferma le rideau.
« Minhwan....
-Chutt... Solène... attend... » Il se retourna et entrouvrit le rideau juste pour passer ses yeux. Il se passe quoi ? J'ai baissé la tête pour regarder sous le rideau. Dans le grand couloir personne, avant de voir un type arriver en courant.
« Le voilà ! Dit MH avant de me regarder mais de tomber sur le tabouret vide.
-C'est qui ? demandais je.
-Regarde pas ! Me répondit MH en me levant.
-C'est qui ?
-Personne ! » J'ai entrouvert le rideau et il le referma de suite. Il m'énerve, il m'enlève et maintenant me séquestre sans me dire les raison. Je l'ai regardé méchamment et il avala sa salive gêné.
« C'est... YongHwa...
Tu te fou de moi ? » J'ai ouvert le rideau et MH me passe devant en refermant.
« Laisse moi regarder ! Je l'ai jamais vu en vrai.
-Non !
-MH !
-Reste là, je veux pas qu'il nous...
-Qu'il nous quoi ? Déjà y'a pas de nous ? De plus, tu me tire et m'enferme ici ! Pourquoi ? Hein ? Tu peux fuir qui tu veux, mais je suis pas un parachute ! Laisse moi sortir !
-Non.
-T'as que ce mot là a la bouche ou quoi ? Je préfère ca a 'd'accord' tu me diras...
-Solène reste là... » J'ai soupiré et je l'ai regardé. Il me regardait dans le fond des yeux, comme si il me suppliait. Ses yeux me manquent tellement, encore aujourd'hui alors que je devrai le hair, ses yeux sont la seule chose qui me rassure vraiment. Quand on se regarde c'est comme si tout ralentissait. On pourrait se créer notre monde a nous dans ces moments là car plus rien autour n'existe. Je ne sais pas pour lui mais je pourrais tout faire juste en le regardant. Je l'ai lâché des yeux.
« Très bien, dis je. Je reste, jusqu'à ce qu'il parte... Mais après je sort ! » J'ai baissé la tête et il lâcha le rideau. C'est son ami YongHwa pourquoi il le fuit comme ca ? J'ai mis mes mains dans mes poches et attendit en fixant l’espèce de robot sur son teeshirt. Il est tellement près, que mon cerveau commença a me repasser tout les moments ou je l'ai enlacer. Je jure que son torse m'appelait, j'ai donc regardé ses pieds et commencer a compter les secondes. Dans trente secondes YongHwa sera loin. Je sortirai, je veux sortir ! Je veux pas rester là, a trente centimètre de lui, alors que je commence a faiblir. J'ai les jambes molles et les yeux attiré par les siens. Je dois sortir, Minhwan, laisse moi sortir.
« Minhwan je sors... dis je en me faufilant.
-Pourquoi tu l'as embrassé ? M'a... Non. Pourquoi tu l'as embrassé ? » Je me suis arrêté net, le nez contre le rideau et la main dans le vide en direction du bout du tissus.
« Solène... » J'ai tourné la tête vers lui, mon cœur s’accéléra comme si on venait de me mettre a nue. Mes joues devinrent chaude et ma langue ne bougeait plus d'un millimètre comme si elle avait peur de dire quelque chose qu'il ne fallait pas...
« Tu... tu... Comment tu... commençais je.
-J'étais là. » mes mains allèrent a ma bouche quand mon cœur eu besoin d'oxygène. Il me regardait le regard triste et dur. Il a vu, ils nous a vu mais c'est impossible. Il pouvait pas venir ce soir là...
« Tu étais pas là. Tu m'as dit que tu étais pas là... tu m'avais dit que tu avais pas put venir... dis je.
-Tu voulais que je dise quoi ?
-La vérité !
-Ce n'étais pas a moi de me confesser tu crois pas ? » Il a raison, j'ai descendu mes mains. Je dis quoi ? J'avais enterré cette histoire de baisé volé loin, très loin, en étant sur que personne ne viendrait la déterrer, surtout pas lui.
« C'était rien... m'expliquais je. Juste un baiser, rien, ca a été rapide...
-J'avais pas assez de doigt pour compter les secondes. Tu as passé ta main dans son dos !
-Je voulais pas, dis je en me retenant de pleurer. Je te jure...
-Il y a d'autre moyen de montrer que tu ne voulais pas, comme arrêter, le pousser, pas commencer !
-J'avais pas envie...
-Me ment pas !
-Je te ment pas, t'étais pas là... il est venu, on a parler et il m'a... et j'ai...
-T'as apprécié ? » De suite mes larmes cessèrent de monter a mes yeux. Il me regardait droit dans les yeux comme pour vérifier si je ne vais pas mentir, mais si il me demande ca c'est qu'il est déjà persuader que oui.
« De quoi ?
-Répond ! » La colère monta, monta... je dois sortir sinon je vais dire n'importe quoi...
« Non... laisse moi...
-Répond Solène ! Dit il en m’empêchant de sortir. » Il m'énerve, comment il peut oser me demander ca maintenant ! Comment il peut ressortir ca ? Comme si je n'avais pas déjà assez mal rien qu'en étant la seule a le savoir. Je déteste ! Même si j'essaye de m'expliquer il ne me croira pas. Il c'est déjà fait une idée.
« Oui ! Criais je. J'ai adoré, il m'a pris par surprise et... » MH me pris le haut du cou et m'embrassa en me poussant violemment vers le fond de la cabine. Il me serrait contre le mur, impossible pour moi de partir. J'ai commencé a le frapper, a frapper de mes mains ses épaules et son torse pour qu'il me lâche. Il appuyait ses lèvres contre les miennes fortement au point de me faire mal. J'ai commencé a pleurer. Il fait exprès, juste pour me rendre la pareil. Je l'ai frapper de plus en plus fort et mes larmes coulaient le long de mes joues jusqu'à sa main. Il me fait mal comment il peut me faire mal ? Lâche moi Minhwan ! Sa main se décolla alors, ses lèvres aussi, je l'ai poussé et il se recula brusquement. J'ai passé ma main sur mes lèvres irritées et j'ai essuyé mes larmes.
« Connard ! Dis je. Comment tu peux...
-Je voulais pas... dit il. » Mes jambes me lachèrent et je suis tombé au sol. Relève toi Solène ! Reprend toi !
« Excuse moi, je voulais pas... Je sais pas pourquoi j'ai...
-C'est pas toi, dis je en sanglotant. Je peux pas croire que c'est toi...
-Je ne pouvait pas croire que tu allais l'embrasser et me quitter.
-Je ne t'ai pas quitté ! Dis je en levant la tête vers lui. Tu m'a quitté !
-Tu as posé la question !
-Je te testait Minhwan. J'avais pas un petit ami mais un boule magique. A chaque question tu répondais de façons évasive. Tu n'étais jamais là et jamais tu ne faisais me sentir comme importante pour toi alors que pour moi... » Je me suis relevé et j'ai frotté mes jambes avant de le regarder et de dire : « Je sort, je pense que YongHwa est partit non ? » Quand j'ai ouvert le rideau il dit :
« Désolé, je suis vraiment désolé.
-Pourquoi tu as fait ca ?
-Je... » J'ai secoué la tête et je suis sortit de la cabine, dans le couloir personne et arrivé devant l'escalier qui menait a l'extérieur j'ai vu qu'il pleuvait des cordes. Génial, même le temps si met. Il faisait grand beau ce matin, pourquoi tout ce dégrade. De toute je dois partir, je ne comprend pas ce qu'il c'est passé, l'eau froide me réveillera peut être d'un cauchemars. J'ai monté les marches, la pluie commença a s’infiltrer dans mon teeshirt et ma frange goutait avant que je n'arrive en haut. Les gens courent sur les trottoirs, les voitures filent encore plus vite. J'ai regardé la pluie tomber, j'ai vraiment l'impression de rêver, la tête lever en laissant les gouttes tomber j'ai respirer et espérer que je me réveille. Pourquoi a t'il d'un seul coup réagis comme ca ? Il a toujours été gentil, trop gentil, il passe d'un extrême a l'autre alors ? Mais il sait alors, pour le baiser, a sa place aurais je réagis pareil si il m'avait crier qu'il avait aimé en embrasser une autre. J'ai agis comme une vrai salope et lui comme le premier des salaud. Je dois rentrer et dormir de suite, ne parler a personne et oublier ces vingt seconde. J'ai fait un pas avant que le ciel ne s'assombrissent et que la pluie s'arrête. Elle tombait toujours devant mes pieds mais plus sur mes pieds. J'ai levé la tête et un parapluie était juste au dessus. Juste là. J'ai suivit des yeux le manche et je suis tombé sur sa main.
« Il va y avoir de l'orage. Me dit Minhwan le regard désolé comme jamais.
-Parapluie ? Dis je en le pointant du doigt.
-Je l'ai acheté là... Il me restait un billet... Je te raccompagne.
-Pourquoi ?
-Il vas y avoir de l'orage. Alors je te raccompagne.
-Pourquoi ?... » Il me regarda dans les yeux et se pinça les lèvres.
« Laisse moi te raccompagner ?
-Non.
-Bon bah prend le parapluie au moins... » Il avait le bras tendu, le parapluie ne protégeais plus que ma tête, lui commençais a être mouillé. Je l'ai pris et il tourna la tête vers la bouche de métro. Il va être trempé. Il fit un pas mais j'ai avancé le parapluie au dessus de lui. Il me regarda étonné et sans savoir ce que j'avais en tête j'ai dis :
« Prend le !
-Non, tu vas être trempé sinon.
-Non là c'est toi qui va être trempé.
-Rentre Solène ! Rentre avant que le tonnerre ne frappe.
-Je veux pas que tu sois mouillé si je suis au sec. » Il tourna la tête vers moi et me regarda dans les yeux. J'ai un peu plus tendu le parapluie.
« Je n'en veux pas. Dit il.
-Alors moi non plus. » J'ai lâché le manche et il tomba derrière moi. MH le regarda rouler jusqu'aux marches du métro et la pluie finit de transpercer mes habits. J'ai accroché ses yeux au mien aussi fort que je pouvais. Il faut qu'il arrête qu'il soit gentil ou salaud avec moi, le prince ou l'ogre, qu'il choisisse le quel il veut être. C'est allé trop loin, je veux que ca s'arrête. Mes cheveux sont maintenant trempé et lui ressemble a un chiot abandonné, j'ai sourit.
« Tu veux encore de moi ? Me demanda t'il. Même après tout ca.
-Je ne veux pas te rendre le chat.
-Oh...
-Je veux pas te le rendre, je l'aime ce chat. » j'ai reniflé et souris, il se tourna alors complètement vers moi. Il est trempé, au bout de ses cheveux des gouttes tombe sur ses joues et sur son teeshirt, je n'ose même pas imaginer la tête que j'ai. Il fronça les sourcils en me regardant dans les yeux. Je vous ai dit que c'est yeux sont le plus bel endroit au monde.
« Pourquoi je te le rendrai ? Demandais je. C'est tout ce que j'ai de toi. Ca et un vieux teeshirt, les filles disent que je dois le laver, elle me traite de folle, mais c'est tout ce que j'ai. J'ai peur qu'elles le lavent quand je suis pas là. » j'ai ris.
« Mon teeshirt noir ?
-Hum, tu ne l'as jamais récupéré finalement.
-Je le gardais comme excuse pour venir te voir.
-Je le laverai avant alors. » Il sourit. On se regarde amusé mais aucun des deux n'ose venir au sujet. Il y eu un silence et le froid me chatouilla le nez, j'ai éternué dans mes mains et il ria. Je l'ai regardé et il se pinca les lèvres pour arrêté de rire. Son regard se fit plus sérieux, il respira profondément et dit :
«Je n'aurai jamais dut laisser ce foutu bus partir. » Mon cœur s'arrêta avant d’accélérer d'un seul coup.
« Je ne veux pas que tu sert un teeshirt si je ne suis pas dedans. Ajouta t'il.
-Je fais avec ce que j'ai.
-Je ne suis pas d'accord. Ajouta t'il.
-Avec quoi ? » Les larmes me montèrent au yeux, j'attendais tellement de choses a ce moment là. Le moindre de ses gestes, du battement de ses paupières me tétanisais autant qu'il me réjouissait. Il s’avança près de moi.
« Avec tout ca. On arrête ca ! » Mon cœur cogna fort et coupa respiration. J'aurai put pleurer, crier que moi je voulais pas arrêté mais il monta ses mains vers mes joues et me regarda dans les yeux.
Il posa ses doigts si délicatement que je ne m'en suis même pas aperçu et regarda mes lèvres. Il descendu les siennes et avant de les poser j'ai dit :
« Gentiment... » Il me regarda dans les yeux a nouveau et en un regard il se fit pardonné pour celui dans la cabine. Ses lèvres sont trempé, les miennes aussi et quand il les toucha j'ai cru qu'il y ramassait seulement l'eau. Mon cœur vibra lentement, ses mèches de cheveux trempé se colle a mon front et a mes joues. Il pleut encore mais pas sur nous. Ses lèvres sont chaudes mais ses mains glacées. Il me caressa le bord des joues et le haut de la nuque si doucement que j'avais l'impression d'être en verre. En un baiser il s'excuse pour la violence de celui d'avant, j'ai sourit et il décolla ses lèvres. Je l'ai regardé dans les yeux, ils brillaient et une lumière blanche envahit le ciel. Ma peur repris alors j'ai serré son teeshirt. Les secondes défilaient, je hais le tonnerre. Mh sourit en me regardant tétanisé.
« Pourquoi tu as peur ? 5...6... » Il me tira contre lui et m'embrassa vraiment cette fois alors que bien, bien loin, le tonnerre résonna. Il passa ses mains dans mes cheveux trempé et son jean mouillé caressait mes jambes. Sa chaleur me réchauffa, son goût me ranima et le tonnerre résonnait toujours mais il est peu intéressant. Il ne me fait même plus peur, je suis peut être guéris. Je sais désormais qu'il sera a nouveau là lors des soirs d'orages.
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Junnie
avatar
100% Biased. Numberwan.
nom de l'image
» Messages : 2236
» Inscrit le : 01/09/2010
» Localisation : ZE:A's World.

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Mer 30 Mar - 15:03

Héhé, déjà finis! J'suis rapide à lire, hein ?! XD Pas si long que ça en fait ! Sur word ça fait plus long vu que s'est écrit gros. Mais bref.. OMGG ! C'est, trop, trop trop BIEN ! Tu sais déjà ce que je pense de la moitié: J'adore ! Elle gère à mort, mais la fin aussi ! OMG. Solène va groupir, obligé !!!! Non mais, OMG, dans la cabine, comme dans les sims, hein ?! XD Non mais la scène est woah ! *o* Il rend l'appareil, c'est elle qui a commencé, elle devrait pas ralé ! /SBAF/, mais je suis super super super contente, enfin tout est arrangé pour les rongeurs ! Enfin ! OMG, non mais c'est too good, j'suis heureuse ! *___* Et ils sont trop mignon, quand Solène parle du tee shirt et tout, j'aime, j'aime ! Franchement c'trop bien, bien, bien ! Vivement, très vivement la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *
avatar

«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Mer 30 Mar - 15:11

Hum ! Ca c'est fait ! *pan* Au suivant XD !

La suite arrive, ce soir sans doute ^^ Je me rattrape !
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
Junnie
avatar
100% Biased. Numberwan.
nom de l'image
» Messages : 2236
» Inscrit le : 01/09/2010
» Localisation : ZE:A's World.

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Mer 30 Mar - 15:31

Ohh, ce soir ? Cool ! *w* PDV de qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *
avatar

«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Mer 30 Mar - 15:44

Hum... les prochains sont SeungHyun et Léa puis JH :)
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
smoothie
« Soon Married ? ...
avatar

« Soon Married ? ...
nom de l'image
» Messages : 764
» Inscrit le : 23/04/2010
» Humeur : yes, I'll go !! <3


MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Mer 30 Mar - 15:51

.45 c'était trop choupinou!!!! j'ai hate d'être ce soir!
Revenir en haut Aller en bas
Lée
«CHOCOBALLS»& Choi Jonghun Sweet *
avatar

«CHOCOBALLS»
& Choi Jonghun Sweet *

nom de l'image
» Messages : 4547
» Inscrit le : 24/04/2010

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Mer 30 Mar - 16:13

Merci Smoothie :)
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/_CPLee_
HoshiikO'
avatar
Maid of Oppa~
MinHwan Wife ♥
nom de l'image
» Messages : 3881
» Inscrit le : 16/11/2009
» Humeur : Se sent coupable de laisser YeJun quelque temps


MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   Mer 30 Mar - 19:18

OMAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA (oui si vous aviez pas remarquer , c'est mon cri préférer du moment XD ) OMA non mais , OMOOOOOOOOOOO quoiii *__________*
J'AIIIME , J'AIIIIIME ,
J'AIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIME
Non mais ce PDV est trop magnifique bien écris , triste et beau *_*

OMO il suit derrière et il appelle , OMO photomaton , c'est tout petit ça *O* .
YoungHwa , qu'est ce qu'il fout là lui ? O_o
Le pouvoir des yeux de Minhwan \o/ , faut dire il a de trop beau petits yeux ** OMOO il m'a fallu quelque seconde pour me rappeler du kiss , je l'avais déjà oublier :O , ta il a de la mémoire ! Il est nul de se rappeler de truc comme ça >0< , ah oui meme qu'il venait de sortir du Van avec les autres non ? Ouais il me semble que c'était ça~~ Oo'
OMAAAAA MINHWAN EST "VIOLENT" !!!!! O___O Peut pas l'imaginer violent , ça lui va pas , il est trop cute , sexy pour être violent nooon , c'est pas lui ;__; J'ai faillit pleurer en lisant ça , je me mordais la main (d'ailleurs je suis encore rouge --") Aww, il prefere lui passer le parapluie pour ne pas qu'elle soir mouiller quitte a ce que lui soit mouiller ,'fin faut dire que si elle aurais dit non il allait pas faire "bon bah ok je part avec , a la prochaine" *PAN* Si il aurais fait ça , il aurais réagis comme un salaud :O
Des gouttes sur les pointes de ses cheveux..OMO je meuuuuuurs *___* il est tellement sexy ça me fait penser a la photo là , ou il joue et qu'il transpire grave , retrouve plus la photo dans mon dossier >.> puis en voyant toute les photos j'ai cru que j'allais faire un arrêt cardiaque *PAN*
vaut mieux un T-shirt rempli d'un Minani que juste son odeur (aa) {ça me fait penser a Minani panini nuts *O* }
OMOOOOOOO KISSUUUUUUUUU *________________* OMAAAAA *O* OUIIIIII I'M HAPPY , IT'S SO BEAUTIFUL , AWESOME *______* OMAAAAAA
J'AIME , je veut que MH vienne vraiment quand y a des orages/tonerres , ça m'aiderais bien xD En plus y en a eu tout a l'heure quand je marcher sous la pluie , j'aimais pas ça ><

Brefouille , là ça va , t'a compris ce que j'ai penser du PDV ? 8D
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


nom de l'image

MessageSujet: Re: Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lée Fiction: Tarte au Kimchi. [Part2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Break time ::  :: Fictions Finies-